Agenda - Page 2

  • Peu de changement en ce 1er février 2020, les détails ici !!!

    Lien permanent

    WhatsApp, tarifs SNCB, glyphosate, alcool…: voici tout ce qui change en ce 1er février
    Peu de changement en ce 1er février 2020, mais ils sont importants et pourraient impacter votre quotidien. En voici la liste.

    Modification de tarifs à la SNCB et chez De Lijn
    La SNCB et la société de transports régionale flamande De Lijn adaptent leurs tarifs ce 1er février. Pour la compagnie ferroviaire, il s’agira de rendre le train plus attractif pour les voyageurs de loisirs, en plus des navetteurs.
    La SNCB souligne que l’adaptation tarifaire moyenne (+1,53 %) du billet standard et du billet week-end restera sous l’indice santé (+1,87 % dans la période de référence juin 2018-juin 2019).
    L’augmentation du prix des abonnements domicile-travail et des abonnements scolaires est de 2,87 %. Les produits dérivés des abonnements, tels que la carte Campus, connaissent la même adaptation tarifaire.
     

    La hausse tarifaire moyenne pour tous les autres produits, hors abonnements, s’élève à 1,87 %. Le prix des produits loisirs destinés aux jeunes (Go Pass 1, Go Pass 10 et Go Unlimited : trajets libres pour les jeunes jusqu’à 26 ans), de même que celui du Rail Pass (trajets libres), reste inchangé.
    Les prix de la Key Card (pour les courtes distances dans une zone déterminée) et du billet senior augmentent quant à eux respectivement de 0,30 et 0,20 euro par trajet. En outre, les seniors pourront désormais utiliser leur billet senior tous les week-ends en juillet et août (y compris le 15 août) : la restriction existant actuellement sera levée.
    Chez De Lijn, le ticket SMS passera de 2,25 à 2,65 euros. Les possesseurs d’un smartphone ne débourseront eux que 1,8 euro pour un m-ticket via l’app. Un billet de groupe pour 10 personnes ou plus coûtera désormais 1,60 euro par trajet plutôt que 1,30 euro. Par contre, un aller simple acheté à l’avance sera moins cher : 2,5 euros plutôt que 3. Les abonnements deviennent également plus chers, à l’exception des abonnements mensuels.
    La consommation d’alcool interdite, la nuit, sur le piétonnier bruxellois
    Dès le premier février 2020, il sera interdit de consommer de l’alcool au centre-ville de Bruxelles, entre minuit et six heures du matin. Le périmètre d’application comprend notamment le boulevard Anspach depuis la place Fontainas jusqu’à la place De Brouckère, les rues latérales (du Midi, des Fripiers, des Halles, des Poissonniers) et les perpendiculaires à cet axe, ainsi que la place de la Monnaie.
    L’interdiction vaut pour tous les breuvages alcoolisés, « distillés, fermentés mixés ou non ». Leur dégustation reste en revanche autorisée dans les bars et restos de la zone, ainsi que sur leurs terrasses.
    Cette décision du conseil communal de Bruxelles a été prise à la suite de nombreuses plaintes des riverains au sujet de nuisances sonores, d’actes de malpropreté, de vandalisme, de vols et d’effractions en matière de sécurité publique. Des faits souvent attribués à des personnes en état d’ébriété.
    Les contrevenants se verront saisir leur boisson alcoolisée et devront s’acquitter d’une amende pouvant grimper jusqu’à 350 euros.
    La mesure sera évaluée au bout de six mois.

    Le Luxembourg devient le premier pays de l’UE à interdire le glyphosate
    Le glyphosate sera totalement interdit d’ici fin 2020 au Grand-Duché du Luxembourg avec une première étape qui débute ce 1er février. Le Luxembourg devient ainsi le premier pays de l’Union européenne à bannir l’herbicide controversé.
    D’ici au 31 décembre 2020, les produits phytopharmaceutiques à base de glyphosate seront bannis des sols du Grand-Duché, conformément à l’accord du gouvernement datant de 2018.
    L’interdiction se déroule en trois phases : un retrait de l’autorisation de mise sur le marché au 1er février, un délai d’écoulement des stocks jusqu’au 30 juin puis un délai de grâce pour l’utilisation de ces produits fixé au 31 décembre 2020.
     
    Dans les faits, près de 60 % des exploitations agricoles du pays ont déjà renoncé au glyphosate, selon le gouvernement luxembourgeois.
    La licence d’utilisation du glyphosate dans l’UE, renouvelée en 2017 par l’exécutif européen, court jusqu’au 15 décembre 2022. Mais son sort fait débat dans de nombreux pays. Le Luxembourg espère que sa démarche produira un « effet de levier important » dans l’UE.
    En Belgique, les Régions ont d’abord interdit l’usage du glyphosate. Mais le fédéral restait en charge de sa commercialisation. Depuis 2018, la commercialisation, la vente et l’utilisation non professionnelle des herbicides totaux, comme le « Roundup », est interdite. Depuis le 31 décembre 2018, la vente des herbicides sélectifs (par exemple, le désherbant qui permet d’éliminer les pissenlits, pâquerettes, etc. dans une pelouse) est également proscrite.

    La fin de WhatsApp sur certains appareils
    WhatsApp ne fonctionne désormais plus sur différents modèles d’Iphones et d’Androids. L’application avait annoncé que les utilisateurs de ces smartphones ne seront plus en mesure de créer de nouveaux comptes ou d’en vérifier d’anciens et ce, dès le 1er février.
    Les smartphones touchés incluent notamment ceux qui tournent sous Android 2.3.7 (et les versions antérieures) et les Iphonesqui tournent sur iOS 8 (et les versions antérieures). Une large majorité de ces smartphones sont néanmoins compatibles avec les dernières mises à jour système, ce qui devrait régler le problème.
     

    Cette nouvelle était survenue quelques jours après que WhatsApp a annoncé qu’elle arrêterait de fonctionner sur les smartphones Windows.

    Brexit: ce qui va changer au 1er février

    Le Brexit est intervenu ce vendredi à minuit, soit 1.317 jours après la décision des Britanniques de quitter l’Union européenne. Qu’est-ce qui change ?
     
    Les échanges quotidiens entre le Royaume-Uni et l’UE vont continuer comme avant jusqu’à fin 2020. Pendant cette période de transition de 11 mois, Londres et Bruxelles vont négocier leur relation future. Quelques changements pratiques vont toutefois intervenir d’ici là.
    66 millions d’habitants en moins

    Vendredi à minuit (23h00 GMT), l’Union européenne a pour la première fois perdu un Etat membre, qui plus est l’un des plus grands et des plus riches pays du bloc.

    Avec le départ de 66 millions d’habitants, l’UE voit sa population passer à quelque 446 millions. Son territoire a diminué de 5,5%. Si jamais le Royaume-Uni décidait un jour de revenir, il devrait se soumettre à la procédure d’adhésion habituelle.

    Les institutions
    A Bruxelles, le retrait de l’Union Jack devant le Parlement européen symbolise un changement bien réel: le Royaume-Uni sort de l’UE et devient un «pays tiers». Plus aucun des 73 eurodéputés britanniques élus en mai ne siègera. 46 des sièges seront réservés pour de futurs Etats membres et 27 seront redistribués.
    Londres n’a plus le droit de présenter un candidat à un poste de commissaire européen. Il n’y avait déjà plus de représentant britannique dans l’exécutif européen, Boris Johnson ayant refusé d’en proposer un dans la nouvelle Commission.

    Le Premier ministre britannique n’est plus invité aux sommets européens, pas plus que les membres du gouvernement n’assisteront aux réunions ministérielles.
    En tant que citoyens d’un pays étranger, les Britanniques ne peuvent plus prétendre à des postes de fonctionnaires à Bruxelles. Nombre d’entre eux ont toutefois acquis une double nationalité afin de pouvoir rester. En revanche, le Royaume-Uni, deuxième contributeur net au budget de l’UE derrière l’Allemagne, continuera à payer jusqu’à la fin de la transition.

    Droits des citoyens
    Selon les Nations unies, environ 1,2 million de citoyens britanniques vivent dans un pays de l’UE, principalement en Espagne, Irlande, France, Allemagne et Italie. Selon l’office britannique des statistiques, 2,9 millions de ressortissants des 27 pays de l’UE vivent au Royaume-Uni, soit quelque 4,6% de la population.
    En vertu de l’accord de retrait, les expatriés installés de part et d’autre de la Manche avant la fin de la période de transition conserveront leurs droits de résider et de travailler dans leur pays d’accueil.
    Les citoyens européens résidant au Royaume-Uni doivent s’enregistrer pour bénéficier de ces droits. Pour les Britanniques vivant dans l’UE, les procédures diffèrent d’un pays à l’autre. La liberté de circulation s’appliquera jusqu’à fin décembre 2020. Les détails des droits réciproques seront négociés après le Brexit.
    Les négociations
    Le Royaume-Uni a déjà passé plusieurs années à négocier les termes de son départ avec la task force de la Commission européenne dirigée par Michel Barnier. Le Royaume-Uni reste toutefois soumis au droit de l’UE et à la Cour de justice de l’UE jusqu’à la fin de la transition.
    Michel Barnier est en discussions avec les Etats membres pour définir un mandat de négociation pour la relation future, en particulier au niveau commercial.
    A la différence de l’accord entre le Royaume-Uni et la Commission, ratifié par les Etats membres et le Parlement européen, l’accord commercial pourrait devoir être avalisé par plus de 30 parlements nationaux et régionaux
     

  • Février sera un mois «sans» ......

