Artistes - Page 2

  • Exposition à Nandrin 8 et 9 juin 2019 de Charles Skorus cet artiste local a plusieurs expositions à son actif

    Lien permanent

    « L’art est comme une maîtresse »

    Charles Skorus est passionné d’arts plastiques depuis toujours

    Charles Skorus montrera son art dans la salle du conseil de l’Administration communale de Nandrin au mois de juin 2019.

    Cet artiste local a plusieurs expositions à son actif. 

    Le Nandrinois Charles Skorus dessine depuis aussi longtemps qu’il peut s’en rappeler. Mais il a développé un intérêt sérieux pour la peinture il y a seulement dix ans.

     À 66 ans, ce conducteur de travaux dans la restauration à la retraite a toujours cultivé une sensibilité artistique. Constamment à la recherche d’un nouveau mode d’expression, le sculpteur prône la spontanéité. Il ne dessine rien au préalable et se laisse porter par son instinct. Si il a commencé très jeune, Charles Skorus sait aussi qu’il n’arrêtera pas de créer de sitôt : « L’art, c’est une maîtresse qui vous oblige à toujours aller plus loin. Je suis animé par un besoin d’expression ».

    Ses œuvres sont à son image : imposantes et marginales. Il s’agit souvent de personnages, hommes ou femmes, aux formes généreuses, voire disproportionnées.

    « Ces figures sont l’idée que je me fais d’un sentiment. Par exemple, un personnage qui regarde vers le haut représente l’optimisme. Le boxeur, c’est la puissance. Les femmes aux courbes généreuses, c’est l’idée que j’ai de la féminité », développe Charles. Et cette originalité fonctionne, même si les proportions énormes de ces sculptures rebutent parfois la clientèle de passionnés.

    Charles Skorus prépare une exposition en solo pour le mois de juin 2019.

    Elle devrait aussi se dérouler dans la salle du conseil, Place Ovide Musin à Nandrin.

    En attendant, ses œuvres sont à découvrir sur son site internet : http://www.apon.be/ -

    Article et photo de ESTELLE FALZON

    Source 

     

    Déjà 40 ans pour le club de Villers-le-Temple le club de céramique expose

    8j.jpg

     

  • Exposition à Nandrin de Charles Skorus 8 et 9 juin 2019

    Lien permanent

    59932691_376015379936382_4415415204230201344_n.jpg

    Exposition à Nandrin de  Charles Skorus 8 et 9 juin 2019 

     

  • Loris Demarteau six ans plus tard le Nandrinois croise à nouveau Marion Cotillard

    Lien permanent

    Loris Demarteau est ce jeune Nandrinois passionné par les stars. Malgré ses 18 ans, il a croisé la route de 400 d’entre-elles. Dans sa collection de selfies, on trouve notamment Mariah Carey, Dany Boon ou Jean-Claude Van Damme.

    Certaines de ces vedettes ont cependant une place particulière dans son cœur, comme Marion Cotillard, qu’il a rencontrée alors qu’il avait 12 ans. La belle actrice française était en tournage dans son village, pour les besoins du film des frères Dardenne « Deux jours, une nuit ». C’était la première fois que le jeune Nandrinois rencontrait une star. 

    « À l’époque, elle avait été super sympa avec moi, se souvient le jeune homme, mais les conditions étaient un peu particulières. Nous nous étions croisés sur les lieux de tournage, de manière privée. J’étais curieux de savoir si elle resterait aussi accessible en public. »

    En rue avec Guillaume Canet

    À l’occasion de la sortie de la suite des « Petits Mouchoirs », le film réalisé par son époux Guillaume Canet, Marion Cotillard était à Bruxelles pour une avant-première il y a une dizaine de jours. Loris Demarteau s’est rendu sur place et a eu la chance de croiser les deux acteurs place Debrouckère, à proximité du cinéma.

    « J’ai montré à Marion une photo de nous deux lors du tournage à Nandrin, ainsi que le DVD du film 2 jours une nuit que je lui ai demandé de me dédicacer. Cela nous a donné l’occasion d’échanger quelques mots. Elle est souvenue du tournage à Villers-le-Temple. Ella dit qu’elle aimait beacoup la Wallonie, qui avait de beaux coins dans la région. Franchement, elle était très sympa. Guillaume Canet était aussi très accessible… » Les deux acteurs ont accepté de poser pour un selfie avec le jeune nandrinois.

    La maman de Loris Demarteau est une grande fan de Guillaume Canet.

     

     

    Elle n’a malheureusement pas pu être présente avec lui, à Bruxelles lors de sa rencontre avec l’acteur français. Son fils a donc demandé à Guillaume Canet s’il était d’accord d’enregistrer une petite vidéo pour saluer sa mamam et il a accepté ! « Ma maman était vraiment contente ! Cela lui a fait plaisir » ajoute le jeune homme.

    Lors de son périple à Bruxelles, le Nandrinois a également eu l’occasion d’apercevoir Dany Boon. L’acteur français assistait lui aussi à l’avant-première du film…

     

    Article par A.BT

    Source 

     

  • Une Nandrinoise et une Hannutoise championnes de pole dance

    Lien permanent

    Ce n’est certainement pas le sport le plus connu. C’est par contre l’un de ceux envers lequel le grand public à de nombreux préjugés. Pourtant, la pole dance, puisque c’est de ça qu’il s’agit, est bien loin de la connotation sulfureuse que certains lui prêtaient il y a quelques années à peine. Mêlant danse, acrobatie et gymnastique autour d’une barre, la discipline nécessite un entraînement intense et une précision de tous les instants pour sublimer les mouvements.

     

    En région liégeoise, ce sport se développe à la vitesse de l’éclair depuis trois-quatre ans maintenant. Les écoles se multiplient et celles-ci accueillent toujours plus d’élèves. Le « Graal » pour ces athlètes en herbe ou confirmés, ce sont les championnats de Belgique. Ceux-ci avaient lieu dans la magnifique ville de Gand ces vendredi et samedi. Avec, au programme, six catégories : pole exotique pro, pole exotique amateur, en duo, pole individuelle amateur, pole individuelle pro et hommes.

    Dès le premier soir, ce sont deux Liégeoises qui ont d’emblée donné le ton. Ainsi, la Française Romane Zorzetto, qui fréquence l’école « Pole plaisure » de Rocourt, est montée sur la plus haute marche du podium et est devenue championne de Belgique amateur de pole dance exotique.

