Météo - Page 5

  • Nandrinois l’automne sera chouette

    Lien permanent

    météo.jpgVingt-sept degrés annoncés pour aujourd’hui.

    Pendant au moins dix jours, la température va excéder les vingt degrés.

    Il était temps de vous donner les tendances saisonnières pour les trois prochains mois. Tendances que nous livre Philippe Mievis de MeteoBelgique.

    Le météorologue se trompe rarement 

    Bonne nouvelle : il va faire très beau ces prochains jours. Et cela va durer au moins jusqu’au 17 septembre !

    « Je confirme que le début du mois de septembre sera baigné par un temps agréable d’arrière saison, voire estival », se réjouit Philippe Mievis, météorologue qui travaille pour le site MeteoBelgique.

    « Comme prévu aussi, le mois de septembre s’annonce une nouvelle fois déficitaire en termes de précipitations.

    Pour le plus grand bonheur de ceux qui veulent encore profiter du beau temps avant l’arrivée de l’automne.

    Mais c’est sans doute une moins bonne nouvelle pour les agriculteurs ».

    Le mois d’octobre, poursuit Philippe Mievis, s’annonce aussi déficitaire au niveau des précipitations.

    Depuis le mois de juillet, on est plutôt épargné par la douche belge.

    Cela contraste avec les six premiers mois de l’année !

    « Il faudra sans doute attendre novembre pour revoir un mois en excédent pluviométrique. Les trois mois seront plus doux que la normale, surtout septembre et novembre. En résumé, l’automne 2016 devrait être plus doux et un peu plus sec que la normale ».

     Septembre.

    Chaleur et soleil généreux sont au programme des deux premières décades. « La troisième décade s’annonce nettement plus mitigée et, après une transition orageuse, le temps sera plus frais et sensiblement plus perturbé : nuages et pluie devraient être au rendezvous ».

     Octobre.

    Ici aussi, il y a peu de changement avec ce que MeteoBelgique avait annoncé le mois dernier. « Nous aurons un temps à nouveau plus stable, donc plus sec et souvent ensoleillé et assez doux pour la première partie du mois d’octobre ».

    La seconde moitié du mois devrait voir le retour d’un temps plus variable et sensiblement plus frais. « Mais sans trop s’écarter des normes ». 

    Novembre.

    Il devrait donc marquer le retour d’un mois à la pluviométrie excédentaire. « Mais il s’annonce plus doux que la normale.

    Il sera quand même nettement plus perturbé ».

    La toute fin de mois pourrait être plus calme, avec la présence de brouillard et d’un temps un peu plus frais. -

    Article de PIERRE NIZET source info Sudpresse Sudinfo 

  • Nandrinois « Une météo typiquement belge pour cette semaine »

    Lien permanent

    ete.gifOn croyait que les inondations étaient derrière nous, c’est pourtant tout le contraire qui nous a été démontré une nouvelle fois ce week-end.

    Alors que mercredi dernier, les températures étaient montées jusqu’à 33 degrés, les conditions météorologiques ont changé dès vendredi soir. Et ce sont tout d’abord les provinces de Namur et de Luxembourg qui en ont fait les frais.

    Plusieurs campements scouts ont dû être évacués du côté de La Roche, Paliseul, Nassogne ou Bouillon. À Virton, une vingtaine d’habitations ont également été inondées alors qu’une partie de la N89 était, elle, sous eau.

    « UN RISQUE D’ORAGE »

    Samedi, c’était au tour du Brabant wallon d’être touché par de violentes inondations.

    Le plan communal d’urgence a même été déclenché dans les communes d’Orp-Jauche et de Ramillies.

    Nombreux sont ceux qui se demandent si de nouveaux orages sont à redouter cette semaine.

    Que l’on se rassure, le ciel devrait se calmer dans les jours à venir.

    « Dès lundi, nous allons connaître un temps typiquement belge », nous explique David Dehenauw, météorologue.

    « Pour les trois premiers jours, nous allons avoir une nébulosité variable avec une alternance d’éclaircies et de passages nuageux. Les maxima tourneront autour des 23-24 degrés dans le centre, et des 20 degrés en Ardenne et au littoral ».

    À partir de mercredi, le risque d’orage augmentera mais pas de quoi s’inquiéter pour le moment.

    « Les précipitations sous un orage sont toujours difficiles à évaluer », ajoute notre interlocuteur.

    « On devra donc réévaluer la situation au fil des jours. Mais pour l’instant, je ne suis pas inquiet quant au risque d’éventuelles nouvelles inondations ».

    Article D.V.B Source Sudinfo 

  • Nandrinois Les grosses chaleurs sont déjà derrière nous. Pour l’instant…

    Lien permanent

    2438030797_1.jpgC’était prévu, c’était exact : vous avez eu très très chaud mercredi.

    Il n’y avait plus moyen de déposer le moindre essuie autour des piscines de plein air qui ont été littéralement prises d’assaut.

    Et le littoral affichait complet sous une chaleur suffocante.

    Même si une seule journée de grosse chaleur ne suffit pas pour pouvoir parler de canicule. C’est que, mercredi soir, c’était déjà fini.

    Et que si le 21 juillet a évité la traditionnelle drache nationale, on ne peut pas dire qu’il ait fait « mourant », comme on dit en Belgique.

    Et la suite, c’est quoi ?

    Ce vendredi, il faut s’attendre à des nuages, à quelques pluies (ça faisait longtemps) et même à quelques orages en soirée avec des maxima de 26 degrés dans le centre.

    Samedi, on prend les mêmes et on recommence : de l’air instable sur l’est, quelques pluies possibles au centre, de la grisaille sur l’ouest et des maxima de 24 ou 25 degrés au centre.

    Et dimanche, toujours un risque d’averses sur l’est, et puis des nuages et des éclaircies avec des températures de saison.

    Bref, pas de catastrophe en vue sur la Foire de Libramont mais plus de quoi parler de grosses chaleurs non plus… 

    http://journal.lameuse.be/

  • Nandrinois Seule consolation, juillet chez nous sera quand même moins pourri que juin

    Lien permanent

    2438030797_1.jpgSi la semaine qui vient s’annonce « relativement » sèche, et un peu plus chaude que ce week-end, on sera encore bien loin d’une météo estivale. Pour cela, la seule solution, c’est de mettre le cap vers le sud.

    « S’il a fait sec en juin, il y a plus de chance qu’il fasse sec aussi en juillet et août. Mais s’il a fait pluvieux en juin, ce n’est pas pour cela qu’il fera encore pluvieux en juillet-août ».

