Idées sorties - Page 2

  • Une idée sortie ? L' escape room pour enfants sur le thème d’Harry Potter, la Chambre des Secrets à Amay

    Lien permanent

    L a Forêt de Popy a ouvert une « escape room » à Amay.

    Intitulée « La Chambre des Secrets », cette attraction a pour thème Harry Potter. Selon le gérant, il s’agit d’une première en Wallonie.
    C’est une nouvelle mode. Les « escape rooms » fleurissent un peu partout dans les grandes villes. Le concept est souvent le même : vous êtes enfermés dans une pièce et vous devez résoudre une série d’énigmes pour trouver la clé de la sortie.

    Toutefois, les « escape rooms » pour enfants sont plus rares… La Forêt de Popy (centre récréatif pour enfants à Amay) va permettre très prochainement aux bambins de tester ce genre d’activité. « On vient de lancer le concept. Les premiers clients de l’“escape game” viennent le dimanche 2 février », indique Christophe Bataille, gérant de La Forêt de Popy.


    Sur Harry Potter


    Les organisateurs ont choisi la saga Harry Potter comme thème. Tout est décoré dans une ambiance « Poudlard ». Les petits se retrouvent ainsi dans une pièce obscure avec un grand chronomètre. Ils ont une heure pour récupérer la clé de la sortie.


    « On propose des activités logiques et pédagogiques, comme des puzzles à reconstruire. Ça reste accessible et gérable pour les enfants. Mais un adulte doit être présent », indique le gérant. Plusieurs objets sont d’ailleurs mis à la disposition des enfants : des lunettes 3D, des fiches thématiques, une calculatrice… Le prix de cette activité : 100€ pour 60 minutes (un adulte et cinq enfants).

    Une activité pour les adultes


    Ouverte depuis six ans, la Forêt de Popy se porte bien, avec une soixantaine d’anniversaires par mois. Le centre est d’ailleurs complet jusqu’au 15 février pour les anniversaires… « Mais les gens peuvent venir sans réserver pour passer l’après-midi », indique Christophe Bataille.


    Le gérant de Popy aimerait également ouvrir une autre « escape room », pour les adultes et les adolescents, à Popy Aventures à Amay (Chaussée de Liège).

    Forêt de Popy Chaussée Roosevelt 42, 4540 Amay 0474/660.999

    Par Ro.Ma.

     

    Article complet avec photos clic ici 

     

     

  • La programmation de février à juin 2020 à la Tanière des Deux Ours de Vierset-Barse

    Lien permanent

     
     
    un avant gout de la programmation 2020, … humour, conférence, projection, musique
    Place Georges Hubin 2
    4577 Modave
    0478 41 42 79
     

  • Les Grandes voix Cosaques de Kouban le samedi 29 février 2020 à Amay

    Lien permanent

    Les Grandes voix Cosaques de Kouban le 29 février 2020 à Amay

    Collégiale Ste Ode place Grégoire à Amay 4540 

    29 fev.jpg

  • ‎Souper des Anciens du Patro de Hamoir le 22 février 2020

    Lien permanent

     

    Avis à tous les anciens animateurs de notre Patro de Hamoir, cette soirée est pour vous!

     

     

    Patro de Hamoir

    Souper des Anciens du Patro de Hamoir

  • ‎Festival Les Anthinoises 2020 du 30 avril au 3 mai 2020

    Lien permanent

    Du 30 avril au 03 mai 2020, le village d’Anthisnes, aux limites du Condroz et de l’Ardenne liégeoise, accueillera la 11e édition des Anthinoises, Festival de Wallonie des Musiques et Cultures celtiques.

    Cet évènement unique en son genre, fêtera son 20e anniversaire et invitera le public à une découverte festive des cultures dites « celtiques » au travers d’un riche programme de concerts, d’expositions, de rencontres, de jeux, d’animations et de spectacles de rue. Créé en 2000, ce festival biennal est progressivement devenu une référence en la matière et un rendez-vous incontournable pour de nombreux de visiteurs belges et étrangers.

    Installé au sein même du village d’Anthisnes, s’intégrant dans le cadre exceptionnel qu’offre son riche patrimoine architectural, le festival les Anthinoises offre des moments de découverte, d’émerveillement et de plaisir pour tous les goûts, pour tous les âges.

    Avec entre autre : Mes Souliers Sont Rouges, EPSYLON, Beat Bouet Trio & Kris Nolly, Mànran, Violons Barbares, Amelie McCandless, Trio Trad, Jacques Stotzem, Perry Rose, Dom DufF, Trio EDF...

     

     

    Les Anthinoises

    ‎Festival Les Anthinoises 2020 - 11e édition

  • Les Médiévales 2020 les 18 et 19 avril 2020 à Ouffet

    Lien permanent

    Oyez oyez, la 20ème édition médiévales d'Ouffet se déroulera les 18 & 19 avril 2020 !

    Infos : www.ouffetmedieval.be

    L'événement clic ici 

  • Exposition Toutankhamon le 7 avril 2020 sortie PCS

    Lien permanent

    Le mardi 7 Avril à 14H00 – Gare de Liège-Guillemins
    Exposition Toutankhamon « Il y a un peu moins de 100 ans, Howard Carter découvrait le tombeau de Toutankhamon. Revivez cet événement historique au travers de cette exposition. Celle-ci est inédite et retrace le règne et la mort de Toutankhamon. »
    Ouvert à tous les habitants des communes d’Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot
    Départ : 12h45 – Administration communale de Ouffet (Rue du village,3)
    17h45 - Administration communale de Ouffet
    Prix : 10 € par adulte, moins de 7 ans gratuit ou 3 € + 1 ticket Article 27
    Inscriptions : avant le 27 mars (indispensable) au 0474 77 51 46 (vous pouvez laisser un message, nous vous rappellerons)
    En cas de problème de transport, prenez contact avec nous !

