Les cérémonies patriotiques

  • Pourquoi le 11 novembre ?

    Lien permanent
    Armistice signé le 11 novembre 1918 dans une clairière de la forêt de Compiègne, proche de la gare de Rethondes.
     
    Les conditions d'un armistice sont arrêtées le 4 novembre 1918 à Versailles par le Conseil suprême de la guerre des Alliés, puis communiquées par le maréchal Foch à la délégation allemande présidée par le Dr Erzberger, le 8 novembre à Rethondes.
    L'armistice est signé le 11 novembre à 5 h 10 pour prendre effet à 11 heures. 
    Il sera renouvelé le 13 décembre 1918 et le 16 janvier 1919, puis reconduit le 16 février jusqu'à la signature du traité de Versailles (28 juin 1919).
     

    Le cessez-le-feu est effectif à onze heures, entraînant dans l'ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d'une guerre qui a fait plus de18 millions de morts et des millions d'invalides ou de mutilés. Les généraux allemands et alliés se réunissent dans un wagon-restaurant aménagé provenant du train d'État-Major du maréchalFoch, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne.

    Plus tard, en 1919, à Versailles, sera signé le traité de Versailles.

     

    source Wikipédia clic ici 

    coque.JPG

    20191108_141547.jpg

  • Vendredi à Nandrin c'était les commémorations de l'Armistice du 11 novembre 1918 en photos

    Lien permanent

    L’armistice de 1918, signé le 11 novembre 1918 à 5h15 marque la fin des combats de la Première Guerre mondiale (1914-1918), la victoire des Alliés et la défaite totale de l'Allemagne, mais il ne s'agit pas d'une capitulation au sens propre, le cessez-le-feu est effectif à 11 heures.
     
    Certainement en raison d’une météo printanière, un petit cafouillage quand Monsieur Jean Lizin, Président des Associations patriotiques et de la FNC de Nandrin,  nous a remémoré la bataille des Ardennes* !!!
    *La bataille des Ardennes est le nom donné à l'ensemble des opérations  déroulées en Ardennes pendant l'hiver 1944-1945.
     
    Que nenni nous étions bien en novembre et aux commémorations de 14-18
     
    En la présence du bourgmestre Michel Lemmens et les enfants des écoles de Nandrin qui ont pris la parole ,discours , chants, ainsi que la Brabançonne .
    Le président Jean Lizin a également remercié le personnel communal pour l'entretien toujours parfait des monuments.

    Il a mis aussi à l'honneur Messieurs Tony Evelette , Georges Devillers et Adelin Jadot pour l'implication durant de nombreuses années de devoir de la mémoire dans la commune de Nandrin et sur le Condroz.
    Le bourgmestre a clôturé l'événement en remercient les portes-drapeaux, rappellent l'importance du devoir de mémoire au travers de la flamme , invitant les personnes présentes à une collation offerte par la commune de Nandrin .
     
     

  • WEEK-END DE LA MÉMOIRE MARCHIN

    Lien permanent

    Assistez au weekend de commémorations de la Seconde Guerre Mondiale à Marchin et apprenez-en plus sur cette
    période marquante de l’Histoire.
    Au programme : camp militaire, véhicules d’époque, hôpital de campagne, armurerie, marches, concert, cérémonie d’hommage…


    EN PRATIQUE
    Les 14 et 15 septembre 2019
    4570 Marchin
    Infos : 0473 70 38 11

    Source 

  • Soyez prévoyants aujourd'hui 07 septembre 2019 si vous allez à Liège, soyez nombreux pour les acclamer

    Lien permanent

     

    Ce samedi 07 septembre 2019, une colonne historique forte de plus de 50 véhicules US d'époque circulera entre Rocourt et Liège à partir de 14H30.


    Cette colonne effectuera également un circuit interne à la ville de Liège entre 17H00 et 18H30.


    Pour finir, DEUX blindés (STUART M5 et SHERMAN) ainsi que de l'infanterie effectueront une boucle sur le boulevard d'Avroy à partir 17H00.


    Venez nombreux acclamer nos libérateurs tout au long du trajet.

     

    Commandement Militaire de la Province de LIEGE

  • Libération de Liège, un camp américain dans le parc d’Avroy, ce week-end 7 et 8 septembre 2019

    Lien permanent

    Si vous êtes à Liège ce week-end, n’hésitez pas, samedi et dimanche de 10 à 20 heures, venez vous balader dans le parc d’Avroy et vous vous retrouverez, comme par magie, 75 années en arrière. Très exactement à la fin de ce week-end de folie, des 7 et 8 septembre 1944, qui a vu les troupes de la septième armée américaine reprendre Liège et sa région après quatre années d’occupation nazie.

    Retrouvez nos pages spéciales Libération de Liège

    Autour de l’étang d’Avroy

    Les jours qui suivirent des centaines de G.I.’s établirent un bivouac autour de l’étang du parc d’Avroy pour s’y reposer avant de repartir vers l’Est.