    C’est une étude française qui vient d’arriver à ces conclusions et Nicolas Jorion, prévisionniste à Météo Services, nous la cite, histoire peut-être de nous rassurer. Tout espoir n’est donc pas perdu. Par contre, les prévisions nous rassurent moins. Juillet a commencé sous la pluie, et avec des températures vraiment trop basses pour la saison, et le début de la semaine ne sera guère différent.

    De quoi nous mettre le moral dans les chaussettes. Heureusement, le reste de la semaine devrait être plus sympathique, avec un temps enfin sec et des températures presque de saison, qui grimperont jusqu’à 23° .

    Il faudra bien en profiter parce que le week-end, c’est à nouveau fini, les températures diminuent, et la pluie revient ! Pour le prévisionniste de Météo Belgique, il est difficile de se prononcer à plus long terme. Néanmoins, il nous annonce, du 16 au 31 juillet, un temps un peu plus chaud, et même « un bon degré audessus des normales saisonnières, soit des maxima de 23o ».

    Selon le site d’Accuweather, une société américaine, qui produit des prévisions météo pour le monde entier, cette relative clémence s’accompagne le plus souvent soit de nuages, soit de pluie. Les jours de soleil, on pourra toujours les compter sur les doigts de la main ! On comprend dès lors que beaucoup se décident, même tardivement, à prendre la route des vacances. Vers le sud, car le soleil, c’est là qu’il est, et surtout en bord de Méditerranée.

    En Bretagne, on aura juste un peu plus chaud que chez nous, mais ce n’est pas non plus une région réputée pour sa météo. Par contre, en descendant le long de la Côte Atlantique, de La Rochelle à Biarritz, on va gagner quelques bons degrés : de 21 à 34° pour La Rochelle ou, plus au sud, Arcachon.

    À Biarritz par contre, on aura régulièrement un 27° . Mais souvent, dans ces régions, avec quelques nuages. Les valeurs sûres, elles, partent de Lyon vers le sud et parcourent tout le bord méditerranéen . Pour un ciel bleu garanti et des températures que l’on peut vraiment qualifier d’estivales, l’Ardèche, la Provence, la Côte d’Azur, et bien sûr la Corse sont les régions les plus chaudes de France.

    En Espagne, que ceux qui ne veulent pas avoir trop chaud s’arrêtent à Barcelone. Là, les températures se limitent à 28° , avec même quelques gouttes de pluie annoncées pour 3 à 4 jours de juillet.

    Dépaysement moins garanti ! Soleil parfait sur toute l’Andalousie par contre et, si on reste à l’intérieur des terres, comme à Madrid, on ira peut-être même jusqu’à se plaindre de la chaleur puisque, certains jours, le mercure atteindra presque les 40° ! Soleil garanti en Italie aussi, avec des presque 30 °en bord de mer, mais presque 35 sous le soleil de Sicile.

    Article de l M source http://journal.sudinfo.be/

  • Nandrinois de la pluie, des orages et de la grêle pas vraiment une météo pour voir l'Euro 2016 en extérieur

    Lien permanent

    v7twg36i.gif

    À Lyon, où les Diables rouges affronteront lundi soir l’Italie dans le cadre de leur premier match de l’Euro 2016, il fera pluvieux voire orageux, sous des températures atteignant quelque 20 degrés.

     

    La nébulosité sera importante lundi après-midi et en soirée et sera accompagnée de pluies, voire d’orages et de grêle. Bref, si vous devez sortir, n’oubliez pas votre parapluie…

    Des précipitations abondantes pourraient tomber en peu de temps localement, principalement sur le centre du pays. Le temps restera par contre généralement sec à la Côte. Un vent modéré, assez fort au littoral, soufflera de secteur sud-ouest. Les maxima atteindront 15 à 19 degrés.

    Durant la nuit, le temps restera nuageux, avec des risques d’averses. Les minima se situeront entre 9 et 13 degrés.

     

    Mardi, le temps sera variable à très nuageux, avec des ondées qui pourraient tourner à l’orage, surtout sur l’intérieur du pays. Au littoral, il fera à nouveau plus sec. Un vent modéré soufflera de secteur ouest/sud-ouest. Le mercure atteindra quelque 14 degrés en Ardenne et 16 à 19 degrés ailleurs.

    La pluie continuera de tomber régulièrement jusque vendredi, toujours accompagnée de possibles orages. À partir de samedi, il pleuvra moins. Dimanche, le temps sera vraisemblablement sec, avec une alternance de soleil et de champs nuageux. Les températures à la mi-journée se situeront autour des 18 degrés.

    À partir de la semaine qui suit, il fera plus sec et plus chaud.

    source info clic ici 

  • Nandrinois L’Euro et la Belgique sous le soleil en juin

    Lien permanent

    météo.JPG

    De nombreux supporters de football se posent deux questions : la Belgique ira-elle loin à l’Euro 2016 et fera-t-il bon au mois de juin et de juillet ?

    Si nous n’avons pas la réponse à la première, on a une tendance pour la seconde !

    Soyez rassurés, le thermomètre reprendra vite des couleurs avec le retour des vingt degrés annoncés pour le lundi 23 mai.

    Nous avons demandé à Philippe Mievis de MeteoBelgique de nous dire à quoi s’attendre pour les mois de juin et de juillet.

    Il ne s’agit pas de prévisions sûres à 100 % mais bien de tendances saisonnières. « La tendance orageuse devrait se confirmer, surtout pour la fin mai et le mois de juin », prévient-il.

    « Quant à l’été qui nous attend, les premières tendances l’annoncent comme assez proche des normales, à la fois pour l’insolation, les températures et pour les précipitations ». Commençons par la seconde décade du mois de mai qui sera donc plus douce que la première avec des périodes ensoleillées plus fréquentes.

    « Ce serait même un temps agréablement printanier qui devrait influencer notre pays durant quelques jours ».

    PAS DE CHALEUR EN JUILLET

    Ensuite, la dernière décade devrait à nouveau être soumise à un temps variable. « Les précipitations ne seront pas toujours au rendez-vous mais une nébulosité assez abondante devrait nous empêcher de profiter des températures qui seront légèrement excédentaires ». Attention au risque d’orages qui pourraient se montrer modérés à forts.

     Juin.

    Ce mois, le premier de l’été météorologique, devrait être un peu plus sec et plus chaud que la normale. « Mais avec une instabilité récurrente.