    Plus d 'infos clic ici

  • Sortie PCS 2020 à la découverte de l'Avourie le 26 février 2020

    Lien permanent

    Transport organisé :
    Départ : 14h – Nandrin (administration communale)

    Retour : vers 17h30
     Prix : 4 € (transport, visite et jus de pomme compris)
     Réservations indispensables avant le 21 février au 0474 77 51 46
     Ouvert aux habitants des communes d’Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot
     

  • Marche Adeps Xhoris 26 janvier 2020

    Lien permanent

     

    Marche Adeps au départ de la buvette du RCS Xhoris le dimanche 26 janvier
    Parcours principalement boisé - nombreux chemins empruntés
    Parcours de 5km - 10km - 15km - 20km
    Petite Restauration - Nombreuses bières spéciales

    Marche Adeps Xhoris

    Rcs Xhorisien

    Ferrières
  • Aujourd'hui mercredi 22 janvier 2020 Jusqu'à la garde (de Xavier Legrand) Organisé par Centre Culturel d'Amay

    Lien permanent

    La critique est unanime pour acclamer un premier long-métrage virtuose et implacable sur l’enfer du harcèlement conjugal vu à travers les yeux d’un jeune garçon.

    Distribution : Léa Drucker, Denis Ménochet, Thomas Gioria, Mathilde Auneveux
    Prix : 5,00 €
    Infos : 085/31 24 46 - info@ccamay.be

    Dans le cadre de la Campagne « Amay 2020, violence faites aux femmes : tolérance zéro »
    Tous les détails sur notre site www.ccamay.be

     

    Aujourd’hui de 20:00 à 22:00
    Centre Culturel D'amay
    Rue Entre-Deux-Tours, 4540 Amay
  • Exposition de peinture, sculture d'artistes et artisans locaux le 9 février 2020

    Lien permanent

    Dans nandrinois dans les exposants le 9 février 2020 à Fairon salle des Amis Réunis

    9fev.jpg

     

  • ‎Concert Calogero par le groupe C.Calo le 22 février 2020 à Anthisnes

    Lien permanent

    Concert spécial "Calogero" par le cover "C.Calo"
    Venez passer une agréable soirée en écoutant le répertoire de Calogero.
    Bar et petite restauration avant et après le spectacle.
    Entrée 20 € - Réservation 0475/33.28.77 -

    Paiement obligatoire dès réservation

     

     

    Anthisnes en Choeur

    Concert Calogero par le groupe C.Calo

  • Remets Ta Robe samedi 8 février 2020 Comblain-la -Tour dans les idées sorties ?

    Lien permanent

    Administration Communale de Hamoir

    Ce 8 février à la salle Talier, notre comité culturel "CulturHa" propose le spectacle "Remets ta robe".
    Une pièce à la fois drôle et cruelle sur le thème de la Saint Valentin.
    Pour les réservations, contactez l'office du tourisme : info@othamoir.be

     

     

  • Venez découvrir le 1 er février 2020 le monde musical à l’atelier rock de Huy

    Lien permanent
    Ce 1er février, l’Atelier Rock participera à la troisième édition de l’Open Club Day. Durant cet événement international, une centaine de salles de concert et clubs de musique seront accessibles au public gratuitement, au nom de leur amour commun pour la musique.
    Chaque premier samedi de février, des salles de toute l’Europe s’unissent pour ouvrir leurs portes au même moment. Une invitation internationale pour permettre au public de découvrir ce qui se passe dans les coulisses, rencontrer les personnes qui y travaillent, comprendre leur organisation quotidienne…
    Chaque salle a le loisir de programmer ses propres activités. Celles-ci ont pour but de permettre à un public qui n’est pas nécessairement familier des concerts de pénétrer dans le monde musical.

    SOLIDARITÉ MUSICALE

    Pour la troisième année consécutive, l’Atelier Rock de Huy (Quai Dautrebande 7) participera à cet événement de solidarité musicale.

    Ce 1er février, le public pourra observer des cours collectifs donnés par l’Atelier Rock
     

    « Nous proposerons aux personnes extérieures de découvrir trois de nos cours collectifs : impro, initiation à la composition et ensemble. Le public aura ainsi la possibilité d’observer l’envers du décor de notre école de musique et de poser des questions aux élèves », développe Marguerite Plancq, employée à l’Atelier Rock. « Chaque année, cet événement vise à motiver certaines personnes à débuter ou reprendre la musique », ajoute-t-elle.

    Pour l’Atelier Rock, les concerts et la musique live font partie intégrante de la culture européenne. Sa participation à l’Open Club Day a pour but de renforcer la connexion des sites et des clubs avec leurs communautés locales. Cet événement dédié à la musique permet également de relier les scènes locales de toute l’Europe en réaffirmant leur importance en tant qu’acteurs culturels, économiques et sociaux.

    En pratique : 12h à 12h50 : cours d’impro ; 13h50 à 15h30 : initiation à la composition ; 15h30 à 17h : cours d’ensemble ; 20h : blind test (complet) et after party (entrée libre)
     

    Par Fiona Sorce

     

     

         Source

  • Il Cervinia fête ses 3 ans en grande pompe à Nandrin

    Lien permanent

    Situé au 203 de la route du Condroz à Nandrin, le restaurant Il Cervinia fête ses trois ans le 25 janvier prochain. Avec ses 30 années métier, le gérant Sandro Giusto désirait fêté l’événement pour remercier ses clients.
    « Si mon restaurant en est aujourd’hui où il est, c’est uniquement grâce à ma clientèle. C’est important pour moi de leur offrir une soirée spéciale », souligne le restaurateur.


    Pour rappel, le restaurant propose une cuisine familiale et traditionnelle du nord de l’Italie et tous les plats sont préparés avec des produits frais de première qualité.


    Afin de fêter ce 3e anniversaire, Il Cervinia a prévu tout un programme, sous réservation.

    Tout d’abord, un menu trois services à 28 euros, hors boissons, composé de plats qui ont fait la renommée de l’établissement comme sa célèbre porchetta et sa polenta. En soirée un orchestre italien mettra l’ambiance avant la venue du chanteur italien Dany Danubio. « On veut vraiment marquer le coup avec une ambiance conviviale typique de chez nous ».
    Pour toutes réservations à l’occasion de cet événement,

    contactez le 085/84.34.80.

