Actu des communes voisines - Page 5

  • ‎La Saint-Patrick de l'Avouerie d'Anthisnes le 14 mars 2020

    Lien permanent

    Venez fêter la Saint-Patrick à l'Avouerie d'Anthisnes!
    Irish stew, bières spéciales, bar à whiskies, concert de La Maisnie Hellequin... et l'entrée est GRATUITE!


    Samedi 14 mars 2020 de 19:00 à 23:59


    Avouerie d'Anthisnes

    AZ Live

    La Saint-Patrick de l'Avouerie

  • Carlos Vaquera, tête d’affiche d’un spectacle de magie au Bistro à Grand-Marchin

    Lien permanent

    Le Bistro de Grand-Marchin s’apprête à proposer un événement qui émerveillera petits et grands le 8 mars prochain. Le Magic Club et l’École de cirque de Marchin organisent un spectacle particulier : « La magie au service des autres ». Un gala avec une programmation alléchante et des magiciens reconnus : Carlos Vaquera, Olivier Prestant, Olivier Maricoux, Luciano D’Arrigo, etc. De quoi réjouir Cyril Hubert, président du Magic Club: « Les spectateurs auront l’occasion de manger sur place avant le spectacle ou de simplement assister au show. Ce sera un mélange entre la magie et d’autres activités. Les élèves du Magic club et de l’École de cirque auront même droit à leur moment. Vu les noms proposés, une séance de dédicaces sera également proposée ».
    Construction d’une salle pour l’École de cirque
    Cette collaboration a été proposée par le Magic Club de Marchin pour permettre à l’École de cirque d’obtenir des fonds nécessaires à la construction d’une salle à Grand-Marchin : « Le projet a véritablement débuté en avril 2018 avec le lancement d’un crowdfunding, financement participatif, pour nous permettre d’avoir notre propre salle. Actuellement, nous occupons une salle communale et ce n’est pas adapté aux activités que nous essayons de développer. La salle mesure 4 m de haute et c’est trop juste pour certains exercices », ajoute Véronique Swennen, directrice de l’École de cirque.
    Lancée en 2000, l’école accueille environ 600 personnes, dès 3 ans, par semaine et les 6 employés proposent des ateliers (extra)scolaires et handicirque.
    Le spectacle du 8 mars débutera à 19h30 mais le Bistro de Grand-Marchin sera accessible dès 17h00. Environ 150 personnes pourront assister à cet événement. Pour les personnes intéressées, il est possible de simplement venir manger ou assister au gala : 18€ pour le repas, 20€ pour le spectacle et 30€ pour les deux. Infos et réservations aux 0496 25 91 51 ou à l’adresse magicclubmarchin@outlook.com.
    Par M.GI.

  • Trois fois plus de nageurs à la piscine de Neupré, un bilan dont les autorités communales ne sont pas peu fières

    Lien permanent

    Voilà un bilan et des chiffres dont les autorités communales de Neupré ne sont pas peu fières.

    Depuis l’instauration de la gratuité en février 2018, trois fois plus de nageurs ont fréquenté la piscine de Neupré.

    Plus de 2.000 nageurs supplémentaires ont en effet fréquenté le bassin neupréen en 2019 par rapport à 2017.


    En février 2018, la majorité MR-PS de Neupré décidait de rendre gratuite l’accès à l’établissement pour tous les habitants de la commune durant les vacances scolaires afin de stimuler la pratique de la natation, activité aux multiples bienfaits sur le corps, comme sport ou loisir.

    « C’est le moyen d’offrir aux habitants de la commune la possibilité de pratiquer une activité sportive et de détente sans alourdir leur portefeuille », avait ainsi avancé l’échevin en charge des sports, Charles-André Verschueren (MR).


    Ce dernier estimait aussi qu’il s’agissait d’une action qui allait rendre un peu de leurs impôts aux Neupréens qui «financent à hauteur de 600.000 € par an le fonctionnement des infrastructures sportives communales.

    Ces dernières sont pourtant ouvertes aux habitants des autres communes qui ne contribuent pas».


    Par ailleurs, cette mesure était prévue dans la déclaration de politique générale de la majorité et a été rendue possible grâce à des économies réalisées sur les frais de fonctionnement, permettant ainsi de ne pas faire augmenter le subside communal.

     

    2.000 nageurs en plus


    Deux ans plus tard, c’est l’heure du bilan. Et les autorités communales ont le sourire.

    « Le nombre de baignades pour les périodes concernées par la mesure a en effet triplé», avance la commune.

    «Ce sont plus de 2.000 nageurs supplémentaires qui ont fréquenté le bassin neupréen en 2019 par rapport à 2017.» La gratuité a également eu un impact sur les nageurs d’autres communes puisqu’une augmentation de fréquentation est à noter pour ceux-ci (+23% sur la même période).


    « Au-delà des chiffres c’est avant tout la réussite sociale de ce projet qui nous enchante », continue l’échevin en charge des Sports.

    « Les Neupréens ont repris goût à fréquenter leur piscine.

    Puis il y a de belles histoires comme celle de cette fratrie qui fréquente le bassin alors qu’elle ne pourrait clairement pas se le permettre dans d’autres conditions. »

    L’idée d’étendre cette mesure à d’autres communes fait désormais son chemin.

    «Mais cela ne pourra se faire que si celles-ci s’impliquent dans la gestion et dans le financement de la piscine de Neupré», explique l’échevin.

    L’appel est toutefois lancé aux mandataires des communes limitrophes.

    « C’est l’esprit de la réforme du financement des infrastructures sportives du ministre Crucke et on peut la concrétiser ici et maintenant », conclut Charles-André Verschueren.


    Pour les congés de carnaval, la piscine sera gratuite pour les Neupréens du 25 février au 1er mars sur présentation de la carte d’identité.

