Cambriolage - Page 4

  • Encore des vols à la chignole dans le Condroz Nandrin Ferrières

    Lien permanent

    Deux tentatives et trois vols à la chignole ont encore été constatés ce week-end dans la région condruzienne. Un premier a eu lieu dans une habitation de Grand-Trixhe (entité de Ferrières).

    alerte.jpgLe ou les auteurs du fait se sont enfuis en emportant la BMW des occupants des lieux, qui était stationnée devant la maison.

    Ensuite, deux tentatives et un vol se sont déroulés, cette même nuit, rue du Halleux à Nandrin, dans trois habitations différentes.

    Il s’agit encore d’un vol à la chignole. Le préjudice n’est pas encore connu. Enfin, dans la nuit de dimanche à ce lundi, entre minuit et 6 heures, toujours rue du Halleux à Nandrin, un nouveau vol a été constaté par la zone de police locale du Condroz.

    Une nouvelle fois, le ou les individus ont pris la poudre d’escampette à bord d’une BMW, elle aussi stationnée devant la maison.

     

    Source info Sudpresse Article de  E.D.

     

    Journal en PDF

     

    Mardi 1er Sept. 2015

    Mardi 1er Sept. 2015

  • Nandrinois Des vols chignole

    Lien permanent

    chignole.JPGÀ Nandrin, chemin du Meunier et rue Halleux, ce sont deux tentatives de vols qui se sont déroulées, toujours avec la même technique.

    Constat de la zone de police du Condroz

     

    Source info Sudpresse journal La Meuse H-W du 29 août 2015

    Journal en PDF

    Samedi 29 Aoû. 2015

    Samedi 29 Aoû. 2015

  • Nandrin Encore un vol à la chignole !

    Lien permanent

    voleur.gifUn vol s’est déroulé dans une habitation, située rue du Sabot à Nandrin. Les faits se sont déroulés dans la nuit de jeudi à vendredi, vers trois heures du matin.

    Il s’agit, comme on le constate depuis plusieurs jours, d’un vol à la chignole. Un ou plusieurs malfrats sont entrés dans la maison en perçant un trou à proximité d’un châssis.

    Une fois à l’intérieur, ces individus ont déclenché une alarme et ont directement pris la poudre d’escampette.

    Ils ont toutefois emporté un portefeuille. La zone de police du Condroz a constaté le fait.

    Source Sudpresse article de (E.D.)

  • Nandrin Vol d’argent, rue des Houssales

    Lien permanent

    voleur.gifCe mercredi, entre 8h20 et 10h20, un vol a eu lieu dans une habitation, rue des Houssales à Nandrin, en l’absence des occupants.

    C’est à leur retour qu’ils ont constaté qu’une porte d’entrée de garage avait été forcée.

    Toute la maison a été fouillée. Le préjudice s’élèverait à de l’argent et trois montres.

    La zone de police du Condroz a constaté les faits.

     

    Source Sudinfo article de (E.D.)

  • Beau succès plus de 150 Nandrinois à la séance sur les vols

    Lien permanent

    150 personnes à Saint Séverein.jpg

    La police du Condroz a fait le point et donné des conseils

    Ce lundi soir, la salle communale de Saint-Séverin a fait le plein pour la conférence policière sur les vols commis dans le Condroz et à Nandrin. 

    Les forces de l’ordre sont revenues sur l’arrestation de la bande qui sévissait dans la région et dans toute la Belgique. 293 vols ont été commis dans le Condroz en 2014, et Nandrin figure sur le podium. 

     

    Après une intervention du chef de corps sur le fonctionnement général de la police, les forces de l’ordre ont abordé le sujet des vols habitation à Nandrin et dans le Condroz.

    « Plus de 150 personnes sont venues nous écouter ce lundi soir.

    On sent qu’il y a une inquiétude, elles viennent s’informer.

    Notre rôle est de les rassurer, montrer que nous sommes actifs et leur donner toute une série de conseils préventifs», indique le commissaire René Durieux.

    Depuis quelques temps, les vols se font pourtant rares à Nandrin, comme dans le Condroz. Mais les craintes soulevées par la vague des mois précédents sont tenaces.

    « On avait déjà connu un phénomène de vols en 2013, avec une bande de l’ancien bloc de l’est. Des groupes mafieux faisaient venir des petites mains en Europe de l’ouest en leur faisant miroiter un travail.

    Or, une fois sur place, elles se rendaient compte que leur travail était de voler ! En février 2014, nous avons mis un coup de frein à ces cambriolages, rappelle René Durieux. Plusieurs zones de police ont procédé à 17 arrestations. Après, ça a été plus calme.

    Mais en juin, cela a recommencé, sauf que les malfrats opéraient en fin de journée plutôt qu’en pleine nuit.»

    Le modus operandi était le même : un trou foré dans le châssis pour entrer ainsi que le vol des clés de la voiture et du véhicule bien sûr.

    « Plusieurs automobiles volés ici ont été retrouvés dans l’espace Schengen, à Malaga (Espagne) ou en Estonie par exemple.

    Finalement, le 28 novembre dernier, il y a eu une arrestation importante après une course-poursuite sur l’autoroute à Hasselt et ailleurs.

    30 individus ont été arrêtés, y compris à l’étranger.

    Depuis, nous connaissons encore quelques vols par-ci par-là dans le Condroz, mais plus de l’ampleur d’avant. Je rappelle qu’en 2014, 293 vols habitation ont été commis dans le Condroz, Nandrin figurait sur le podium.»