    Lien permanent

    La tournée minérale va reprendre de plus belle dans quelques jours. Pour ajouter à la difficulté, février sera aussi synonyme de mois sans achat dans une grande surface. Et ça durera plus longtemps qu’en 2019, année bissextile oblige !


    Passer tout le mois de février sans une seule goutte d’alcool, même pour se réchauffer… C’est le défi relevé déjà depuis 2017 par une bonne partie de la population. L’initiative a été lancée par la Fondation contre le cancer qui avance aujourd’hui la statistique d’un Belge sur 5 qui se lancerait le défi à cette période.


    Et, cette fois, il faudra tenir plus longtemps sans ouvrir une bouteille de vin : car oui, année bissextile oblige, le mois de février compte 29 jours cette année.

    D’autres pousseront peut-être le défi encore plus loin en ayant déjà participé, durant ce mois de janvier qui se termine, au Dry January, très en vogue en Grande-Bretagne. C’est le même !


    De quoi faire redoubler d’énervement certains producteurs d’alcool.


    Pas d’alcool en groupe


    Cette 4e campagne pour la sobriété est axée cette année sur la consommation en groupe et sur une autre façon de se retrouver avec ses amis ou collègues mais sans la compagnie d’alcool.


    La Fondation contre le cancer rappelle d’ailleurs que ces Tournées Minérales portent leurs fruits chez toute personne relevant le défi : « Un mois sans alcool donne au corps une plage de répit.


    les petits commerces


    De nombreux participants indiquent que pendant Tournée Minérale, ils dorment mieux, ont plus d’énergie, perdent du poids ou se sentent simplement mieux dans leur peau ».


    En même temps, il sera peut-être plus facile d’entamer une Tournée Minérale sans être tenté par les rayons des spiritueux dans les supermarchés. Et ça tombe bien : ce mois de février est aussi celui sans visite dans les grandes surfaces. Pas facile diront beaucoup, mais une belle manière aussi d’encourager les petits commerçants, diront d’autres.


    C’est en tout cas le défi lancé aux Belges, dès le 1er février : bouder les supermarchés pour mieux découvrir les épiceries de quartier : boulangeries, boucheries, primeurs… Par la même occasion, l’initiative permet de faire un pas en arrière dans nos habitudes de surconsommation. Et n’acheter que l’essentiel.


    Le défi a également pour objectif de dénoncer le suremballage et de ne pas participer à la guéguerre des prix. Pas de quoi enthousiasmer la Fédération belge du commerce qui précisait dernièrement sur 7 sur 7.be que « le supermarché est un commerce de proximité parmi d’autres qui offre également de nombreux produits locaux… C’est un peu bizarre d’éviter les supermarchés alors qu’on y vend de plus en plus de produits locaux ».

    Source

  • Monsieur Luigi Travaglianti a fêté ses 100 ans à la Senorie de Nandrin aujourd'hui dimanche 26 janvier 2020

    Lien permanent

    Aujourd'hui dimanche 26 janvier 2020, c'était la fête à Nandrin et plus particulièrement à la Sénorie rue Haie Monseu .

    Monsieur Luigi Travaglianti fêtait ses 100 ans, même le Bourgmestre Monsieur Maurice Mottard de Grâce-Hollogne est venu faire un beau discours, discours qui rappelle tout l'investissement, le dévouement de Luigi, ainsi que lui offrir des cadeaux.

    Un extrait, parmi tant de choses réalisées par notre centenaire tout au long de sa vie active, très active !!!


    Une construction en bois fut érigée dans le quartier du Flot Grâce-Hollogne, "La baraque" italienne de l’A.C.L.I.Associazione Christiana per Lavoratori Italiani à l’A.C.T.I. Association
    Chrétienne des Travailleurs italiens et nous retrouvons le nom du premier très actif président-fondateur, Luigi Travaglianti, boute-feu dans la mine du Bonnier, il animera efficacement l’A.C.L.I. de Grâce-Berleur jusqu’en 1972.


    Luigi Travaglianti tiendra dans ce local, des permanences sociales pour informer ses compatriotes de leurs droits : reconnaissance de la silicose comme maladie professionnelle, droits aux soins de santé, aides sociales pour les plus démunis, etc.….


    Le cercle comptera environ 300 affiliés dans les années 1964-65

    Monsieur Travaglianti (Nono) pour les intimes a toujours été investi dans le charbonnage, la communauté italienne, des échanges Belgo-Italien, délégué syndical CSC et bien d'autre investissement.


    Il a construit une grande famille d'amis dans les multiples associations et implications.

    20200126_155216-COLLAGE.jpgJustement la Famille, parlons-en,  un fils et deux filles, des petits-enfants et une arrière-petite-fille, ils étaient réunis en se dernier dimanche de janvier 2020 à la Senorie de Nandrin,  afin de fêter comme il se doit Nono, des vœux, des cadeaux, mais surtout beaucoup d'amour, des vœux en chanson, des gâteaux au menu de cette journée.
    La famille, a également remercié le personnel pour le dynamisme et dévouement, dans le quotidien de tous les pensionnaires .


    20200126_152758.jpgDés l'entrée vous ne pouviez pas ignoré cette journée spéciale,  cet anniversaire exceptionnel, d'un centenaire dans le village de Nandrin porte du Condroz .


    Arrêtons le bla bla les photos et vidéos témoigneront de l'événement

     

     

    L'Album photos Clic ici 

     
     
     
     
  • ‎Festival Les Anthinoises 2020 du 30 avril au 3 mai 2020

    Lien permanent

    Du 30 avril au 03 mai 2020, le village d’Anthisnes, aux limites du Condroz et de l’Ardenne liégeoise, accueillera la 11e édition des Anthinoises, Festival de Wallonie des Musiques et Cultures celtiques.

    Cet évènement unique en son genre, fêtera son 20e anniversaire et invitera le public à une découverte festive des cultures dites « celtiques » au travers d’un riche programme de concerts, d’expositions, de rencontres, de jeux, d’animations et de spectacles de rue. Créé en 2000, ce festival biennal est progressivement devenu une référence en la matière et un rendez-vous incontournable pour de nombreux de visiteurs belges et étrangers.

    Installé au sein même du village d’Anthisnes, s’intégrant dans le cadre exceptionnel qu’offre son riche patrimoine architectural, le festival les Anthinoises offre des moments de découverte, d’émerveillement et de plaisir pour tous les goûts, pour tous les âges.

    Avec entre autre : Mes Souliers Sont Rouges, EPSYLON, Beat Bouet Trio & Kris Nolly, Mànran, Violons Barbares, Amelie McCandless, Trio Trad, Jacques Stotzem, Perry Rose, Dom DufF, Trio EDF...

     

     

    Les Anthinoises

    ‎Festival Les Anthinoises 2020 - 11e édition

  • Les Médiévales 2020 les 18 et 19 avril 2020 à Ouffet

    Lien permanent

    Oyez oyez, la 20ème édition médiévales d'Ouffet se déroulera les 18 & 19 avril 2020 !

    Infos : www.ouffetmedieval.be

    L'événement clic ici 

  • Voici comment transformer 26 jours de congés… en 60 jours en 2020 !

    Lien permanent

    Oui il est possible de réussir à partir 60 jours en ne posant que 25 congés payés en 2020. Voilà l’astuce.


    Pour profiter de plus de vacances en 2020, il va vous falloir poser intelligemment vos congés et surtout ne pas traîner (même s’il est déjà trop tard pour le 2 et 3 janvier). Voici comment procéder.


    En janvier (5 jours en posant 2 jours)


    Envie de recharger les batteries après les fêtes de fin d’années ?

    Puisque le jour de l’an tombe un mercredi, vous bénéficierez de cinq jours de repos en posant le jeudi 2 et vendredi 3 janvier 2020.

     

    En février et mars


    Rien.


    En avril (9 jours en posant 4 jours)
    Neuf jours de congés en ne posant que quatre jours ? C’est possible en avril en vous mettant « off » du mardi 14 avril au vendredi 17. Le week-end et le lundi de Pâques (13 avril) feront le reste.

     

    En mai (19 jours en posant 9 jours)


    C’est en mai que vous pourrez vous reposer le plus… mais aussi utiliserez le plus de congés.

    Posez cinq jours du 4 mai au 8 mai.

    Le 1er mai vous permettra de tabler sur un repos bien mérité de 10 jours.

    Mais si ce n’est pas encore assez… Prenez le 18, 19, 20 et 22 mai.

    Grâce à l’Ascension (le 21 mai), vous voilà en vacances du 16 au 24 mai.

     

    En juin (9 jours en posant 4 jours)
    Envie de profiter des premières chaleurs estivales ? Alors posez donc vos jours du mardi 2 au vendredi 5 juin.

    La Pentecôte (le 1er juin) vous offre neuf jours de vacances.

     

    En juillet (4 jours en posant 1 jour)


    Exploitez notre fête nationale qui tombe cette année un mardi.

    Prenez le lundi 20 juillet et vous voilà au repos du 18 juillet au 21 juillet.

     

    En août, septembre et octobre
    Il ne vous sera pas possible de maximiser vos congés.