    Quelques minutes plus tard, c’est Laurane Evrard qui soulevait le trophée, toujours en exotique, mais comme professionnelle cette fois. Une consécration pour celle qui a fondé l’école « Polessentiel » à Hannut. « Cela fait six ans que je fais de la pole, mais au niveau de l’exotique, où il y a quand même des techniques qui sont différentes, cela fait deux ans », confie la championne de 29 ans. Et de renchérir : « Participer à ce championnat était un challenge personnel. Revenir sur scène, avoir ce côté artistique, c’était déjà réussir mon pari. La victoire, c’est un peu la cerise sur le gâteau car ce n’était pas l’objectif principal. » 

    Cinq autres Liégeoises se sont ensuite distinguées dans les épreuves classiques de pole dance. Au niveau individuel, en amateur, le titre de championne nationale est revenu à Camille Desplat. Originaire de Paris, l’intéressée a étudié à Liège et est aujourd’hui logopède à Oupeye. Une médaille d’or qui représentait le second titre pour l’école rocourtoise de « Pole plaisure ». Qui en a très vite décroché un troisième !
    En effet, en catégorie « duo », la victoire a été décernée au binôme Morgane Halloy et Laura Albert. La première est nandrinoise, la seconde marchoise, mais toutes les deux s’entraînent sur les hauteurs de la Cité ardente.

    Sur le titre « Sand » de Nathan Lanier, le duo a subjugué le jury pour récolter le plus de points tant au niveau de la note artistique que technique. « On participait pour se faire plaisir, se challenger et goûter au grand frisson d’un championnat national. On n’avait pas l’ambition de faire un podium. On voulait juste faire une chorégraphie propre et aboutie », confie Morgane Halloy. Sa partenaire, Laura Albert, abonde : « C’est vraiment incroyable. Si ce podium est le nôtre, c’est grâce à celles et ceux qui nous ont conseillé et supporté pour relever ce challenge. »

     

     
     

    Juste derrière avec la médaille d’argent de la catégorie « duo », on retrouve deux autres jeunes Liégeoises, à savoir Manon Thyssen et Mara Matagne. La première citée évoque « une expérience qui donne envie d’en faire plus encore. » 


     

     

     

    Bien évidemment, après une telle moisson de médailles, Sophie Bouchet, patronne de « Pole plaisure » à Rocourt, on se dit évidemment « très fier » des athlètes qui ont « si bien représenté les couleurs de l’école ».

    Voilà en tout cas un triomphe qui aura le mérite de mettre en avant un sport exigeant pour lequel les « poleuses » liégeoises sont visiblement douées.

    GASPARD GROSJEAN

     

    Article complet avec photos clic ici 

    Egalement sur notre Blog de https://hannut.blogs.sudinfo.be/

  • Dans une démarche écologique, l’architecte d’intérieur nandrinoise, Marie Noëlle Godefroid, s’est associée avec un aérogommeur couthinois, Frédéric Collard

    Lien permanent

    Nandrin, Couthuin: ils relookent des meubles de pièces complètes

    Vous avez hérité de la cuisine équipée de votre mamy, de bonne qualité et fonctionnelle mais sombre et pas au goût du jour ? Vous avez déniché une vieille table et ses chaises assorties sur une brocante et ne savez pas comment les intégrer à votre intérieur ? Il vous reste à les relooker. Si un meuble seul reste à la portée de la plupart des bricoleurs, moyennant quelques cours au besoin, quand il s’agit de s’attaquer à toute une pièce, c’est une autre paire de manches. 

    Marie Noëlle Godefroid, architecte d’intérieur qui relifte des meubles depuis plusieurs années, a décidé de se spécialiser dans ces chantiers d’envergure. Pour cela, elle s’est associée avec le Couthinois Frédéric Collard, qui pratique l’aérogommage (projection d’un abrasif naturel à l’aide d'air comprimé à basse pression en vue du décapage ou nettoyage de surface) depuis un an. 

     

    Lui se charge de redonner l’aspect brut du bois, et elle s’occupe des finitions : peindre/huiler/cirer/patiner en fonction de la demande du client. Ils peuvent ainsi refaire tous les meubles d’une salle de bain, d’une cuisine, d’une salle à manger, une cage d’escalier, des portes etc., ou bien des meubles épars. 

    Écologique et économique

    « J’ai tenu une grande surface de décoration à Marche-en-Famenne jusqu’en 2003 où je redonnais vie à de nombreux meubles chinés ou qu’on m’apportait. Aujourd’hui, j’ai envie de repousser cet partie de mon travail, dans un souci d’économie circulaire. Pourquoi jeter des meubles qui n’ont rien? Avec un relooking, ils changent vraiment d’aspect et s’intègrent aux intérieurs contemporains », commente Marie Noëlle (surnommée Mano) Godefroid, Nandrinoise de 58 ans. Cette dernière se rend à domicile, choisit avec les clients les teintes les plus adaptées (et donne des conseils si nécessaire), le nouveau look peut aller du classique au plus excentrique. 

    Moderniser ses anciens meubles représente également un gain financier. « Nous travaillons sur devis, insiste-t-elle, mais pour donner une idée de prix, pour une acheter une cuisine neuve milieu de gamme, il faut compter environ 12.000 euros. Pour un relooking à 2 ou 3.000 euros, vous économisez donc 9 à 10.000 euros. » 

    La Nandrinoise donne aussi des cours de patine et de pochoir à son domicile, pour des petits groupes : 6 séances de 3 heures pour refaire un petit meuble que chaque participant apporte, à 30 euros la séance. Les prochaines dates seront annoncées sur la page Facebook « Espace DECO<UN». Infos au 0473/59.34.03. Pour l’aérogommage seul  : 0472/946.801 ou sur Facebook « Atelier Aérogommage<».

     

    Article par 

    PAR ANNICK GOVAERS

     

    Source 

  • Nos jeunes Condrusiens en route pour le «4L Trophy»

    Lien permanent

    Après plus de six mois de travail acharné, les six jeunes Condruziens, âgés de 20 à 25 ans, ont quitté ce mardi matin l’Athénée d’Ouffet pour relever le défi de participer à la 22e édition du rallye-raid automobile humanitaire, 4L Trophy.

     

    Axelle Godelet (20), Charles Godelet (22), Élise Deraux (23), Océane Hardenne (23), Loïc Dethier (21) et Gautier Maillen (25) sont en ce moment en route vers Bruxelles pour rejoindre les équipages belges au Cinquantenaire avant de prendre la route de Biarritz à bord de 3 Renault 4L entièrement rénovées par leurs soins pour le grand départ du 4L Trophy, le jeudi 21 février.