    Et le commissaire d’insister sur le réflexe à adopter par les témoins d’un vol : «Il faut directement appeler le 101 pour que la police ait une chance de prendre les malfrats la main dans le sac. » La police a par ailleurs parlé des vols dans les commerces nandrinois, surtout ceux situés route du Condroz.

    « Si le commerçant fait la démarche d’acheter une caméra de surveillance, nous lui conseillons d’investir dans du matériel de qualité et de bien la positionner car, bien souvent, les images enregistrées sont inexploitables», regrette René Durieux.

     Source La Meuse 

    Article de ANNICK GOVAERS

     

    Autre article sur le sujet 

    Séance d’info sur les vols, ce lundi soir à Nandrin clic ici 

    le 16 mars 2015 Saint séverin 150 personnes.jpg

     

    Journal en PDF

    Mercredi 18 Mar. 2015

    Mercredi 18 Mar. 2015

  • Séance d’info sur les vols, ce lundi soir à Nandrin

    Lien permanent

    alerte.jpgLundi 16 mars à 20h à la salle communale de Saint-Séverin, la commune de Nandrin organise une conférence pour informer ses citoyens sur les mesures à prendre en matière de prévention des vols dans les habitations.

    Après Hamoir, Clavier, Modave, Tinlot et Marchin, c’est à Nandrin que le chef de corps, le directeur du bureau judiciaire et un conseiller en techno-pré- vention présenteront le Plan zonal de sécurité et livreront toute une série de conseils préventifs.

    L’idée d’une telle séance avait été suggérée au conseil communal par le groupe d’opposition Pour Nandrin mais avait été rejetée.

    «Je ne suis ni pour ni contre cette conférence.

    Il est prévu au niveau de la zone de police qu’elle ait lieu dans chaque commune, c’est notre tour cette fois-ci.

    Je m’étais opposé à la proposition de Pour Nandrin car ses conseillers criaient au loup pour faire paniquer les gens et voulaient décider du timing.

    Pour le moment, la période est calme au niveau des vols dans le Condroz et donc propice à une séance d’info », réagit le bourgmestre Michel Lemmens.

    Le sujet semble intéresser les Nandrinois, 80 personnes se sont déjà inscrites.  

     

    Voir la page sur les articles cambriolages à Nandrin Clic ici 

     

    Information Communale prévention Vols Habitations clic ici.JPG

     

    Information Communale prévention Vols Habitations clic ici.PDF

    Source 

    Article de Annick G pour La Meuse 

    Journal en PDF

    Samedi 14 Mar. 2015

    Samedi 14 Mar. 2015

  • Nandrin Les cambrioleurs trouent le mur à coups de pioche

    Lien permanent

    voleur.gifTentative de vol hors du commun et digne d’un scénario de film, ce jeudi soir.
    Il était aux alentours de 21h30 quand des malfrats ont forcé la porte arrière d’un commerce, route du Condroz à Nandrin.
    Le bâtiment est en inactivité depuis quelque temps et laissé à l’abandon. 
    Après avoir pénétré et fouillé l’ensemble de la « cuisine », les voleurs ont forcé la caisse enregistreuse encore présente et inspecté également les caves.
    S’apercevant qu’ils allaient repartir bredouilles, ils n’ont, alors, trouvé comme seule idée que de s’en prendre au commerce voisin, spécialisé dans la vente de vins et spiritueux.
    Pour ce faire, ils se sont attelés à découper le mur qui sépare les deux magasins, d’abord au moyen d’un cutter, pour en enlever le revêtement. 
    Ensuite, au moyen d’une… pioche !
    Les voleurs ont ainsi réussi à percer un trou d’environ 1m2 dans le mur.
    C’est au moyen de ce « tunnel » qu’ils ont pu s’introduire dans l’arrière-boutique du commerce voisin.
    Heureusement, le détecteur de mouvement a bien rempli son rôle et l’alarme s’est tout de suite enclenchée.
    Bien que tenaces jusqu’à présent,les cambrioleurs ont alors pris la poudre d’escampette.
     Ils sont sortis de lieux, bredouilles.
    Sur place, les propriétaires ont préféré ne pas émettre de commentaires.
     
    E.D.
     

    Journal en PDF

    Samedi 14 Mar. 2015

    Samedi 14 Mar. 2015

  • Prévention Vols Habitations à Saint-Séverin Nandrin lundi 16 mars 2015 à 20h00 Information Communale

    Lien permanent

     

    atten.jpg

    Information Communale prévention Vols Habitations clic ici.JPG

     

    Information Communale prévention Vols Habitations clic ici.JPG

    Information Communale prévention Vols Habitations clic ici.PDF

  • Des bijoux volés, rue du Sabot à Nandrin

    Lien permanent

    voleur.gifCe samedi 7 mars 2015, vers 19h30, un vol avec effraction a eu lieu, rue du Sabot, à Nandrin.

    Les malfrats se sont introduits dans une habitation, en l’absence des occupants.

    Des bijoux ont été dérobés. Article de (E.D.) 