    En novembre (5 jours en posant 2 jours)
    Les affaires reprennent après trois mois d’attente !

    L’Armistice du 11 novembre est l’occasion de partir cinq jours en vacances.

    Il suffit de poser et le 9 et le 10 novembre.

     

    Décembre (9 jours en posant 4 jours)
    Pour le dernier mois de l’année, il est possible de bénéficier de neuf jours en n’en posant que quatre.

    Posez donc le 21, 22, 23 et 24 décembre.

    Grâce au week-end du 19 au 20 décembre, son jumeau du 26 et 27 décembre et le 25 décembre, vous venez de réussir votre année !

     

    Source

  • Voici tous les jours fériés de la nouvelle année 2020

    Lien permanent

    Dix jours fériés sont légalement reconnus en Belgique chaque année. Voici quand ils tombent en 2020.

    Mercredi 1er janvier 2020 : Jour de l’An

    Lundi 13 avril 2020 : lundi de Pâques

    Vendredi 1er mai 2020 : Fête du travail

    Jeudi 21 mai 2020 : Ascension

    Lundi 1er juin 2020 : lundi de la Pentecôte

    Mardi 21 juillet 2020 : Fête nationale belge

    Samedi 15 août 2020 : Assomption

    Dimanche 1er novembre 2020 : Toussaint

    Mercredi 11 novembre 2020 : Armistice

    Vendredi 25 décembre 2020 : Noël

    Les jours fériés qui tombent le week-end peuvent évidemment être récupérés par les travailleurs.

     

     

    Source

  • Les nouveautés qui vont révolutionner 2020, Tour d’horizon des dix grands changements qui nous attendent…

    Lien permanent

    Dans exactement 20 jours, nous sauterons à pieds joints dans les années 20.
    Mais le passage à l’an neuf sera également synonyme de nouveautés qui vont révolutionner notre vie quotidienne. Tour d’horizon des dix grands changements qui nous attendent…
     
    1. Fini l’ordonnance illisible!
     
    Dès le 1er janvier, les médecins passeront tous à la e-prescription. Avec ces ordonnances électroniques, le médecin prescrit des médicaments sur son ordinateur. Il envoie la prescription sur un serveur sécurisé. À l’aide de la preuve papier que présente le patient, le pharmacien retrouve l’ordonnance sur le serveur et peut fournir le médicament au patient. L’ordonnance classique écrite à la main deviendra une exception et pourra notamment encore être utilisée lors des visites à domicile ou en cas de force majeure.
     
    2. Les cigarettes vendues en paquet neutre
     
    Fini le marketing du tabac. À partir du 1er janvier 2020, ces produits se trouveront dans un emballage identique et neutre. Seuls le type, la marque et la quantité de produit pourront figurer sur l’emballage, dans la même police standard. La Belgique est le cinquième pays en Europe à appliquer cette mesure, après la France en 2017, le Royaume-Uni la même année, la Norvège (2018) et l’Irlande (2018). Les vendeurs auront encore une année pour écouler leur stock de paquets traditionnels.
     
    3. Diesels polluants: Bruxelles va serrer la vis
     
    À partir du 1er janvier 2020, les voitures, bus et camionnettes qui disposent d’un moteur diesel de la norme Euro3 seront interdits d’accès dans Bruxelles. Il s’agit, pour les voitures, des immatriculations effectuées entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005. À partir du 1er avril 2020, s’ils circulent dans Bruxelles, les conducteurs écoperont d’une amende de 350 euros. À partir du 1er janvier 2020, les communes wallonnes pourront aussi proposer l’instauration, de manière permanente ou ponctuelle, d’une ou plusieurs zones de basses émissions sur leur territoire.
     
    4. Allocations familiales: la révolution en Wallonie
     
    En Wallonie, les règles vont changer en matière d’allocations familiales. Les nouveaux montants de base seront de 155 € pour un enfant (jusqu’à 17 ans) et 165 € entre 18 et 24 ans. Un enfant orphelin de ses deux parents touchera 350 €. Il y a, bien sûr, des suppléments en fonction de la situation familiale et l’allocation de naissance ou d’adoption est fixée à 1.100 €. En Wallonie, ces changements ne concerneront que les enfants nés à partir 2020.
     
    Infos sur: www.aviq.be/familles
     
    5. La consommation d’alcool interdite la nuit dans le piétonnier de Bruxelles
     
    Le conseil communal de la Ville de Bruxelles a donné son feu vert, début décembre, à la mise en place d’une interdiction de la consommation d’alcool dans la zone piétonne des boulevards du centre à partir du 1er février. À l’issue de cette période test, la mesure sera soumise à une évaluation. Les contrevenants se verront saisir la boisson qu’ils consomment et devront payer une amende pouvant aller jusqu’à 350 euros. Des exceptions à l’interdiction sont prévues, notamment pour les terrasses.
     
    6. Le scooter moins polluant
     
    À partir du 1er janvier 2020, les nouvelles motos et scooters devront répondre aux exigences de la norme Euro 5. Une norme qui permet de réduire d’environ un tiers les émissions polluantes par rapport à la norme Euro 4. Hélas, Euro 5 implique aussi des adaptations techniques aux moteurs thermiques et entraînera une complexité accrue des motorisations et donc, sans doute, une hausse des coûts.
     
    7. Le retour du train de nuit à Bruxelles et Liège
     
    Ils avaient disparu du rail belge. Les trains de nuit feront leur grand retour le 19 janvier. Ces trains «Nightjet», opérés par la compagnie autrichienne OBB quitteront le dimanche et le mercredi Vienne ou Innsbruck pour rejoindre la Belgique via l’Allemagne. Des arrêts sont prévus en Belgique à Liège, Bruxelles-Nord et Bruxelles-Midi. Pour aller vers l’Autriche, les départs sont prévus en Belgique les lundis et jeudis. Hélas, ils ne circuleront pas durant les grandes vacances.
     

    8. Disney+ va bousculer la vidéo à la demande
     
    En Belgique, nombreux sont les foyers qui ont souscrit à un service de vidéo à la demande comme Netflix. Mais un nouvel acteur pourrait changer la donne: Disney+. Ce service, qui devrait être lancé en Belgique en 2020, proposera des films et séries de Disney et Pixar ainsi que l’ensemble des productions Marvel, Star Wars et National Geographic. Les films et séries de la 20th Century Fox devraient se retrouver sur la plate-forme dans un second temps. La force du produit? Son prix de 6,99€ par mois pour quatre écrans.
     
    9. bpost: le courrier «non prior» ne sera plus livré tous les jours
     
    En 2020, le facteur ne passera que deux fois par semaine pour le courrier non prioritaire. Une nouveauté qui devrait entrer en vigueur à partir du mois de mars. En revanche, le courrier timbré «prior», les colis et les journaux continueront à faire l’objet d’une distribution quotidienne.
     
    10. Fini les fruits et légumes dans les sacs en plastique à usage unique
     
    En Wallonie, les sacs en plastique à usage unique sont en voie de disparition. Une nouvelle étape sera franchie le 1er mars 2020 car la Région les interdira pour les fruits et légumes vendus en vrac.
     
    PAR GUILLAUME BARKHUYSEN
     

  • Voici tout ce qui change en ce 1er décembre 2019

    Lien permanent

     

    Peu de changements en ce 1er décembre, mais ils sont relativement importants. On fait le point.
    Arrondi obligatoire à la caisse, nouveau départ pour Charles Michel, contrôle technique: voici tout ce qui change en ce 1er décembre


    Arrondi obligatoire à la caisse pour les paiements en espèces
    À partir du 1er décembre, tout vendeur (commerces, entreprises, associations, etc.) aura l’obligation de procéder à l’arrondi sur l’addition finale pour tous les paiements en espèces. Derrière cette mesure, l’idée est de voir progressivement disparaître les pièces de 1 et 2 centimes. Les achats en ligne ne sont eux pas concernés.
     
    Les pièces de 1 et 2 cents coûtent très cher à fabriquer et leur utilisation est jugée embêtante par les consommateurs, explique le SPF Économie sur son site internet. C’est pour cette raison que le gouvernement fédéral a validé la pratique de l’arrondi dès le 1er décembre, dans le but de voir disparaître progressivement les deux pièces de monnaie. Seront concernées par cette mesure toutes les entreprises exerçant une activité économique de manière régulière.
     
    Concrètement, l’arrondi sera à la baisse lorsque le montant actuel se terminera par 1, 2, 6 ou 7 cents (exemple : de 10,02, il passera à 10,00 euros ou de 10,06, il passera à 10,05 euros). Il sera à la hausse lorsque le montant actuel se terminera par 3, 4, 8 ou 9 cents (exemple : il passera de 10,04 à 10,05 ou encore de 10,08 à 10,10 euros). Le SPF Économie rappelle que c’est le montant total du ticket qui est concerné par l’arrondi et non pas chacun des articles.
     
    Ce changement interviendra pour tous les paiements en espèces. Les vendeurs (en ce compris les professions libérales) n’ont donc pas l’obligation de le faire pour les paiements par carte. Par contre, s’ils décident d’arrondir quel que soit le mode de paiement, ils devront clairement le mentionner. Le SPF Économie précise que les achats en ligne ne sont pas concernés par cette mesure.
     