     


    Rédaction de l'article par Laurent Cavenati

    Source 

  • ‎Rencontre avec Elise Burette, comportementaliste canin le 28 mars 2020 chez Poils et Plumes Neupré

    Lien permanent

    Vous voulez comprendre le langage de votre chien et qu'il comprenne le vôtre?
    Vous souhaitez adopter un chien qui conviendra à votre mode de vie?
    Vous souhaitez développer une relation harmonieuse avec votre chien?
    Votre chien est agressif envers les humains ou ses propres congénères?
    Il n’est pas bien dans ses pattes en votre absence (aboiements, destruction, malpropreté)?

    Ce samedi 28 mars de 14h à 17h, Elise Burette (un Chien c'est Tout), coach certifiée en comportement canin, sera présente dans votre Poils et Plumes de Neupré pour répondre à tous vos questionnements et vous expliquera sa manière de travailler.

    Bienvenue à tous


    Samedi 28 mars 2020 de 14:00 à 17:00


    Poils et Plumes Neupré
    route du Condroz 92, 4121 Neuville-En-Condroz, Liege, Belgium

     

    Poils et Plumes Neupré

    Rencontre avec Elise Burette, comportementaliste canin

  • Il y a quelques jours, un agriculteur d’Ouffet, agacé a décidé de placer une pancarte « gardez vos crasses

    Lien permanent

    Des pancartes pour la propreté ont été vandalisées à Ouffet

    Il y a quelques jours, un agriculteur d’Ouffet, agacé d’observer les incivilités des citoyens dans les champs et aux abords des routes a décidé de placer une pancarte sur laquelle on peut y lire : « gardez vos crasses. La nature n’est pas une poubelle ! Souriez, vous êtes filmés ». Mais il n’a pas fallu longtemps pour ces affiches soient l’objet de vandalisme.
    Des tas d’immondices sont déversés et abandonnés le long des routes, un peu partout en Belgique. C’est malheureusement aussi le cas dans la commune d’Ouffet. Ce qui agace de nombreux habitants qui aimeraient que les mentalités changent.
    Un agriculteur ouffetois n’a d’ailleurs pas hésité à planté une pancarte dans son champ en bord de route, laquelle a pour but de dissuader les auteurs des dépôts clandestins. On peut y lire : « Gardez vos crasses. La nature n’est pas une poubelle. Souriez, vous êtes filmés ! ». Mais elle n’a pas l’air d’avoir fait réfléchir certains citoyens.

    Francis, un habitant d’Ouffet a remarqué les nouvelles incivilités suite à l’installation des pancartes. « Je fais pratiquement tous les jours une promenade à cet endroit..Il y avait 2 pancartes plantées dans les champs. Je trouvais dégoûtant les crasses que certaines personnes inciviques jetaient....Une semaine après, j'ai constaté cette provocation de personnes débiles... ».
    En effet, des personnes sont venues déposées des bouteilles vides au pied de la pancarte. Une attitude honteuse qui indigne Francis. « Quand dans votre campagne, un agriculteur demande à respecter la nature.Voilà la réponse des imbéciles...pancartes arrachées, et bouteilles de verres au pied du piquet...D’autres canettes et bouteilles jongent le long de cette route, située à l’abri des regards...Il y a peu, c’était une centaine de capsules de café... dégoûtant ».

     

    Rédaction de l'article par AD 

     

    Source 

     

    Des bouteilles déposées.
  • Chalet Savoyard les vendredis et samedis du mois de mars 2020 à Neupré

    Lien permanent

     

     

    chalet SAVOYARD revient durant tout le mois de MARS

    RESERVATIONS OBLIGATOIRES

  • On nous demande de vous informer du souper annuel Télévie le 7 mars 2020

    Lien permanent

    7 m televie s.jpg

  • La zone 30 de Vierset Modave a été agrandie !!!

    Lien permanent

     

    Pour des raisons de sécurité, les autorités communales de Vierset ont décidé d’étendre la zone 30, à Vierset. Elle sera étendue dans les rues de la Coulée et du château.

    «Nous déplorons le fait que de nombreux automobilistes ne respectent ni les limitations de vitesse ni les priorités de droite dans la déviation de Vierset. Face à ces incivilités, il n'y a pas de solution miracle.

    Nous sommes évidemment bien conscients que la situation est dangereuse», justifient les autorités communales.

    Cette décision a été prise en concertation avec l’agent technique. «Les bacs ralentisseurs sont peut-être dangereux mais bien utiles, car ils ont le mérite de ralentir la circulation.

    Nous en avons même ajoutés rue de la Coulée.», termine le pouvoir communal dans un communiqué sur la page Facebook de la commune.

     

     

     

     

  • Maxime Alexandre, blogueur de randonnée qui a le vent en poupe, a réalisé un court-métrage avec le réalisateur Sébastien Pins.

    Lien permanent

    Le Hutois Maxime Alexandre bien connu sur le Condroz, blogueur de randonnée qui a le vent en poupe, a réalisé un court-métrage avec le réalisateur Sébastien Pins. Une expédition sur les chemins de Wallonie, avec une belle place pour la région de Huy et de Marchin.


    Les amoureux de randonnée le connaissent sûrement. Maxime Alexandre (34 ans) est un influenceur passionné de randonnée qui a le vent en poupe. Ce professeur d’éducation physique hutois parcourt la Belgique, et plus particulièrement la Wallonie pour découvrir les richesses de notre patrimoine naturel.


    Il est entre autres connu pour ses itinéraires et ses « conseils rando » qu’il publie sur son blog (https://www.trekkingetvoyage.com) ou sur les réseaux sociaux. Mais ces derniers temps, cet explorateur de chez nous a voulu passer à la vitesse supérieure.

    « J’avais envie d’exprimer ma passion pour la randonnée avec de belles images, et un film esthétique.

    J’ai fait appel à Sébastien Pins, qui vient de Marchin.

    Je lui ai proposé le projet et mon envie de faire découvrir de belles choses à proximité. Et il a accepté de collaborer avec moi », explique le Hutois.

    Un film de 2 minutes


    Le court-métrage très dépaysant intitulé « Belgium Wilderness » dure 2m30.