    « Tous les Liégeois venaient les remercier, les embrasser, les admirer, explique Francis Balace, professeur d’histoire de l’Uliège. Ils leur apportaient de petits cadeaux, mais aussi des produits frais à manger. Et en échange, ils recevaient des cigarettes pour papa, du chocolat pour maman et des chewing-gums pour les enfants. »

    On admirait leur équipement militaire, on les regardait manger dans leurs gamelles, on conversait avec eux en baragouinant un peu d’anglais.

    « C’est cette ambiance-là que nous allons modestement essayer de faire revivre ce week-end », explique Renaud Labarbe, le président de l’asbl Drop Zone, un groupe de bénévoles liégeois, passionnés par l’armée américaine de l’époque.

    Comment ? « Nous avons réussi à rassembler près de 150 membres qui vont reconstituer le campement de jadis, avec uniforme et matériel d’époque. On essayera de coller au plus près de la réalité, on y trouvera une tente cuisine, une autre infirmerie, une troisième pour les transmissions… Une cinquantaine d’entre nous dormira même sur place durant deux nuits. Le public pourra les voir manger et s’occuper de leurs armes tandis que les plus jeunes pourront même faire des tours en jeep. »

    L’installation débutera ce vendredi déjà pour être fin prête samedi matin et la fête durera jusqu’au dimanche soir.

     

    Un concert gratuit

    À ne pas manquer non plus samedi à 20 heures, le concert sous chapiteau donné par « Odyssey for Friends Big Band », un groupe de 18 musiciens et de trois chanteuses qui interpréteront les classiques de l’époque : Duke Ellington, Count Basie, Glenn Miller, Miles Davis…

    L’entrée au parc ainsi qu’au concert est totalement gratuite. Les festivités sont organisées par la Ville et la Province de Liège, ainsi que par le commandement militaire de la Province.

    À noter que le boulevard d’Avroy ne sera pas fermé à la circulation durant le week-end, sauf durant le passage du défilé et des hommages au monument national à la Résistance.

    Quatre cérémonies pour se rappeler des sacrifices

    Si la Libération de Liège a été une des plus grandes joies collectives jamais vécues à Liège, elle a connu également son lot de drames et de victimes : soldats, résistants ou civils. C’est pourquoi une série d’hommages aura lieu tout au long de l’après-midi du samedi.

     

    Le premier à 14h30, à l’enclos des fusillés de la Citadelle où se trouvent les tombes de 415 résistants liégeois fusillés ou abattus par la Wehrmacht ou les Waffen SS. Parmi eux, 221 furent fusillés après un passage en cellule à la Citadelle.

    Le deuxième à 16h à l’Hôtel de Ville, devant la stèle commémorative de l’US Army pour tous les soldats US morts en libérant la ville et sa région.

    Le troisième à 16h45 au Monument « Aux Libertés Liégeoises » situé à l’entrée du pont Albert 1er pour tous les Liégeois qui ont perdu la vie durant les deux guerres.

    Le quatrième à 17h15 au Monument National à la Résistance situé sur l’avenue Rogier, face aux Terrasses. « Liège fut le berceau de la Résistance durant les deux guerres, explique le professeur Balace. C’est pourquoi le Monument National belge a été érigé ici à Liège. »

    Enfin, à 18 heures, se tiendra un vin d’honneur sous le chapiteau érigé dans le parc d’Avroy.

    Les cérémonies sont organisées par les autorités de la Province et de la Ville de Liège, le Commandement militaire de la Province de Liège et le Comité d’Entente des Associations patriotiques liégeoises.

    Un défilé de 50 véhicules d’époque

    Autre événement phare, une colonne d’une cinquantaine de véhicules d’époque va déambuler dans les rues de Liège samedi après-midi.

    « Elle partira vers 14h30 de Rocourt et empruntera le tracé historique par lequel les premiers soldats américains sont entrés dans Liège, explique le colonel Jean-Pierre Hames, patron des militaires liégeois. De l’arsenal de Rocourt, elle descendra la chaussée de Tongres et arrivera par Ans et Sainte-Marguerite jusqu’au centre-ville où se tiendra la cérémonie d’hommage au Monument National à la Résistance, sur l’avenue Rogier, vers 17 heures. »

     

    Ensuite, la colonne repartira une seconde fois pour sillonner les rues du centre-ville et d’Outremeuse, en empruntant le pont Albert et en revenant par le pont Saint-Léonard.

    « Mis à part l’avenue Rogier à 17h pour la cérémonie, toutes les rues ne seront fermées que durant le passage de la colonne », assure le colonel.

    Le fameux tank Sherman

    Et que retrouvera-t-on dans cette colonne ? « Il y aura bien sûr des Jeep, des Dodge, des Haltrack, des camions GMC, reprend Renaud Labarbe, mais également deux tanks d’époque : un Stuart et le fameux Sherman M32, celui de la fameuse 3ème DB (Division Blindée) qui a libéré Liège. »

    Des tanks en ville ? Cela ne risque-t-il pas d’abîmer la chaussée ? « Non, rigole le président de Drop Zone, leurs chenilles ne seront métalliques mais en caoutchouc. Et une vingtaine de gars en uniforme le suivra, comme à l’époque lorsque les soldats se mettaient à l’abri d’un char pour avancer. »

    Après 75 ans d’absence, on va donc retrouver un char dans les rues de Liège.