    Si l’objectif est de voir les pièces de 1 et 2 cents progressivement disparaître, les paiements via ces pièces de monnaie seront toujours autorisés. Il sera donc par exemple toujours possible de régler un achat de 20 centimes en pièces de 1 et 2 cents.
     
    Charles Michel prend la tête du Conseil européen
     
    L’ex-Premier ministre belge Charles Michel prend ce 1er décembre la présidence du Conseil européen, le cénacle des chefs d’État et de gouvernement de l’Union européenne.

    Choisi par ses pairs en juillet dernier au terme d’un partage laborieux des hautes fonctions européennes, l’ex-Premier ministre succède au Polonais Donald Tusk (2014-2019) et à un autre Belge, Herman Van Rompuy (2010-2014), pour un mandat de deux ans et demi – jusqu’au 31 mai 2022 – renouvelable une fois.
    Ses priorités iront à la lutte contre le changement climatique, au développement économique (commerce, entreprises innovantes) ou encore à une Europe de la défense forte au sein de l’Otan.
    Dans un discours récent devant des étudiants à Amsterdam, M. Michel a insisté sur le pragmatisme et la confiance que l’Union doit retrouver pour s’affirmer sur la scène mondiale.
    C’est également ce 1er décembre que la nouvelle Commission européenne devrait prendre ses fonctions, avec à sa tête l’Allemande Ursula von der Leyen. Le Parlement européen doit donner son feu vert, ce mercredi, à l’ensemble de l’équipe, qui sera dépourvue de commissaire britannique. Le Belge Didier Reynders devrait devenir commissaire à la Justice, en charge de l’État de droit et de la Protection des consommateurs.
     
    Un contrôle technique plus sévère au nord du pays
     
    Attention si vous avez l’habitude d’aller au contrôle technique en Flandre.
    Dès aujourd’hui, certains manquements qui étaient tolérés ne le sont plus.

    Si le témoin de votre tableau de bord ne s’allume pas lorsque vous mettez vos grands phares, vous recevrez un carton rouge. Même sanction si vos phares antibrouillard sont défaillants ou si la lampe censée éclairer votre plaque d’immatriculation est défaillante.
    C’est essentiellement le bon fonctionnement des phares et de tout ce qui y est lié qui sera contrôlé plus sévèrement. Vous voilà prévenus.
     

  • C'était Nandrin et son Bourgmestre aujourd’hui 2 octobre 2019 à l'émission 71 de RTL, le Bourgmestre a-t-il gagné ?

    Lien permanent
    Aujourd'hui mercredi 2 octobre 2019, et le mercredi est le jour des bourgmestres dans l'émission 71 de RTL animée par Jean-Michel Zecca .
     
    Nandrin les participants et leur Bourgmestre Michel Lemmens sur le plateau d'RTL .

    Jean-Michel Zecca ainsi que le Bourgmestre ont fait une sympathique présentation du Village et de ses richesses en patrimoines.

    Ainsi que des cadeaux représentatifs, avec une mise à l'honneur d'artistes vivants ou malheureusement disparus tragiquement du village.

    Le but est de gagné l'émission et les gains vont à une association,  pour Nandrin le Bourgmestre annonce le bénéficiaire sera l'organisateur du Nandrin Festival et grand feu.

    Organisation qui réunit entre 10 000 et 15 000 festivaliers .

    Le Bourgmestre ne laisse pas un grand doute sur l'issue du résultat de l'émission, et déclare que l'opposition lui dit toujours qu'il a réponse à tout.
     

    Un parcours sans faute avec pratiquement tout le public éliminé, sauf 71312287_438286406820700_1473974398791712768_n.jpgLaurent qui réalise depuis le début un parcours sans faute également comme le Bourgmestre.
     

    Le Bourgmestre  va-t-il  faire partie des réusites total du 71 ? 
     

    Que Nenni !!!  voila que le Bourgmestre chute sur la dernière question, Laurent le Nandrinois empoche les 2100 € , par contre l'organisation du Nandrin Festival devra se contenté de 690 €
     

    Mais ne dit-on pas le principal est de participer .
     
     
     

    71335920_404237323622299_6437535512843517952_n (2).jpg

    71912567_668289556999982_3902110936697143296_n.jpg

    71312287_438286406820700_1473974398791712768_n.jpg

    71907869_506902146814073_7842535296661979136_n (2).jpg

    Revoir la vidéo Clic ici 

     

    https://www.rtlplay.be/septante-et-un-p_8533/emission-du-02-10-c_12512053

     

  • Profitez de plus de vacances en 2020 ?

    Lien permanent

    Voici comment transformer 26 jours de congés… en 60 jours!

    Pour profiter de plus de vacances en 2020, il va falloir vous y prendre à l’avance et devancer vos collègues. Voici comment procéder.

    ►Dates de rentrée, des congés et des vacances scolaires des enfants: voici le calendrier complet de l’année 2019-2020 en Fédération Wallonie-Bruxelles

    En janvier (5 jours en posant 2 jours)

    Envie de recharger les batteries après les fêtes de fin d’années ? Puisque le jour de l’an tombe un mercredi, vous bénéficierez de cinq jours de repos en posant le jeudi 2 et vendredi 3 janvier 2020.

    En février et mars

    Rien.

    En avril (9 jours en posant 4 jours)

    Neuf jours de congés en ne posant que quatre jours ? C’est possible en avril en vous mettant « off » du mardi 14 avril au vendredi 17. Le week-end et le lundi de Pâques (13 avril) feront le reste.

    En mai (19 jours en posant 9 jours)

    C’est en mai que vous pourrez vous reposer le plus... mais aussi utiliserez le plus de congés. Posez cinq jours du 4 mai au 8 mai. Le 1er mai vous permettra de tabler sur un repos bien mérité de 10 jours. Mais si ce n’est pas encore assez… Prenez le 18, 19, 20 et 22 mai. Grâce à l’Ascension (le 21 mai), vous voilà en vacances du 16 au 24 mai.

    En juin (9 jours en posant 4 jours)

    Envie de profiter des premières chaleurs estivales ? Alors posez donc vos jours du mardi 2 au vendredi 5 juin. La Pentecôte (le 1er juin) vous offre neuf jours de vacances.

    En juillet (4 jours en posant 1 jour)

    Exploitez notre fête nationale qui tombe cette année un mardi. Prenez le lundi 20 juillet et vous voilà au repos du 18 juillet au 21 juillet.

    En août, septembre et octobre

    Il ne vous sera pas possible de maximiser vos congés.

    En novembre (5 jours en posant 2 jours)

    Les affaires reprennent après trois mois d’attente ! L’Armistice du 11 novembre est l’occasion de partir cinq jours en vacances. Il suffit de poser et le 9 et le 10 novembre.

    Décembre (9 jours en posant 4 jours)

    Pour le dernier mois de l’année, il est possible de bénéficier de neuf jours en n’en posant que quatre. Posez donc le 21, 22, 23 et 24 décembre. Grâce au week-end du 19 au 20 décembre, son jumeau du 26 et 27 décembre et le 25 décembre, vous venez de réussir votre année !

    Source

     

  • De nombreux changements dès ce dimanche 1er septembre 2019

    Lien permanent

    Les banques KBC et CBC augmentent certains tarifs

     

    BNP Paribas Fortis descend les taux sur tous ses comptes d’épargne au minimum

     

    L’abattage rituel sans étourdissement interdit en Wallonie

    Les travailleurs peuvent acheter des trottinettes avec leurs écochèques

     

    Une indemnité pour les professeurs roulant en vélo électrique

    Le TEC lance un abonnement de 4 mois pour les 12-24 ans

    Indemnisation des commerçants lésés par des chantiers en Wallonie

    Le champ d’activité des aides-soignants s’élargit

    Le Code du développement territorial wallon simplifié

    Un avantage fiscal pour les assurances protection juridique

    De nouveaux vaccins disponibles en Fédération Wallonie-Bruxelles

    Changement des conditions de remboursement pour certaines immunoglobulines polyvalentes

    Un ticket modérateur fixe pour la séance de kinésithérapie

    Le nouveau Code Bruxellois d’Aménagement du Territoire en vigueur dans son entièreté

    Source 

  • Les nouveautés des Septennales agenda 2019

    Lien permanent

    Organisées tous les sept ans, les Septennales auront lieu cette année du 26 avril au 13 septembre, avec comme point culminant le 15 août et son traditionnel cortège et ses festivités. Deux grandes nouveautés sont à relever : la réappropriation du cortège par les Hutois et l’organisation d’une féerie lumineuse avant le feu d’artifice.

    Depuis le 17e siècle, tous les sept ans, les Hutois perpétuent la tradition des Fêtes Septennales. À l’origine un événement religieux (célébrer Notre-Dame de la Sarte en remerciement de la fin d’une sécheresse catastrophique), il s’est depuis élargi également au folklore et à l’histoire de la ville de Huy. Cette année, l’accent est particulièrement mis sur le cortège du 15 août qui sera « rendu » aux Hutois. « Nous faisons appel aux Hutois pour construire, peindre et donner forme aux chars, ce sont également les citoyens qui défileront lors du cortège qui sera spectaculaire. L’histoire se créera avec les Hutois », souligne Benjamin Belaire, du centre culturel de Huy, « scénariste » du cortège des Septennales. Le cortège comprendra d’ailleurs une partie plus contemporaine sur ce qui constitue Huy aujourd’hui : la Sainte-Catherine, la Saint-Nicolas des étudiants, le Rallye du Condroz, le Mur de Huy… Vous l’aurez compris, un grand appel est lancé aux habitants, quel que soit leur âge. 500 acteurs, figurants et as du bricolage/couture/dessin sont recherchés (ils peuvent s’inscrire sur huyseptennales.com). « Une partie du cortège sera consacrée aux quartiers, fait-il remarquer. Nous avons rencontré différents représentants pour connaître leur conception du quartier et de la ville. » L’ouverture du cortège représentera Huy sous toutes ses composantes: les différentes générations, les clubs sportifs, les associations etc.