  • Information Communale prévention Vols Habitations à Saint-Séverin Nandrin lundi 16 mars 2015 à 20h00

    Lien permanent

    Information Communale prévention Vols Habitations clic ici.JPG

     

    Information Communale prévention Vols Habitations clic ici.JPG

    Information Communale prévention Vols Habitations clic ici.PDF

  • Agression dans un manoir de Nandrin

    Lien permanent

    vol.JPGLe tribunal correctionnel de Liège a condamné deux hommes, ce lundi, dans un dossier d’agressions très violentes qui avaient été commises à Liège,Seraing, Nandrin, Ans et Anthisnes à la fin 2010 et début 2011.
    Un des premiers vols, un home invasion, s’était déroulé le 8 décembre 2010 dans un manoir de Nandrin.
     Les agresseurs y avaient pénétré en brisant une fenêtre et ils avaient agressé l’occupant qui se trouvait tranquillement dans son bureau.
     Ils étaient repartis de là avec sa BMW X5 et 35 bouteilles de vin.
    Un autre fait, qui avait eu lieu le lendemain, avait été particulièrement traumatisant pour un vétérinaire flémallois qui s’était garé dans le parking du CHU, au Sart-Tilman, à la nuit tombée. 
    Il venait de charger deux cadavres de chiens pour en pratiquer l'autopsie lorsqu’il avait vu surgir des malfrats qui l’avaient menacé d’une arme sur la tempe.
     Ils avaient jeté les dépouilles et étaient partis avec la Mitsubishi Outlander du vétérinaire. 
    Mais ce dernier, dans la panique ou lorsqu’il avait déplacé les chiens, avait fait tomber son GSM dans le coffre… Avec le système de géolocalisation dont était muni le téléphone, les policiers avaient pu retracer l’itinéraire des voleurs.
    Juste après cette agression, les mêmes malfrats se rendaient à Anthisnes, dans une carrière à côté de laquelle habitaient les patrons de celle-ci. 
    Cette tentative n’avait pas été concluante : le patron avait ouvert la porte quand on avait sonné, mais avait tout de suite refermé quand il avait vu qu’il s’agissait de deux hommes encagoulés et armés.
    C’est dans cette carrière qu’avait travaillé Giuseppe, un des hommes condamnés ce lundi,quelques semaines avant l’agression… 
     
    UN HUTOIS CONDAMNÉ 
     
    Le Neupréen Giuseppe (42), le Hutois Hugues (44), et le Sérésien Vincenzo (44) étaient poursuivis pour ces faits ; le dernier a été acquitté au bénéfice du doute tandis que le Hutois, condamné à 2 ans et 4 ans de prison pour d’autres délits, a écopé d’une peine complémentaire de 11 mois.
     Le Neupréen, qui avait sollicité la requalification des faits en recel, écope quant à lui de 4 ans de prison pour vols avec violence et association de malfaiteurs.
     
    Article de LWS Pour La Meuse 

  • Vol rue des Houssales, à Nandrin

    Lien permanent

    image_transport_440.jpg

    Une remorque à été la cible de voleurs, ce week-end rue des Houssales, à Nandrin

  • Nandrin :Des malfrats entrent dans le Delhaize et... ne volent rien

    Lien permanent

    voleur.gifLes alarmes du Delhaize de la route du Condroz se sont déclenchées dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 4h30 du matin.
     Plusieurs individus ont pénétré dans la grande surface en forçant une porte située sur le côté.
     Après avoir tenté de voler des cigarettes, acte rendu impossible par la machine, les voleurs ont fouillé les bureaux avant de repartir bredouilles. 
     
    Article de J.M. pour La Meuse 

  • 3 home-jackers à Nandrin et Anthisnes risquent au moins 5 ans ferme

    Lien permanent

    voleur.gifTrois hommes suspectés de plusieurs faits de braquages violents ont comparu lundi devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Liège. 
    Ces trois Liégeois âgés de 42 à 44 ans, membres présumés d’une association de malfaiteurs, sont poursuivis pour avoir principalement volé des véhicules de valeur en menaçant parfois les propriétaires d’une arme sur la tempe. 
    Des peines de 5 ans de prison ont été requises par le parquet contre deux des prévenus.
    Contre un troisième, déjà condamné antérieurement à une peine de 6 ans de prison,le parquet a réclamé une peine d’un an de prison complémentaire dans le cadre de l’absorption de ces faits par les précédents.
    Les braquages s’étaient déroulés entre décembre 2010 et mai 2011 à Liège ainsi que dans la région située à proximité de la route du Condroz. 
    Les auteurs des faits, agissant selon les circonstances à deux ou trois, s’attaquaient aux propriétaires de voitures de valeur.
     Ces véhicules auraient été dérobés dans le but de commettre d’autres braquages.
    Les auteurs faisaient usage de détermination et de violences extrêmes, menaçant parfois les propriétaires d’une arme sur la tempe en les attaquant sur des parkings ou même lors de home-invasion. 
    Des personnes habitant Liège, Nandrin et Seraing avaient été les cibles de ces attaques.
     Parmi ces victimes, figure un vétérinaire qui avait été agressé sur le parking du CHU de Liège par deux hommes encagoulés. 
    Une famille de personnes travaillant dans une carrière d’Anthisnes avait également été la cible d’une tentative de vol alors que le gérant d’une sandwicherie avait été kidnappé dans le cadre d’une tentative de vol de sa recette.
    Le jugement sera prononcé le 2 mars.
     