    Le mois sera souvent sous dominance anticyclonique mais cet anticyclone ne sera pas toujours idéalement placé pour nous installer dans des masses d’air sèches et chaudes ». Le temps sera donc assez variable. « Mais de belles journées seront au programme ».

    Juillet.

    Le premier mois des vacances scolaires s’annonce, poursuit Philippe Mievis, proche des normales pour tous les paramètres : « C’est-à-dire au niveau des températures, des précipitations et de l’insolation. Si l’on excepte l’un ou l’autre épisode orageux, il ne devrait pas y avoir de phénomènes extrêmes ». Donc, pas de vague de chaleur intense.

    Source  PIERRE NIZE  Sudpresse Sudinfo page 19 samedi 14 mai 2016 http://journal.sudinfo.be/

  • Les saints de glace en avance à Nandrin ?

    Lien permanent


    stg.jpgLes saints de glace correspondent à une certaine période climatologique bien définie dans le temps.
     Chaque année, comme d’ailleurs en 2015 les saints de glace auront lieu les 11, 12 et 13 mai 2016.
     Vous pouvez désormais retenir cette date car elle est identique l’année prochaine !
     
    Les saints de glace permettent aux agriculteurs de connaitre avec une efficacité plutôt redoutable, les dates de fin de gel de l’année. 
    En effet, les saints de glace définissent la fin de la période hivernale et plus précisément la fin du gel.
     
    D’autres pays fêtent également ces saints mais pas forcément aux mêmes dates.
     
    Saint Mamert introduit la fête des Rogations à partir de 470, afin de mettre fin à une série de calamités naturelles.
    À cette occasion les paysans se retrouvaient et récitaient au cours de processions paroissiales des prières pour protéger les cultures durant ces jours critiques. 
    Le patronage de ces saints ne se révélant pas toujours favorable, ils ont fini par incarner le retour du froid.
     
    La plupart des calendriers mentionnent actuellement d'autres saints à fêter ou invoquer ces jours-là : Estelle, Achille et Rolande. Le changement date de 1960 :
    l'Église catholique a alors décidé de « remplacer » les saints associés aux inquiétudes agricoles (réminiscence de paganisme au regard du Vatican) par d'autres saints et saintes qui n'auraient aucun lien avec ces croyances populaires.
     
    Saint Mamert, fêté le 11 mai, remplacé par Sainte Estelle.
    Archevêque de Vienne en Gaule, mort en 474, a institué les Rogations, qui signifient prières de demande liturgique. Il ordonna trois jours de prières contre les calamités, juste avant l’Ascension.
    Saint Pancrace, fêté le 12 mai, remplacé par Saint Achille.
    Neveu de Saint-Denis martyr, mort en 304 à l'âge de 14 ans. 
    C'est le patron des enfants.
    Saint Servais, fêté le 13 mai, remplacé par Sainte Rolande.
    Évêque de Tongres en Belgique (mort en 384), premier évêque attesté du Civitas Tungrorum. 
    Il fut le premier à disparaître du calendrier, remplacé en 1811 par Saint Onésime et aujourd'hui par sainte Rolande. Saint Gervais est souvent cité en lieu et place de Saint Servais.
    Aux trois premiers saints, les régions plus septentrionales (en Lorraine et Alsace, les gelées plus tardives peuvent aller jusqu'au 25 mai) ajoutent également :
     
    Saint Boniface fêté le 14 mai, à l'origine du dicton « Le bon Saint-Boniface, Entre en brisant la glace ».
    Saint Yves fêté le 19 mai. Considéré comme le dernier saint de glace en Bretagne, il est à l'origine du dicton « Craignez le petit Yvonnet, C'est le pire de tous quand il s'y met ».
    Saint Bernardin le 20 mai, à l'origine du dicton « S’il gèle à la Saint-Bernardin, Adieu le vin »1.
    Sainte Sophie le 25 mai, aussi nommée kalte Sophie en alsacien et en allemand.
    Saint Urbain le 25 mai.
    Dans une région plus méridionale comme la Ligurie en Italie du Nord, ce sont les 12, 13 et 14 mai : San Pancrazio (saint Pancrace), San Servazio (saint Servais) et San Bonifazio (saint Boniface) (cf. Il Bugiardino 2013, lunario rurale e popolare delle terre liguri " - Genova)
     
     
     
     

  • En avril, ne te découvre pas d’un fil, dernières neiges sur Nandrin ?

    Lien permanent

    neige 24 avril 2016.jpgLe dicton «en avril, ne te découvre pas d’un fil» n’aura jamais été aussi vrai.

    Après avoir connu des températures allant jusqu’à 18 degrés la semaine passée, le temps va, à présent, nettement se détériorer.

    Au programme de ce dimanche: «Des averses descendront de la Mer du Nord et traverseront régulièrement notre pays sous forme de giboulées parfois assez intenses et éventuellement accompagnées de grésil et d’un coup de tonnerre», met en garde l’IRM.

    De la neige est attendue en Ardenne, avec des températures nocturnes qui passeront sous la barre des zéros. Les épandeuses sont, elles, sur le qui-vive.

    Le Service Public de Wallonie conseille d’ailleurs aux usagers d’adapter leur vitesse aux conditions météo, de respecter les distances de sécurité et de redoubler de prudence dans les zones telles que les ponts et les bretelles d’autoroutes.

    Le temps restera changeant jusqu’à mercredi.

    La deuxième partie de la semaine devrait, elle, quelque peu se réchauffer mais le temps restera instable.

  • Nandrinois Voici la liste des carnavals annulés en raison de la tempête d'aujourd'hui

    Lien permanent

    cf1134gy.gifLe cortège du Rosenmontag de La Calamine reporté, celui d'Eupen maintenu sous conditions

    Si la situation s’aggrave, le cortège pourrait être écourté mais le départ sera bien lancé à 13h30. »

    Le Cwarmé de Malmedy aura aussi lieu

    Le carnaval de Binche maintenu également

    L’information est tombée vers 9h30 ce lundi matin, le cortège carnavalesque de La Calamine est annulé « pour des raisons de sécurité de nos participants et de nos visiteurs » à cause de la météo dantesque, annoncent les organisateurs. Par contre, du côté d’Eupen, le cortège est maintenu.

    Info Clic ici 

     

  • Nandrinois attention Le retour de la neige, pour la fin février ?

    Lien permanent

    Alerte-Meteo.gifUne fois encore, Philippe Mievis, le météorologue de Meteo Belgique avait tapé dans le mille. Il y a un mois, il avait prédit pour janvier 2016 une température moyenne excédentaire et un mois beaucoup plus arrosé que de coutume.