    Le Hutois y montre ses coups de cœur, dans un style très personnel. « Tout a été tourné en Wallonie. Je montre ma façon de percevoir la beauté des lieux qu’on peut apprécier en Belgique », explique le randonneur.


    Pour tourner ses images, Maxime Alexandre s’est rendu entre autres dans la vallée du Hoyoux, la vallée de la Solières, la région de Ben-Ahin…

    Et il le répète : la région hutoise est idéale pour les amateurs de promenades.

    « La région est très bien équipée au niveau des sentiers. Du côté de Marchin, il y a moyen de faire de magnifiques balades. Surtout quand le printemps arrive, on a une floraison fantastique. Le bois de Tihange est également très beau », explique le marcheur.


    Le court métrage a même été sélectionné pour le « Banff Mountain Film Festival ». Il sera projeté en marge de la sélection officielle, entre autres à Liège (le 24 mars au Palais des Congrès) et à Namur (le 27 mars au Théâtre de Namur). Le film a aussi été sélectionné pour un festival américain en Caroline du Nord.


    Influenceur


    Sur son blog, le Hutois publie des idées pour les week-ends, des bons plans… « J’ai toujours raconté ce que je faisais sur les réseaux sociaux : Instagram, Facebook... Et sur le blog depuis deux ans », explique Maxime Alexandre.

    Il écrit beaucoup sur la Wallonie et la France, mais s’aventure également dans des pays plus lointains, comme bientôt la Suède ou le Népal.


    Il est d’ailleurs passionné de randonnée depuis son plus jeune âge. « Depuis que je suis tout petit, mon père m’emmène sur les sentiers. J’adore pratiquer la “microaventure” : aller pas loin pour pas cher et couper le rythme quotidien. Comme avec une nuit sous tente », explique le randonneur.


    Le Hutois remarque que la randonnée de proximité attire de plus en plus. « Il y a un intérêt croissant. Les gens ont besoin d’aventure ».

    Maxime Alexandre a encore beaucoup d’autres projets dans la tête. Il va notamment commencer à collaborer avec des Maisons du tourisme de Wallonie.


    rédacteur de l'article  Ro.Ma.

    https://www.trekkingetvoyage.com/

    Source 

     

     

  • Brocante, atelier de compostage, initiation à la greffe d’arbres sont au programme du 1 er mars à Huy

    Lien permanent

    Le 1er mars, de 10h à 17h, au parc des Récollets, la ville de Huy organise la première édition de « Huy au printemps ». Un rendez-vous convivial et didactique avec pour thème central l’environnement et en particulier le jardinage. Des activités seront proposées, pour les grands comme pour les petits. Et c’est gratuit !


    Le printemps, marque traditionnellement le renouveau dans la nature, le changement de température, la fonte des neiges, le bourgeonnement et la floraison des plantes, le retour de certains animaux migrateurs. À l’occasion, la Ville de Huy poursuit son engagement environnemental en organisant un événement.

    Celui-ci, est réalisé dans le même esprit que Passion nature qui se déroule chaque année au mois d’octobre. Au programme : jardinage, ateliers divers, brocante du jardin, distribution de fruitiers, êtes-vous intéressé ?


    Dans le cadre de cette journée organisée dans le parc des Récollets, 6 ateliers sont proposés :


    1. Initiation à la greffe d’arbres fruitiers, une partie théorique suivie d’une greffe en fente sur pommier basse tige à reprendre chez soi. À 11h, 13h15 et 15h15. Prévoir 1h30, les inscriptions sont obligatoires à l’avance.

     

    2. Composter chez moi, pourquoi et comment ? Des conseils et méthodes pour réaliser un bon compost ainsi que des descriptions de différents outils vous seront donnés tout au long de la journée par le service Environnent.
    3. Huy, fille de Meuse se découvre au fil de l’eau, la province de Liège et le CEFA (École polytechnique de Huy) met son bateau à disposition pour vous proposer une balade sur l’eau. À 11h et 15h, pour une croisière d’1h30 à 2h, les inscriptions sont obligatoires à l’avance.


    4. Ces petites bêtes qui me rendent service, apprenez à connaître ces animaux en leur créant un abri, tout au long de la journée.


    5. Illustrations de différentes alternatives aux pesticides, apprenez à réaliser diverses solutions naturelles répulsives, tout au long de la journée.


    6. Élaboration de produits d’entretien naturels, réalisez vous-mêmes vos produits et découvrez les intérêts de la démarche. À 11h et 13h. Prévoir 1 h.


    « Il ne faut pas hésiter à venir découvrir ces ateliers, que vous soyez professionnels ou non ce n’est pas un problème le but est d’initier tous ceux qui n’ont pas la main verte », nous confie Adrien Housiaux, Échevin de l’Environnement et de la Citoyenneté.


    La journée se déroule un dimanche car le but est aussi de rassembler la famille autour de ces diverses activités.
    « Les boucs de la ville seront présents pour les enfants, il y aura une pêche au canard, un spectacle déambulant sur le thème environnemental, des kits et cadeaux seront distribués toute la journée, un marché sera installé avec des produits locaux, plus de 30 stands sont prévus. Il sera implanté au milieu du site. », nous indique Adrien Housiaux.


    De plus, une brocante réservée aux particuliers est organisée où plusieurs citoyens hutois pourront vendre et échanger des matériaux de jardinage. Il n’y a pas de droit de place, encore une fois c’est gratuit ! Mais la réservation préalable est obligatoire.


    Un quiz sur le thème de la nature et du jardin sera proposé. L’idée est de lancer les conversations sur le sujet. « Les participants pourront gagner des arbres fruitiers, il y aura 4 types d’arbres en fonction du stock disponible », nous indique Maxime Declercq, éco-conseiller.