    Dans La Meuse 

  • Cambriolage à la Texaco de Nandrin

    Lien permanent

    1192624965.jpg

    Dans la nuit de vendredi à samedi, aux alentours de 2h du matin, la police de la zone du Condroz a été prévenue qu’un incident s’était produit à la station essence Texaco, située à côté du rond-point des vaches.
    En fait, c’est l’alarme du magasin qui s’est déclenchée, suite à l’effraction qui venait d’y être commise.
    Des voleurs avaient fracassé la porte d’entrée du magasin, et étaient entrés. 
    Mais les malfrats ont eu la mauvaise surprise de découvrir que la pompe Texaco était bien équipée face au cambriolage.
    Au moment de l’effraction,l’alarme a dégagé un jet de gaz qui a fait fuir les voleurs.
    Ils sont donc repartis bredouilles.
    Quand la police est arrivée sur les lieux, il n’y avait plus personne.
     Les dégâts sont tout de même assez importants. 
     
    Article de N.B pour La Meuse 
  • Un jour contre les cambriolages à Nandrin aussi le 11 décembre 2014

    Lien permanent

     

    1joursans_Affiche-7-Astuces_for-web-1572x1080.jpg

    Depuis 2008, le nombre de cambriolages dans les habitations continue d’augmenter, jusqu’à atteindre 75.000 faits en 2013.

    Nous avons donc besoin d’une approche intelligente et conjointe, tout en accordant une attention aux différents maillons de la chaîne de sécurité. La prévention constitue l’un de ces maillons, sans aucun doute le plus important !

    C’est pour cette raison qu’aura lieu le 11 décembre 2014 la première journée d’action belge ‘1 jour sans’.

    Cette action s’est déroulée pour la première fois aux Pays-Bas en 2013, non sans un véritable succès. Nous ,un groupe de citoyens et de professionnels enthousiastes des quatre coins de la Belgique unissons nos forces pour diffuser ce message de prévention.

    La journée d’action donne à chaque habitant , donc à vous – une plate-forme pour réfléchir et prendre une initiative pour faire de votre habitation, rue et quartier un lieu sûr. Que pouvez-vous faire ?

    ‘1 jour sans’ promeut pleinement votre initiative locale car la somme de petites actions locales forme un solide tout.

    Avec nous, mais surtout avec vos famille, voisins, amis, association ou école, faites de cette journée un véritable succès.

    Ensemble, nous pouvons réduire le nombre de cambriolages et connaître un jour sans aucun cambriolage.

     

    http://www.1joursans.be/

     

     

    BANNER-FR-300x73.jpg

     

    image_544c95c710eee.jpg

     

  • Nandrin,La porte blindée de la station Q8 brisée

    Lien permanent

    alerte.jpgDans la nuit de lundi à mardi, entre 22 heures et 5 heures du matin, des voleurs se sont introduits dans la station d’essence Q8, située sur la route du Condroz à Nandrin.
    Pour s’introduire dans le bâtiment, ils ont brisé la vitre, mais aussi la porte blindée de la station.
    Les voleurs ont emporté des cigarettes,de l’alcool, des billets à gratter et des cartes GSM.
    La police du Condroz s’est rendue sur place afin de procéder au constat. 
    Une enquête a été ouverte, mais les auteurs n’ont pas encore été interpellés. 
     
    Article de A.BT pour la Meuse H-W 

  • Un jour contre les cambriolages à Nandrin aussi le 11 décembre 2014

    Lien permanent

     

    1joursans_Affiche-7-Astuces_for-web-1572x1080.jpg

    Depuis 2008, le nombre de cambriolages dans les habitations continue d’augmenter, jusqu’à atteindre 75.000 faits en 2013.

    Nous avons donc besoin d’une approche intelligente et conjointe, tout en accordant une attention aux différents maillons de la chaîne de sécurité. La prévention constitue l’un de ces maillons, sans aucun doute le plus important !

    C’est pour cette raison qu’aura lieu le 11 décembre 2014 la première journée d’action belge ‘1 jour sans’.

    Cette action s’est déroulée pour la première fois aux Pays-Bas en 2013, non sans un véritable succès. Nous ,un groupe de citoyens et de professionnels enthousiastes des quatre coins de la Belgique unissons nos forces pour diffuser ce message de prévention.

    La journée d’action donne à chaque habitant , donc à vous – une plate-forme pour réfléchir et prendre une initiative pour faire de votre habitation, rue et quartier un lieu sûr. Que pouvez-vous faire ?

    ‘1 jour sans’ promeut pleinement votre initiative locale car la somme de petites actions locales forme un solide tout.

    Avec nous, mais surtout avec vos famille, voisins, amis, association ou école, faites de cette journée un véritable succès.

    Ensemble, nous pouvons réduire le nombre de cambriolages et connaître un jour sans aucun cambriolage.

     

    http://www.1joursans.be/

     

     

    BANNER-FR-300x73.jpg

     

    image_544c95c710eee.jpg

     

  • Nandrin,Ils volent l’horloge de la boulangerie

    Lien permanent

    point chaud nandrin.JPG

    Ils ont profité d’un moment d’inattention

    Des clients peu scrupuleux ont commis un vol pour le moins surprenant ce dimanche à 8h30. 
    Ils ont attendu que la vendeuse du Point chaud de Nandrin ait le dos tourné pour emporter la volumineuse horloge murale. 
    Le patron lance un appel.
     