    Et ce mois de janvier s’est terminé avec une moyenne de 4,8 degrés, soit 1,5o de plus que la normale (NdlR : Philippe Mievis avait pré- dit 1,8o de plus).

    Pour les précipitations, 134,6 mm ont été récoltés à Uccle.

    La normale est de 76,1 mm. Soit 77 % de plus que de coutume.

    Meteo Belgique avait été moins pessimiste en prédisant « seulement » 30 % de plus. Il avait aussi annoncé l’arrivée du froid aux alentours du 15 janvier avec de la neige.

    Il ne s’était donc pas trompé. Que nous réservent les trois prochains mois ? Le météorologue nous livre ses tendances saisonnières qu’il faut prendre, malgré tout, avec des pincettes.

     Février.

    « Le début du mois devrait être globalement doux et humide, même si l’un ou l’autre jour temporairement plus frais pourrait concerner cette période. »

    Durant les deux premières dé- cades, le gel ne devrait concerner que l’est du pays.

    « La seconde partie du mois est à surveiller », prévient Philippe Mievis.

    « Une incursion froide est possible. Nous pourrions avoir des descentes polaires avec des surprises en cette fin d’hiver météorologique ».

    On pourrait même avoir de la neige jusqu’en plaine en cette fin février.

    « Mais la poursuite d’un temps perturbé et doux reste l’autre hypothèse.

    Dans ce cas, février 2016 se terminerait avec un très grand excédent thermique.

    Cependant, à l’heure actuelle, nous privilégierons plutôt les conditions hivernales dans cette seconde partie du mois ».

    GIBOULÉES EN MARS

     Mars.

    Il devrait être un peu plus frais que prévu il y a un mois. « La première quinzaine du mois devrait être assez fraîche avec, sous flux de Nord ou Nord-Ouest, des giboulées fréquentes ».

    La seconde partie du mois devrait être beaucoup plus douce.

    Mais mitigée avec des précipitations excédentaires.

     Avril.

    Il sera plus frais que la normale avec toujours beaucoup de pluie. « Cela concernerait surtout la première moitié du mois. La seconde pourrait être un peu plus agréable. »

    Article de  PIERRE NIZET source Sudpresse du 2 février 2016

    http://journal.sudinfo.be/

  • Nandrinois la suite du programme météo s’annonce très froide de dimanche à lundi

    Lien permanent

    ukhm9lsq.gifC’était annoncé depuis quelques jours : la suite du programme météo s’annonce (très) froide. Le thermomètre va chuter la nuit de dimanche à lundi, tandis qu’il faudra attendre la seconde moitié de la semaine pour voir les températures remonter.

    Dimanche, le temps sera sec et ensoleillé, avec une légère brise provenant de l’est du pays. En Hautes Fagnes, les températures atteindront jusqu’à -4 degrés, deux degrés dans le centre et quatre degrés à la Côte.

    Dimanche soir et au cours de la nuit, le temps restera sec. Localement, le brouillard pourrait se manifester. Les minima atteindront -3 degrés à la Côte, -6 degrés ailleurs voire jusqu’à -15 degrés dans certaines vallées ardennaises, précise l’IRM.

    Lundi, le temps sera toujours sec avec des périodes ensoleillées. Les températures maximales oscilleront autour de 0 degré. Il continuera à geler en Haute Belgique où le mercure descendra à -4 degrés. Le vent sera faible à modéré.

    Mardi et mercredi, le temps restera encore sec et froid et le soleil se manifestera. Au cours de la nuit et tôt le matin, les températures descendront à -4 degrés à l’ouest du pays et jusqu’à -10 degrés en Haute Belgique.

    Dans la seconde moitié de la semaine, le ciel sera davantage nuageux et le risque de précipitations augmentera. Les températures seront en hausse.

    Source Sudpresse

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

  • Nandrinois La neige sème le chaos sur les routes,déjà merci aux hommes du service voirie de Nandrin

    Lien permanent

    neige nandrin voirie service.jpg

    Un travail de longue haleine,pour le service d'épandage aujourd'hui 15 janvier 2016 sur notre beau village Nandrin . 

    Pendant de longues heures,les hommes du service voirie de la commune vont faire en sorte que nous roulions dans le village en toute sécurité .

    Merci à nos ouvriers communaux de travailler si tôt pour nous faciliter la vie !

     Respect, bravo et merci à eux .

    Les bus sont tous restés au dépôt TEC de Warzée.

    Toutes les infos sur infotec.be.

    Arbre sur la route dans le  bois d'Ombret attention !!!

    le personnel communal fait le maximum pour venir en aide à tous .

    Evitez de partir si vous le pouvez !!!

    Les pneus neige sont aujourd'hui bien d'actualités .

    Vu les prévisions, le Centre régional de crise de Wallonie, le centre Perex et la Police de la route recommandent à tous les usagers de rester prudents et vigilants s’ils doivent emprunter la route, en particulier sur le réseau secondaire.

    Tous les automobilistes sont également invités à adapter leur vitesse, éviter toute manœuvre brutale, garder une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui précède et ne pas dépasser les épandeuses.

  • Nandrinois Janvier, février et mars?

    Lien permanent

    météo.jpgUn peu de froid mais pas mal de douceur!

    Après avoir vécu un mois de décembre de folie, que nous réservent les trois premiers mois de l’année 2016 ? Philippe Mievis de MeteoBelgique répond à cette question en dévoilant, comme tous les mois, ces tendances saisonnières

     

    Les chances de revivre un « non-hiver » comme celui de 2013-2014 « sont loin d’être négligeables », avertit le météorologue.

    Tout en restant prudent : « Les probabilités de connaître un épisode hivernal augmenteront au fur et à mesure qu’on se dirige vers la seconde partie de l’hiver, après le 15 janvier ».

    Mais si épisode il y a, il devrait être relativement court.

     Le mois de janvier.

    La première partie de ce mois sera douce et perturbée. Au programme, de la pluie, du vent parfois soutenu. Les gelées seront rares, voire inexistantes, en Basse et Moyenne Belgique.

    « Pour la seconde quinzaine, il y a de l’incertitude : la douceur pourrait faire place à des incursions d’air plus froid, et de temps plus hivernal ».

    Cela se jouera à pas grand-chose.

    Température : 1,8° au-dessus de la normale.

    Précipitations : 30 % de plus que la normale.

    Insolation : 15 % en dessous de la normale.