    Il y aura sur place divers producteurs et associations qui ont permis de mettre à bien ce projet tels qu’Au Capriflore (fromage de chèvre), Le Temps d’un délice (pains), ApiFlora (pépinière de plantes sauvages indigènes), bières Saint-Mengold, Korus (Mur de Huy), Sweet Cuberdon, Natagora Condroz-Mosan et bien d’autres encore…

     


    Huy au printemps, parc des Récollets (Huy), le 1er mars, de 10h à 17h. Les inscriptions et réservations se font au 085/21.78.21 ou via les mails suivants environment@huy.befoires.marches@huy.be.

     

     

    Par Elsa Valdes

    Source

  • ‎Spectacle de magie : Jack & Misstinguett 26 février 2020 Anthisnes

    Lien permanent

    Bienvenue dans l'univers des magiciens Jack & Misstinguett !


    Le duo de Magiciens, Jack & Misstinguett vous proposent un moment d’évasion unique & extraordinaire spécialement adapté cette fois à un public d'enfants de 3 à 8 ans ! La grande salle du Château de l'Avouerie d'Anthisnes leur servira d'écrin à leurs nombreux tours.

    Tarif :

    adulte : 3 €

    enfant : 2 €

    Réservation : 04 383 63 90

     

     
  • Festival Benkadi 2020 le 16 mai à Neupré

    Lien permanent

    Festival Benkadi 2020 le 16 mai à Neupré  à vos agendas 

    21 mai.jpg

  • Olivier Vervoort remplace Karima Laaouej au conseil de Modave

    Lien permanent

    Olivier Vervoort devient conseiller communal de manière définitive. Il remplace Karima Laaouej, qui souhaite retourner au conseil du CPAS.
    Comme le dit le bourgmestre de Modave, le conseil communal assiste à un petit jeu de chaises musicales au sein de la majorité…
    La conseillère modavienne Karima Laaouej (Ose, la liste du bourgmestre) souhaite en effet retourner au conseil du CPAS pour des raisons personnelles. « J’ai une fibre sociale assez développée. Je me sens plus proche du conseil du CPAS », souligne la conseillère, qui travaille actuellement dans une maison de repos. Dès le mois prochain, elle reprendra donc son ancien poste de conseillère CPAS. Une fonction que la Modavienne connaît bien, puisqu’elle a déjà occupé ce poste pendant deux législatures.
    Un retour de maternité
    C’est donc Olivier Vervoort qui va prendre le siège de Karima Laaouej. Mais ce Modavien est déjà familiarisé avec cette fonction ! Il siège en effet depuis trois mois au conseil, comme remplaçant temporaire de la conseillère Aurélie Belli-Dor, partie en congé de maternité. Et hasard de calendrier : cette conseillère revient au prochain conseil. Olivier Vervoort peut donc enchaîner sa fonction ad interim avec une nomination définitive, sans discontinuité.

    Conseiller CPAS depuis 7 ans, Olivier Vervoort se réjouit d’intégrer complétement le conseil communal. « Cela me fait plaisir. Je suis régent en éducation physique de formation. Mes priorités sont l’enseignement et le sport », explique ce comptable dans un centre Adeps. Il prêtera serment jeudi prochain lors du conseil.
    Éric Thomas, bourgmestre de Modave, l’assure : ces changements n’auront pas d’incidences sur la politique de la majorité. « Cela ne met pas du tout en question l’unité du groupe ».


    Par Ro.Ma.

     

    Source 

  • Mathieu Bihet échevin neupréen qui sort vainqueur à la cérémonie des Étoiles liégeoises

    Lien permanent

    La cérémonie des Étoiles liégeoises de l’année s’est tenue ce jeudi 20 février, au stade du Standard à Sclessin. L’occasion de mettre à l’honneur ceux et celles qui ont marqué l’année 2019.

    Les votes sont arrivés en masse à la rédaction de Liège, et ont finalement départagé les vainqueurs des cinq catégories : start-up, gastronomie, jeunes sportifs.ves, jeunes politiques et citoyenneté.

    Parmi les gagnants, l’équipe de journalistes a remis le grand-prix aux infirmières de rue.


    Le stade du Standard accueille, ce jeudi soir, la cérémonie des Étoiles de l’année. Organisée par le journal La Meuse, elle propose d’élire ceux et celles dont les actions ont marqué notre région durant l’année écoulée, parmi cinq catégories. Et que ce soit dans la catégorie start-up, gastronomie, jeunes sportifs.ves, jeunes politiques ou citoyenneté, on peut dire que le match fut serré.


    Pendant trois semaines, tout qui le souhaitait a pu donner sa voix pour son ou ses candidat.s favori.s. Au total, ce ne sont pas moins de 15.171 votes récoltés, via le site internet ou par voie postale. Et le suspense est resté intense jusqu’à la dernière minute.

     

    Dans la catégorie « Jeunes politiques », la bataille a d’emblée commencé entre Laura Crapananzo (PS) et Mathieu Bihet (MR). Les deux camps n’ont jamais abandonné, et ont, au bout de plusieurs jours de vote, laissé les deux autres candidats – Sarah Schlitz (Ecolo) et Julien Liradelfo (PTB) – sur le banc. C’est finalement l’échevin neupréen qui sort vainqueur de cette course acharnée, en devançant la Sérésienne d’une dizaine de voix.

    « Je nous souhaite les mêmes résultats après », plaisante le Neupréen en retirant son prix.

    Arnaud Bodart et Amandine Verstappen récompensés


    Les sportifs aussi l’ont joué serré. Le match a débuté en opposant Arnaud Bodart (football) et Amandine Verstappen (motocross) pour la première place. Mais la jeune judoka, Alessia Corrao ne s’est pas laissé faire et a rapidement doublé les deux candidats initialement en tête. Le gardien du Standard a alors entamé une remontada impressionnante, le conduisant tout droit à la première place du podium, bien que toujours talonné par la judoka.
    Les votes pour les start-up ont démarré doucement, envoyant la balle dans chaque équipe, successivement. Une semaine avant la clôture, Ingrid Hick, créatrice de la plateforme « Find Your Place », a finalement pris de l’avance – et pas une petite ! – sur les trois autres candidats. La Soumagnarde devient donc l’étoile de l’année dans sa catégorie.