    L’anecdote peut prêter à sourire mais l’équipe du Point chaud,dont le rythme de travail est réglé par le temps, se trouve bien embêtée.
    «On regarde très régulièrement l’heure.
     Sans horloge, l’organisation est un peu perturbée », commente Yan Vasseur, co-gérant du Point chaud de Nandrin. L’objet apparemment
    convoité se trouvait dans le salon de dégustation, en hauteur. 
    «On avait acheté cette horloge chez Ikéa pour une soixantaine d’euros, elle était assez grande (70 cm de diamètre), c’était pratique.
    Elle n’était pas bien lourde mais quand même, la voler n’est pas discret…
    » Et pourtant ! Ce dimanche,vers 8h30, deux couples constituaient les seuls clients de la boulangerie.
    «Sur les images de vidéosurveillance,on les voit observer l’horloge avec insistance. 
    Ils devaient se dire qu’elle irait bien dans leur salon ! À un moment donné,un homme se lève et va la décrocher quand la vendeuse a le dos tourné.
    Puis le premier couple s’en va. 
    Les autres le regardent et le laissent faire », décrit Yan Vasseur.
     La vendeuse a tenté de relever le numéro de plaque et a interpellé le deuxième couple. 
    «Mais il dit qu’il n’a rien à voir là-dedans.
     J’ai appelé la police par principe car ce ne sont pas des choses qui se font.
     C’est vraiment un vol stupide. »
    Le gérant lance un appel aux voleurs : «J’aimerais qu’ils me ramènent mon horloge, avec un petit mot d’excuse.
     Ça serait super car on en a besoin. 
    S’ils le font, je leur paie un café », rigole-t-il.
    Le Point chaud a déjà connu un vol cocasse il y a trois mois.
     Le désinfectant des toilettes avait été arraché du mur.
     «Les clients s’en servaient pour nettoyer la lunette des WC.
     Je ne vois vraiment pas ce que le voleur peut en faire car il faut une clé spéciale pour l’ouvrir et l’achat de recharges est réservé aux professionnels. »
     
    Article de ANNICK GOVAERS Pour  La Meuse 
  • Nandrin,Vols et Course-poursuite dans le Condroz

    Lien permanent

    Vol Condroz.JPG

    Une dizaine de vols ont été commis à Amay, Clavier, Ferrières, Nandrin, Ouffet et Tinlot.

    Il s’en est fallu de peu pour que la police du Condroz ne capture des voleurs.
     Mis en fuite,plusieurs individus ont été pris en chasse par un chien et des policiers. La course-poursuite s’est étalée sur 9 kilomètres. 
    Au total,c’est une dizaine de vols qui ont été commis dans le Condroz. 
    De nouveaux cambriolages ont été constatés vendredi soir.
     
    «Il ne s’agit pas d’une vague de vols,mais plutôt d’un tsunami », déclare un policier de la zone de police du Condroz. 
    Pas moins de 12 vols, ou tentatives, ont été commis jeudi dans autant de maisons. 
    La plupart de ces méfaits ont été réalisés en l’absence des occupants.
    Des voleurs ont presque été interceptés vers 19h. 
    La police a été appelée à Tinlot, rue d’Abée, car des voleurs fuyaient une habitation.
     Un voisin de la maison visitée venait de trouver des clés de voiture, à proximité d’une Audi volée, contenant de nombreux larcins.
    Des patrouilles ont été déployées.
    Un chien pisteur accompagné de son maître a alors été appelé en renfort, et des barrages ont été installés. 
    Le chien a alors suivi une piste sur plus de 9 kilomètres à travers les bois et champs condruziens, jusqu’à un château d’eau situé à Ramelot. 
    Le chien a perdu la trace de voleurs, sans doute pris en charge par une voiture.
     
    LE DÉTAIL
     
    Deux maisons de Nandrin ont été la cible de voleurs, plus précisément dans la rue Sylvain Gouverneur.
    Même procédé dans les deux cas, puisque les voleurs ont brisé une vitre avant de fouiller toutes les pièces.
     Le préjudice reste à définir. Du côté d’Ouffet, c’est dans la rue de Hody que deux vols ont été commis.
    En l’absence des occupants,les cambrioleurs se sont emparés de bijoux.
    À Ferrières, trois maisons de la rue du Burnontige ont été visitées.
    De l’argent et des bijoux ont été volés.
     Les voleurs ont cassé une porte-fenêtre pour pénétrer dans l’habitation.
     Même scénario dans les deux suivantes qui ont été fouillées de fond en comble. 
    À 900 mètres de là, des bijoux ont aussi été volés, rue de Jehonhé entre 18h30 et 20h. 
    Clavier représente la dernière commune du Condroz victime d’une tentative de vol. 
    En Erzy, des individus ont pénétré dans une maison par l’arrière vers 18h30. 
    La belle-fille, présente à l’étage a entendu des bruits avant de faire fuir les individus qui ont emporté un sac à main.
     Les berges de la Meuse n’ont pas non plus été épargnées : deux voitures ont été volées à Amay, tandis que des vols auraient aussi été commis à Bas-Oha.
     Rien n’indique que tous ces faits aient été commis par les mêmes auteurs.
    L’enquête est en cours. 
    La police du Condroz a de nouveau sillonné les routes de Clavier, Ramelot et Abée ce vendredi vers 18h. 
    Ce qui n’a pas empêché les voleurs de poursuivre leurs méfaits.
    A Ramelot, dans le centre du village, deux malfrats se sont introduits par une fenêtre à l’étage.
    Ils ont été surpris par le propriétaire qui a prévenu la police, déjà en route pour d’autres appels. 
     
    Article de JULIEN MARIQUE pour la Meuse de H-W Photo de Alain Louviaux 
  • Attention Attention Nandrinois!!! une dizaine de vols commis jeudi après-midi Nandrin et Condroz

    Lien permanent

    alerte.jpg

    Les communes de Clavier, Ferrières, Nandrin, Ouffet et Tinlot ont été touchées par une série de vols dans des habitations.