     Le mois de février.

    « Il pourrait connaître quelques périodes de temps plus hivernal en première quinzaine ». Ensuite, on devrait avoir droit au retour de la douceur.

    « Par contre, contrairement à ce que j’avais annoncé le mois dernier, cette période de temps doux de la seconde partie du mois ne devrait pas être aussi sèche que prévu ».

    Les ingrédients de cette fin de mois devraient être un temps perturbé, de la pluie, du vent et une douceur humide.

    Température : 0,5° au-dessus de la normale.

    Précipitations : 10 % de plus que la normale.

    Insolation : 10 % en dessous de la normale.

    Le mois de mars.

    C’est le premier mois météorologique du printemps.

    Souvent, il neige encore en mars mais, cette fois, cela ne devrait pas être le cas, selon Philippe Mievis.

    « Il devrait être doux et pluvieux.

    On ne devrait pas s’attendre à une période hivernale sur le tard, mais pas de temps printanier pour autant.

    Maintenant, cela reste à confirmer car l’indice de confiance n’est que de 55 % ».

    Température : 1,6° au-dessus de la normale.

    Précipitations : 25 % de plus que la normale.

    Insolation : 10 % en dessous de la normale.

     

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

  • Nandrinois -12 degrés"...: l'hiver arriverait en Belgique dès le 3 janvier!

    Lien permanent

    Alerte-Meteo.gifCertains l'attendaient avec impatience, d'autres le redoutaient: le (vrai) hiver va (enfin) toucher notre pays.

    Si l'on en croit les prévisions de La Chaîne Météo, un site qui a assez bonne réputation, la neige débarque à partir du 3 janvier chez nous!

    Jusqu’au 31 décembre, de la douceur !

    Le temps sera sec avec de larges périodes ensoleillées ce samedi. Le vent modéré à assez fort soufflera de secteur sud-ouest et les maxima seront compris entre 9° en Ardenne et de 12° à 15° ailleurs.

    Samedi soir et dans la nuit, le ciel sera dégagé et le temps sec. Les minima oscilleront entre 4° et 9°.

    Dimanche, la météo sera à nouveau ensoleillée mais il pourrait y avoir une certaine nébulosité du côté du littoral et sur l’ouest du pays. Le vent de secteur sud ouest sera faible à modéré, et assez fort à la Côte.

    Les températures atteindront les 9° en Ardenne et de 11° à 14° dans les autres régions.

    Durant la première moitié de la semaine, le temps restera majoritairement sec, le soleil alternant avec les nuages.

    Les températures à la mi-journée tomberont de 13° lundi à quelque 10° jeudi. Le risque de précipitations augmentera aux alentours de la saint-Sylvestre.

    Les températures devraient ensuite un petit peu baisser mais des conditions hivernales ne sont toujours pas à l’ordre du jour.

    Et à partir du 4 janvier...

    Par contre, à partir du 3 janvier, la situation va radicalement changer ! Si l'on en croit les prévisions de La Chaîne Météo, un site qui a assez bonne réputation, la neige débarque à partir du 3 janvier chez nous!

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

     

  • Nandrinois aujourd'hui le solstice d'hiver

    Lien permanent

    lune.jpgAujourd'hui à 5h47 , nous pourrons dire les jours allongent à nouveau !

    Ce 22 décembre 2015 à 5h47, c’est le solstice d’hiver !

     

    Le solstice est un événement astronomique qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional ou septentrional en fonction du plan de l'équateur céleste ou terrestre.

    Il s'oppose ainsi à l'équinoxe, qui se produit lorsque la position apparente du Soleil est située sur l'équateur céleste.

    Tandis que les équinoxes se caractérisent par une durée égale entre le jour et la nuit, les solstices correspondent à une durée de jour minimale ou maximale (en dehors de la zone inter-tropiques).

    Par extension, les solstices désignent les jours de l'année pendant lesquels ils se produisent.

    Les jours avoisinant le solstice d'été sont les plus longs de l'année, tandis que ceux proches du solstice d'hiver sont les plus courts de l'année, en prenant comme référentiel l'hémisphère nord. La date des solstices correspond au début de l'été ou de l'hiver astronomique.

    Dans les cultures tempérées, les solstices  comme les équinoxes sont souvent utilisés pour définir les saisons : ils peuvent servir à délimiter le début de l'été et de l'hiver, ou bien à marquer le milieu de ces deux saisons.

    Tout comme les saisons, les dates des solstices d'hiver et d'été sont inversées pour les hémisphères nord et sud.

    Une année connaît deux solstices : le premier proche du 21 juin, le deuxième proche du 21 décembre.

    Ces dates changent légèrement au cours des années, et évoluent sur les grandes périodes de temps en fonction des légers mouvements de l'axe de rotation terrestre.

     

    Source Wikipédia clic ici 

  • Nandrinois avis de disparition inquiétante !!!

    Lien permanent

    alerte.jpgDepuis des jours et des jours !!!!! 

    Mais il est où ????

    Voici la question !!!! 

    Que se passe t'il ?????

     

    « Alors, il est où l’hiver ? » 

    16° aujourd’hui et sans doute un nouveau record battu.

    « En effet, je crois que je vais devoir répondre à cette question toute la journée », lâche l’Ostendais David Dehenauw qui, foi de météorologue chevronné, n’avait jamais connu pareille chaleur post-automnale !

    « Depuis la fin du mois d’août, je n’ai plus eu la moindre alerte à annoncer.

    Fini les orages, fini les tempêtes. On ne va pas se plaindre mais c’est quand même incroyable ! Ce jeudi, il fera 10 degrés de plus que la normale avec un 16° prévu en Campine ».

    Le record à Uccle, pour un 17 décembre, n’est « que » de 13,1 degrés.

    « Il date de 1987 et devrait sans doute être battu. Pour un 18 décembre, c’est 14,5° , toujours en 1987 ».

    Par contre pour un 16 décembre, c’est 16,7 degrés.

    Hier, on n’a donc pas battu le record de 1989.

    PAS DE NEIGE

    La température moyenne enregistrée pour les 15 premiers jours de ce mois de décembre est de 8,5° .

    « Ce qui frappe, ce sont les températures nocturnes. Dans la nuit de ce mercredi au jeudi, les minima auront avoisiné les 10 à 12 degrés.

    C’est exceptionnel.

    On est proche des températures que nous connaissons en octobre ou au début avril ».

    Ces températures « folles » sont constatées depuis la fin octobre.