    Autre grande nouveauté de cette édition 2019, le 15 août toujours, une féerie lumineuse qui précédera le traditionnel feu d’artifice tiré du Fort. « À 22h30 débutera un spectacle son et lumière à la jonction entre la rive gauche et la rive droite. Il y aura une scénographie avec des jeux de lumière, des lasers seront projetés sur la Meuse, le pont Baudouin, le pont de Fer, la Collégiale, le Fort, l’ancien Hospice d’Oultremont aussi. Une cantatrice sur une nacelle en l’air interprétera des airs d’opéra, des acrobates fluviaux animeront la Meuse et des artistes de feu présenteront un spectacle pyrotechnique. En tout, le show durera une heure, avant le lancement du feu d’artifice reboosté », décrit Etienne Roba, échevin des événements. « La Grand’Place sera quant à elle transformée en piste de danse avec un DJ », ajoute-t-il.

    Les Septennales ne se résument pas au 15 août, le programme étant chargé d’avril à septembre (voir encadré). Avec cette grande fête populaire, la ville de Huy espère rayonner à travers ses frontières. «C’est une opportunité à saisir pour préparer l’après-nucléaire en misant sur le patrimoine, le tourisme, la culture, qui donneront à Huy une nouvelle dimension, celle de capitale d’une région entre Liège et Namur. Le tourisme est synonyme d’emplois non délocalisables », souligne Christophe Collignon, bourgmestre hutois.

    Pour cette organisation, la Ville a prévu un budget important : 340.000 euros, en escomptant 115.900 euros de recettes et avec un subside provincial de 85.000 euros et 10.000 euros d’un privé. L’ASBL des Septennales a quant à elle budgété 150.000 euros, subsidiés à 60.000 euros par la Région wallonne.

     

    5. Messes radiodiffusées. Du 12 mai au 23 juin à 10h, la RTBF diffusera en direct de La Première les messes depuis l’Église Saint-Pierre-en-Outremeuse.

     

    7. Sculptures géantes. Du 16 mai au 15 septembre, des installations monumentales vont faire leur apparition à Huy. Des anges sculptés en papier (par Christian Laporte) vont être suspendus sur toute la hauteur de la salle haute de la tour occidentale de la Collégiale (exceptionnellement ouverte). Et des sculptures de 4 mètres de haut en acier recyclé de l’artiste Kalbut seront exposées devant la Collégiale, le fort et le Batta normalement.

    8. Festival de chorales. Le 15 juin, un festival nommé « Choralia » rassemblera plusieurs chorales à la Collégiale dans un répertoire classique et populaire.

    9. Exposition photos. Du 20 juin au 28 juillet à la Collégiale, du mardi au dimanche de 10h à 18h, aura lieu l’exposition « Elle s’appelait Marie tradition sous objectifs ». Une exposition réalisée par deux photographes : Sophie Deneumostier (compositions de salon) et Philippe Luc (événements internationaux), qui revisitent l’histoire de la Vierge.

    10. Exposition Maryam. Un nouvel espace d’exposition provisoire va être créé à la Collégiale, au rez-de-chaussée de la tour et le jubé. Il accueillera du 20 juin au 08 septembre l’exposition « Maryam », représentant la Vierge Marie à travers les âges et les modes du Val de Meuse.

    11. Concert. Le 21 juillet à la Collégiale à 20h15, venez assister au concert de Gregorian Voices.

    12. Les Nocturnales. Très demandé, l’opéra monumental «Et la pierre se fit lumière » revient du 1 au 4 août à la Collégiale, à raison de deux spectacles par jour. Cette création de Luc Petit sur une idée et un texte de Michel Teheux est un spectacle multidisciplinaire retraçant l’histoire de la Collégiale, mélangeant danse, projections et performances artistiques. Elle essaime d’ailleurs à l’étranger, bientôt à la cathédrale de Lille.

    13. Fêtes de la Neuvaine. Le 10 août à 18h aura lieu la descende solennelle de la statue de Notre-Dame, qui sera vénérée durant neuf jours à la Collégiale. Elle restera là jusqu’au 18 août où elle sera remontée à la Sarte.

    14. Balade guidée. Le 11 août à 14h, une balade guidée gratuite sur le thème de la Vierge aura lieu dans le Vieux Huy.

    15. Cortège. Le 15 août à 15h aura lieu le célèbre cortège historique et religieux « Huy est une fête » qui reliera la rive gauche à la rive droite.

    16. Soirée du 15 août. Le 15 août à 22h30, une féerie lumineuse sera projetée, suivie du feu d’artifice.

    17. Concert. Le 25 août à 18h aura lieu une représentation du concert « Illuminations ». Le prix d’entrée de 15€ vous donne accès au concert, à la salle haute de la tour de la Collégiale, au Trésor de la Collégiale et à l’exposition « Maryam – Marie dans l’art du Val de Meuse » (de 13 à 17h).

    18. Festival d’orgues Organia se jouera le 24 août à l’Église Saint-Rémi à 16h, le 31 août à la Collégiale Notre-Dame à 16h, le 7 septembre à l’Église Saint-Pierre à 16h.

    19. Luc Baiwir. Le 13 septembre aura lieu la clôture solennelle des Septennales avec « les 7 portes du temps », un concert son et lumière de Luc Baiwir avec l’orchestre de Chambre de Huy. Le Tihangeois revisitera ses meilleures musiques en sept tableaux. Le prix d’entrée est de 10€.

    Le programme complet se trouve sur www.huyseptennales.com.

    M.D.

    Source 

  • Les nouveautés des Septennales agenda 2019

    Lien permanent

    Organisées tous les sept ans, les Septennales auront lieu cette année du 26 avril au 13 septembre, avec comme point culminant le 15 août et son traditionnel cortège et ses festivités. Deux grandes nouveautés sont à relever : la réappropriation du cortège par les Hutois et l’organisation d’une féerie lumineuse avant le feu d’artifice.

    Depuis le 17e siècle, tous les sept ans, les Hutois perpétuent la tradition des Fêtes Septennales. À l’origine un événement religieux (célébrer Notre-Dame de la Sarte en remerciement de la fin d’une sécheresse catastrophique), il s’est depuis élargi également au folklore et à l’histoire de la ville de Huy. Cette année, l’accent est particulièrement mis sur le cortège du 15 août qui sera « rendu » aux Hutois. « Nous faisons appel aux Hutois pour construire, peindre et donner forme aux chars, ce sont également les citoyens qui défileront lors du cortège qui sera spectaculaire. L’histoire se créera avec les Hutois », souligne Benjamin Belaire, du centre culturel de Huy, « scénariste » du cortège des Septennales. Le cortège comprendra d’ailleurs une partie plus contemporaine sur ce qui constitue Huy aujourd’hui : la Sainte-Catherine, la Saint-Nicolas des étudiants, le Rallye du Condroz, le Mur de Huy… Vous l’aurez compris, un grand appel est lancé aux habitants, quel que soit leur âge. 500 acteurs, figurants et as du bricolage/couture/dessin sont recherchés (ils peuvent s’inscrire sur huyseptennales.com). « Une partie du cortège sera consacrée aux quartiers, fait-il remarquer. Nous avons rencontré différents représentants pour connaître leur conception du quartier et de la ville. » L’ouverture du cortège représentera Huy sous toutes ses composantes: les différentes générations, les clubs sportifs, les associations etc.

    Autre grande nouveauté de cette édition 2019, le 15 août toujours, une féerie lumineuse qui précédera le traditionnel feu d’artifice tiré du Fort. « À 22h30 débutera un spectacle son et lumière à la jonction entre la rive gauche et la rive droite. Il y aura une scénographie avec des jeux de lumière, des lasers seront projetés sur la Meuse, le pont Baudouin, le pont de Fer, la Collégiale, le Fort, l’ancien Hospice d’Oultremont aussi. Une cantatrice sur une nacelle en l’air interprétera des airs d’opéra, des acrobates fluviaux animeront la Meuse et des artistes de feu présenteront un spectacle pyrotechnique. En tout, le show durera une heure, avant le lancement du feu d’artifice reboosté », décrit Etienne Roba, échevin des événements. « La Grand’Place sera quant à elle transformée en piste de danse avec un DJ », ajoute-t-il.

    Les Septennales ne se résument pas au 15 août, le programme étant chargé d’avril à septembre (voir encadré). Avec cette grande fête populaire, la ville de Huy espère rayonner à travers ses frontières. «C’est une opportunité à saisir pour préparer l’après-nucléaire en misant sur le patrimoine, le tourisme, la culture, qui donneront à Huy une nouvelle dimension, celle de capitale d’une région entre Liège et Namur. Le tourisme est synonyme d’emplois non délocalisables », souligne Christophe Collignon, bourgmestre hutois.