    L.G.

    Derniers souvenirs

    Jenny Beaufort

    «Le GI m’a soulevée et m’embrassée passionnément sur son char»

    «Je n’avais que 12 ans à l’époque mais j’étais déjà grande et j’avais de longs cheveux noirs. Je saluais les Américains sur leur passage à Grivegnée lorsque l’un d’entre eux m’a soulevée sur son char et m’a embrassée passionnément plusieurs secondes sur la bouche. Mon père a été affolé et il m’a tirée de suite hors du char.»

    Josette Dechamps

    «Les ballons étaient des...capotes gonflées»

     

    «Je devais avoir 13 ans et et j’habitais rue Saint-Gilles. Je me souviens très bien de cette euphorie collective. Tout le monde voulait embrasser ces soldats, nos héros. Nous les gosses, on grimpait sur les chars pour avoir du chocolat, des chewing-gum... Mais ils distribuaient aussi des ballons qui, on l’apprendra plus tard, étaient en fait des capotes bien gonflées (rires).

    Emile Brochard

    «Neuf mois plus tard, deux petites têtes pas blondes sont nées»

    «J’avais 13 ans et j’habitais à Horion-Hozémont. Quand les Américains sont arrivés, toutes les femmes du village ont cuit des frites. Mais au moment de passer )à tabble, ils ont dû partir de suite pour attaquer le terril du corbeau. Après, ils sont revenus et sont restés plus longtemps. Je me souviens aussi que, neuf mois plus tard, sont nées deux petites têtes (pas blondes) chez deux soeurs du village. On a tous été très étonnés mais les deux fillettes se sont très bien intégrées.»

  • Libération de la ville de Liège 75 ème anniversaire

    Lien permanent

    Il y a 75 ans, Liège fut libérée de l'occupation. Les 7 et 8 septembre prochains, la Ville de Liège organise un weekend de commémoration afin de célébrer l’anniversaire de cette libération par les troupes américaines en 1944.
    Au programme : 
    - campement d'époque dans le parc d'Avroy
    - cérémonies patriotiques
    - défilé de véhicules d'époque dans les rues de Liège
    - concert du "Odyssey for Friends Big Band" dans le parc d'Avroy.
    https://www.liege.be/liberation
    75e anniversaire de la Libération de la Ville de Liège

     

    Source

     

     

     

     

  • Libération de la ville de Liège 75 ème anniversaire

    Lien permanent

    Il y a 75 ans, Liège fut libérée de l'occupation. Les 7 et 8 septembre prochains, la Ville de Liège organise un weekend de commémoration afin de célébrer l’anniversaire de cette libération par les troupes américaines en 1944.
    Au programme : 
    - campement d'époque dans le parc d'Avroy
    - cérémonies patriotiques
    - défilé de véhicules d'époque dans les rues de Liège
    - concert du "Odyssey for Friends Big Band" dans le parc d'Avroy.
    https://www.liege.be/liberation
    75e anniversaire de la Libération de la Ville de Liège

     

    Source

     

     

     

     

  • Libération de la ville de Liège 75 ème anniversaire

    Lien permanent

    Il y a 75 ans, Liège fut libérée de l'occupation. Les 7 et 8 septembre prochains, la Ville de Liège organise un weekend de commémoration afin de célébrer l’anniversaire de cette libération par les troupes américaines en 1944.
    Au programme : 
    - campement d'époque dans le parc d'Avroy
    - cérémonies patriotiques
    - défilé de véhicules d'époque dans les rues de Liège
    - concert du "Odyssey for Friends Big Band" dans le parc d'Avroy.
    https://www.liege.be/liberation
    75e anniversaire de la Libération de la Ville de Liège

     

    Source

     

     

     

     

  • Massacre d'Oradour-sur-Glane 10 juin 1944 aujourd'hui 75 ans, souvenirs sur le Blog avec photos

    Lien permanent

    Le massacre d’Oradour-sur-Glane , le 10 juin 1944, de ce village de la Haute-Vienne, situé à environ vingt kilomètres au nord-ouest de Limoges, et le massacre de sa population (642 victimes), par un détachement du 1er bataillon du 4e régiment de Panzergrenadier « Der Führer » appartenant à la Panzerdivision « Das Reich » de la Waffen-SS.

    Il s'agit du plus grand massacre de civils commis en France par les armées allemandes, assez semblable à ceux de Marzabotto, ou de Distomo (ce dernier perpétré lui aussi le ), qui transposent sur le front de l'Ouest des pratiques courantes sur le front de l'Est.