     

    Vers 19h, la police du Condroz s’est lancée dans une course-poursuite de 9 kilomètres à travers les bois et campagnes condrusiens.

    Un chien a suivi la piste des voleurs qui ont échappé de peu aux policiers.

    Ce n’est pas une vague de vols qu’a connu le Condroz, mais un tsunami.

    Des habitations de plusieurs communes ont été visitées par des voleurs ce jeudi après-midi.

    Les communes de Wanze et Amay auraient également été touchées.

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

     

  • Vol dans le magasin Schyns de Nandrin dans la nuit de mardi 11 novembre 2014

    Lien permanent

    voleur.gifDans la nuit de mardi à mercredi,des voleurs se sont introduits dans le bâtiment du magasin Schyns-Upstairs à Nandrin, sur la route du Condroz. 
    Ils ont escaladé la façade à l’aide d’une camionnette,atteint la plateformeet cassé une vitre. 
    Ils sont repartis avec un grand nombre de vêtements de grandes marques.

  • Les voleurs de la BMW de Nandrin font un accident

    Lien permanent

    Flash info 1.jpgUne voiture a été dérobée mardi à Nandrin,par des voleurs qui avaient forcé la maison des propriétaires pour en voler les clés.
    Le véhicule, une BMW 120 blanche, a été retrouvé hier.
    En fait, trois personnes se trouvaient à son bord, hier à Audenarde, en Flandre Orientale.
     Le conducteur a eu... un accident !
    Quand les policiers sont arrivés sur place, deux des trois occupants de la voiture avaient pris la fuite, le plus vite possible.
    Le troisième larron a été gravement blessé dans le crash. 
    Il a été conduit d’urgence à l’hôpital.
    Pour l’instant, il n’est pas encore en état de répondre aux questions des enquêteurs.
    Mais une fois guéri, il risque de sérieux ennuis et devra expliquer pourquoi il se trouvait dans une voiture volée.
    Le Parquet de Huy a été prévenu.
    L’homme qui se trouve toujours en soins pourrait être placé sous mandat d’arrêt une fois qu’il sera en état de quitter l’hôpital.
    Les propriétaires de la voiture, eux, ont retrouvé leur véhicule.
    Malheureusement, il est dans un tel état qu’il ne sera probablement pas réparable.
     
     
    Article de N.B. pour le journal La Meuse 

  • Nandrinois attention ! Deux vols rue des 4 bras, mercredi 29 octobre 2014 soir

    Lien permanent

    alerte.jpgDans la soirée de mercredi,deux vols ont été commis dans la même rue de Nandrin,entre 15h et 20h, environ.
    Les propriétaires des deux maisons étaient absents au moment des faits. Les voleurs sont entrés dans l’une d’elles en lançant un bloc de béton dans une fenêtre et sont ressortis avec des bijoux de valeur.
    Dans l’autre maison, ils n’ont pas réussi à entrer, malgré de nombreux essais.
     Des traces de pesée ont été constatées sur les châssis. 

  • Nandrinois attention Une BMW blanche a disparu mardi soir 28 octobre2014

    Lien permanent

    alerte.jpgNandrin, Une BMW blanche a disparu mardi soir .
    Des habitants de la rue Tige Paquette à Nandrin, ont eu la désagréable surprise de découvrir que leur voiture, une BMW 120 blanche avait été volée, mardi soir entre 17h30 et 23h30.
    Les auteurs ont forcé un châssis pour entrer dans la maison.
    Ils ont fouillé une grande partie du bâtiment et ont trouvé les clés du véhicule.
    Ils sont repartis avec.
    Ils avaient aussi emporté un ordinateur portable, mais l’objet a été retrouvé juste après dans le jardin
    de l’habitation. 

  • Encore un vol au Café des Sports de Villers le Temple (Nandrin ): l’alarme a fonctionné

    Lien permanent

     

    sm.JPG

    Depuis le dernier cambriolage en juillet, Sandrine Markadieu a décidé de se protéger.

    Dans la nuit de mardi à mercredi, le Café des Sports à Villers-le-Temple a encore été victime d’un cambriolage.
     A la fin du mois de juin, l’établissement avait déjà été visité par des malfrats qui étaient repartis avec près de 2.000 euros de butin.
    Cette fois, lassée, la patronne Sandrine Markadieu avait pris ses précautions. 
    Les auteurs ont été mis en fuite par une alarme récemment installée.
     