    Par La.Ma

     

    Source

  • Choucroute jeudi 24 janvier 2020 par Télé Service du Condroz

    Lien permanent

    Télé Service du Condroz

    Le jeudi 24/01 à 12h30 :
    Repas 14€, Membres et sympathisants : 12€
    Menu : Choucroute Cuistot : M-C Jaspard
    Lieu : Cercle Ste Jeanne à Ferrières

    Encore quelques places...inscription jusque ce mardi midi

    086/36.67.18 ou 0479/298.118

  • Combat de pauvres le 21 février 2020 Centre Culturel d'Engis

    Lien permanent

     

    Une masse invisible de pauvres est en train de se constituer en Europe, ce fléau touche des couches de plus en plus nombreuses de la population …
    A travers les témoignages d’experts, de travailleurs sociaux et de victimes de cette paupérisation, « Combat de pauvre » analyse avec humour et passion l’impact des choix politiques, sociaux et économiques, et pose la question du monde que nous souhaitons construire ensemble.

    Depuis près de 50 ans, la mauvaise redistribution des richesses en Europe ne cesse d’accroître les inégalités.  Les chiffres de la pauvreté explosent : 1,5 million de personnes en Belgique, 9 millions en France, 11 millions en Allemagne.  La précarité et l’exclusion semblent s’inscrire comme une norme sociale, sans qu’aucune mesure ne parvienne à enrayer ce fléau.
    Pour la Compagnie Art & tça, dont la démarche théâtrale est d’interroger les grands enjeux sociétaux, il y a une urgence à faire entendre la réalité de la pauvreté, comprendre les choix politiques, les abérrations de notre système, les impasses et les alternatives.
    A partir de témoignages rassemblés sur le terrain, ils inventent une forme de théâtre documentaire qui se fait porte-parole des « sans voix ».  Avec poésie et humour, ils créent une matière artistique vivante, exigeante et critique.
    Rencontre et débat après le spectacle !

    Création et mise en scène Cie Art & tça
    Ecriture et direction d’acteurs : David Daubresse
    Ecriture et interprétation : Charles Culos, Alexis Garcia et Camille Grange
    Accompagnateur technique : Jean-Louis Bonmariage
    Scénographie : Claudine Maus
    Regards extérieurs : Christophe Menier et Julie Remacle
    Montage vidéo : Marie Gautraud

    Une production de la Cie Art & tça en coproduction avec L’Atelier 210 ; la Coop asbl et Shelter Prod ; La Maison de la Culture de Tournai.
    Avec le soutien de La Fédération Hainaut-Namur des Métallos MWB-FGTB ; taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge ; La Province du Luxembourg ; Le Théâtre de l’Ancre ; La Fabrique de Théâtre/Service des Arts de la Scène de la Province de Hainaut ; La Fondation Syndex ; Ad Lib, Festival de Liège, Centre Culturel de Durbuy, Centre Culturel de Marchin. Projet développé dans le cadre de « La Chaufferie-Acte1 et réalisé avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Direction du Théâtre.
    Remerciements particuliers à toutes les personnes qui ont accepté de témoigner.

     

    Organisé par Centre Culturel d'Engis - CCEngis

     

  • Les «Enfants de Chœur» pour l’Action Damien

    Lien permanent

    L’émission de radio « Les Enfants de Choeur » sera enregistrée à Huy, ce 20 janvier. L’intégralité des bénéfices sera reversée à l’ONG Action Damien.


    Ce 20 janvier, les nouveaux chroniqueurs de l’émission de radio Les Enfants de Chœur (Farah, Lucile Poulain, Julien Demarche, Pierre-Yves Wathour et David Bartholomé), emmenés par la voix de Michaël Pachen, s’empareront du micro du Grand Auditoire de l’Institut Supérieur Industriel de Huy.

    Ils seront également accompagnés d’invités prestigieux : Sandra Zidani et Didier Boclinville.


    Depuis près de dix ans, Les Enfants de Chœur se retrouvent dans diverses salles en Wallonie et à Bruxelles pour proposer une émission humoristique et rafraîchissante. Comme à son habitude, l’émission de Vivacité reversera l’intégralité de ses bénéfices à une association.

    Celle du 20 janvier sera destinée à l’ONG belge, Action Damien.

     

    DES FONDS Grâce À L’HUMOUR


    Depuis 1964, Action Damien se bat pour éradiquer des maladies infectieuses comme la tuberculose, la lèpre et la leishmaniose.
    Le 20 janvier, ce sera la première fois que l’ONG s’associera avec une émission de radio.

    L’occasion, pour elle, de récolter des fonds grâce à l’humour.
    « Cet argent nous permettra d’acheter des médicaments ainsi que du matériel médical et logistique.

    Celui-ci sera redistribué dans les 16 pays que nous aidons », confie Jacques Ryon, collaborateur d’Action Damien.


    À Noter : Prix : 10€ - Horaire : le 20 janvier de 19h30 à 22h30 - Réservations : www.actiondamien.be - Nº compte : BE39 1910 1779 5119 - Adresse : Rue Saint-Victor 3, à Huy

     

    Source

     

  • La tanière de Deux Ours annonce une inauguration en 3 jours les 14,15 et 16 février 2020

    Lien permanent

     Il fallait bien tout un we pour vous accueillir comme il se doit dans la tanière de Deux Ours !
    Et parce que la Saint Valentin, ça peut se fêter un autre jour, nous lui avons piqué ses dates pour l’inauguration les vendredi 14, samedi 15 et dimanche 16/02 !!! 
     
    Vendredi 14/02 - de 19h. à 02h. / ENTREE GRATUITE

    Poussez la porte, et venez découvrir à quoi ressemble l’univers de Deux Ours.
    Celles et ceux qui connaissaient le lieu vont être surpris … !!!
    Nos Vinyles Jammeurs prendront leurs bacs de disques vinyles et joueront leurs meilleurs titres pendant que nous siroterons un délicieux cocktail « love Bears » (offert)
     
     Samedi 15 - 19h. / 26€ (frais e-ticket compris)

     BJ SCOTT EN TOUTE INTIMITE !