    Ces événements marquèrent profondément les consciences ; leurs conséquences judiciaires suscitèrent une vive polémique, notamment à la suite de l'amnistie accordée aux Alsaciens « Malgré-nous » qui avaient participé au massacre. Depuis 1999, le souvenir des victimes est célébré par le Centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane, situé non loin des ruines du village à peu près conservées en l'état.

    Source info 

    Massacre d'Oradour-sur-Glane clic ici

    403785_4204614883896_392929992_n.jpg

    428797_4204609563763_1290400429_n.jpg

    486508_4204611483811_1802284752_n.jpg

    548971_4204614643890_1316814648_n.jpg

    576030_4204614443885_2127488825_n.jpg

    549137_4204610163778_343303864_n.jpg

     

     

     

     

     

    Institut National de l'Audiovisuel http://www.ina.fr Abonnez-vous http://www.youtube.com/subscription_

    https://www.youtube.com/watch?v=uhu12RiJYL0

  • Plus de 30.000 personnes, sont attendues aux principales cérémonies de commémoration du 6 juin 1944

    Lien permanent

    Plus de 30.000 personnes, dont près de 500 vétérans, sont attendues aux principales cérémonies de commémoration du 6 juin 1944, date du débarquement allié en Normandie. Cette séquence mémorielle s’ouvrira mercredi matin à Portsmouth, en Angleterre, avec une cérémonie internationale en présence de la reine Elizabeth II et de plusieurs chefs d’État et de gouvernement, dont la Première ministre britannique sur le départ, Theresa May, le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président américain Donald Trump. Les célébrations se poursuivront mercredi après-midi et jeudi de l’autre côté de la Manche.

    Un avion de transport belge C-130 Hercules et une soixantaine de para-commandos du «Special Operations Regiment» (SOR) participeront ce 9 juin à un saut de masse près de la localité de Sainte-Mère-Eglise. Ils feront partie d’un dispositif fort de dix-sept avions gros porteurs de sept nationalités qui doivent larguer près de 1.400 parachutistes - un millier de militaires et 400 civils, dont certains en uniforme d’époque - non loin de ce lieu mythique dans l’histoire du Débarquement, situé dans le département de la Manche.

    Une première en 75 ans

    C’est la première fois depuis 75 ans la Défense belge soulignera sa présence aux côtés des alliés en participant au saut de masse, mais également à la parade militaire au monument Iron Mike» dédié aux parachutistes américains qui perdirent la vie en 1944.

    Source 

  • Bataille des Ardennes 75e anniversaire reportage en photos à Bastogne

    Lien permanent

    Dans le cadre du 75e anniversaire de la Bataille des Ardennes,
    la Commune de Bastogne et ses partenaires ont uni leurs forces pour proposer

    un programme riche en activités,reportage photos clic ici 

    Des photos également de ART LIBERTY. FROM THE BERLIN WALL TO STREET ART

    EXPOSITION EN PLEIN AIR

    L'Album Photos clic ici 

    Nous y avons rencontré des Nandrinois 

    Toutes les infos sur le Mémorial , Mardason ,Cimetière etc   clic ici 

    http://www.ftlb.be/transit/Carte_BA_FR-EN.pdf

     

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/bataille-des-ardennes-75e-anniversaire-reportage-a-bastogne/

     

  • Mémorial Day au cimetière Américain le 25 mai 2019 en photos et vidéo

    Lien permanent

    Cette manifestation est organisée par l'American Overseas Memorial Day

    Au cimetière américain - Neuville-en-Condroz

    Le Cimetière militaire américain de Neuville-en-Condroz, ou l'Ardennes American Cemetery, est l'un des quatorze cimetières permanents américains de la Seconde Guerre mondiale établis hors des États-Unis. Il est géré par l'American Battle Monuments Commission. 
     
    Route du Condroz 164, 4121 Neupré
     
    Discours , chants ,Fleurs, émotions étaient au rendez-vous .
     
    Montage de fleur de Nandrin et un représentant Nandrinois était présent .
     
     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/memorial-day-au-cimetiere-americain-le-25-mai-2019-en-photos/

     
     
     
  • La cérémonie du Memorial Day au cimetière américain des Ardennes 25 mai 2019

    Lien permanent

    25.jpg

    samedi, mai 25, 2019 -10:00 à 11:00
    Le Cimetière Américain des Ardennes  4121, Neupré, Belgique
     
    Des 5.328 tombes du cimetière américain des Ardennes, 792 sont inconnues, plus de 13 pourcents.  De plus, presque 3/5e des militaires enterrés ici étaient aviateurs, abattus au-dessus de l’Europe pendant la guerre.  Il s’agit d’une cérémonie visant toutes les vies perdues dans le cadre du conflit.  Les hommes qui sont enterrés ici viennent de presque tous les états de l'Union ainsi que du District de Columbia, Canada, Danemark, France, Allemagne, Irlande, Philippines, Royaume Uni et les Antilles britanniques.  Ils sont décédés partout en Europe, et même en Asie.  Ils proviennent de l’ensemble des divisions des forces armées des Etats-Unis : l’armée, l’armée de l’air, la Navy et les Marines.  En ce sens, la cérémonie du Memorial Day at ce cimetière représente l’Amérique même au temps de ces guerres.
     