    À l’aube ce mardi, les six aventuriers étaient au pied d’œuvre pour terminer les derniers préparatifs et remplir les 3 Renault 4L de l’équipement nécessaire au voyage humanitaire et les fournitures scolaires destinées à l’association « Enfants du désert ».

     

    « Lundi soir , on a eu quelques pannes de dernière minute mais ça y est on est prêts. On a la boule au ventre mais l’impatience est encore plus forte », nous confiait Élise Deraux au moment du départ en compagnie de leurs familles. « C’est une aventure incroyable qui les attend et qui va leur permettre de gagner non seulement en maturité mais aussi d’aider leur prochain. C’est rare à notre époque que des jeunes se dévouent encore autant pour une si belle cause », insistait Claudine, la grand-mère de Loïc.

    À Bruxelles, les 3 voitures seront contrôlées une dernière fois avant de rejoindre les 1.300 autres équipages au départ à Biarritz. Pendant 10 jours, les six Condruziens parcourront près de 10.000 km en Renault 4L jusqu’au coeur du Maroc.

    4x4L du Condroz 

     

    Article  PAR LA.MA
     
    Photos source Facebook 
     
  • Le jardin Helena Nandrin dans le magazine « MON JARDIN & ma maison » de mars 2019

    Lien permanent

    Un honneur et quel bonheur pour Helena Wochen de voir son jardin immortalisé en page de couverture du magazine « MON JARDIN & ma maison » n° 710 de mars 2019 et en illustration du sommaire en page 4 ! 
    L’article est à découvrir en pages 20 à 27 dans la rubrique « Fou de Jardin ».

    Album photos clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/jardin-d-helena-nandrin/

     

    C'est aux portes du Condroz, situé dans le village de Nandrin en Province de Liège, que se situe ce jardin . 

    À l'origine de l'ancien parc du château de la Gotte . 
     
     Depuis 1995 que Helena oeuvre à la création des massifs fleuris.
     
    Les plantes de ce jardin  entouré de roses et de glycines parfumées ont été sélectionnées et choisies au gré de coups de cœur lors de visites de jardins et de pépinières en Belgique, Hollande, France et en Angleterre. 
     
    Cette terre s'est transformée en un jardin de fleurs où la pelouse rétrécit d'année en année au gré des plantations.
     
    Les sentiers permettent essentiellement de déambuler entre les massifs de fleurs vivaces, rosiers et arbustes qui structurent la composition et assurent une floraison harmonieuse du printemps à l'hiver.
     
     L'été, le jardin est embaumé par la floraison .
     
     Des chênes majestueux, plus que centenaires. 
     
    Les parterres sont riches de plus de 800 variétés de plantes qui modèlent ce jardin en perpétuelle mutation. 
     
    La visite est conçue comme une promenade longeant les limites du jardin. 
     
     L'arrière est divisé par un jeu de haies de hêtres pourpres. 
     
     La balade suit le dénivelé du terrain et nous amène à emprunter la pente naturelle qui dirige le promeneur vers des aires de repos.
     
    Helena en reçoit,explique,dirige les visiteurs avec un sourire qui illumine également l'endroit.
     
    Moment des plus agréables juste à côté de chez nous ici au parc de la Gotte de Nandrin.
     
    Félicitations pour cette passion
     
    Voir le Jardin d'Helena 
     
    Le jardin est situé à Nandrin à 25 km de Liège. Suivre la N63 en direction de Marche jusqu'au km 15,3 et tourner à gauche rue Le Sabot, puis prendre la première à droite : vous entrez dans le Parc de la Gotte. Le jardin se situe au n° 59. Éventuellement, vous pouvez préparer votre itinéraire avec Google Maps.
     

       Adresse : Parc de la Gotte, 59 à B 4550 Nandrin  - Informations et plan d'accès : www.jardindhelena.be   -

                                Contact : Helena WOCHEN - 0497/ 32.39.11  

     
     
     
    Article de JP 
     
  • Marine Jehaes, Erine Collard, Clara Bruggen et Sarah Delcommune qui est de Villers le Temple Nandrin ont amélioré le record francophone du 4x200m.

    Lien permanent

    Ce samedi à Gand, Marine Jehaes, Erine Collard, Clara Bruggen et Sarah Delcommune ont amélioré le record francophone du 4x200m.

    Les scolaires de la Team Gourmet ont réalisé un chrono de 1.45.64. Pour leur première sortie de l’hiver, les scolaires filles de Seraing ont frappé fort.

    Au terme d’une longue journée de compétition, elles ont remporté le 4x200m. Elles ont surtout amélioré le record francophone de la discipline dans leur catégorie en signant un chrono de 1.45.64. Marine Jehaes a mis l’équipe sur orbite. Erine Collard a pris le relais, avant que Clara Bruggen et Sarah Delcommune ne finissent le travail.

    « J’ai vu que le record francophone était envisageable », indique François Gourmet, l’entraîneur du relais sérésien. « On a donc décidé de n’aligner que des scolaires pour essayer de le battre. On a un peu établi l’ordre à l’improviste.

    J’ai juste mis les plus rapides au début pour prendre de l’avance. On doit se rabattre et c’est compliqué de dépasser en salle. » L’exploit est d’autant plus beau qu’il vient ponctuer une journée riche en performances. Avant le 4x200m, les filles de la Team Gourmet ont également disputé le 60m et le 200m.

    Marine Jehaes (7.84 et 25.36), Erine Collard (7.87 et 25.44) et Clara Bruggen (8.23 et 27.60) ont amélioré leurs records tant sur 60 que sur 200m.

    « La journée a été longue, mais elles ont eu le temps de récupérer », observe le coach. « C’est une excellente préparation en vue des championnats LBFA cadets-scolaires de ce weekend. »

    Samedi prochain, les Sérésiennes viseront plusieurs médailles.

    Marine Jehaes et Erine Collard sont en mesure de monter sur le podium francophone du 60 et du 200m. Le relais, remanié, devrait également briller. -

    Article de POL LONCIN

    Source 

  • Le Nandrinois de 17 ans Loris Demarteau « collectionne » les célébrités, une passion qui exige beaucoup de patience

    Lien permanent

    S ’il en est un qui épate ses copains de classe, c’est Loris Demarteau (17) avec son palmarès de célébrités avec qui il pose fièrement en photo. Le jeune Nandrinois est ce qu’on appelle un « chasseur de stars ». Il y consacre tout son temps libre, car obtenir le cliché rêvé demande une attention de tous les instants et beaucoup de temps.