    « Cela fait plus d’un mois et demi que cela dure.

    La raison est toujours la même.

    Nous avons un anticyclone situé au-dessus de l’Europe centrale bloquant les dépressions qui devraient venir chez nous.

    Et comme le vent venant du Sud souffle plutôt fort, la température n’a pas le temps de baisser durant la nuit. »

    Et ce temps presque méditerranéen va durer.

    Pour le 24 décembre, veille de Noël, on prévoit entre 7 et 10 degrés.

    Il n’y aura certainement pas de neige d’ici la fin de l’année dans le centre du pays.

    C’est tout bon pour votre portefeuille mais moins bon pour les animaux qui devraient hiberner !

    Source Sud Presse Sudinfo Article de PIERRE NIZET

    http://journal.sudinfo.be/

    http://www.sudinfo.be/1446141/article/2015-12-16/16%C2%B0-aujourd-hui-en-campine-et-sans-doute-un-nouveau-record-battu-a-uccle-voici-p

     

  • Chute des températures en fin de semaine et averses hivernales attendues

    Lien permanent

    ukhm9lsq.gifLe vent de sud-ouest sera modéré à assez fort, mais toujours plus fort à la côte. Les températures maximales atteindront 10 degrés en Haute-Belgique et environ 15 degrés dans les autres régions.

    Il fera très nuageux, venteux et pluvieux jeudi et vendredi, sous des températures moyennes en milieu de journée d’environ 15 degrés jeudi et 10 degrés vendredi.

    Le mercure oscillera autour de 6 degrés en Basse- et Moyenne-Belgique durant le week-end. Des averses hivernales ne sont pas exclues.

     

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

  • Nandrinois un hiver qui s’annonce bien !

    Lien permanent

    thn.3.jpgNous vivons un début de mois de novembre idyllique, au niveau de la météo. Après avoir enregistré un 1er novembre historique (20,8o à Uccle), on pourrait connaître une première décade « record », pronostique le météorologue David Dehenauw.

    « Le record date de 1977 avec 11,4 degrés enregistrés en moyenne pour les 10 premiers jours. Il y a une forte probabilité qu’il soit battu car les températures nocturnes seront très élevées ».

    Ce week-end, on pourrait à nouveau atteindre les 20 degrés en divers endroits, ce qui est très rare.

    « Il y a beaucoup de nébulosité, pas mal de vent et le flux arrive toujours de secteur sud ». Bref, c’est tout bon pour les températures !

    HIVER AU BALCON ?

    Du côté des tendances à long terme, c’est vers Philippe Mievis de MeteoBelgique que nous nous tournons.

    Il n’avait pas vraiment prévu un octobre froid et sec.

    « Il semble que novembre, contre toute attente, s’ajoutera à la liste des mois à déficit pluviométrique qui est de mise depuis février ».

    Depuis le 1er janvier, il n’a été ré- colté que 579 mm de pluie à Uccle.

    C’est très peu.

    D’un autre côté, l’année est fort ensoleillée avec 1.621h et 23 minutes enregistrées cette année jusqu’au 3 novembre.

    « Nous avons déjà plus d’heures qu’une année normale », corrobore David Dehenauw. Pour Mievis, l’hiver qui s’annonce devrait être globalement assez doux et, malgré tout, humide.

    « Des incursions froides pourraient quand même être à l’ordre du jour. Cet hiver ressemblera sans doute à celui de l’année dernière mais avec une fin de saison probablement plus froide que son début ».

     Novembre 2015.

    « Les anticyclones devraient garder le pouvoir tout au long de ce dernier mois de l’automne météorologique ».

    Le temps devrait être un peu plus mitigé en seconde décade. Mais, en dernière partie de mois, on pourrait assister à un gros rafraîchissement couplé au retour d’un temps à nouveau sec.

    « La toute fin de mois devrait revoir l’arrivée d’un temps plus doux et progressivement plus perturbé ».

     Décembre 2015.

    Il sera dans la continuité de la fin novembre : il commencerait sous un mode doux et graduellement de plus en plus perturbé.

    « Ce type de temps vaudrait pour la première quinzaine du mois… avant le retour d’un temps plus sec mais aussi un peu plus froid.

    Quelques épisodes neigeux ne sont malgré tout pas à exclure ».

     Janvier 2016.

    Il sera un mois plutôt doux, entrecoupé de temps plus frais.

    « Surtout en seconde décade… mais ce mois est encore loin.

    La fiabilité est donc faible ».

    Source info Sudpresse article de PIERRE NIZET

    Journal en PDF

  • La météo pour les prochains mois sur votre blog de Nandrin

    Lien permanent

    météo 3.JPGDe la pluie et l’automne... même en décembre
     
    Comme l’avait prévu Philippe Mievis de Meteo Belgique, le mois de septembre aura été légèrement plus sec que la normale et l’insolation fut proche des normales. Par contre, il n’avait pas vu venir la fraîcheur que nous avons connue avec une moyenne de 13,5o , par rapport à une normale de 14,9o .
    Il n’avait plus fait aussi froid en septembre depuis 2001.
     
    Pourquoi ces températures trop basses ?
    « La faute à la seconde décade, rapidement perturbée par les restes d’une dépression tropicale qui s’est invitée dans le rail des dépressions atlantiques », justifie-t-il.
    « Mais le beau temps est arrivé en toute fin de mois ». Et il continuera dans la première moitié du mois d’octobre, si ses nouvelles tendances saisonnières se vérifient.
    « Mais, en fin de première décade, si les températures resteront encore supérieures aux normes, le retour timide de perturbations devrait concerner notre pays », pronostique le météorologue.
    NOVEMBRE BIEN ARROSÉ
    La seconde décade devrait être une période de transition avec des dépressions de plus en plus pressantes.
    « Selon toute vraisemblance, la dernière décade devrait basculer dans un temps pleinement automnal ». Au menu : de fortes précipitations, de la grisaille et du vent.
    DÉCEMBRE TROP DOUX
    Le mois de novembre serait plus chaud que la normale mais beaucoup plus arrosé avec bien moins de soleil.
    « Le temps automnal devrait poursuivre sa lancée durant ce mois, surtout dans sa première partie, durant laquelle de forts coups de vent liés à des dépressions atlantiques assez creuses sont à craindre ».
    Selon Météo Belgique, une possible légère amélioration est néanmoins envisageable en fin de période.
    Et décembre ? « On prend les mêmes et on recommence », répond Mievis.
     