  • Célébrations patriotiques aujourd'hui 5 mai 2019

    Lien permanent

    Célébrations patriotiques

    Le dimanche  5 mai à 10h30 à l’église de Nandrin

  • La cérémonie du Memorial Day au cimetière américain des Ardennes 25 mai 2019

    Lien permanent
    samedi, mai 25, 2019 -10:00 à 11:00
    Le Cimetière Américain des Ardennes  4121, Neupré, Belgique
     
    Des 5.328 tombes du cimetière américain des Ardennes, 792 sont inconnues, plus de 13 pourcents.  De plus, presque 3/5e des militaires enterrés ici étaient aviateurs, abattus au-dessus de l’Europe pendant la guerre.  Il s’agit d’une cérémonie visant toutes les vies perdues dans le cadre du conflit.  Les hommes qui sont enterrés ici viennent de presque tous les états de l'Union ainsi que du District de Columbia, Canada, Danemark, France, Allemagne, Irlande, Philippines, Royaume Uni et les Antilles britanniques.  Ils sont décédés partout en Europe, et même en Asie.  Ils proviennent de l’ensemble des divisions des forces armées des Etats-Unis : l’armée, l’armée de l’air, la Navy et les Marines.  En ce sens, la cérémonie du Memorial Day at ce cimetière représente l’Amérique même au temps de ces guerres.
     
     

    25 ab.jpg

    25ba.JPG

  • Hommage à Henri Combette, soldat français tombé à Modave aujourd'hui 12 novembre 2018

    Lien permanent

    Le lundi 12/11/2018, au cimetière de Strée à 17h 
    Hommage à Henri Combette, soldat français tombé à Modave 
    Org. : Comité du Relais Sacré des associations patriotiques en collaboration avec le Comité du souvenir français

    Commune de Modave
  • " Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. " Winston Churchill aujourd'hui 11 novembre 2018 il y a 100 ans, reportage photos

    Lien permanent

     « Ne pas oublier la 1ère Guerre »

    Aujourd'hui dimanche, cela fera 100 ans que l’Armistice a été signé dans la forêt de Compiègne à Rethondes. Elle mettait fin à ce qu’on appela la Première Guerre mondiale. La veille, une cérémonie de commémoration aura lieu au même endroit, en présence d’Angela Merkel et d’Emmanuel Macron. À cette occasion mémorable, les président allemand et français recevront une montre spéciale offerte par la ville de Compiègne. De nombreux symboles figurent sur cet objet de collection limité à 1.918 exemplaires.

    Le blog a réalisé un petit reportage photo à Verdun !!!  Voir les photos ici 

    L’occasion pour beaucoup de familles de soldats de rendre hommage à un membre de leur lignée disparu au combat.

    Ce dimanche, il sera l’heure de commémorer le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Comme chaque année, plusieurs cérémonies auront lieu dans les différents cimetières de la province

    Un livre communal sur la guerre 14-18

    ce dimanche, la commune de Sombreffe organisait un grand rassemblement autour des commémorations pour le centenaire de la fin de la guerre 14-18. Un événement qui servait surtout à présenter un livre entièrement consacré à la Première Guerre Mondiale et imprimé grâce à des subsides de la province de Namur.

     « Notre devoir de mémoire est fondamental. Nous ne devons jamais oublier la tragédie que fut la Première guerre mondiale, ni les implications que celle-ci a eues par la suite en Europe. Notre région doit se mobiliser, particulièrement cette année », dit Willy Borsus, ministre-président de la région wallonne. Les commémorations de la Grande Guerre se poursuivront à Namur le 12 novembre prochain, avec le concert des Violons du Roy et l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.

    Et pour marquer le coup, l’administration communale sort un livre entièrement consacré à ce fait historique. « Nos rues, bâtiments et cimetières sont encore marqués par cette Grande Guerre », explique Valérie Delporte, échevine en charge des cérémonies patriotiques. « Ce livre, c’est le fruit d’une idée qui a germé et qui a demandé énormément de travail à Frédéric Vansimaeys qui en est l’auteur. »

    Un auteur qui depuis le mois de mars travaille sur ce projet qui a nécessité de longues heures de recherches dans les archives de l’entité mais aussi une récolte de témoignages auprès des habitants.

    « C’est vraiment une collection de documents et non pas une histoire en elle-même », avoue Frédéric Vansimaeys. « J’ai notamment retrouvé des documents de l’évêché qui nous offrent un bon panorama de ce qui se passait à l’époque. »

    Au total, ce ne sont pas moins de 180 pages qui ont été écrites par Frédéric Vansimaeys réparties en neuf chapitres allant des conditions de vie à Sombreffe pendant la guerre aux monuments historiques de l’entité en passant par les victimes civiles et militaires.