    Pour cette organisation, la Ville a prévu un budget important : 340.000 euros, en escomptant 115.900 euros de recettes et avec un subside provincial de 85.000 euros et 10.000 euros d’un privé. L’ASBL des Septennales a quant à elle budgété 150.000 euros, subsidiés à 60.000 euros par la Région wallonne.

     

    2. Expo de photos. Du 1er mai au 16 juin la Collégiale exposera « Terre de sens, le terroir d’une parole », une collection privée contenant 80 photographies originales de la Terre Sainte entre 1850 et 1920.

    3. Neuvaine annuelle. Du 4 au 12 mai, tous les jours à 20h, l’Église de la Sarte vous convie à assister aux messes.

    4. FRAJA. Du 9 au 12 mai, la jeunesse et la création artistique seront à l’honneur. Le Centre culturel accueillera son traditionnel festival de création d’ateliers. Nouveau : le 11 mai, le Centre culturel en collaboration avec les associations locales proposera une journée avec une série d’activités pour les jeunes de Huy.

    5. Messes radiodiffusées. Du 12 mai au 23 juin à 10h, la RTBF diffusera en direct de La Première les messes depuis l’Église Saint-Pierre-en-Outremeuse.

    6. Conférence de Gabriel Ringlet. Le 15 mai, au centre culturel à 20h00, Gabriel Ringlet viendra donner une conférence intitulée « Réenchanter les rites, éloge de la célébration ». Le prix d’entrée est de 3€.

    7. Sculptures géantes. Du 16 mai au 15 septembre, des installations monumentales vont faire leur apparition à Huy. Des anges sculptés en papier (par Christian Laporte) vont être suspendus sur toute la hauteur de la salle haute de la tour occidentale de la Collégiale (exceptionnellement ouverte). Et des sculptures de 4 mètres de haut en acier recyclé de l’artiste Kalbut seront exposées devant la Collégiale, le fort et le Batta normalement.

    8. Festival de chorales. Le 15 juin, un festival nommé « Choralia » rassemblera plusieurs chorales à la Collégiale dans un répertoire classique et populaire.

    9. Exposition photos. Du 20 juin au 28 juillet à la Collégiale, du mardi au dimanche de 10h à 18h, aura lieu l’exposition « Elle s’appelait Marie tradition sous objectifs ». Une exposition réalisée par deux photographes : Sophie Deneumostier (compositions de salon) et Philippe Luc (événements internationaux), qui revisitent l’histoire de la Vierge.

    10. Exposition Maryam. Un nouvel espace d’exposition provisoire va être créé à la Collégiale, au rez-de-chaussée de la tour et le jubé. Il accueillera du 20 juin au 08 septembre l’exposition « Maryam », représentant la Vierge Marie à travers les âges et les modes du Val de Meuse.

    11. Concert. Le 21 juillet à la Collégiale à 20h15, venez assister au concert de Gregorian Voices.

    12. Les Nocturnales. Très demandé, l’opéra monumental «Et la pierre se fit lumière » revient du 1 au 4 août à la Collégiale, à raison de deux spectacles par jour. Cette création de Luc Petit sur une idée et un texte de Michel Teheux est un spectacle multidisciplinaire retraçant l’histoire de la Collégiale, mélangeant danse, projections et performances artistiques. Elle essaime d’ailleurs à l’étranger, bientôt à la cathédrale de Lille.

    13. Fêtes de la Neuvaine. Le 10 août à 18h aura lieu la descende solennelle de la statue de Notre-Dame, qui sera vénérée durant neuf jours à la Collégiale. Elle restera là jusqu’au 18 août où elle sera remontée à la Sarte.

    14. Balade guidée. Le 11 août à 14h, une balade guidée gratuite sur le thème de la Vierge aura lieu dans le Vieux Huy.

    15. Cortège. Le 15 août à 15h aura lieu le célèbre cortège historique et religieux « Huy est une fête » qui reliera la rive gauche à la rive droite.

    16. Soirée du 15 août. Le 15 août à 22h30, une féerie lumineuse sera projetée, suivie du feu d’artifice.

    17. Concert. Le 25 août à 18h aura lieu une représentation du concert « Illuminations ». Le prix d’entrée de 15€ vous donne accès au concert, à la salle haute de la tour de la Collégiale, au Trésor de la Collégiale et à l’exposition « Maryam – Marie dans l’art du Val de Meuse » (de 13 à 17h).

    18. Festival d’orgues Organia se jouera le 24 août à l’Église Saint-Rémi à 16h, le 31 août à la Collégiale Notre-Dame à 16h, le 7 septembre à l’Église Saint-Pierre à 16h.

    19. Luc Baiwir. Le 13 septembre aura lieu la clôture solennelle des Septennales avec « les 7 portes du temps », un concert son et lumière de Luc Baiwir avec l’orchestre de Chambre de Huy. Le Tihangeois revisitera ses meilleures musiques en sept tableaux. Le prix d’entrée est de 10€.

    Le programme complet se trouve sur www.huyseptennales.com.

    M.D.

    Source 

  • Le centre culturel vendredi 26 avril 2019Jean-Luc Piraux Six pieds sur terre

    Lien permanent

    Jean-Luc Piraux n’est pas un comédien comme les autres.

    Derrière ses airs de timide se cache un clown au grand cœur. Il y a du Bourvil là-dessous, du Pierre Richard, du Charlie Chaplin.

    Ce comédien de haut vol sait tout jouer et s’est illustré dans des registres très différents, de la comédie à la tragédie, en passant par son domaine de prédilection, la tragi-comédie.

    Il nous emmène du côté des sentiments ou des sensations qui donnent ce relief particulier à la fragilité humaine avec cette magnifique trilogie

    à (re)voir séparément ou pour les plus gourmets, en ‘gueuleton trois services’ : Faut y aller, En toute inquiétude, Six pieds sur terre.

    Centre Culturel d'Amay 

  • Les nouveautés des Septennales agenda 2019

    Lien permanent

    Organisées tous les sept ans, les Septennales auront lieu cette année du 26 avril au 13 septembre, avec comme point culminant le 15 août et son traditionnel cortège et ses festivités. Deux grandes nouveautés sont à relever : la réappropriation du cortège par les Hutois et l’organisation d’une féerie lumineuse avant le feu d’artifice.

    Depuis le 17e siècle, tous les sept ans, les Hutois perpétuent la tradition des Fêtes Septennales. À l’origine un événement religieux (célébrer Notre-Dame de la Sarte en remerciement de la fin d’une sécheresse catastrophique), il s’est depuis élargi également au folklore et à l’histoire de la ville de Huy. Cette année, l’accent est particulièrement mis sur le cortège du 15 août qui sera « rendu » aux Hutois. « Nous faisons appel aux Hutois pour construire, peindre et donner forme aux chars, ce sont également les citoyens qui défileront lors du cortège qui sera spectaculaire. L’histoire se créera avec les Hutois », souligne Benjamin Belaire, du centre culturel de Huy, « scénariste » du cortège des Septennales. Le cortège comprendra d’ailleurs une partie plus contemporaine sur ce qui constitue Huy aujourd’hui : la Sainte-Catherine, la Saint-Nicolas des étudiants, le Rallye du Condroz, le Mur de Huy… Vous l’aurez compris, un grand appel est lancé aux habitants, quel que soit leur âge. 500 acteurs, figurants et as du bricolage/couture/dessin sont recherchés (ils peuvent s’inscrire sur huyseptennales.com). « Une partie du cortège sera consacrée aux quartiers, fait-il remarquer. Nous avons rencontré différents représentants pour connaître leur conception du quartier et de la ville. » L’ouverture du cortège représentera Huy sous toutes ses composantes: les différentes générations, les clubs sportifs, les associations etc.

    Autre grande nouveauté de cette édition 2019, le 15 août toujours, une féerie lumineuse qui précédera le traditionnel feu d’artifice tiré du Fort. « À 22h30 débutera un spectacle son et lumière à la jonction entre la rive gauche et la rive droite. Il y aura une scénographie avec des jeux de lumière, des lasers seront projetés sur la Meuse, le pont Baudouin, le pont de Fer, la Collégiale, le Fort, l’ancien Hospice d’Oultremont aussi. Une cantatrice sur une nacelle en l’air interprétera des airs d’opéra, des acrobates fluviaux animeront la Meuse et des artistes de feu présenteront un spectacle pyrotechnique. En tout, le show durera une heure, avant le lancement du feu d’artifice reboosté », décrit Etienne Roba, échevin des événements. « La Grand’Place sera quant à elle transformée en piste de danse avec un DJ », ajoute-t-il.

    Les Septennales ne se résument pas au 15 août, le programme étant chargé d’avril à septembre (voir encadré). Avec cette grande fête populaire, la ville de Huy espère rayonner à travers ses frontières. «C’est une opportunité à saisir pour préparer l’après-nucléaire en misant sur le patrimoine, le tourisme, la culture, qui donneront à Huy une nouvelle dimension, celle de capitale d’une région entre Liège et Namur. Le tourisme est synonyme d’emplois non délocalisables », souligne Christophe Collignon, bourgmestre hutois.