     
    On aura encore un temps fort perturbé en ce début de mois, premier de l’hiver météorologique.
    « Ce mois ressemblera nettement plus à un mois d’automne ».
    C’est-à-dire : trop doux.
    « Même si une période de temps plus de saison se dessinerait en seconde partie du mois. Mais cela reste à confirmer, vu l’échéance ».
     
    N’oubliez pas qu’on passera à l’heure d’hiver dans la nuit du 24 au 25 octobre.
    À 3h du matin, il sera… 2 heures. Bref, on dormira une heure de plus !
    Source info sudpresse article de PIERRE NIZET

  • Nandrinois la météo pour les prochains jours sur votre blog de Nandrin

    Lien permanent

    2438030797_1.jpgLES PROCHAINS JOURS :

    Mardi, Un courant continental garantira une journée lumineuse et ensoleillée sur l’ensemble du pays.

    Quelques nuages d’altitude voileront le ciel et les maxima seront de saison.

    Mercredi, les conditions synoptiques n’évolueront guère et, sous la protection de l’anticyclone, le soleil s’imposera dans un ciel peu nuageux à serein du matin au soir.

    Mardi JOURNÉE ENSOLEILLÉE ET LUMINEUSE MIN 7º MAX 17º

    Mercredi MIN 6º MAX 16º TEMPS AGRÉABLEMENT ENSOLEILLÉ

    Jeudi MIN 6º MAX 15º LE BEAU TEMPS PERSISTE

    Vendredi MIN 6º MAX 15º SOLEIL ET RARES NUAGES

  • Météo du week end à Nandrin

    Lien permanent

    v7twg36i.gifLES PROCHAINS JOURS : Samedi, le ciel sera très nuageux et quelques averses éclateront encore par endroits, principalement au sud du Sillon Sambre et Meuse.

    Les maxima oscilleront entre 13 et 19 degrés.

    Dimanche, après la dissipation parfois lente de la grisaille matinale, nuages et éclaircies ici et là un peu plus larges se partageront le ciel, et le temps sera sec.

    Sous un vent faible à modéré de secteur nord, les températures culmineront entre 13 et 18 degrés.

  • Nandrinois Les orages de juin 2014, une calamité publique

    Lien permanent

    DSC_0268.jpg

    Les abondantes pluies qui ont frappé les communes d’Anthisnes, Marchin, Nandrin mais aussi Bütgenbach et Esneux les 7, 8 et 9 juin 2014 ont été reconnues calamité publique par le Conseil des ministres.

    La grêle qui s’est abattue aux mêmes dates bénéficie de la même reconnaissance, cette fois sur l’ensemble de la province de Liège.

    Cela signifie que les sinistrés peuvent déclarer les dommages non couverts par leur assurance, en vue d’une éventuelle indemnisation.

    « Normalement, l’assurance intervient. Cependant, il arrive que certains dégâts ne soient pas couverts, par exemple les voitures qui ne sont pas à l’abri dans un garage ou sous un carport ou des biens agricoles comme des récoltes non engrangées, les cheptels vifs hors bâtiments etc.

    Cela concerne aussi les biens qui ne sont pas assurés en raison de l’état de fortune du sinistré (qui percevait un revenu d’intégration sociale)», explique Maryline Laffut, assistante administrative.

    « Nous avons connu quelques dégâts à la suite de ces orages, nous avions d’ailleurs envoyé un toutes-boîtes à la population pour recenser les préjudices et transmis les infos au SPF Intérieur.

    Il s’agissait surtout de vérandas abîmées et de récoltes impactées», se souvient Marc Tarabella, bourgmestre anthisnois.

    Si vous êtes concernés, vous pouvez introduire une demande d’intervention financière jusqu’au 30/ 09 via votre administration communale ou les services du Gouverneur de la province de Liège. Infos au 04/220.51.44 ou 04/220.95.75.

     

    Il s’agit là des deux dernières calamités traitées au niveau fédéral puisque le Fonds des calamités est désormais régionalisé.

     

    Source Sudpresse

    Article de  ANNICK GOVAERS

    Violent orage sur Nandrin lundi 9 juin 2014 à 19 h clic ici pas trop de dégâts

     

    Orage sur Nandrin clic ici  dans la nuit de dimanche 8 à lundi 9 juin 2014 grêlons

     

    Journal en PDF

    Vendredi 18 Sept. 2015

    Vendredi 18 Sept. 2015

  • La météo pour les prochains mois à Nandrin

    Lien permanent

    météo.JPG

    Depuis le 1 er  septembre, selon les météorologues, nous sommes entrés en automne.
    Il est donc temps de s’intéresser aux prochains mois.
     
    Et pour tenter d’avoir de bonnes tendances, nous nous tournons vers MeteoBelgique.be. « Les blocages anticycloniques, encore bien présents en août, devraient avoir désormais plus de mal à s’imposer », prévoit Philippe Mievis.
     
     
    « Si on gardera une influence anticyclonique en ce début de mois de septembre, cet anticyclone sera vraiment mal placé ».
     
     
    Il sera au large des îles britanniques.
     
    « Cela veut dire que nous aurons droit à des courants maritimes polaires ». Heureusement, cet anticyclone se placera mieux par la suite.
     
    Vent et grisaille
    Mais on ne devrait plus connaître cette année de période de chaleur. « Nous devrions avoir un temps perturbé mais pas vraiment frais non plus ».
     
    Au programme : du vent et de la grisaille qui nous rappelleront que nous sommes en automne !
     
    « L’été est bien derrière nous ».
    La conclusion de MeteoBelgique : un automne aux températures sans doute plus chaudes que la normale et aux précipitations excédentaires Quelques belles journées d’arrière-saison devraient égayer la deuxième décade de septembre. « Avant une nouvelle dégradation des conditions météorologiques pour la fin septembre ».
    Il devrait beaucoup pleuvoir en octobre.
     
    «  Pour la première fois depuis de nombreux mois, les précipitations seront clairement excédentaires  ».
     
    Et il n’y aura pas beaucoup de périodes ensoleillées.
     
    « Pour couronner le tout, le vent pourrait souffler en tempête, vers la fin de ce mois ».
     
    Quant à novembre, il devrait être aussi plus doux mais plus arrosé que la normale.
  • Météo pour les prochains jours sur Nandrin

    Lien permanent

    météo.jpgLundi, le ciel sera très nuageux au nord-est du pays. Ces nuages pourront donner lieu à de courtes pluies. Les autres parties du pays devraient échapper aux précipitations et connaître quelques passages ensoleillés. Le vent soufflera faiblement à modérément de secteur nord-ouest. Les températures resteront fraiches, de 14° en haute Belgique à 19° ailleurs.