    Didier Smeets loin devant


    Le chocolatier fouronais, Didier Smeets, a, quant à lui, laissé peu de chance aux trois autres concurrents. L’artisan du chocolat a su mobiliser toute sa communauté pour s’assurer une (très) confortable première place. « C’est un peu une consécration, l’ensemble de la Basse-Meuse a été mobilisé », commente Gaspard Grosjean, chef d’édition, au moment de remettre le prix. Et Didier Smeets d’enchaîner, un sourire jusqu’aux oreilles : « J’ai la chance qu’on me suive dans mes projets… et mes folies ! ».

    En ce qui concerne la catégorie « Citoyenneté », les infirmières de rue ont très vite pris la tête des suffrages – tout de même suivies de près par la préfète de l’Athénée de Soumagne, Christine Roberty – et l’ont conservé jusqu’au dernier vote. Leurs actions ont également été soulignées par le jury de la presse, qui leur a décerné le grand-prix. Pour Fanny et Camille, c’est une consécration : « À la base, c’était un rêve… qu’on a pu réaliser. C’est important pour nous de voir qu’autant de personnes soutiennent le projet », confient-elles.
    Félicitations à tous les candidats, ainsi qu’à nos nouvelles étoiles !

    22 mathieu.JPG


    Voici les résultats complets pour chacune des 5 catégories
    Start-Up:
    - Ingrid Hick (Find Your place)
    - Robin Lespagnard (Selectos) et Antoine Dessart et Jonas Douin (Hytchers) à égalité
    - Cédric Cella (Hola Julia)
    Gastronomie:
    - Didier Smeets
    - Stany Herman & Raphaël Lambois (Badjawe Harvest IPA)
    - Hyun Frère (Restaurant Sauvage)
    - Dimitri Hermans et Alexandre Schweitzer (Robertissimo)
    Jeune sportif.ve :
    - Arnaud Bodard
    - Allesia Corrao
    - Amandine Verstappen
    - Robin Vanderbemden
    Jeune politique :
    - Mathieu Bihet
    - Laura Crapanzano
    - Sarah Schlitz
    - Julien Liradelfo
    Citoyenneté :
    - Fanny Caprasse & Camille Delvoye (Infirmières de rue)
    - Christine Roberty (Athénée de Soumagne)
    - Anaïs Laurent (Les Reines de Liège)
    - Louis Natalis (Plaskot).

    «Un rêve qui se réalise»


    Fanny et Camille arpentent les rues de Liège pour y rencontrer les sans-abri et de leur venir en aide, depuis le mois de mai l’année dernière. Leurs objectifs sont multiples mais elles tentent surtout de les accompagner afin qu’ils quittent la rue et retrouvent un logement digne de ce nom. Ensemble, elles assurent également un suivi médical de ces personnes fragilisées.
    Et leurs actions font sens, surtout lorsque l’on sait qu’environ 500 personnes dorment, chaque jour, dans les rues de la Cité ardente.
    « On met toute notre énergie pour être reconnue et là... Ce prix, ça nous motive encore plus! », répondent-elles, choquées de leurs récompenses.

    Une jeunesse active


    Élu en octobre 2018, aux dernières élections communales, ce jeune libéral est devenu échevin à Neupré à 28 ans.
    Mais il ne s’agit pas des premiers pas de Mathieu Bihet puisqu’il s’était déjà fait connaître au niveau national via son poste de président des jeunes MR.
    Le Neupréen a plaidé ouvertement pour la législation du cannabis et la refédéralisation de certaines compétences.
    « C’est une grande satisfaction », commence-t-il lorsqu’il vient chercher son prix. « Je remercie vraiment tous ceux que j’ai embêtés pendant trois semaines, à leur demander de voter. Je m’en excuse », plaisante-t-il, tout de même fier des résultats.

    Une start-up qui grandit


    Ingrid Hick, son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant, c’est le visage derrière « Find Your Place ». Ce site internet novateur permet de rechercher facilement une salle où organiser son événement, comme un mariage, un anniversaire ou même un séminaire.
    La Soumagnarde n’en est pas à sa première victoire. La plateforme a en effet déjà remporté le prix Alan Turing, qui récompense les projets innovants installés en régions wallonne ou bruxelloise.
    Ce jeudi soir, c’est donc la rédaction La Meuse Liège qui l’a récompensée. « C’est un grand plaisir pour moi ! Je suis vraiment contente d’avoir reçu ce prix et je remercie la rédaction de suivre le projet depuis le début », a souligné la jeune entrepreneuse.

    «Une motivation en plus»


    Pur produit de l’académie des Rouches, le jeune Stratois d’à peine 21 ans défend la cage du Standard. Il est donc un peu chez lui lorsqu’il reçoit son prix.


    « Je suis très heureux de recevoir ce prix. C’était déjà un honneur pour moi d’être nominé. Je ne prends pas ça pour acquis mais comme une motivation supplémentaire pour continuer de la sorte », affirme-t-il.
    Arnaud Bodart est né le ballon au pied. D’ailleurs son nom de famille n’est pas inconnu dans le milieu du football. Mais sa carrière, il ne la doit ni à son père, ni à son oncle, ni à son grand-père. Ce sont bien ses prestations qui ont dessiné le parcours du futur champion. Aujourd’hui, c’est la reconnaissance du public liégeois qu’il emporte.

    «Un prix symbolique»


    Didier Smeets, jeune trentenaire originaire de Fourons, est passé maître dans l’art du chocolat depuis plusieurs années. En 2018, c’est d’ailleurs le célèbre guide Gault&Millau qui le récompense.
    Le chocolatier a créé sa propre chocolaterie à Berneau. Il a déjà reçu plusieurs prix au Salon du Chocolat à Bruxelles dont un Award doré.
    C’est heureux qu’il monte sur la scène pour recevoir son prix, et s’empresse de commenter. « Vous imaginez bien, pour un Fouronais, recevoir un prix liégeois, c’est très symbolique! », lance-t-il. Avant d’annoncer : « C’est une histoire qui a sept ans, et on a encore beaucoup de projets pour l’avenir ».