    Pour cette organisation, la Ville a prévu un budget important : 340.000 euros, en escomptant 115.900 euros de recettes et avec un subside provincial de 85.000 euros et 10.000 euros d’un privé. L’ASBL des Septennales a quant à elle budgété 150.000 euros, subsidiés à 60.000 euros par la Région wallonne.

    1. Light-painting. Le 26 avril se déroulera à la collégiale Notre-Dame à 20h30 l’ouverture solennelle des Septennales avec « Human Brush/Méduses », un spectacle de « light-painting » en temps réel avec un danseur. On y retrouve un danseur-dessinateur qui évolue sur une grande surface sombre sur laquelle ses mouvements capturés par une caméra et traités en temps réel se retrouvent projetés en direct. Le prix d’entrée est de 10€.

    2. Expo de photos. Du 1er mai au 16 juin la Collégiale exposera « Terre de sens, le terroir d’une parole », une collection privée contenant 80 photographies originales de la Terre Sainte entre 1850 et 1920.

    3. Neuvaine annuelle. Du 4 au 12 mai, tous les jours à 20h, l’Église de la Sarte vous convie à assister aux messes.

    4. FRAJA. Du 9 au 12 mai, la jeunesse et la création artistique seront à l’honneur. Le Centre culturel accueillera son traditionnel festival de création d’ateliers. Nouveau : le 11 mai, le Centre culturel en collaboration avec les associations locales proposera une journée avec une série d’activités pour les jeunes de Huy.

    5. Messes radiodiffusées. Du 12 mai au 23 juin à 10h, la RTBF diffusera en direct de La Première les messes depuis l’Église Saint-Pierre-en-Outremeuse.

    6. Conférence de Gabriel Ringlet. Le 15 mai, au centre culturel à 20h00, Gabriel Ringlet viendra donner une conférence intitulée « Réenchanter les rites, éloge de la célébration ». Le prix d’entrée est de 3€.

    7. Sculptures géantes. Du 16 mai au 15 septembre, des installations monumentales vont faire leur apparition à Huy. Des anges sculptés en papier (par Christian Laporte) vont être suspendus sur toute la hauteur de la salle haute de la tour occidentale de la Collégiale (exceptionnellement ouverte). Et des sculptures de 4 mètres de haut en acier recyclé de l’artiste Kalbut seront exposées devant la Collégiale, le fort et le Batta normalement.

    8. Festival de chorales. Le 15 juin, un festival nommé « Choralia » rassemblera plusieurs chorales à la Collégiale dans un répertoire classique et populaire.

    9. Exposition photos. Du 20 juin au 28 juillet à la Collégiale, du mardi au dimanche de 10h à 18h, aura lieu l’exposition « Elle s’appelait Marie tradition sous objectifs ». Une exposition réalisée par deux photographes : Sophie Deneumostier (compositions de salon) et Philippe Luc (événements internationaux), qui revisitent l’histoire de la Vierge.

    10. Exposition Maryam. Un nouvel espace d’exposition provisoire va être créé à la Collégiale, au rez-de-chaussée de la tour et le jubé. Il accueillera du 20 juin au 08 septembre l’exposition « Maryam », représentant la Vierge Marie à travers les âges et les modes du Val de Meuse.

    11. Concert. Le 21 juillet à la Collégiale à 20h15, venez assister au concert de Gregorian Voices.

    12. Les Nocturnales. Très demandé, l’opéra monumental «Et la pierre se fit lumière » revient du 1 au 4 août à la Collégiale, à raison de deux spectacles par jour. Cette création de Luc Petit sur une idée et un texte de Michel Teheux est un spectacle multidisciplinaire retraçant l’histoire de la Collégiale, mélangeant danse, projections et performances artistiques. Elle essaime d’ailleurs à l’étranger, bientôt à la cathédrale de Lille.

    13. Fêtes de la Neuvaine. Le 10 août à 18h aura lieu la descende solennelle de la statue de Notre-Dame, qui sera vénérée durant neuf jours à la Collégiale. Elle restera là jusqu’au 18 août où elle sera remontée à la Sarte.

    14. Balade guidée. Le 11 août à 14h, une balade guidée gratuite sur le thème de la Vierge aura lieu dans le Vieux Huy.

    15. Cortège. Le 15 août à 15h aura lieu le célèbre cortège historique et religieux « Huy est une fête » qui reliera la rive gauche à la rive droite.

    16. Soirée du 15 août. Le 15 août à 22h30, une féerie lumineuse sera projetée, suivie du feu d’artifice.

    17. Concert. Le 25 août à 18h aura lieu une représentation du concert « Illuminations ». Le prix d’entrée de 15€ vous donne accès au concert, à la salle haute de la tour de la Collégiale, au Trésor de la Collégiale et à l’exposition « Maryam – Marie dans l’art du Val de Meuse » (de 13 à 17h).

    18. Festival d’orgues Organia se jouera le 24 août à l’Église Saint-Rémi à 16h, le 31 août à la Collégiale Notre-Dame à 16h, le 7 septembre à l’Église Saint-Pierre à 16h.

    19. Luc Baiwir. Le 13 septembre aura lieu la clôture solennelle des Septennales avec « les 7 portes du temps », un concert son et lumière de Luc Baiwir avec l’orchestre de Chambre de Huy. Le Tihangeois revisitera ses meilleures musiques en sept tableaux. Le prix d’entrée est de 10€.

    Le programme complet se trouve sur www.huyseptennales.com.

    M.D.

    Source 

  • Le conseil communal de Nandrin décentralisé ? Utopie, non mais poisson d'Avril !!!

    Lien permanent

    Vous avez été nombreux a vous rendre sur le site internet de la commune de Nandrin afin d'avoir plus d'info !!! 

    Que neni , il n'y avait rien , c'était un poisson d'Avril .

    1pa.JPGLe conseil communal de Nandrin décentralisé ?

  • Le conseil communal de Nandrin décentralisé ?

    Lien permanent

    En raison du réchauffement climatique , le conseil Communal de Nandrin sera décentralisé à l'avenir !!!! 

    En raison également des fructueux résultats des étudiants aux blocus , l'endroit sera adapté pour les périodes d'examens.

    Et les jours blancs, concert pop rock !!!! 

    Plus d'info sur http://www.nandrin.be/

  • Fête de la Saint-Patrick un peu d'histoire sur le blog de Nandrin aujourd'hui 17 mars 2019

    Lien permanent

    Bonne fête aux Irlandais à Nandrin et dans le monde .

    Bonne fête à tous les Patrick,Patrice ,Pat de Nandrin et dans le monde  

    La fête de Saint-Patrick est célébrée par les Irlandais du monde entier, expatriés ou descendants des nombreux émigrants, et sa popularité s’étend aujourd’hui vers les non-Irlandais qui participent aux festivités et se réclament « Irlandais pour un jour ».

    Les célébrations font généralement appel à la couleur verte et à tout ce qui appartient à la culture irlandaise : la fête de Saint-Patrick telle que pratiquée aujourd’hui voit les participants, qu’ils soient chrétiens ou pas, porter au moins un vêtement avec du vert, assister à des « parades », consommer des plats et des boissons irlandaises, en particulier des boissons alcoolisées (bières et stout irlandais, comme la Murphys, Smithwick’s, Harp ouGuinness, ou des whiskeys, des cidres irlandais, des Irish coffee).

     

    La parade de Dublin, ponctuant une fête de la Saint-Patrick qui prend la forme d’un festival de cinq jours, a réuni plus de 550 000 personnes en 2011.

    C’est la ville de New York qui abrite la plus grande parade pour la Saint-Patrick, avec plus de deux millions de spectateurs sur la Cinquième Avenue, devant les tours du sanctuaire dédié à Saint-Patrick, construit au xixe siècle dans le style flamboyant.

    Les premières manifestations de la Saint-Patrick à New York remontent à 1762, quand les soldats irlandais défilèrent dans la ville le 17 mars.

    Le jour de la Saint-Patrick, la colonie irlandaise de San Francisco organise un grand défilé dans les rues.

    La statue de l’évêque évangélisateur de l’Irlande est ainsi promenée sur un char décoré aux couleurs nationales.

     

    Plus d'info clic ici 

  • Les 8 ans du Blog de Nandrin 2011-2019 pour le Blog Villageois !!!

    Lien permanent

    Depuis le 3 mars 2011

    téléchargement.jpgle Blog de Nandrin   Sudinfo , l'info Villageoise gratuite et

    images (1).jpgBlog Villageois sur Facebook 

    2011-2019

    Le Blog à 8 ans aujourd'hui Merci à Vous,

    De plus en plus nombreux tous les jours à nous lire 

     

    Merci Sudinfo https://huy-waremme.lameuse.be/

     images.jpg

    Informent les lecteurs du Condroz, mais également du monde entier, sur l'actualité locale, régionale .

    Depuis octobre 2018, le Blog est devenu un équipe de rédacteurs pour toujours plus et toujours mieux ainsi que toujours là .

    Dans mon cas depuis 8 ans à votre service bénévolement !!! 