    Le Café des Sports de Villers-le- Temple semble tout particulièrement la cible des voleurs ces derniers temps. 
    Dans la nuit de mardi à mercredi, les policiers de la zone du Condroz ont été appelés par une agence de sécurité pour les prévenir qu’un vol était en cours dans ce fameux Café des Sports.
    Les policiers sont arrivés à temps pour apercevoir les malfrats sortir de l’établissement et sauter dans une voiture.
    Hier, Sandrine Markadieu, prévenue elle aussi au milieu de la nuit, se réjouissait d’avoir fait un investissement pour se prémunir contre les voleurs.
     Elle a très récemment fait installer une alarme.
    « Ils ont encore essayé d’entrer, mais cette fois, ils ne m’ont rien volé », constate-t-elle. 
    « Ils ont réussi à forcer la porte, mais cela a déclenché le système d’alarme que j’avais fait installer, donc ils sont repartis aussitôt ».
    Ce n’est pas par hasard que la patronne du café a décidé de se protéger plus efficacement contre les vols. 
    Le café n’en est pas à son premier cambriolage.
    En juin dernier, des voleurs étaient entrés dans le bâtiment de nuit, ils avaient vidé la caisse et cassé les monnayeurs des bingos pour récupérer les pièces. 
    En tout, on estimait le butin aux alentours de 2.000 euros, sans pouvoir le déterminer précisément.
    « Ils ont tout de même fait des dégâts à la porte, mais au moins ils sont venus pour rien et j’espère que l’effet dissuasif va rester efficace,j’en ai marre de ces vols »,soupire Sandrine Markadieu.
    En 2013, des voleurs s’en étaient même pris aux tables de sa terrasse, emportant le mobilier qu’elle avait laissé dehors pour la nuit.
    Hier soir, lorsque les policiers sont arrivés sur place, ils sont tombés sur les voleurs qui prenaient la fuite. 
    Ils avaient fait appel à une équipe de la zone Meuse-Hesbaye en renfort.
    A leur arrivée, les malfrats ont pris la fuite. 
    L’un a choisi de partir à pied, dans les rues avoisinantes.
    Les autres sont restés dans le véhicule et une course-poursuite s’est engagée entre Villers-le-Temple et Seraing.
    Malheureusement, les policiers ne sont pas parvenus à rattraper les fuyards, malgré une longue chasse particulièrement dangereuse. 
     
    Article de NOÉMIE BOUTEFROY dans le journal La Meuse H-W du 7 août 2014 
     
    ms.JPG
     
     
     

    ms1.JPG

    Ils ont pris la route du Condroz à contresens
     
     
    Après leur tentative de vol, les auteurs ont été surpris par la rapidité de l’arrivée des services de police sur les lieux.
    Quand les équipes des forces de l’ordre sont arrivées sur place,un des auteurs a fui à pied, pendant que les autres montaient dans la voiture et s’enfuyaient.
    Ils sont partis vers le rond-point des vaches, et se sont engagés sur la route du Condroz, en direction de Liège, mais à contresens.
    Ils ont été rattrapés par la police, mais ont réussi à prendre la fuite.
     Ensuite, ils ont été à nouveau repérés sur la route en direction de Seraing. 
    Un barrage a été installé, mais le temps que les policiers le mettent en place, la voiture, une C3 blanche munie de plaques volées, avait déjà disparu. Elle n’a pas pu être retrouvée, mais l’enquête est toujours en cours. 
     
    N.B.
  • Nandrinois(e)s attention appel à la vigilance tentative de Vol dans une habitation de Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent
    alerte.jpgTentative de vol dans une habitation de Saint-séverin cette nuit du 21 au 22 juillet 2014  entre 23 h et 4 h du matin .
     
     
    Si des informations prendre contact avec la police du Condroz
    Nandrin
     
    Téléphone:
    085 51 27 10
    Fax:
    085 51 17 02
    Ou 

    Contact Info

    Rue du Bois Rosine, 16
    4577 MODAVE
    T: 085 41 03 30
    F: 085 41 03 48

  • Nandrin :2.000 euros volés au café des Sports de Villers le Temple

    Lien permanent

    1.jpg

    Un gros cambriolage s’est déroulé durant la nuit de jeudi à vendredi au café des Sports à Nandrin.
     Les malfrats sont passés par la fenêtre de la réserve de l’établissement. 
    Une fois dans le café, ils ont tout retourné.
    «Ils ont emporté le fond de caisse.
     Il y avait environ 250 euros à l’intérieur.
     Ils ont également vidé les deux bingos qui sont dans le café.
     C’est difficile de savoir exactement combien il y avait à l’intérieur, car ils ont brisé les monnayeurs.
     On va devoir les remplacer.
     Ils sont aussi partis avec les ordinateurs. 
    Au total, ils ont pris pour plus ou moins 2.000 euros », nous raconte la patronne, Sandrine Markadieu.
    Cette Nandrinoise s’est rendue compte du vol en arrivant dans son café ce vendredi. 
    « J’avais fermé les portes à 3h du matin ».
    La police de la zone du Condroz a constaté le cambriolage.
     
    Article de D.T pour le journal La Meuse H-W du 28 juin 2014
     

    2.jpg

  • Nandrin attention de faux policiers visent les personnes âgées

    Lien permanent

    Nandrin attention de faux policiers visent les personnes âgéesHier, à Nandrin, un couple de personnes âgées qui habitent rue de la Croix André a été victime d’un vol par ruse.
    En fait, un homme s’est présenté chez eux dans l’après-midi, prétendant être un employé du réseau de l’électricité.
    Il est entré dans la maison, disant qu’il fallait couper le courant.
    Le couple a laissé l’homme entrer dans le living. 
    Mais quelques minutes plus tard,on a sonné à la porte.
     Un autre, portant une casquette de la police, s’est présenté comme étant un représentant des forces de l’ordre. 
    Il a expliqué aux personnes âgées que l’homme dans leur living était un voleur et l’a mis à la porte.
     Il a ensuite invité le couple à faire le tour de ses objets de valeur, afin de vérifier que rien ne manquait.
    Rassurés par la casquette de policier, les deux Nandrinois ont donc montré tous les endroits où se trouvaient leurs affaires les plus précieuses.
    Évidemment, il ne manquait rien.
     Mais le faux policier a ensuite trouvé un prétexte pour leur faire quitter la pièce et s’est emparé de tout ce que le couple avait.
    La police du Condroz prévient que ce n’est pas la première fois que de faux policiers sévissent à Nandrin.
     Ils visent particulièrement les personnes âgées. 
    La police les invite donc à la prudence.
     