    La solidarité n’est pas un vain mot

    Pourquoi les « Étoiles liégeoises » ? Parce que Liège et sa région regorgent de personnes créatrices, courageuses, solidaires. Qui mettent en place des initiatives positives. Ou qui, par leurs actions et/ou leur métier, font rayonner la Principauté. Quel que soit leur domaine. D’où le choix de faire cinq catégories (Start-up, Gastronomie, Jeune sportif.ve, Jeune politique et Citoyenneté). C’est aussi l’occasion pour la presse, à travers La Meuse en l’occurrence, de se positionner positivement. Trop souvent, on entend ou lit des remarques teintées d’un soi-disant négativisme ambiant. Or, la réalité est tout autre. Nos lecteurs et internautes habitués ne peuvent que le constater au regard de nos productions journalistiques.


    C’est donc avec une certaine fierté que La Meuse a récompensé ces six Liégeois, au sens large du terme, pour leur investissement personnel dans notre région. Et nos grandes gagnantes, les Infirmières de rue de Liège, sont le signe que les valeurs d’entraide et de solidarité ne sont pas vides de sens en bord de Meuse.

    Par GG 

    Source 

  • Boucles de Clavier demain 23 février 2020 le Timing et cartes ici

    Lien permanent
    Rallye automobile se déroulant en grand partie sur le territoire de la Commune de Clavier .

    Les infos générales sur l'organisation via ce lien.

    Plus d'infos sur les horaires et les parcours via ces liens.

     

    Timing et cartes clic ici 

  • Les échos du conseil communal de Clavier

    Lien permanent

    La réfection de voiries et le projet de Régie Communale Autonome (RCA) ont fait débat au conseil communal de mardi. L’opposition s’inquiète pour le pouvoir décisionnel des clubs.


    L’opposition s’est fait entendre au conseil communal de mardi, concernant le projet de régie communale autonome et la réfection des voiries. Les rues de l’Agauche (Bois-et-Borsu) et Odet vont être partiellement remises en état avec un revêtement en béton.


    Pour la première, les travaux s’étendront du n°9 au 17.

    La rue Odet sera quant à elle rénovée du n°35S au 39. « Elles sont vachement abîmées et il est grand temps d’y faire quelque chose, affirme Alain Huppe, échevin des travaux publics.

    C’est dans l’idée de refaire la route qui va de Verlée jusque Bois. On répare localement puis on fera les jonctions. » Les travaux avoisineront les 90.000 €.


    Dany Cornet (Ensemble) émet une réserve pour la rue de l’Agauche. Il a voté défavorablement. « Il n’y a pas énormément de charroi là-bas, explique le conseiller de l’opposition.

    Je trouve qu’il faudrait mieux cibler les priorités pour que ça serve la majorité des gens.

    C’est la ferme qui a abîme cette route. Qui abîme, paie. » Mais selon Alain Huppe, certaines entreprises agricoles menacent de ne plus desservir la zone à cause de l’état de la route.

    « Il y a également 7-8 maisons là-bas », précise le 1er échevin Damien Wathelet.

    En fin de conseil, une information a été partagée concernant le projet de RCA. « On est à mi-parcours, explique Damien Wathelet. On sera au bout du processus d’ici 4 mois. »

    Un an plus tôt, le conseil a voté un cahier des charges pour choisir un prestataire qui accompagnerait la commune dans le processus.

     

    «L’avantage est qu’on ne paiera pas la TVA de 21% sur la construction du hall omnisport et des transformations de la piscine. Ça représente un million d’euros. »

    La conséquence se fera ressentir sur le prix du ticket d’entrée sur lequel sera appliqué une TVA de 6%.

    « Le deuxième avantage indéniable, c’est que la RCA est autonome. Le coût opérationnel sera sorti du budget communal. La comptabilité sera tenue par le CA de la RCA, qui sera composé de conseillers communaux et de personnes extérieures. »


    Dans les bancs de l’opposition, on s’inquiète de voir que le football, la piscine et le club de tennis d’Ocquier, pourraient perdre leur pouvoir de décision. La gestion quotidienne restera entre les mains des comités.

    Les objectifs, le programme et les prix seront fixés lors de deux réunions annuelles avec les clubs et la RCA.

    « Il y a déjà beaucoup trop de projets politisés à Clavier, estime Dany Cornet. »


    Dans un mois, tous les cahiers des charges devront être finalisés. La commune a jusqu’au mois d’octobre 2020 pour décider de créer, ou non, la RCA.

    Une nouvelle carte de Clavier

    Nouvelles cartes : Le 1er échevin Damien Wathelet a distribué aux conseillers communaux la nouvelle carte de Clavier. « L’ancienne version datait d’un certain temps et on arrivait à rupture de stock. Il y a une carte gratuite par ménage. Il suffit de se présenter au service Population pour la réclamer. »


    Convetion annuelle avec la centrale de Tihange : « Les 16 communes se trouvant dans un périmètre de 10 km autour de la centrale nucléaire peuvent promériter à un versement de 880.862 € (à répartir), explique le bourgmestre Philippe Dubois. La commune de Clavier a droit à une somme de 2.586 €. »


    Prévention Intradel : La commune a décidé d’adhérer à deux des trois actions de prévention proposée par Intradel en 2020 : la distribution d’un emballage réutilisable pour remplacer la boite à tartine des enfants de 6e primaire et 1e secondaire et la mise à disposition de films réutilisables en cire d’abeille pour les citoyens.

    Le service Environnement a décidé de ne pas adhérer au projet « commune zéro déchet », considéré trop lourd en matière de suivi administratif.

    «La commune fait déjà beaucoup à ce niveau, » estime Damien Wathelet.