    La marraine de Deux Ours se réjouit de retrouver Vierset Barse !!!
    Bj sera la 1ère à jouer dans la salle complètement réaménagée pour vous garantir un confort et une acoustique optimalisés.
    Réservation via ce lien:
    https://frontoffice.byemisys.com/shop/DeuxOursASBL2020/bjscott15022020/fr/ticket
     
    - Dimanche 16 - 15h. à 19h. / ENTREE GRATUITE

    Ambiance musicale spéciale « Saint Valentin » comme au temps des « thés dansants ». Nos vinyles jammeurs joueront les plus grands slows crapuleux dans une ambiance tamisée et vous pourrez inviter votre promise à danser enlacés. C’est peut-être l’occasion rêvée pour conclure ou faire une demande en mariage ? Qui sait ?
    Place Georges Hubin 2 - 4577 Vierset-Barse»
     
     
    Source :  Deux Ours
     

    Lire la suite

  • L’Atelier Rock va recevoir la Canadienne Cathy Fuoco le 31 janvier 2020

    Lien permanent

    Le 31 janvier, l’artiste Canadienne Cathy Fuoco se produira à l’Atelier Rock de Huy. Elle y présentera son tout premier spectacle, « Mes bananes vertes », dans lequel elle livre de façon drôle et tendre son processus de divorce.


    Après avoir joué dans de nombreuses ligues d’improvisation au Québec, Cathy Fuoco a décidé de mettre sur pied son tout premier spectacle : Mes bananes vertes. L’artiste, originaire de Montréal, a choisi de débuter sa tournée Européenne en Belgique ! Après Spa et Liège, c’est à Huy, à l’Atelier Rock, qu’elle montera sur les planches, le 31 janvier. Dans ce show, Cathy raconte son divorce, entre rires et pleurs.


    « Je savais que j’avais besoin d’utiliser mon expérience pour aider les autres… Mais je ne savais pas comment. Puis un jour, je racontais une de mes nombreuses anecdotes et l’idée est venue d’en faire une série de capsules, un format Web facilement accessible », se remémore Cathy.


    Trois ans plus tard, en juillet 2019, l’artiste poste sa première capsule vidéo sur sa page Facebook Mes bananes vertes. À travers cette tranche de vie, Cathy raconte son processus de divorce, les étapes, les embûches, mais aussi les détours pour arriver à un divorce réussi.


    Très vite, une dizaine d’autres capsules suivront, puis un spectacle six mois plus tard.


    UN PROCESSUS DOULOUREUX


    « Ma vie était parfaite : j’étais mariée depuis 12 ans, j’avais trois enfants, une maison, un travail… Puis, est survenu l’inévitable… Un divorce. Malgré ce naufrage, j’ai toujours gardé en priorité le bien-être de mes enfants », confie Cathy.


    Dans son spectacle, l’artiste retrace tous les hauts, les bas, les rencontres, les mains tendues qui ont forgé celle qu’elle est devenue aujourd’hui.


    « Lorsque je me suis séparée, j’ai eu la chance d’avoir des personnes de mon entourage qui sont venues vers moi pour m’aider, m’écouter mais surtout m’épauler et me faire sentir moins seule. J’ai eu terriblement de chance, je suis reconnaissante et je veux redonner ce que j’ai reçu. »


    Grâce à Mes bananes vertes, Cathy espère aider des personnes qui vivent des moments difficiles. « Je prends ce projet très au sérieux… Je l’appelle : Mon projet de vie ».


    LE PUBLIC BELGE CONQUIS
    Pour Cathy, proposer son spectacle en Belgique était une évidence. « En regardant la provenance des followers, j’ai réalisé que mes capsules étaient particulièrement populaires en Belgique… Et puisque j’adore les Belges et leurs Boulet sauce lapin… C’était parfait ! » Un coup de cœur partagé que la Montréalaise a tenu à honorer. « Je me suis lancé le défi de placer le mot ’’ oufti’’ dans le spectacle. C’est un gros challenge ».


    Rendez-vous le 31 janvier à l’Atelier Rock pour découvrir une tranche de vie positive ou l'on passe du rire aux larmes.

    FIONA SORCE

     

    Adresse : Quai Dautrebande 7 – 4500 HuyHeure : 20h30

    Prix : 10€Réservations 

    : www.atelierrock.be

     

    Source

  • Pairi Daiza! a fermé ses portes dimanche soir, record absolu de visiteurs, Thibault Simon nandrinois était formateur et responsable à la plus grande patinoire flottante d'Europe

    Lien permanent
     
    Le parc animalier de Brugelette a fermé ses portes dimanche  soir.
     
    Plus de 145.000 personnes l’ont visité pour cette première ouverture, du 14 décembre au 5 janvier, hivernale.
    Et, déjà, on prépare la saison 2020. Tout sourit à Eric Domb !
    « Résumer la saison et le succès du parc à la naissance des jumeaux pandas serait trop court, même si c’est une formidable nouvelle pour nous », assène d’emblée Hubert Vanslembrouck, directeur de la communication à Pairi Daiza.

    Dimanche soir, le temps était venu de tirer le bilan d’une saison exceptionnelle à tous points de vue.
     
    Avec des chiffres jamais atteints, plus de 2.164.457 visiteurs en 2019 contre précisément 1.976.782 en 2018, l’équipe dirigeante pouvait afficher un large sourire.
    La première ouverture hivernale qui va, sans hésitation, en engendrer une seconde en 2020, a, à elle seule, attiré plus de 145.000 visiteurs.
     
    « Nous ne nous étions pas fixé d’objectif pour cette première », poursuit le directeur de la communication.
     