    Article de N.B. dans le journal La Meuse H-W du 18 avril 2014 

  • Nandrin: Denise (90 ans)prend les voleurs pour des employés des eaux

    Lien permanent

    834184932_B972431001Z.1_20140407180253_000_G7S28BMIH.1-0.jpg

    Un vol peu banal s’est déroulé samedi, à Nandrin. Denise Poncelet, 90 ans, avait quitté son domicile.

    Lorsqu’elle est rentrée chez elle, la vieille dame s’est retrouvée face à deux hommes, qui se trouvaient dans son corridor.

    Les voleurs lui ont inventé qu’ils étaient des employés de la compagnie des eaux.

    Certains malfrats sont rusés, comme le montre le cambriolage qui s’est produit samedi matin, à Nandrin.

    Des voleurs s’en sont pris à une vieille dame, Denise Poncelet, 90 ans.

    Ils ont profité de son absence pour entrer, par effraction, dans son domicile. La Nandrinoise raconte: « J’étais allée chercher le journal que je devais apporter à mon frère.

    Il habite deux maisons plus haut.

    J’ai vu un homme avec une casquette.

    Il est venu à l’entrée de la cour de mon frère. Je ne le savais pas encore, mais c’était un voleur. Je l’ai vu descendre en courant. Pour moi, lui et son complice m’observaient et ont remarqué que je n’étais pas chez moi ».

    Pensant certainement avoir tout le temps devant eux, ces voleurs ne s’attendaient pas à se retrouver nez à nez avec la propriétaire des lieux.

    « Quand je suis rentrée chez moi, j’ai vu que la porte d’entrée était ouverte. Je suis entrée, et je me suis retrouvée face à ces deux hommes dans le corridor », poursuit Denise Poncelet.

    Et là, les malfrats n’ont pas manqué d’imagination pour justifier leur présence.

    Ils se sont fait passer pour des employés de la compagnie des eaux! « Je leur ai demandé ce qu’ils faisaient là.

    Ils m’ont répondu qu’ils venaient pour l’eau. Je leur ai expliqué qu’on était déjà passé pour ça il n’y a pas si longtemps.

    J’ai réalisé qu’on était un samedi, mais ils ont expliqué qu’ils avaient beaucoup de travail.

    Ensuite, ils m’ont demandé de montrer où se trouvait le compteur. Ils ont même continué leur parade en ouvrant mon robinet.

    Je les ai crus sur le moment même ».

    Par contre, la Nandrinoise a remarqué qu’un d’entre eux tenait en main deux objets qui se trouvaient dans la chambre de la victime. « J’ai voulu savoir ce qu’il faisait avec ces bibelots en main. Il m’a dit qu’il me les rendait et les a laissés là, dans le couloir.

    Ensuite, ils sont partis. Mon voisin possède une caméra de surveillance devant chez lui. On les voit s’enfuir en courant ».

    La scène s’est déroulée à une telle vitesse que la nonagénaire n’a pas réalisé qui elle avait vraiment en face d’elle.

    « Puis, on dit tout le temps que ce sont des jeunes qui font ça. Ce n’est pas vrai. Là, ils devaient avoir entre 25 et 30 ans », ajoute Denise Poncelet.

    C’est seulement lorsqu’elle est allée dans sa chambre, qu’elle a compris qu’elle venait d’être victime d’un cambriolage.

    « Toutes mes affaires étaient retournées.

    Je n’ai pas pour habitude d’avoir beaucoup d’argent à la maison.

    Ils ont juste pris les sous qui se trouvaient dans mon portefeuille ».

    L’enquête est en cours au sein de la zone de police du Condroz pour retrouver ces deux voyous.

    Article de DÉBORAH TOUSSAINT pour le journal la Meuse Huy-Waremme du 8 avril 2014

    Un conseil : ne laissez personne rentrer chez vous peu importe le motif

    Le délit dont a été victime Denise Poncelet n’est pas un vol par ruse. 
    En effet, les malfrats n’ont pas pris de fausse identité, comme un employé pour l’électricité, un faux policier…
    pour rentrer chez elle, puisqu’ils étaient déjà là lorsqu’elle est arrivée.
    Même chose pour les voleurs qui demandent quelque chose, comme un verre d’eau, pour distraire leur victime.
    Néanmoins, mieux vaut rester vigilant car ces escrocs n’hésitent pas à abuser de la crédibilité des personnes pour commettre leurs méfaits. 
    Et le plus souvent, ce sont des personnes âgées qui en sont les victimes.
    Voici les conseils de la police pour ne pas vous faire avoir. 
    «Tout d’abord, il faut demander de voir la carte, si la personne vous dit qu’elle travaille pour une société. 
    Cette carte peut être fausse. 
    Donc, laissez la personne dehors, fermez la porte, le temps de prendre contact avec son employeur, afin de vérifier si son identité est réelle.
    Et surtout, ne laissez pas rentrer une personne chez vous, peu importe le motif », recommande René Durieux, commissaire au sein de la zone du Condroz.
    Heureusement, au sein de cette zone, ce dernier indique que ce type de vol n’est pas monnaie courante. 
    Article de D.T dans le journal La Meuse H-W du 8 avril 2014