    Lors de la présentation ce dimanche, la couverture presque complète de la Première Guerre Mondiale à Sombreffe a été saluée par la présence nombreuse de spectateurs mais aussi par le bourgmestre, Philippe Leconte. « Profitez de ce livre qui est une source importante d’information », avoue le mayeur de l’entité. « C’est en tapant sur le clou que nous n’aurons plus d’événement comme cette Grand Guerre. »

    Si le livre s’est arraché lors de la présentation (60 exemplaires ont été vendus), il est encore disponible à l’achat auprès de l’administration communale au prix de 25 euros.

     Cette montre a été réalisée par une société belge basée à Bassenge Blog , en province de Liège : Col & MacArthur. « Col » pour Sébastien Colen, un ingénieur diplômé de l’ULiège qui s’est associé avec Iain Wood-MacArthur.

    Source des articles 

    Pour gouverner, éduqué,vivre , il faut avant tout connaitre et respecter son histoire.

    La mémoire et le respect de notre histoire également le respect des hommes ,des femmes ,des enfants parfois des familles entière ont donné leur vie . Nous vivons libres parce qu'ils ont défendu nos libertés . 

    Nous avons également le devoir d'instruire nos enfants de notre histoire, leur histoire , parents ,enseignants, politiques, etc par respect, mais également pour les instruire de ne pas revivre les mêmes horreurs . 

    Le blog a réalisé un petit reportage photo à Verdun !!!  Voir les photos ici 

    les manifestations de commémorations des 100 ans sont dans tout nos villages , il serait impossible de publier la totalité des manifestations à vous de vous renseigner sur celle mise en place dans votre entité

    Exposition temporaire, réalisée en partenariat avec le National WW1 Museum and Memorial de Kansas City propose au visiteur de découvrir les manières de combattre adoptées par les belligérants à la fin du conflit dans les combats de Saint-Mihiel et de Meuse-Argonne.

    À découvrir jusqu'au 21 décembre dans notre espace d'exposition temporaire située au dernier étage du Mémorial de Verdun !

    Merci à Mémorial de Verdun 

    Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/14-18-aujourd-hui-11-novembre-2018-il-y-a-100-ans/

    18.jpg

  • Une découverte exceptionnel à Villers le Temple Nandrin en exclusivité sur le Blog de Nandrin

    Lien permanent

    En cette année du centenaire 1918-2018, certains diront qu'il n'y a pas de hasard .

    Monsieur Ramelot, enseignant à l'école communale de Nandrin, implantation Villers le Temple a fait une découverte dans le grenier de l'école cet été .

    Une page de l'histoire de la mémoire du village , preuve qu'il est bien de ne pas tout détruire .

    Il était au fond du grenier de l'école , oublié de tous .

    Quoi ? le cadre à la mémoire des soldats morts pour la patrie en 14-18.

    Après une belle restauration, nettoyage par l'enseignant et ses élèves .

    Le voici disponible en cette journée de commémorations 

    Il a permis également aux élèves de mettre, des visages sur les noms du monument aux morts 1914-1918

    L'Album Photos clic ici 

    45723592_1065572970283470_3683480643016065024_n.jpg

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/une-decouverte-exceptionnel-a-villers-le-temple/

  • La commémoration du centenaire de la fin de la Première guerre mondiale,200 enfants et le Génie d’Amay seront présent

    Lien permanent

    Le centenaire de la fin de la guerre 14-18 a un caractère tout particulier à Liège puisque c’est sur le territoire de la province de Liège, le 4 août 1914, que les premiers combats de la « Grande Guerre » se sont déroulés et où est mort le premier soldat belge, le lancier Antoine Fonck à Thimister-Clermont. C’est aussi en province de Liège que le conflit a trouvé son aboutissement avec l’abdication du Kaiser Guillaume II, le 9 novembre 1918 à Spa.

    Cette journée de commémoration débutera à 09h30 avec un pèlerinage au cimetière de Robermont. Deux cents enfants en provenance de différents établissements scolaires de l’Euregio ainsi qu’une délégation d’une école de Lille, jumelée avec la ville de Liège, y prendront part. Ces établissements sont de Liège, Herstal, Maastricht, Aix-la-Chapelle, Heerlen, Hasselt, Saint-Vith et Lille Métropole.

    Ensuite, à 15h, une cérémonie militaire se tiendra au Mémorial Interallié de Cointe. Deux détachements du Bataillon 12ème de Ligne Prince Léopold – 13ème de Ligne de Spa et du 4e Bataillon Génie d’Amay, accompagnés de la Musique Royale de la Force Aérienne, seront présents. Des enfants y participeront également. Du matériel militaire d’époque ainsi que des figurants en tenue d’époque illustreront le caractère historique de cette commémoration. Pour clôturer la cérémonie, une œuvre d’art commémorative sera dévoilée.

    PAR BELGA

     |Source 

  • Aujourd'hui Dimanche 29 juillet 2018 à Villers le Temple Nandrin,cérémonie patriotique pour la fête Nationale du 21 juillet 2018

    Lien permanent

    Le Président de la F.N.C. Nandrin, les Associations Patriotiques et les Porte-Drapeaux vous invitent à la manifestation patriotique, le dimanche 29 juillet 2018 en l'église de Villers-le-Temple à 10h30 suivie d'une cérémonie au monument pour commémorer le 21 juillet.