    « Le temps n’a pas été de notre côté la première semaine mais, les deux dernières, nous avons réellement enregistré de très bons chiffres. »
    Pas que les pandas !
    Comment expliquer ce succès ? La naissance, à laquelle toute la presse, même au-delà de nos frontières, a fait écho, des jumeaux pandas ? « Certes mais pas que ! », ajoute Hubert Vanslembrouck. « Nous avons aussi pu nous réjouir de la naissance de deux rhinocéros ou encore d’éléphants. Entre autres ! En outre, nous avons ouvert un nouveau monde, ‘La Dernière Frontière’, et offert une nouvelle immersion et de nouvelle rencontres et découvertes à un public plus large. Aujourd’hui, pour tout apprécier, il est difficile de faire le tour du parc en une journée. La création des 50 logements et de ‘La Dernière Frontière’ répond la demande des personnes venues de nombreux pays étrangers. Cela aussi contribue à notre succès. »

    Et les premiers chiffres sont encourageants : tous les logements sont occupés les samedis jusqu’à la fin août de la… saison prochaine !
    Pairi Daiza peut aussi se féliciter d’un taux d’occupation de plus de 80 %, pour 2019.
    Mais, loin de se reposer sur ses lauriers, ici, déjà, on avance ! Avec l’ouverture de la « Terre du Froid » le 21 mars prochain.
    Ceux qui ont visité le parc durant cette période hivernale ont pu constater l’avancée des travaux.
    Et la création d’un bel espace pour les ours blancs.
    « Non, je ne fais aucun commentaire sur le sujet actuellement. Chaque chose en son temps, nous espérons pouvoir les accueillir pour le 21 mars », poursuit Hubert Vanslembrouck.
    Les 50 nouveaux logements seront prêts eux aussi. Et ce sera grandiose encore. Avec notamment la création de chambres subaquatiques. Entendez, avec vue sous l’eau !

    Pairi Daiza agrandit ainsi la superficie de son parc accessible aux visiteurs.
     
    De 72 hectares, on va passer à 78 ou 80 hectares.

    Et si c’était un peu (beaucoup) trop pour les puristes ?
    Si Pairi Daiza devenait vraiment trop grand… « Non, nous ne le pensons pas.
     
    Tout ce qui se fait ici est longuement et bien pensé. D’abord et avant tout pour le bien-être des protégés que nous accueillons, avec des territoires au plus proche des conditions qu’ils auraient rencontrées s’ils étaient nés en milieu naturel. Surtout ne jamais perdre l’âme de Pairi Daiza, c’est notre devise, c’est dans toutes les têtes », commente encore le directeur de la communication.

    Outre bosser sur l’ouverture de la Terre du Froid, Eric Domb revoit entièrement les parkings du parc. Le nouveau parking de 7.600 places, « un car park » sera couvert de panneaux photovoltaïques qui couvriront bien au-delà l’électricité nécessaire au parc. Eric Domb aime les choses bien faites.
    L’homme a la tête sur les épaules. Les chiffres en sont la meilleure preuve. Rendez-vous est pris le 21 mars pour la réouverture. Aucun doute, les fans seront là et l’on pourra parler de nouveaux records de fréquentation en 2021.
    Pari tenu !
     

    Par Muriel Sparmont

     
  • Les Deux Ours, établiront enfin leur tanière mi-février à Vierset-Barse

    Lien permanent

    Pendant 6 ans, Fred Macquet a organisé des concerts et des spectacles itinérants dans nos régions. Après avoir joué à Nandrin, Anthisnes, Fraiture ou encore Tinlot, « Les Deux Ours » établiront enfin leur tanière mi-février à Vierset-Barse, dans l’ancien café « La Grande Chope ».


    Comment est née l’aventure « Les deux ours » ?


    Je baigne depuis toujours dans un environnement musical. Mon papa était un musicien classique, chef de chœur et facteur d’orgue.

    Nous recevions chez nous des artistes internationaux dans un esprit bon enfant et convivial. Après avoir été graphiste, programmateur, chanteur, coach artistique et même bûcheron, j’ai eu envie d’organiser de grands concerts, dans des petits repères. En créant, « Les deux ours », j’ai souhaité pérenniser cette approche très humaine, cette proximité avec les artistes, insufflée par mon père.

    Pour la petite anecdote, je suis ces deux ours. J’ai un petit côté schizophrène : je possède la force tranquille de l’ours, je suis très posé et calme, mais il ne faut pas me chercher, je fais ce qui me plaît et je n’ai pas de retenue.

    Depuis, le lancement des « Deux Ours », il y a six ans, j’ai organisé plus de 360 événements dans des endroits insolites : salle de fêtes, buvette de football, forêt et même mon salon. C’était incroyable, mais je suis heureux d’avoir enfin ma tanière.


    Dès la mi-février, le public pourra découvrir l’antre des « Deux ours ».

    Comment se déclinera-t-elle ?


    Ce sera un lieu très oursien, avec une ambiance lounge et un décor vintage : vieux tapis, tabourets, chaises, fauteuils…

    J’ai demandé aux habitants de la région de m’envoyer des photos d’époque de la salle, du village, de mariages, d’anniversaires… Ce sera un club cosy, un café de village.

    J’aimerais que ce soit un lieu de vie convivial et paisible, dans lequel les habitants auront bon de s’y retrouver et passeront un agréable moment, sans prise de tête, en écoutant des styles de musique variés : jazz, blues, folk, mais pourquoi pas aussi de l’électro à la manière oursienne.

    Nous aurons également une partie « Pub » dans laquelle nous proposerons de petites restaurations. Les habitants pourront venir boire et manger, des produits issus du circuit-court, tels que de la bière de micro-brasseries, des plateaux de fromages et des potages de légumes de producteurs locaux.

    Dans un premier temps, nous ouvrirons du jeudi au dimanche. Nous ouvrirons peut-être plus régulièrement dans quelques années, nous nous adapterons à la population, il faut que tout le monde soit heureux.


    Avez-vous prévu d’organiser d’autres sortes d’événements que des concerts ?


    Nous organiserons des événements de tous azimuts, mais l’ensemble restera très cohérent. En plus des concerts, nous continuerons de programmer nos « vinyles jams » pour les passionnés de musique qui souhaitent se rassembler pour écouter des vinyles.

    Je projette également de proposer du stand-up, des spectacles pour les enfants, des thés dansant pour les seniors… Je souhaite produire de la culture pour tous.

    Je veux offrir à chacun la possibilité de s’évader, le temps d’un instant, d’un quotidien parfois très dur. Des artistes pourront également venir exposer leur art : peintures, photographies installations…

    Ce sera un petit lieu de diffusion de création et une plaine de jeux pour les grands enfants.