    Mariah Carey, Kylie Minogue, Nicolas Cage, Calogero, Eden Hazard, Angèle, Kendji Girac, Isabelle Nanty, Jean-Paul Rouve, Laurent Voulzy, Karin Viard, Sylvie Vartan, Julien Clerc, Pascal Légitimus, Michel Blanc, Franck Dubosc, Jean-Claude Van Damme, Julien Lepers, MC Solaar, La Fouine, Mustii, Virgine Efira, Patrick Sébastien, Nafissatou Thiam... sans oublier les animateurs et journalistes phares de la télévision belge mais aussi...

    Charles Michel, Jan Jambon et Carles Puigdemont !

    La liste est longue (de 400 noms exactement) et hétéroclite.

    Loris Demarteau, Nandrinois de 17 ans, dégaine son smartphone tous horizons confondus, pour autant que la personne soit connue. En quelques mois, l’adolescent est devenu « chasseur de stars », un petit monde bien renseigné.

    « Il y en a quand même 20 en Belgique, et de tous les âges. On se tuyaute entre nous », précise le jeune Nandrinois.

    Pour obtenir le sésame, Loris s’investit à fond, pendant son temps libre en dehors de l’école. Élève à Saint-Quirin, il scrute la presse, les réseaux sociaux, les agendas culturels, à la recherche de lieux de tournage, de concerts où les célébrités vont se rendre prochainement en Belgique.

    « Souvent, ce sont elles qui annoncent qu’elles arrivent, par Thalys par exemple, donc je me rends à la gare », sourit-il. Le jeune homme écume les gares, les aéroports, les hôtels, etc. Il y va au culot. L’astuce : ne pas se mêler à la foule de fans, après un concert, par exemple.

    « Pour Benoît Magimel, je savais qu’il tournait au CHU. Je suis entré dans le service du personnel, j’étais le seul fan.

    Il a bien voulu poser pour une photo. » Sa maman ou ses grands-parents le conduisent souvent « volontiers car ils aiment bien ça aussi » ou le Nandrinois se débrouille en transports en commun. « J’y consacre beaucoup de temps car c’est assez compliqué, il ne faut pas croire... Il faut être curieux, connecté, réactif et patient.

    J’ai déjà attendu 8 heures pour rencontrer Nicolas Cage... » Son plus beau souvenir : Mariah Carey. Il faut dire qu’il l’a cherchée... vraiment cherchée. « Je me trouvais à Bruxelles avec un ami.

    Mariah Carey donnait un concert à Forest National, on a fait le tour de plusieurs hôtels dès 18h, en vain. Finalement, c'est un autre chasseur de stars qui m’a dit qu’elle devait reprendre son avion, du coup on a foncé à l’aéroport.

    Là, on a beaucoup attendu et vers une heure du matin, elle est arrivée dans un gros van avec une dizaine de gardes du corps. Nous n’étions que 6 sur place.

    Elle a d’abord signé les autographes dans la voiture puis est sortie une demi-heure plus tard et a été très gentille. » La star ultime qu’il aimerait immortaliser ?

    « Jean Dujardin car c’est mon acteur préféré. »

    L’année prochaine, Loris Demarteau va entamer des études de journalisme.

    « J’aimerais travailler à la télé, mais pas pour interviewer des stars, plutôt en sport ou en info. Je continue les selfies avec les stars mais je pense que je finirai par me lasser un jour. » -

    Par ANNICK GOVAERS

    « Elles sont presque toutes sympas »

    Ce qui est devenu une passion l’a gagné lors du tournage des frères Dardenne avec Marion Cotillard (« Deux jours, une nuit ») à Villers-leTemple, le village de Loris.

    « Ça m’a donné envie de découvrir l’envers du décor et de rencontrer d’autres stars. Je trouve qu’elles doivent tout à leur public et qu’il faut donc qu’elles soient sympas quand on les voit.

    C’est presque toujours le cas », glisse-t-il. Presque? « D’habitude, ce sont les gardes du corps qui sont antipathiques, mais Gérard Depardieu n’a pas besoin de gardes du corps (rires).

    Je n’ai pas un bon souvenir d’Arno non plus. Et puis, il y a les stars qui n’acceptent pas les selfies, comme Fanny Ardant ou Josiane Balasko. »

    Ce rapport avec les stars, par écran interposé, ne déshumanise-t-il pas la rencontre ? « Quelque part, oui. Mais je dis bonjour, je pose une question, je fais signer un autographe et je demande poliment une photo. J’essaie d’avoir un échange. » -

     

    Par ANNICK GOVAERS

    Source 

     

    Loris Demarteau rencontre avec les Stars

     La scène des fêtes de Wallonie Par Loris

    Selfies avec les stars du Nandrin Festival

    Le Nandrinois Loris Demarteau rencontre les Stars à Liège

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/loris-demarteau-rencontre-avec-les-stars/

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/le-nandrinois-loris-demarteau-rencontre-les-stars-a-liege/

    loris d.JPG

  • First Live Melanie Duchesne's Band demain 8 décembre 2018

    Lien permanent

    Pour réserver....

    https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=10215283463071095&id=1570320095

     

    https://www.facebook.com/events/306134236612917/permalink/332678027291871/

  • Dans l'actualité d'un ancien Nandrinois: Dominique Gilbert l'inauguration de la Microbrasserie des Ardennes

    Lien permanent

    Flyers MBA_Inauguration 2018.PNG

    Mesdames, Mes demoiselles , Messieurs,
    Chers amis(es) de la Brasserie,
    Un peu plus d' un an plus loin que la mise en route de notre projet de Microbrasserie artisanale, d'un
    crowndfunding et de plusieurs mois de travaux, nous sommes en mesure, désormais, de vous accueillir et de
    partager avec vous, un grand moment dans le début de vie de notre petite entreprise.
    Dans le cadre de nos portes ouvertes lors de la Journée de l'Artisan,nous avons l'immense honneur de vous
    convier au moment officiel et publique de l' inauguration de notre atelier artisanal qui se déroulera le
    Samedi 17 novembre 2018 entre 15h00 et 24h00
    Au programme de cette journée, diverses animations, surprises et petites restaurations dont le chef à le secret.
    Il sera , entre autre possible, de découvrir nos nouvelles installations, de manière libres ou guidées, de faire
    connaissance avec une équipe d'artisan passionné et de découvrir tout au long de la journée mais également du
    WE, nos bières exclusives tout juste sorties des cuves .
    A cette occasion, le verre de bienvenue à partager en toute amitié vous sera offert durant la partie académique
    de notre événement, accompagné de ses amuse-gueule.
    La soirée sera prolongée de différentes surprises sous un rythme bien de chez nous.
    Durant tout le WE porte ouverte, quelques artisans nous ferons l'honneur d'être à nos côtés pour vous permettre
    de (re)découvrir leurs produits de bouche, pour le plus grand plaisir de nos papilles.
    La partie officiel de l'inauguration se fera à 18h00 précises avec la présence d'une délégation communale.
    Afin de bien préparer votre accueil, pourriez-vous pensez à nous transmettre un petit mail, un sms ou un petit
    mot via facebook, ceci facilitera fortement notre organisation.
    Comptant sur vous par votre présence, nous nous réjouissons de partager ce moment ensemble.
    José et Dominique
    Route de Manhay , 68 à 4990 Jevigné - Lierneux