    Ils seront heureux de vous y retrouver."

  • Une cérémonie patriotique pour la fête Nationale du 21 juillet 2018, le Dimanche 29 juillet 2018 à Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent

    Le Président de la F.N.C. Nandrin, les Associations Patriotiques et les Porte-Drapeaux vous invitent à la manifestation patriotique, le dimanche 29 juillet 2018 en l'église de Villers-le-Temple à 10h30 suivie d'une cérémonie au monument pour commémorer le 21 juillet.

    Ils seront heureux de vous y retrouver."

  • Nandrin au Mémorial Day 2018 en photos et vidéo

    Lien permanent

    Un soleil de plomb, une chaleur des tropiques et il était seulement 10 h du matin au Mémorial Day que la journée s’annonçait exceptionnelle.

    Un première également pour la Bourgmestre Virginie Defrang-Firket qui à pris fonction en 2017, son discours a été apprécié de tous ,il y a même eu des acclamations dans le publique .


    Des fleurs de la Commune de Nandrin et de l'Action laïque ainsi des Nandrois et Nandrinoises étaient présents pour le respect de la mémoire.

     

    Reportage photo de Jean-Pol Gurnade et Brigitte Ledieu.

    L'Album Photo clic ici 

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/nandrin-au-memorial-day-2018/

     

  • Nandrinois le samedi 26 mai 2018 le Mémorial Day cimetière américain des Ardennes

    Lien permanent

     

    Le cimetière américain des Ardennes en Belgique accueillera sa cérémonie annuelle du Memorial Day le samedi 26 mai 2018 à 10h00. La participation est gratuite et ouverte au public.

    Le cimetière américain d'Ardennes est situé près de la limite sud-est de Neupré (Neuville-en-Condroz), à 12 milles au sud-ouest de Liège, en Belgique.

    Voyage en voiture:
    L'autoroute principale N 63 vers Marche, Belgique passe l'entrée du cimetière.

     

    Memorial Day 2018 at Ardennes American Cemetery clic ici

    Public
  • C'était le 8 mai 1945« Victory in Europe Day »

    Lien permanent

     

    Le 8 mai 1945 la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe marquée par l'annonce de la capitulation de l'Allemagne. Ce jour est appelé par les Anglophones le « V-E Day » pour « Victory in Europe Day » 

     

    Voici pourquoi le 8 mai n’est plus un jour férié

    C’est en 1983 que le gouvernement belge a pris la décision de retirer la date du 8 mai de la liste officielle des jours fériés légaux.

    Auparavant, le jour de l’anniversaire de l’Armistice était journée de relâche pour les seules écoles et administrations.

    Il n’était pas généralisé comme l’est encore aujourd’hui le 11 novembre marquant, lui, la fin de la Première Guerre mondiale.

    Contrairement à la France, où le 8 mai est jour férié pour tous, la Belgique estime ne pas avoir d’implication directe dans l’Armistice du 8 mai 1945.

    Elle la considère comme une « simple » date diplomatique.

    Libérée en septembre 1944, la Belgique estime être sortie de la guerre à la fin janvier 1945, à l’issue de la Bataille des Ardennes.

    La contre-offensive allemande, qui a débuté le 16 décembre 1944, n’a pas touché tout le territoire de la même façon.

    À noter qu’aux Pays-Bas, par exemple, la fin de la Seconde Guerre mondiale est célébrée le 5 mai. 

    Source sudpresse article de C.M. 
     Le général Eisenhower, commandant en chef des forces alliées en Europe, avait installé son quartier général dans le collège moderne et technique de Reims. 
    C’est là que fut signée un premier armistice, le 7 mai 1945 à 2h40 du matin, dans la salle des opérations (la war room.). 
     
    Le général Jodl (un émissaire allemand envoyé par l’amiral Donitz.) 
    signa alors l’acte de reddition sans conditions de l’armée allemande.
     
     Étaient aussi présents ce jour là le général américain Bedel Smith (représentant le commandement suprême des forces expéditionnaires alliées.) et le général Susloparov (représentant le haut commandement soviétique général.).
    Le général français Sevez signa l’acte de reddition à titre de témoin.
    L’armistice du 7 mai prévoyait la fin des hostilités sur les deux fronts pour le 8 mai à 23h01 (a noter que quelques mois après, Jodl fut condamné à mort par le tribunal de Nuremberg, et fut pendu le 16 octobre 1946.).
     
    Staline, quant à lui, considérait que l’armistice du 7 mai n’était valable que pour la zone occupée par les anglo-saxons. Il décida donc d’en faire signer une seconde à Berlin, au cœur de la zone d’occupation soviétique. Un second armistice fut alors signé le 9 mai à 0h28, dans le quartier général des forces soviétiques. Le général allemand Keitel signa donc l’acte de reddition. Étaient aussi présents le maréchal Joukov, le maréchal Tedder (envoyé par le général Eisenhower.), le général Saatz et le général de Latre de Tassigny.
     