    Que peut-on vous souhaiter pour l’année 2020 ?

    Des plaisirs simples : être heureux, en bonne santé, épanoui, libre…

    Et bien sûr que cette nouvelle page des « Deux Ours » plaise et perdure. Je me suis donné pour mission de distiller des moments de bonheur, de rendre heureux le public et de lui donner le sourire.

     

    Ses trois coups de coeur 2019


    Le film Joker de Todd Phillips. Ce film éveille les consciences et montre que nous n’accordons pas suffisamment de considération aux autres. On découvre le parcours qui a mené le Joker jusqu’à la folie, la révolte et le chaos. On réalise que s’il avait été écouté, tout cela aurait peut-être pu être évité.

     

    Jeromino.Ce chanteur est un régional de l’étape, un beau produit wallon qui possède une belle maturité dans sa musique. J’ai assisté à son dernier concert à Marchin et l’ai d’ailleurs moi-même déjà programmé. Honnêtement, il n’a rien à envier à personne et pourrait se produire partout. C’est un vrai show-man !

     

    Arno. Ce chanteur est un pur produit belge. Il représente un peu l’éternelle jeunesse. À 70 ans, il n’a plus rien à prouver à personne, ne se la raconte pas et peut parler de tout ce qu’il veut dans ses textes. Je l’ai vu en concert et je peux vous assurer qu’il possède une vraie présence scénique.

     

    Son année 2019


    Les nouvelles bières de la brasserie Minne. Catherine et Philippe Minne, deux passionnés, sont allés au bout de leur rêve en reprenant la « Brasserie Bastogne ». Leur micro-brasserie a vu plusieurs de ses bières être médaillées, c’est génial ! Il est possible qu’ils brassent la future bière « Les deux ours »…

     

    Les marches pour le climat. La mobilisation des jeunes me touche, je ne suis pas certain qu’au même âge j’aurais pris conscience des enjeux climatiques. C’est un beau mouvement citoyen. Les politiciens ne sont pas assez à l’écoute de la population. Notre pays aurait bien besoin d’un renouveau politique.

     

    Le W Festival. Ce festival flamand, met à l‘affiche des stars internationales, principalement issues des années 80, qui font la part belle aux nouveaux artistes. L’ambiance est bon enfant, sans pression, avec de la bonne musique new wave et du rock alternatif. C’est un moment hors du temps, convivial et de partage.

    Par Fiona Sorce 

     

    Source 

  • Le Mona à Nandrin, c’est bel et bien fini, la dernière soirée aujourd'hui, à l’occasion du réveillon du Nouvel

    Lien permanent

    Le dancing ferme définitivement ses portes après le réveillon pour renaître sous un nouveau concept.
    C’est une page qui se tourne définitivement.

    Celle des années de gloire de la discothèque « Le Monastère » sur la route du Condroz à Nandrin.

    A l’instar des autres boîtes de nuit qui ferment les unes après les autres, le « Mona », inauguré en 1976, ne fait plus recette depuis quelque temps déjà. « Le concept est passé de mode.

    Ce qui faisait le succès des clubs tenait à trois choses : la musique, les rencontres amoureuses et boire un verre. Aujourd’hui, les chansons ne sont plus très dansantes, les couples se rencontrent par internet et la peur des contrôles d’alcool au volant dissuade pas mal de fêtards… Sans compter la concurrence des festivals, garden-parties et voyages bon marché. Les loisirs ont changé », analyse Tony Di Sciascio, actuel locataire du Monastère, le bâtiment appartenant désormais, pour rappel, au patron du Proxy Delhaize voisin.

     

    Un constat qui a poussé Antonio Di Sciascio à passer la main. D’ailleurs, l’annonce de la fermeture du Monastère remonte à… octobre 2018.

    « A l’époque, deux employés devaient reprendre le bail en cours avec un concept « event » mais cela ne s’est finalement pas fait.

    J’ai alors décidé, en grande partie pour mon personnel, de poursuivre l’activité jusqu’à la fin de mon bail, c’est-à-dire le 1er janvier 2020, en ouvrant une fois par mois uniquement, sauf ces dernières semaines où nous avons ouvert plus souvent », nous explique-t-il.


    Ouverture mensuelle


    Une ouverture mensuelle qui attirait entre 300 et 400 clients par soirée.

    « C’est mieux de rassembler plus de monde une fois par mois que d’avoir 100 fêtards tous les week-ends. Mais cela ne restait pas suffisant pour couvrir les frais.

    Ces deux dernières années, j’ai mis plus de 90.000 euros de ma poche pour compenser. Cela ne pouvait plus durer. »

    Et le monde de la nuit, Tony Di Sciascio a donné. « J’ai repris le Monastère en juin 1993, j’ai aujourd’hui 55 ans. Les horaires ne me conviennent plus, j’ai envie de prendre du repos. Et si nouveau projet personnel il y a, ce ne sera pas dans l’Horeca », promet-il.


    Petit-déjeuner offert


    La dernière soirée du Monastère aura donc lieu ce mardi, à l’occasion du réveillon du Nouvel An.

    Les nostalgiques auront l’occasion de fouler une dernière fois la piste de danse de la discothèque « ancienne version ». L’entrée sera gratuite avant 23h et le petit-déjeuner sera offert aux aurores.

    Par Annick Govaers

     

    Source

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Deux soirées de clôture se tiendront les vendredi 5 et samedi 6 octobre fermeture définitive du Monastère clic ici

     

    Le Monastère, c’est vraiment fini! clic ici

  • La Der des Ders aujourd'hui 28 décembre 2019 au Mona de Nandrin

    Lien permanent

    Monastère, Sam 28 déc, le Der des ders Samedi @ Mona.. La vraie Soirée 80,90s organisée par Alain DJ Tony ( retour aux sources ) + DJ Serge + DJ JEM +DJ Bryan

     

  • Expo villes miniatures et petits trains du 27 décembre 2019 au 5 janvier 2020 Espace Saint-Mengold Huy

    Lien permanent

    L'Espace Saint-Mengold prolonge la magie de Noël et accueille dès demain villes miniatures et petits trains

    Vivez des moments féeriques en famille grâce à l'univers du modélisme ferroviaire
    Du 27 décembre au 5 janvier.