     

     

    PS : Porte ouverte ce dimanche 18/11/18 pour le WE de l'Artisan de 10h à 18h

  • Portrait d' Annaëlle Joassin jeune sportive Nandrinoise

    Lien permanent

    S'il y a bien un village qui a de quoi être fier des mérites sportifs, Nandrin est certainement en tête des palmarès.

    En voici encore l'exemple . 

    annaelle.JPG

     

    Une jeune sportive habitant la commune de NANDRIN : Annaëlle JOASSIN.
    Annaëlle, 17 ans, pratique le tir sportif depuis novembre 2011
    Elle a le statut d’espoir sportif depuis septembre 2015, et fait partie de l’équipe Belge.
    Elle est en rétho à l’Athénée Royal d’Esneux.
    Depuis 3 ans l’école lui a mis à disposition un local adapté pour lui permettre de s’entrainer.
    Ci‐dessous les informations la concernant :
    Née à Liège, le 26/05/2001, 17 ans en 2018.
    Lieu de résidence : La commune de Nandrin depuis 2006
    Club de tir : CTC (club de tir Comblenois)
    Discipline pratiquée :
    Carabine à air 10m, discipline 9
    Catégorie :
    Junior Dame pour la Belgique
    Junior en international
    Espoir sportif depuis septembre 2015
    Son palmarès
    Quelques chiffres :
    1er prix pour la meilleure progression 2018 (Prix Lucienne Baudouin)
    2ième au championnat de Belgique à Gand 2018, en finale
    3ième au championnat de Belgique à Gand en 2018, en match
    A gagné plusieurs finales au Masters de Montpellier en octobre 2018
    2ième junior belge au Grand Prix de France Fleury 2018
    2ième junior belge à l’Intershoot Denhague 2018
    3ième au championnat de Belgique 2017, finale junior
    2ième au championnat de Belgique 2017, match junior
    1er master Montpellier 2017 en junior
    1er master Montpellier 2017 en équipe
    2ième au championnat régional 2017
    2ième au championnat provincial 2017
    2ième au championnat de Belgique 2016, cadet
    2ième au Fémina 2016
    2ième junior belge à l’ISAS Dortmund 2016
    1er au championnat régional 2016
    1er au championnat provincial 2016
    2ième au championnat de Belgique 2015, cadet
    1er au championnat de Belgique 2014, benjamin
    1er au championnat de Belgique 2013, benjamin

    annaelz2.JPG

  • Cédric Busin et Jean-Louis Fraiture de Nandrin ont pris le parti de disputer le Condroz sur une Ford Fiesta R5

    Lien permanent

    Quelle est votre expérience avec cette auto et pourquoi ce choix ?

     

    Cédric Busin et Jean-Louis Fraiture : « Ce sera notre premier rallye en R5. Nous voulions viser un peu plus haut et rouler sur une top auto. En se renseignant auprès d’autres pilotes de R5, il est apparu que c’était celle de la catégorie qui était la plus facile à conduire. »

     

    Quelles seront vos ambitions ? 

    C.B & JL.F : « Pour notre unique apparition de l’année, nous nous contenterons d’être régulier. Finir d’abord ! Car cela fait quelques années que nous sommes contraints à l’abandon. Dans le Top 15, ça serait super. D’autant plus qu’il y aura un gros plateau au départ. ». 

    Des craintes particulières ? 

     

    C.B & JL.F : « On pourrait pointer la météo, mais, après plus de 20 Condroz, on sait à quoi s’attendre. Autrement, on ne se mettra pas de pression. Nous essayerons la voiture pour la première fois jeudi prochain. Et puis, nous aurons le shakedown de vendredi. On prendra le temps de découvrir l’auto puis on haussera le rythme au fur et à mesure. » 

    MARC HEINESCHE

    Article source 

  • Bien connue à Nandrin Maïté Brocha & Pierre Lefort exposent du 9 au 11 novembre 2018

    Lien permanent

    Vernissage de l'expo photos • Pierre Lefort & Maïté Brocha



    Expo du 9 au 11 novembre. 

    HEURES:
    9/11 : ouverture de 18h30 jusqu'à plus soif
    10 et 11/11: ouverture de 12h à 18h

    ACCES:
    Gare de Chaudfontaine, Esplanade 4050 Chaudfontaine

    L'expo se trouve au dessus de l'esplanade (qui se trouve à côté du Casino de Chaudfontaine). Il y a des escaliers sur la gauche du bâtiment. Pas de panique, ce sera indiqué ;-) 


    Maïté Brocha:

    Ma passion devenue mon métier, mon métier devenu ma passion. Je ne saurais trop dire comment tout a commencé... Pour moi, c'est une évidence. 
    Je communique une part de moi-même à travers mes photos, j'ai mon propre regard sur le monde. Je me réjouis sincèrement de partager tout ça avec vous lors de cette expo... Ma toute première expo ;)


    Pierre Lefort:

    J'ai acheté mon 1er reflex en 2011 et suis parti le soir même au Spirit faire des photos de concert en mode manuel sans même savoir ce que signifiait ouverture, iso, diaphragme,.... il y a eu beaucoup de flous!
    Passionné depuis par l'architecture , la nuit et les paysages . Quand je me promène, j'ai l'impression d'avoir un viseur optique dans l'œil car, même sans mon appareil, je pense très souvent à un cadrage qui pourrait convenir au lieu où je suis! Photo addict!!