    En fait, le premier armistice fut signé le 7 mai, mais il est vrai que les hostilités prirent fin, en France, le 8 mai (ce fut le Général de Gaulle qui annonça la fin des combats ce jour-là à 15 heures.).
     
    A noter que la date retenue par la Russie pour commémorer cet événement n’est ni le 7, ni le 8, mais le 9 mai. 
     
    Cependant, n'oublions pas que des milliers de soldats se battirent encore pendant des mois dans le Pacifique, après la signature de l’acte de reddition du 7 mai… en ce qui concerne la lutte contre le Japon, il faudra attendre que les États-unis aient lancé leurs deux bombes atomiques à Hiroshima et Nagasaki (les 6 et 9 août 1945.) pour que l’on commence à parler de reddition… au final, les Japonais capitulèrent seulement le 2 septembre 1945, soit près de 4 mois après l’Allemagne nazie.
     
    C’est pour cela que de nos jours, les États-unis différencient le Victory Europe Day et le Victory Japan Day. 
     
    Le 8 mai a été déclaré jour férié de commémoration en France le 20 mars 1953.
     
    Le président Charles de Gaulle supprime le caractère férié de ce jour par le décret du 11 avril 19594
     
    En 1975, pour se placer dans une logique de réconciliation avec l'Allemagne, le président Giscard d'Estaing supprime également la commémoration de la victoire alliée de 1945.
     
    C'est à la demande du président François Mitterrand que cette commémoration et ce jour férié seront rétablis, par la loi du 2 octobre 1981.
     
     
  • Ils ont repris le Flambeau (drapeau) aux commémorations patriotiques à Nandrin

    Lien permanent

     

    Dimanche 6 mai 2018, c'était les commémorations patriotiques du 8 mai 1945 à Nandrin.

    Du haut de leur 10 et 12 ans, Sylvain et Arthur avaient repris le flambeau, ils sont les petits fils de Jean-Claude Lejeune.

    Jean-Claude est bien connu sur le Condroz, il est porte-drapeau` depuis de nombreuses années .

    Les deux jeunes garçons ont pris très au sérieux la responsabilité qu'ils avaient et étaient très investis tout au long de cette matinée de commémorations.

     

    `"Un porte-drapeau ou porte-étendard est une personne dont la fonction est de porter une hampe à laquelle est attachée un drapeau ou un étendard, dans le but de l'exhiber lors d'une bataille, d'un défilé, d'une cérémonie ou d'une manifestation. "

     

    1.jpg

    31530960_10215417962432504_7356044930864644096_n.jpg

    31948977_10215417962992518_8350660787118800896_n.jpg

    31948825_10215417957072370_902477013774761984_n.jpg

  • Aujourd'hui 6 mai 2018 à Nandrin ,Manifestations Patriotiques

    Lien permanent

    6 mai.JPG

    Manifestations Patriotiques dimanche 6 mai 2018 à Nandrin 

    Dés 9h 30 à Villers le Temple 

    10h 30 Messe à Nandrin 

  • Manifestations Patriotiques dimanche 6 mai 2018 à Nandrin

    Lien permanent

    6 mai.JPG

    Manifestations Patriotiques dimanche 6 mai 2018 à Nandrin 

    Dés 9h 30 à Villers le Temple 

    10h 30 Messe à Nandrin 

  • Cérémonie patriotique du relais sacré 11 novembre 2017 à Nandrin en photos et Vidéo

    Lien permanent

    Cette année, certainement en raison du 99e anniversaire du 11 novembre à Nandrin , du monde comme il n'y en avait plus eu depuis presque 6 ans .

    Une grande partie des politiques étaient réunis cette année et ont pris le temps d'assister aux discours ,appels aux morts ,chants et allocutions des enfants de toutes les implantations scolaires de notre village.
    En somme cette année le devoir de mémoire a été respecté , l'an prochain rendez-vous espérons le en novembre pour les 100 ans .

    DSC02240.JPGVous découvrirez dans les photos, les 3 médaillées de cette année, médaille remise par monsieur Jean Lizin .

    La journée consacrée à la mémoire a pris fin autour d'une tasse de café et un morceau de tarte au local de la Fanfare sur la place de Nandrin.

     

    L'Album photos clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/11-novembre-2017-a-nandrin/

     

     

  • Cérémonie du relais sacré aujourd'hui vendredi 10 novembre 2017 à Nandrin

    Lien permanent

    13h40 heures précises

    Arrivée du flambeau et formation du cortège,place Baudoin 1 er à Villers le Temple.

    Discours aux monuments(dépôt de gerbes,chants,prière)


    14h 15 heures précises 

    Monument de Yernée

    14h 25 heures précises

    Monument de Saint-Séverin

    14h55 heures précises

    Monument de Nandrin

    Ensuite Café offert par l'Administration communale .

    La salle de la fanfare ,place Botty à 4550 Nandrin