    Par Pierre Targnion |

     

    Source

     

  • Infos Circulation, mobilité demain dimanche 23 février 2020 carnaval d'Amay

    Lien permanent

    Le centre-ville sera interdit à la circulation entre 12h et 19h.

    Afin de garantir la sécurité des riverains, participants et autres usagers de la voirie, dans le cadre du cortège carnavalesque organisé dans le centre d’Amay le dimanche 23 février prochain, des mesures de circulation sont prises le dimanche 23 février 2020 entre 12h et 19h.

    L'accès sera interdit, dans les deux sens, à tout conducteur excepté riverains sur la RN617 (Chée Terwagne et Chée Roosevelt) entre le Pont de l'Arbre et la rue Sous les Vignes. La circulation sera détournée par l’autre rive de la Meuse.

    L’accès sera interdit, dans les deux sens, à tout conducteur, excepté riverains sur la R.N.614 (Chaussée de Tongres, entre le rond-point Velbruck et la place J. Jaurès. La circulation sera détournée par la rue Velbruck et la chaussée Romaine.

    L'accès sera interdit, dans les deux sens, à tout conducteur rue Gaston Grégoire, entre son carrefour avec la rue Désiré Léga et la Place des Cloîtres.

    L'accès à tout conducteur dans les deux sens et le stationnement des véhicules seront interdits des 2 côtés de la Chaussée dans les rues empruntées par le cortège, à savoir : Rue Bossy, rue Kinet, la R.N.617 (Chée Roosevelt), Place J. Jaurès, rue de Biber, rue de l'Industrie, Place Gustave Rome, rue J. Wauters, R.N.617 (Chée F. Terwagne), Place A. Grégoire, rue P. Janson, rue de l'Hôpital.

    L’accès à tout conducteur et le stationnement des véhicules seront également interdits rue Entre-deux-Tours.

    Infos pratiques : Cortège du 23 février
    13h30 : formation du cortège face à la boutique fleuriste Intuitions.
    Les groupes rallieront le lieu de concentration par la chaussée Roosevelt.
    14h : DEPART DU CORTEGE
    Itinéraire prévu : chaussée Roosevelt - rue de Biber - rue de l’Industrie - place Gustave Rome - rue Joseph Wauters - chaussée Roosevelt - place Adolphe Grégoire - rue Paul Janson - chaussée Roosevelt - rue de l’Hôpital - fin au gymnase communal.

    Afin d’éviter des incidents prévisibles, il est souhaitable de déplacer les véhicules en stationnement sur le parcours du cortège dès 11h30.

     

     

  • Aujourd'hui le 22 février 2020 Boucles Claviéroises Radio Rallye Officielle (Sport 7) Organisé par 7FM et Radio Ourthe Amblève

    Lien permanent

    8° Boucles Claviéroises // Radio-rallye officielle

    Suivez toute l'actualité rallye sur les différentes fréquences radio "Rallye de Hannut":
    • 106.2 FM (Vallée de l'Ourthe et de l'Amblève) - avec la collaboration de Radio Ourthe Amblève
    • 89.1 FM (Pays de Bastogne/Houffalize)
    • 96.2 FM (Gouvy/Vielsalm/Eifel)

    Sans oublier www.7fm.be / www.roa.be, l'app 7FM sur smartphone, les pages Facebook de vos radios locales et l'app TuneIn.

    EMISSIONS SPÉCIALES:
    • Mercredi 19 février, de 17h à 18h
    • Samedi 22 février, de 16h à 19h (en direct du centre de Clavier)
    • Dimanche 23 février, dès 8h (en direct du centre de Clavier)

     

    7FM

    ‎Boucles Claviéroises -

    Radio Rallye Officielle (Sport 7)

     

     

  • Découvres la plateforme d'entraide citoyenne www.villages-solidaires.be et la page Facebook

    Lien permanent

    Grâce à la plateforme d'entraide citoyenne www.villages-solidaires.be, je peux offrir mes services ou demander un service. Je peux également répondre aux offres de volontariat proposées par les associations locales de nos 7 communes.

    Page Facebook Clic ici 


    villages-solidaires.be permet aux voisins, citoyens d'un même village, de la même commune ou celle juste à côté de se rendre plus facilement des services.
    C'est également un soutien aux seniors pour qui un petit coup de pouce fait du bien. Et pour ceux qui sont encore actifs, c'est l'occasion de garder des liens près de chez eux.

  • Dès aujourd'hui Vendredi 21 février la remise des clés d'Amay au président du carnaval 2020, le grand cortège carnavalesque, c’est ce dimanche, le programme ici

    Lien permanent

    Vendredi 21 février à 19h : à l’administration, la remise des clés de la ville au président du carnaval 2020, Lionel De Marco, pour l’ouverture officielle des manifestations;
     Dimanche 23 février à 14h: le grand cortège carnavalesque durant plus de trois heures ;

     Lundi 24 février à 13h30 : bal costumé des enfants au gymnase ;
    Mardi 25 février : Course des garçons de café ;
    Vendredi 28 février à 19h30 : l’enterrement de Mitchi Peket. Lors de ce rituel, chaque cafetier offre au passage des participants un peket sur la devise : «Beût-on ou tchant-on ? Buvons po k’minser » ;
     Samedi 29 février dès 19h : sur le site de la Tour romane, le procès de la macrâle, ponctué d’un feu d’artifice.

     

    Par AG 

    Source

  • La Magie au service des autres le 8 mars 2020 à Grand-Marchin

    Lien permanent

    8 mars md .jpg

    La Magie au service des autres le 8 mars 2020 à Grand-Marchin

  • Petit déjeuner le 7 mars 2020 Collectif Femmes Condroz-Huy-Hesbaye

    Lien permanent

    Le COLLECTIF FEMMES Condroz-Huy-Hesbaye vous invite à son traditionnel « Petit Déjeuner » à l’occasion de la Journée Internationale Des Droits des Femmes au Réfectoire de L’Ecole Saint Louis, rue des Sœurs Grises Huy , le samedi 7 mars dès 9 heures.
    Réservation avant le 4 mars au 0479/65.93.99.