    Merci en mon nom et au nom de l'équipe du blog 

    Merci à vous de votre confiance !!! Jeannick 

    images.jpg

    Blog:

    (1999) Mot emprunté à l’anglais blog, lui-même aphérèse créée par Peter Merholz de weblog,
    celui-ci composé de web (« Web ») et de log (« journal ») créé par Jorn Barger.
    (Anglicisme informatique) (Internet) Site Web,
    ou partie de site Web, personnel dans lequel l’auteur note,
    au fur et à mesure de sa réflexion sur un sujet qui lui importe, des avis,
    impressions, etc., pour les diffuser et susciter des réactions, commentaires et discussions.
    Les articles ou contributions individuels sont connus comme billets.
    Avec l’augmentation du nombre de blogs, le phénomène du pollupostage (spam),
    à l’origine associé seulement au courrier électronique,
    pénètre aujourd’hui la blogosphère. — (Perspectives des technologies de l’information de l’OCDE 2006,
    p.308)

    Blogueuse:
    Personne de sexe féminin utilisant Internet comme un moyen de communication pour s’exprimer
    et diffuser de l’information sur différents sujets pour lesquels il a une expertise ou une passion.
    Blogueur 
    Résultat issu du dictionnaire pour "blogueur"
    nom
    Internaute
    qui crée ou participe à un blog.
    Néologisme) (Internet) Auteur d’un blogue, 
    personne utilisant internet comme un moyen de communication 
    pour s’exprimer et diffuser de l’information sur différents sujets.

    Utilisant les mots, la photo, les vidéos, le blogueur 
    remixe régulièrement les contenus de différentes sources provenant des médias traditionnels,
    des communautés en ligne, d’autres blogues et de sites à contenus.

     

     

  • Demain 3 mars 2019 le Carnaval d'Amay dans les idées sorties du Blog

    Lien permanent

    La 44e édition de ses festivités carnavalesques. Le carnaval est un événement attendu qui symbolise le passage de l’hiver au printemps : il signale le renouveau dans l’exubérance, la fantaisie et l’imagination. 

    Programmation des festivités
    Cette année, le carnaval d’Amay se déroulera du samedi 23 février au samedi 9 mars.


    Le cortège, lui, aura lieu le dimanche 3 mars.


    Vivez ce folklore carnavalesque intense en toute sécurité 
    Le centre-ville sera interdit à la circulation entre 12h et 19h.
    Une déviation sera mise en place au pont d’Ampsin et au pont d’Ombret
    13h30 : formation du cortège face à la boutique fleuriste Intuitions.
    Les groupes rallieront le lieu de concentration par la chaussée Roosevelt.
    14h : DEPART DU CORTEGE

    Itinéraire prévu : chaussée Roosevelt - rue de Biber - rue de l’Industrie - place Gustave Rome - rue Joseph Wauters - chaussée Roosevelt - place Adolphe Grégoire - rue Paul Janson - chaussée Roosevelt - rue de l’Hôpital - fin au gymnase communal.

    Afin d’éviter des incidents prévisibles, il est souhaitable de déplacer les véhicules en stationnement sur le parcours du cortège dès 11h30.

    Déroulement du Carnaval
    Le samedi 23 février est consacré au ramassage du bois pour la préparation du grand feu. La collecte bénévole s’effectue dans la joie et avec le soutien d’une fanfare.
    Le vendredi 1er mars voit la remise de la clé de la ville à la princesse du carnaval 2019, Stéphanie Caprasse, pour l’ouverture officielle des manifestations du dimanche après-midi; le grand cortège carnavalesque compte plus de mille participants, grâce au rassemblement de groupes et sociétés musicales de la région.
    Durant plus de trois heures, toutes les rues de la cité mosane tressautent dans l’allégresse des différents groupes qui terminent le périple par un rondeau géant sur la Grand-Place.
    Le lundi 4 mars est réservé au bal costumé des enfants au gymnase, sans oublier le mardi 5 mars la très folklorique course des garçons de café à travers la localité.
    On clôture les festivités le samedi 9 mars sur le site de la Tour romane par le procès de la macrâle, ponctué d’un feu d’artifice. Ainsi la tradition populaire est respectée. Les Amaytois peuvent accueillir dignement le printemps tout proche... dans l’attente du carnaval suivant.

    En pratique…
    Vous pouvez faire un don de bois (de bonne qualité). Contactez un des responsables de Carnama (cfr. www.amay.be) qui se chargera de le récolter avec une remorque mais uniquement dans l’hyper-centre d’Amay. En dehors du ramassage, vous pouvez vous rendre au parc à conteneurs situé rue du Parc Industriel. 
    Rejoignez-nous sur Facebook et partagez vos impressions, vos photos ou vos anecdotes sur l’événement.

    Dates-clés du carnaval 2019
    23/02 13h30 - Le ramassage du bois - départ cour de l’école des Tilleuls (rue de l’hôpital)
    01/03 19h - La remise des clés de la ville à l’Administration communale
    03/03 14h - Le cortège carnavalesque (départ face au fleuriste Intuition)
    04/03 13h30 - Le bal des enfants (gymnase communal)
    05/03 La course des garçons de café
    08/03 19h30 - Enterrement « Mitchi Pecket » (départ du café Le Relax)
    09/03 Grand feu (départ 19h place A. Grégoire, arrivée 20h Tour Romane). 22h – Bal de clôture Blandina

    Que cette édition 2019 soit synonyme de joie et d’allégresse.
    Bon carnaval à toutes et à tous !

    Source :

  • Une manifestation d’étudiants pour le climat à Huy le 28 février

    Lien permanent

     

    Le mayeur a donné son accord, la manifestation aura dès lors lieu le jeudi 28 février et sera ouverte à toutes les écoles de tous les réseaux à Huy.

    À Huy-Waremme, ce sera la deuxième manifestation pour le climat, après celle de Hannut le 24 janvier dernier. Avec le grand nombre d’écoles secondaires sur le territoire mosan, la mobilisation pourrait être impressionnante.

    « J’ai donné mon accord de principe pour cette manifestation, je n’y vois pas d’objection. Je me doutais bien que cela allait arriver à Huy après Hannut.

    Quand il y a des mouvements spontanés tels que celui-là, pour une juste cause, il faut les soutenir. On reproche souvent à tort aux jeunes de ne pas s’intéresser à la chose publique, ici ils prouvent le contraire et c’est très bien », commente Christophe Collignon, bourgmestre PS de Huy qui se tient à la disposition des élèves si une délégation d’entre eux souhaite le rencontrer. «  Les jeunes peuvent apporter beaucoup. Nous sommes peut-être trop dans notre routine, notre méthodologie, eux apportent une rupture et cela nous secoue, positivement », ajoute-t-il.

    Au niveau de l’itinéraire, il devrait faire une boucle à partir de la Grand’Place de Huy et autour des deux ponts.

    Le commissaire Jaumotte, au service circulation de la police locale de Huy, se charge de l’encadrement de la manifestation.

    Article par AG 

    Source 

  • "Concert des Ensembles" le 23 février 2019 du Conservatoire de Huy

    Lien permanent

    Nous avons le plaisir de vous annoncer notre "Concert des Ensembles".

    Réservations possibles .
    Adultes 8€. -18/+65 5€

    Conservatoire de Huy

  • Le centre culturel vendredi 22 février 2019 Jean-Luc Piraux Faut y aller !!!

    Lien permanent

    Jean-Luc Piraux n’est pas un comédien comme les autres.

    Derrière ses airs de timide se cache un clown au grand cœur. Il y a du Bourvil là-dessous, du Pierre Richard, du Charlie Chaplin.

    Ce comédien de haut vol sait tout jouer et s’est illustré dans des registres très différents, de la comédie à la tragédie, en passant par son domaine de prédilection, la tragi-comédie.

    Il nous emmène du côté des sentiments ou des sensations qui donnent ce relief particulier à la fragilité humaine avec cette magnifique trilogie

    à (re)voir séparément ou pour les plus gourmets, en ‘gueuleton trois services’ : Faut y aller, En toute inquiétude, Six pieds sur terre.

    Centre Culturel d'Amay 

  • Exposition d'Art au village demain samedi 16 et 17 février 2019 à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    17f.jpg

    fev17.jpg

  • Concert dans nos églises Le dimanche 10 février à 17h

    Lien permanent

    Concert dans nos églises

    Le dimanche  10 février à 17h à l’église de Tavier : concert par la chorale « L’Essenelle » d’Esneux

    Source 

  • le 1er novembre est un jour férié à Nandrin associé à la fête catholique de la Toussaint

    Lien permanent

    La Toussaint est une fête catholique, célébrée le 1er novembre, au cours de laquelle l’Église catholique romaine honore tous les saints, connus et inconnus.

    La Toussaint précède d’un jour la Commémoration des fidèles défunts, dont la solennité a été officiellement fixée au 2 novembre, deux siècles après la création de la Toussaint.

    Le 1er novembre est le 305e jour de l'année du calendrier grégorien.
    Il reste 60 jours avant la fin de l'année, le 306e en cas d'année bissextile.
    Dans plusieurs pays européens, le 1er novembre est le jour férié associé à la fête catholique de la Toussaint.
    Fermeture de l'Administration Communale et Recyparcs

  • Nandrinois à vos agendas pour le mois d’octobre 2018 à Nandrin

    Lien permanent

    Agenda octobre 2018 à Nandrin clic ici.JPG

    Le 6 octobre Souper de l'école St-Martin

    Le 14 octobre élections communales
    et provinciales

    Le 20 octobre collecte des jouets
    dans les recyparcs

    Le 28 octobre passage à l’heure d’hiver (-1 h)

    29 , 30 , 31 octobre congé d'automne

    Le 31 octobre halloween