     

    Vernissage de l'expo photos • Pierre Lefort & Maïté Brocha

    Public
     · Organisé par Maïté Brocha et Pierre Lefort
  • Loris Demarteau rencontre avec les Stars

    Lien permanent

    Notre jeune reporter Nandrinois Loris Demarteau  à la rencontre avec les stars ici en Belgique et bien souvent à Liège 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/loris-demarteau-rencontre-avec-les-stars/

     

    L 'Album Photos clic ici 

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/la-scene-des-fetes-de-wallonie-par-loris/

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/le-nandrinois-loris-demarteau-rencontre-les-stars-a-liege/

     

     

  • Mélanie Duchesne l'enfant du village (Nandrin) dans la comédie musicale "Summer Nights"

    Lien permanent

    la comédie musicale "Summer Nights" (un spectacle sur les chansons de Grease). 

    Avec Mélanie Duchesne

  • Le Nandrinois Loris Demarteau rencontre Bernard Tapie à Liège

    Lien permanent

    Atteint d’un cancer de l’estomac qu’il combat au quotidien, Bernard Tapie reste un dur à cuire.

    Avant de se produire jeudi soir au Forum de Liège, il a évoqué, sans tabou, son parcours, ses réussites et ses erreurs

    DEUX PAGES DE JULIE DESSARTET DIDIER SCHYNS

    « Pour avoir fait de la prison, j’ai vécu l’ultime »

    Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bernard Tapie|Christine Lagarde|Crédit Lyonnais SA|FMI

  • Le Nandrinois Loris était présent quand David Hallyday a rendu un vibrant hommage à son père lors des Fêtes de Wallonie à Andenne

    Lien permanent

    Cette édition des Fêtes de Wallonie à Andenne était toute particulière : c’était en effet le 40e anniversaire de l’événement dans la Cité des Ours. Une édition qui s’est malheureusement déroulée sous la pluie, mais qui n’a toutefois pas entamé l’enthousiasme des visiteurs.

    Apothéose du week-end à Andenne, le concert de David Hallyday a attiré les spectateurs malgré la pluie. Il a d’ailleurs remercié ses fans présents sur les réseaux sociaux. « Encore de belles énergies en Belgique à Andenne hier soir !!! » a publié David Hallyday sur son compte instagram ce lundi matin.

     

    A lire > Une 40e édition des Wallo d’Andenne sous la pluie

    Article complet clic ici 

  • Les photos de la Nandrinoise BIBI Photography au Fan Day journée porte ouverte du Standard

    Lien permanent

    La traditionnelle « Journées portes ouvertes » du Standard s’est déroulée le dimanche 3 septembre 2018.

    Cette fois, au lendemain d’un match, pas d’entraînement pour l’équipe mais une présentation du noyau à l’exception de Laifis (équipe nationale) et Lestienne .

    « Nous attendions entre 12.000 et 15.000 supporters », a annoncé Alexandre Grosjean.

    Ils étaient sans doute moins nombreux dans un stade qui attend toujours sa rénovation.

     « Le dossier d’obtention du permis de bâtir est en cours et on est en train de sélectionner le promoteur », poursuit le directeur général.

    « Le projet se déroulera en trois étapes avec un business parc, puis les aménagements autour du stade et enfin dans le stade.

    Tout cela devrait être terminé vers 2025-2026. »

    Toutes les photos clic ici 

     

    Présence également du Nandrinois DJ Charl-X 

    40903435_144276813173553_2990952458282336256_n.jpg

    Extrait article complet clic ici 

     

    BIBI Photography

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/les-photos-de-la-nandrinoise-bibi-photography-au-fan-day/

  • Notre DJ Nandrinois Charl-X le 14 septembre 2018 pour Les Apéros Hutois

    Lien permanent

    Notre DJ Nandrinois Charl-X le 14 septembre 2018 pour Les Apéros Hutois

    Rejoignez-nous le vendredi 14 Septembre 2018 entre 17 h et 22 h 
    au PARC DES RECOLLETS
    pour la troisième édition des APÉROS HUTOIS 2018
    Au programme: musique, détente, restauration, bonne humeur, un excellent moment entre amis.
    Le Foodtruck tihangeois JE XA-GERE sera présent pour vous présenter ses burgers maisons
    Dans le discobar, NYSER et CHARL-X vous proposeront une animation variée qui vous permettra de vous déhancher sur leurs rythmes endiablés.
    En outre, vous pourrez également déguster l’un de nos excellents cocktails servis par le Tennis Club d'Amay
    Nous vous attendons toutes et tous le vendredi 14 Septembre à partir de 17h pour un grand moment de convivialité.

    PARTENAIRES:
    SIGNEDENGIS
    BRICO HUY
    GARAGE CENTR'ETOILE HUY
    COCA COLA
    LE COMPTOIR DES BOISSONS
    VILLE DE HUY
    FC TIHANGE
    BEER LOVER'S HUY
    AMB Chassis
    MUNDO VINO


    Plus d'infos: https://www.lesaperoshutois.be

    Toutes les photos sur BIBI Photography  Groupe public

    Les Apéros Hutois - Parc Des Récollets - 14/09/2018

    Public
     · Organisé par Az Events Asbl et Les Aperos Hutois
  • Nandrinois : Qui est une blogueuse ?

    Lien permanent

    Petit rafraîchissement et définition Blog, Blogueur ,Blogueuse .

     Blogueuse:

    Personne de sexe féminin utilisant Internet comme un moyen de communication pour s’exprimer et diffuser de l’information sur différents sujets pour lesquels elle a une expertise ou une passion. 

    Dans mon cas Nandrin est le village qui a vu naître ma maman, Nandrin son histoire et les habitants sont une passion pour moi.

    Je Blog sur Nandrin, depuis mars 2011 plus de 10000 postes et plus de 2000 commentaires 

    Oui il m'arrive d'écrire des *postes(*Articles) de Bulgarie ,de Crête, de Paris, de Huy, d'Amay ou d’ailleurs .

    N’empêche, l'information avertit bien souvent les Nandrinois, d'une situation qu'eux même sur place n'étaient pas au courant.

    Oui je fais des fautes d'orthographes, mais je crois que le principal est le temps offert bénévolement à la population.

    Non je ne suis pas une journaliste, je n'ai jamais prétendu l'être.

    Oui j'ai des défauts, ma seul qualité sur le blog, est d'aimer plus que tout le village, ainsi que faire de mon mieux, pour vous satisfaire, lors de vos visites sur le Blog de Nandrin .

    Nous ne pouvons pas plaire à tout le monde, la critique est facile pour celui qui ne fait rien, ou ne propose pas mieux . 

    J’espère que toutes les informations d'aujourd'hui, permettrons de mieux comprendre , qui ,quoi ,pourquoi.

    Je ne me justifie pas, je partage avec vous, un concept bien maîtrisé en France et au Canada.

    Il existe des Blogs de modes ,de maquillages ,de musiques ,et puis les blog Villageois.