    Le temps redeviendra plus estival à partir de mardi. D’ici à samedi prochain, le soleil s’imposera progressivement et les températures journalières grimperont de 21° mardi à 25° voire un peu plus durant la deuxième partie de la semaine.

  • De nombreuses interventions dans le Condroz

    Lien permanent

    orage.JPG

    Les pompiers de Huy et de Hamoir (province de Liège) ont été fort sollicités jeudi soir à la suite des intempéries.

    Le Condroz a été particulièrement touché, indiquent les pompiers de Huy.

    Les sapeurs hutois ont enregistré une dizaine d’appels jeudi soir, essentiellement pour des avaloirs bouchés et des coulées de boues sur des voiries dans l’entité de Marchin.

    Ils ont également dû intervenir à Héron pour vérifier la stabilité d’une cheminée qui menaçait de s’effondrer.

    Leurs collègues de la caserne d’Hamoir sont, quant à eux, intervenus pour plusieurs arbres qui encombraient les voiries dans les localités de Werbomont, Tavier, Ellemelle, Ouffet et Hamoir.

    Calme sur Nandrin !!!!!!

    Source info Sudinfo

     

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

     

     

     

     

  • La météo des prochains jours sur Nandrin

    Lien permanent

    météo.jpg

    AUJOURD’HUI :

    Alors que les nuages seront nombreux sur le nord du pays avec ici ou là le risque d’une petite goutte en matinée, ailleurs, nuages et éclaircies parfois larges alterneront et le temps sera sec. Les maxima remonteront entre 21 et 29 degrés. La nuit prochaine, alors que les nuages s’épaissiront sur le nord du pays, les éclaircies seront d’autant plus larges que l’on se dirigera vers la Gaume. Le temps restera sec et les minima iront de 13 à 17 degrés.

    LES PROCHAINS JOURS :

    Mercredi, après une matinée fort nuageuse, mais sèche, les éclaircies s’imposeront et le mercure culminera entre 23 et 31 degrés. Jeudi matin, des averses orageuses éclateront déjà sur le Nord-Ouest tandis qu’ailleurs, le soleil dominera. L’après-midi, les cumulus prendront partout de l’ampleur et la menace orageuse concernera toutes les régions.

    Les maxima iront de 25 à 32 degrés

    Source info Sudpresse 

  • La Météo pour les prochains jours à Nandrin

    Lien permanent

    soleil.jpgJeudi, des éclaircies sont prévues avec un vent déclinant dirigé vers l’intérieur des terres. Plus tard dans la nuit, les risques d’averses vont augmenter au littoral et dans l’ouest du pays. Les minima iront de 6 à 11 degrés.

    Jeudi, le temps sera nuageux avec quelques averses, éventuellement accompagnées d’orage. Le vent soufflera modérément, d’abord depuis l’ouest puis depuis le nord-ouest. Les maxima devraient osciller entre 15° sur les hauteurs et 19° ailleurs. Jeudi soir, de larges éclaircies apparaitront et se déploieront depuis la côte.

    De vendredi à lundi, le temps devrait rester sec, avec de plus en plus de soleil et une montée du mercure. Vendredi il fera 20° en milieu de journée, mais les températures vont ensuite grimper vers 27°, dimanche. Lundi, on pourrait atteindre plus de 30°.

    Dans la nuit de lundi à mardi, des averses pluvieuses et orageuses pourraient survenir, avec une nouvelle baisse des températures.

  • Nandrinois la météo pour les prochains jours

    Lien permanent

    météo.jpgAUJOURD’HUI :

    En matinée, le ciel sera gris et quelques pluies ou bruines seront localement observées au passage d’un front chaud. L’après-midi, le temps restera maussade avec l’une ou l’autre petite ondée. Il fera pourtant doux avec des maxima de 22 à 26°C. La nuit prochaine, les ondées se feront rares et le ciel sera variable. Les minima iront de 11 à 15°C.

    LES PROCHAINS JOURS : Mardi, le ciel sera partagé entre nuages et éclaircies. Le risque d’ondées restera limité. Il fera 26°C dans le Centre. Mercredi, le ciel restera partagé entre nuages et soleil, un soleil plus généreux sur le Nord-Ouest. Le temps sera sec. Il fera 26°C dans le Centre.

     

    Lundi, le ciel est essentiellement nuageux, avec ci et là une légère pluie. Les maxima oscillent entre 20 et 24º. Un vent du sud, sud-ouest, souffle faiblement à modérément, voire de manière assez puissante à la mer.

    En soirée, des éclaircies temporaires sont possibles, mais le ciel se couvrira à nouveau durant la nuit, avec parfois un peu de pluie et des minima de 15 à 19º.

    Le jour de la fête nationale débutera avec beaucoup de nuages, et localement quelques gouttes de pluie. Il ne devrait toutefois pas être question de drache nationale. En cours de matinée, le soleil devrait se frayer un passage entre les nuages, depuis l’ouest du pays. Dans l’après-midi, il fera essentiellement sec, avec des périodes ensoleillées. Le mercure grimpera jusque 22º au littoral, 25º ailleurs. Dans le sud de la province de Luxembourg, quelques degrés de plus sont possibles. Le soir, il fera encore environ 23º vers 20h, sur l’intérieur des terres.

    De mercredi à dimanche, une alternance de champs nuageux et de soleil est prévue. Les chances de précipitations sont peu importantes, mais le temps devrait se rafraîchir un peu. Mercredi, le mercure pourrait encore atteindre environ 24º. Les jours suivants, il plafonnera à environ 22º.

     

    Source info Sudpresse clic ici 

  • Nandrinois La vague de chaleur est officiellement terminée

    Lien permanent

    2438030797_1.jpgAvec une température journalière maximale de 24,9º à Uccle, la vague de chaleur commencée mardi passé a pris fin ce lundi, rapporte le météorologue David Dehenauw.

    Une nouvelle vague de chaleur n’est pas prévue ces prochains jours, ajoute le spécialiste.

    Selon la définition de l’IRM, une vague de chaleur est "un réchauffement important de l’air, ou l’invasion d’air très chaud sur un vaste territoire. Généralement, ce réchauffement dure de quelques jours à quelques semaines".

    En climatologie, on parle d’un tel phénomène lorsqu’une température de plus de 25º persiste pendant au moins 5 jours de suite, dont au moins 3 jours avec 30º ou plus.