    Tous les jours de 10h à 18h sauf le 31 décembre de 10h à 17h et le 1er janvier de 14h à 18h. Entrée : 3 € à partir de 18 ans, 2 € pour les 6-17 ans, 2 €/personne pour les groupes de min. 15 personnes.

    Gratuit pour les moins de 6 ans ou sur présentation du ticket d’entrée patinoire.
    https://www.facebook.com/events/520380425360540/

     

     

    Le monde des trains n’arrête pas de fasciner les petits… et les grands. Les passionnés de modélisme ferroviaire sont en effet toujours nombreux en Belgique et ils trouveront sûrement leur bonheur à Huy pendant ces vacances. Depuis ce vendredi, l’espace St-Mengold abrite « Petits trains et féeries », une exposition consacrée au modélisme ferroviaire et à Noël.

    « Ce fut une aventure humaine et technologique », explique Pierre Simonet, exposant principal de l’exposition. L’organisation a surtout voulu mettre l’accent sur la région hutoise. « Le but est de montrer le maximum de vues de la ville de Huy », affirme Pierre Simonet.

    La pièce la plus emblématique de l’exposition est incontestablement l’énorme maquette avec les édifices caractéristiques de la ville de Huy. L’organisation a en effet pu compter sur la collaboration d’Albert Cuvelier (voir La Meuse du 18 octobre 2019). Ce pensionné a réalisé une magnifique réplique de la Collégiale et une version miniature de l’hôtel de ville de Huy.

    Ce passionné est un amoureux du modélisme depuis plus de 30 ans. « Mon épouse m’a offert une imprimante 3D pour mon anniversaire. Je ne savais pas quoi en faire. Vu que j’habite Quai de Compiègne, j’ai la Collégiale sous les yeux en permanence», explique ce passionné.

    Il a fallu 6 mois pour réaliser la Collégiale et un mois pour l’hôtel de ville. En effet, certaines pièces prennent plus de 40 heures pour être imprimées… Un travail colossal qui permet de voir la Collégiale sous toutes ses facettes.

    Les concepteurs de l’exposition ont travaillé avec des technologies de pointe. « On fait exactement comme chez Infrabel. Les personnes qui manipulent nos réseaux vivent ce que les gens d’Infrabel vivent », explique Pierre Simonet.

    L’exposition propose différents circuits ferroviaires. Ce grand projet a notamment pu être monté grâce à des bénévoles et à la collaboration de différents clubs ferroviaires, comme celui de Jupille et celui de Verviers, qui ont prêté des réseaux.

    L’exposition propose également une collection époustouflante de Pères Noël et un décor de Noël miniature avec des figurines Playmobil.

    L’année prochaine, il devrait notamment y avoir des petites maisons faites en poterie de Wanze. « On va continuer dans cette optique et évoluer, avec plus de bâtiments de la ville de Huy », promet Pierre Simonet.

    De son côté, Albert Cuvelier ne compte pas s’arrêter : « On a de très beaux bâtiments à Huy. Mais la ville a été peu modélisée », continue le pensionné, fier de son projet. Il voudrait d’ailleurs s’attaquer à la modélisation du fort de Huy…

    Espace Saint-Mengold

    3 €, 2 € pour les 6-17 ans

    Gratuit pour les moins de 6 ans ou sur présentation du ticket d’entrée patinoire.

    Source

  • Visite de l'exposition de Toutankhamon 17 mars 2020

    Lien permanent


    Mardi 17 mars 2020 de 18:30 à 20:30

    Europa Expo
    Gare des Guillemins, 4000 Liège

     

    Billet clic ici 

     

    Exposition à Europa expo ( gare des Guillemins )

    Il y a un peu moins de 100 ans, Howard Carter découvrait le tombeau de Toutankhamon. Revivez cet événement historique en visitant l'expo Toutankhamon, Gare des Guillemins à Liège.

    L'exposition est inédite et retrace le règne et la mort de Toutankhamon.

    Qu'attendre de la visite de l'expo Toutankhamon ?
    La visite se fait de manière narrative et pédagogique.

    Une reconstitution du tombeau amène le visiteur sur les traces de l'archéologue Howard Carter lorsqu'il découvrit la tombe en 1922.

    Admirez aussi :
    de nombreuses pièces originales exposées au public pour la première fois
    des répliques issues des Ateliers du Ministère des Antiquités égyptiennes
    de nombreux objets archéologiques...
    Réservez votre visite au plus vite !

     

     

    WalClub By Walhardent

    Visite de l'exposition de Toutankhamon

  • Salon de l’Auto 2020

    Lien permanent

    Le 10 janvier prochain, le Salon de l’auto ouvre ses portes. En attendant, il est déjà possible de se faire une idée de la voiture de vos rêves, en fonction de vos moyens financiers. La plupart des sites des marques automobiles ont déjà adapté leur site web.
     
    Une voiture neuve à moins de 10.000 euros, c’est toujours possible même si l’éventail des possibilités se réduit au fil des années. Nous avons pointé une dizaine de modèles, en excluant la Twizy car elle ne peut transporter qu’une seule personne. Nous avons tenu compte de la remise sur le prix catalogue et de la reprise pour les véhicules en bout de vie. Dans certains cas, les constructeurs ont également prévu une prime de stock. Dans ce dernier cas, l’acheteur ne pourra pas configurer le véhicule exactement comme il l’entend.
     
    Fiat place trois modèles dans cette sélection: la Panda, la Qubo et la Fiat 500 Pop 1.2 69 ch que nous n’avons pas repris dans notre infographie. Son prix, ristourne comprise, est à 8.990 euros. Les marques françaises sont bien représentées avec la C1 à 8.580 euros au lieu de 11.630 €, et la C3 de Citroën. Chez Peugeot, on a le choix entre la 108, en trois ou cinq portes, et la 208 en 5 portes. Renault met en avant sa Twingo à 8.675 euros. Mais la moins chère de toutes est la Logan de Dacia à 7.790€. La filiale roumaine de Renault a choisi, comme conditions Salon, de mettre au même prix les versions essence, diesel et LPG de ses modèles. Le financement est aussi de 0% sur l’ensemble de la gamme.
     