    Il n'est nullement obligatoire d'être à Nandrin 24h/24h et 7 / 7 pour prouver aimer Nandrin.

    Merci à Sudinfo pour la plate forme Blog Villageois, ça ne fait pas de nous des journalistes ,mais un endroit ou l'info et le partage est gratuit.

     

    https://fr.wiktionary.org/wiki/blogueuse

     

    Blogueur ,Blogueuse  :

    sur Internet, celle qui tient un blog, sorte de carnet de bord dans lequel elle exprime ses points de vue, ouvrant son espace aux réponses d'internautes


    https://dictionnaire.reverso.net/francais-definition/blogueuse

     

    Blog :

    Un blog, anglicisme pouvant être francisé en blogue et parfois appelé cybercarnet ou bloc-notes, est un type de site web – ou une partie d'un site web – utilisé pour la publication périodique et régulière d'articles personnels, généralement succincts, rendant compte d'une actualité autour d'un sujet donné ou d'une profession. À la manière d'un journal intime, ces articles ou « billets » sont typiquement datés, signés et se succèdent dans un ordre antéchronologique, c'est-à-dire du plus récent au plus ancien.

    Au printemps 2011, on dénombrait au moins 156 millions de blogs et pas moins d'un million de nouveaux articles de blog publiés chaque jour. On recensait, en 2012, 31 millions de blogs aux États-Unis alors que dans le monde on estime à 3 millions le nombre de blogs qui naissent chaque mois. Toutefois, le nombre de blogs inactifs demeure élevé. Rares sont en effet ceux qui affichent une grande longévité et la majorité d'entre eux est abandonnée par leurs auteurs.

    Un blogueur a aujourd'hui loisir de mélanger textes, hypertextes et éléments multimédias (image, son, vidéo, applet) dans ses billets ; il peut aussi répondre aux questions des éventuels lecteurs-souscriveurs (littéralement, « écrivant dessous »), car chaque visiteur d'un blog peut laisser des commentaires sur le blog lui-même, ou bien contacter le blogueur par courrier électronique.

     

    Information https://fr.wikipedia.org/wiki/Blog

     

    Merci à vous lecteurs, Lectrices du Blog de Nandrin

     

    blog.JPG

    1557590_10202801805956477_95694440_n.jpg

    1601567_10202801804716446_1861754868_n.jpg

    Lire la suite

  • Une Nandrinoise lauréate du concours photo à l'occasion du 40ème anniversaire d'intradel

    Lien permanent

    Madame Chabot Marie-Noëlle de Yernée Nandrin est l'heureuse gagnante ainsi que 11 autres personnes du concours photo d'intradel .

    Le concours était du 06 avril au 15 mai 2018.
    Les Photos des gagnants seront publiées pour les 12 mois de l'année dans le calendrier d'intradel, reprennent les événements ainsi que les dates de ramassage .

    Un tirage à 400 000 exemplaires.


    les conditions de participation étaient de prendre une plusieurs photos sur l'un des 12 thèmes proposés
    De remplir le formulaire

    l'envoi des photos dans un format 300*145mm
    Dans 4 mois vous aurez la joie de découvrir la photo de notre Nandrinoise .

    Curieux ? Rendez-vous dans 4 mois sur le blog de Nandrin pour un article complet sur la photographe et le calendrier avec la photo .

     

     

  • Alain Soreil (Albert Cougnet) était au Live & café de Nandrin dans l'émission L'apéro avec ..... de la RTBF

    Lien permanent

    Dans le cadre de l'émission :L'apéro avec... Alain Soreil (Albert Cougnet)

    Benjamin Maréchal prend l’apéro  avec Albert Cougnet au Live& café de Nandrin 

    Clic ici pour voir ou revoir la Vidéo 

    Source info 

  • Le podium se refuse encore à la Nandrinoise d’origine Sarah Bovy.

    Lien permanent

    sbjfk.jpgVingt-quatre heures de compétition, c’est long.

    Et lorsque ce double tour d’horloge est imposé aux mécaniques sur le circuit éprouvant de Spa, cela peut faire énormément de dégâts. Cette cuvée 2018 n’a d’ailleurs pas dérogé à la règle. Seules 47 machines figurent au classement général officiel.

    Et à cette 47e place, on retrouve la Lamborghini Super Troféo no 67 à bord de laquelle a pris place la Nandrinoise d’origine Sarah Bovy.

    La seule pilote féminine de cette 70e édition n’a toutefois pas encore pu goûter aux joies du podium, son bolide ayant connu un souci après 21h30 de course.

    « On a sans doute réalisé le nombre de tours minimum pour figurer dans le classement, mais dans la réalité, on a dû jeter le gant. » commente, dépitée, Sarah qui ne s’explique toujours pas ce qu’il est arrivé à son bolide.

    «A part un petit arrêt dû à un problème de batterie qui nous a contraint à changer l’alternateur, tout allait bien. On a dû se battre comme des guerriers durant la nuit car notre voiture est l’une des moins rapides du plateau, mais on avait une belle avance sur notre concurrent de classe (une Porsche 911 Cup).

    Je croyais donc pouvoir enfin monter sur ce podium des 24h. Mais un coup du sort (au 365e tour) en a encore voulu autrement. »

    Ce pépin, c’est une roue qui s’est désolidarisée du châssis. « C’est pas possible, j’ai un mauvais esprit qui s’amuse à me jouer des tours. On ne peut même pas imaginer qu’il s’agirait d’un oubli de serrage d’un mécano car cela faisait 30 min qu’on roulait avec ce train de pneus.

    Ce ne peut qu’être un défaut dans l’écrou. Mais à l’endroit où cela s’est passé, mon équipier n’aurait jamais pu ramener la voiture. C’est donc la déception qui prend le pas sur le reste mais je suis tout de même fière de ce que nous avions réalisé jusque-là et cela m’a permis d’engranger de très belles rencontres humaines, que ce soit avec mes équipiers ou le team GDL qui n’a pas ménagé ses efforts. »

    - M.ROB 

    Source 

  • Sarah Bovy :un problème mécanique a poussé le team à l’abandon

    Lien permanent

    sbjfk.jpgVingt-quatre heures de compétition, c’est long. Et lorsque ce double tour d’horloge est imposé aux mécaniques sur le circuit éprouvant de Spa, cela peut faire énormément de dégâts. Cette cuvée 2018 n’a d’ailleurs pas dérogé à la règle.