    Avant d’arrêter définitivement votre choix, lisez bien la description du modèle vendu. Le niveau d’équipement n’est pas partout le même. Cela vous évitera de devoir monter de gamme si vous tenez absolument à avoir le capteur de pression des pneus, le régulateur de vitesse, le Bluetooth avec commandes au volant ou encore l’aide au démarrage en pente et les vitres teintées à l’arrière. Et si vous poussez le curseur jusqu’à moins de 11.000€, d’autres modèles deviennent accessibles, notamment la Fabia de Skoda ou la Up! de Volkswagen. Yannick Hallet
    Dix modèles à moins de 10.000 euros

    Citroën C3 1.2 PureTech 83 ch

    Prix catalogue : 14.195 euros
    Remise et reprise : 4.305 euros
    Prix final : 9.890 euros
     
    Dacia Logan ACCESS SCe 75

    Avantage Salon : prix identique essence, diesel et LPG
    Prix final : 7.790 euros
    Dacia Sandero ACCESS SCe 75

    Avantage Salon : prix identique, essence, diesel et LPG
    Prix final : 9.190 euros
    Fiat Panda Pop 1.2 69 ch

    Prix catalogue : 10.190 euros
    Remise et reprise : 2.200 euros
    Prix final : 7.990 euros
    Fiat Qubo Easy 1.4 77 ch

    Prix catalogue 13.440 euros
    Remise et reprise : 4.000 euros
    Prix final : 9.440 euros
    Hyundai i10 1.0i 66 chPrix catalogue : 10.499 euros

    Remise et reprise : 2.065 euros
    Prix final : 8.434 euros
    Mitsubishi Space Star Intro 1.0 71 ch

    Prix catalogue : 12.390 euros
    Remise et reprise : 2.400 euros
    Prix final : 9.990 euros
    Peugeot 108 3 portes Like 1.0l VT1, 72 ch
    Prix catalogue : 11.545 euros
    Remise, reprise et prime de stock : 3.040 euros
    Prix final : 8.505 euros
    Peugeot 208 5 portes Like 1.2 PureTech 68 ch

    Prix catalogue : 15.495 euros
    Remise, reprise et prime de stock : 6.590 euros
    Prix final : 8.905 euros
    Renault Twingo Life SCe 75

    Prix catalogue 10.875 euros
    Remise et reprise : 2.150 euros
    Prix final 8.675 euros
     
     

  • Choucroute Royale du 1 er janvier 2020 à Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent

    A vos agendas pour la choucroute de l’an neuf!!!

    Pour renseignement 085 51 31 71 café des sports Villers le Temple le premier jour de l’an 19,90€ et sur réservation 16€.

    En alternative, une délicieuse blanquette de cabillaud et coquilles saint Jacques avec une purée maison

  • Une idée sortie ? un village de Noël dans leur jardin

    Lien permanent

    Du 15 décembre au 6 janvier, deux Wanzois décorent leur jardin avec des dizaines de luminaires. Ils invitent les riverains à venir le visiter gratuitement.

    Depuis 25 ans, le jardin de Liliane Hart et Francis Dochain se transforme en véritable « village de Noël » et les Wanzois peuvent se promener librement au milieu des décorations illuminées du couple.

    « On appelle cela « La Magie de Noël à Wanze ». Car quand les gens passent la barrière, ils disent qu’ils sont dans un autre monde. Il y a même des gens qui sortent avec les larmes aux yeux », confie Liliane Hart.

    Du vintage et du moderne
    Et c’est vrai que c’est magique. À l’entrée, un gigantesque Père Noël accueille les visiteurs avec son sourire bienveillant. Dans le jardin, tout est lumineux : on y retrouve des sapins, des Pères Noël, une crèche… « C’est féerique », dit Francis avec émotion. Même après autant d’années, le couple ne se lasse pas d’admirer son œuvre.


    Avec leurs fils, Liliane et Francis doivent réparer très souvent. Ils trouvent de nombreuses pièces dans les brocantes.

    Dans l’agencement, Liliane fait preuve d’audace. Elle essaie de mélanger les décorations « vintage » et les décorations plus modernes. « J’adore Noël. Quand je trouve un objet en rapport avec cette fête, je le prends », nous confie Liliane.

    1000 litres de mazout
    Il faut deux mois de préparation pour mettre en place cette installation colossale. « On met plus de dix kilomètres de câbles », affirme Francis. Deux cabines électriques sont nécessaires pour faire fonctionner le tout.


    Il faut également compter entre 800 et 1.000 litres de mazout pour alimenter l’ensemble des illuminations pendant trois semaines.

    Le couple essaie toutefois de faire attention à sa consommation. Par exemple, les réparations se font toujours avec des ampoules LED.

    La visite du jardin est gratuite. Elle est proposée chaque jour, jusqu’au 6 janvier, entre 18 et 22h30 . « Je fabrique des sapins en bois avec des palettes. Avec l’argent de la vente de ces sapins, on paie le mazout. On a aussi acheté 10 kg de sucettes pour les enfants. On veut juste partager notre passion », ajoute encore l’heureux propriétaire, Francis Dochain.

    Le couple peut compter également sur plusieurs sponsors. « On veut juste offrir du bonheur aux gens, dans ce monde actuel qui est si dur », conclut Liliane, avec une pointe d’émotion.

    Le jardin de Liliane et Francis est situé rue Gosuin, 8, à Wanze 

    PAR RO.MA.

     

    Source

     

     

  • Dans les idées sorties Le Cirque Européen s’est installé dans le Parc d’Avroy à Liège

    Lien permanent

    Le Cirque Européen s’est installé dans le Parc d’Avroy et attend petits et grands jusqu’au dimanche 5 janvier.

    Deux séances sont programmées le week-end à 14 et 17h30.

    Tickets: de 10 à 45€.

    Infos: www.europeancircus.com