    24h Spa-Francorchamps: le podium se refuse encore à Sarah Bovy article complet clic ici 

    Plus d'infos 

    http://moteurs.blogs.sudinfo.be/

     

    Un Team "privé" offre la 25eme victoire de BMW aux 24h de Francorchamps

  • Rencontre de deux Nandrinois dans la gare de Liège-Guillemins

    Lien permanent

     

     À 24 ans, la star de téléréalité le Nandrinois Nikola Lozina était en tournage à l’étranger pour une prochaine émission, voir les infos dans nos derniers articles Article du 11 juillet 2018  .

    De retour sur le sol liégeois, samedi 28 juillet 2018, notre jeune reporter Nandrinois, Loris Demarteau a eu la joie de croiser un autre jeune Nandrinois bien connu, par la même occasion faire un selfie ensemble .

    Certainement de longues heures de train, ainsi que le désir d'anonymat, Nikola Lozina a gardé ses lunettes de soleil pour prendre le Selfie.

    Avec ou sans Lunettes, les fans et les Nandrinois, reconnaîtront le visage sympathique d'une de nos stars locales ;)

    Lire la suite

  • Un natif de Nandrin enseigne le krav maga aux femmes en Inde

    Lien permanent

    Feed-back sur son dernier périple. «  En logeant chez l’habitant, je me suis rendu à Cuba, le seul pays communiste visitable j’y ai laissé quelques gants à des gamins  » nous explique ce natif de Nandrin qui pratique la boxe en catégorie moins de 69 kilos. «  J’en ai aussi profité au niveau boxe car Cuba est vraiment une référence aux Jeux Olympiques dans toutes les catégories.  »

    L’homme ne tourne pas autour du pot, pas de blabla mais des convictions, et de la force dans son propos qu’il illustre, outre la boxe, par une autre pratique exigeante le krav maga. Discipline de « défense » autant que sport le krav maga peut être entendu comme « combat rapproché ».

    «  C’est le but de mon prochain voyage. Après avoir vu un reportage à la télévision de Français qui avaient été en Inde pour donner des cours, j’ai pris contact avec une organisation en Inde qui vise à permettre aux femmes de se défendre contre des tentatives de viols  ».

    Deux séminaires

    L’actualité donne malheureusement trop souvent raison à notre voyageur pas comme les autres. «  Je vais donner 2 à 3 séminaires totalement gratuits par jour pendant 5 jours pour les participantes dans deux cités du nord de l’Inde dont la ville de Varanasi. Certaines de ces femmes ont déjà bénéficié de cours de krav maga mais c’était lors de séances collectives regroupant beaucoup de personnes, difficile alors d’aller en profondeur dans les apprentissages. Mon séminaire, pour deux groupes de 20 à 30 femmes, cherchera à leur permettre de se défendre face à des agressions de viol en solidifiant les bases déjà reçues mais aussi de pouvoir ensuite à leur tour apprendre les techniques à d’autres femmes dans d’autres régions.  »

    Réduire les frais

    Alors qu’il voyagera seul, là aussi, Brulmans table sur un minimum de dépenses financières. «  J’espère également, comme à Cuba, pouvoir être reçu chez l’habitant pour réduire mes frais mais je prends aussi des nuits dans des bons hôtels. »

    Il faut dire que pour le Liégeois, actuellement sans travail, ce bénévolat représente toutes ses économies. «  À Cuba j’avais estimé un budget de 1000 euros et je suis passé en réalité à 1500. Ici, je vise la même somme avec déjà 700 à 800 euros pour l’avion.  »

    On le voit le globe-trotter au grand cœur, s’il veut profiter de son périple volontaire pour voyager, ne vise pas les palaces. D’ailleurs, cela ne l’intéresse pas. «  J’ai simplement envie d’aider en soutenant des personnes démunies et de découvrir d’autres cultures au contact des gens, de leur vie au quotidien.  »

    Pas d’étalage de bons sentiments, mais avec pudeur une mise à nu de ses valeurs et de ses passions. «  Pourquoi je fais ça ? Difficile à dire, c’est l’objectif de ma vie. Je suis persuadé de ceci, quand tu cherches à être bon avec les gens, quand tu fais des choses bien… Plus tu en fais et plus tu es bien toi-même. Toutes les personnes qui ont vécu cela le savent et pourront vous le dire.  »

    Pas unique

    Ce type d’action n’est pas unique, nous pensons au basketteur Liégeois Guy Muya qui s’est rendu à Goma pour une action sociale ou encore au coach Pascal Angillis amenant lui aussi du matériel de basket en Afrique. Comme ces autres figures connues du sport, Dimitri Brulmans, en toute discrétion, est un idéaliste… actif. Grâce à lui et à son initiative, de nombreuses femmes, en Inde, vont éviter le pire cauchemar de leur vie.

    JEAN-MARIE KREUSCH

    En savoir plus : Dimitri Brulmans : 0472 / 55 03 30.

    Dimitri a obtenu sa ceinture noire à Los Angeles

     

    À 29 ans, le Liégeois, qui habite la Cité Ardente depuis 18 ans, est ceinture noire de krav maga.

    Une distinction qu’il a voulu obtenir auprès de ce qui se fait de mieux à Los Angeles, berceau du krav maga aux USA. «  Je désirais vraiment qu’elle soit légitime  », explique l’homme qui ne fait pas les choses à moitié.

    À Liège et Neupré

    Sa passion, il la pratique dans deux clubs ou il est instructeur : le Krav maga Evolution Liège et le Krav maga Evolution Neupré. «  L’association avec laquelle j’ai des contacts en Inde a un projet ambitieux, c’est de permettre à un million de femmes de savoir se défendre contre les agressions de tout ordre et particulièrement des tentatives de viol  » explique-t-il.

    En Inde, un viol est commis toutes les vingt minutes et 50 % des victimes ont entre 18 et 30 ans mais certaines douze ans et moins.

    J-M.K.

    Une méthode de self-defense

     

    Outre l’éducation et un changement de mentalité, le krav maga est un moyen de self-defense approprié afin de combattre les agressions, mais aussi de développer de la confiance. L’origine est israélo-tchécoslovaque hongroise, devenant un des piliers de la formation des soldats israéliens entre autres. Le krav maga permet d’apprendre des techniques de défense efficaces et simples en peu de temps de formation, sans nécessiter une grande force athlétique en vue de mettre un adversaire hors d’état de nuire. Il emprunte des éléments à la boxe, au jiu-jitsu et à la lutte principalement et est en constante évolution. Les coups sont portés sur des endroits sensibles comme les parties génitales, les yeux ou encore la gorge.

    J-M.K