    8 marsfemm.jpg

  • Nouveautés de cette 45e édition du carnaval d’Amay, Les enfants auront leur propre course !

    Lien permanent

    Le coup d’envoi du carnaval d’Amay a été donné ce samedi à l’occasion du ramassage du bois pour la préparation du grand feu. L’occasion de décrire les grandes étapes de cet événement amaytois attendu par beaucoup. Une des grandes nouveautés de cette 45e édition est la création d’une course de garçons de café réservée aux enfants.
    Le dimanche 23 février, 23 chars prendront le départ à Amay pour le grand cortège carnavalesque à travers les rues de l’entité. « Parmi ceux-ci, une quinzaine sont d’Amay. Mais certains groupes présentent trois chars », précise Joseph Ligot, du comité chargé de l’organisation du carnaval. Relevons qu’il n’y aura de nouveau pas de char des Schtroumpfs des élèves de l’école maternelle du Préa.
    Cette année, petit changement de parcours : le départ ne sera pas donné de la chaussée Roosevelt, mais derrière le Delhaize, rue de l’Industrie. « Cela afin de faciliter la manœuvre des chars qui ne doivent plus faire demi-tour ». Le cortège rejoindra ensuite la chaussée par la rue Bossy et la rue Kinet et le parcours suivra alors son cours normal.
    Une course pour enfants
    Grande nouveauté de cette 45e édition, les enfants, habitués de la course des garçons de café, auront cette année leur propre course. « On s’est dit que les cafés n’étaient pas des lieux appropriés pour les enfants. Ces derniers auront une course rien que pour eux, mais à travers différents commerces, plutôt que les traditionnels cafés », explique Cyril Bernard, serveur à la brasserie de la gare et co-organisateur de l’événement avec le Syndicat d’Initiative d’Amay.

    La course des petits, accessible dès 6 ans, prendra place en matinée (à 10h) au départ de la Tour Romane et la remise des prix aura lieu à la Forêt de Popy. L’inscription coûte 5 euros. Le principe est le suivant : réussir un maximum d’épreuves (et obtenir ainsi un maximum de points) dans les commerces participants, mais aussi rapporter des chiques. « Une façon de perpétuer la tradition Brokète al T chim'nêye du Mardi Gras qui se perd un peu aujourd’hui », ajoute l’Amaytois.
    Les cafés ne paient plus
    Quant aux adultes, la course des garçons de café qui leur est dédiée sera organisée dans l’après-midi, à 14h30. L’an dernier, l’événement avait rassemblé 35 participants, dont une majorité d’enfants. «Cette année, on a pu s’y prendre bien à temps. Nous avons réussi à conclure un partenariat avec Peterman, Zizi Coin Coin et Kidibul qui offriront les consommations des participants dans les différents cafés. On s’est dit que ces derniers n’avaient pas à payer cela car ils doivent s’y retrouver financièrement aussi », souligne Cyril Bernard.
    Les établissements où se dérouleront les différentes épreuves adultes sont cette année au nombre de sept : Le Variété, l’Ode, Le Relax, le Mundial, la Brasserie de la Gare, la Friterie de la gare et la Tour Romane. L’inscription revient à 12 euros. Il y aura des jeux d’adresse, de rapidité, etc. dont beaucoup de jeux en bois. Des prix, coupes et médailles seront remis aux plus performants. « Nous espérons 80 à 100 participants cette année ».
    Qu’ils soient adultes ou enfants, tous les concurrents doivent se déguiser. « Cela fait d’ailleurs partie des critères de cotation », note Cyril Bernard.

     

    Par AG 

    Source

    Photo archive Blog Nandrin 

  • Un Marchinois est dépité voire même révolté, 150 chênes centenaires sont en train d’être abattus dans le bois de Vyle

    Lien permanent

    150 chênes abattus à Marchin: opération«légale» selon le DNF

    Luc Hupkens, un Marchinois de 69 ans est dépité voire même révolté : 150 chênes centenaires sont en train d’être abattus dans le bois de Vyle où il va régulièrement se promener. Selon le DNF (Département Nature et Forêts) cependant, cette opération n’a rien d’illégale et est même « banale ». En zone forestière il ne faut pas de permis pour abattre jusqu’à 3 hectares de feuillus. Attention ! Dans votre jardin, ce n’est pas la même chose…
    Liégeois d’origine, Luc Hupkens s’est installé à Marchin voici de nombreuses années. Il aime le caractère verdoyant de son village et, chaque jour, effectue de longues balades en forêt. Il y a quelques jours, il a été choqué de constater que les chênes centenaires qui bordent le chemin traversant les bois de Vyle et de Guillaume, non loin de Bagatelle, étaient en cours d’abattage.
    « Les arbres à abattre sont numérotés jusqu’à 150 et des dizaines d’entre-eux ont déjà été coupés. Il s’agit de chênes plus que centenaires et en excellente santé. C’est un patrimoine irremplaçable qui va disparaître dans le seul but d’enrichir la société privée propriétaire des lieux » s’insurge-t-il.

     

    Plusieurs chênes ont déjà été coupés. - A.BT

     

     

    Pour tenter « d’empêcher le massacre » Luc Hupkens a alerté le DNF (Département Nature et Forêt) afin de savoir si un permis avait été délivré. Renseignement pris, aucun permis n’a été délivré parce que… ce n’était en l’occurrence pas nécessaire.
    « Ces coupes d’arbres sont effectuées en zone forestière et constituent une éclaircie (prélèvement sélectif) de chênes de qualité moyenne pour mettre en valeur des épicéas croissant en sous-étage. Aucun permis n’est donc nécessaire » précise Hervé Pierret, directeur à le DNF.
    En zone forestière, en cas de mise à blanc, le propriétaire peut couper jusqu’à 3 hectares de feuilles et 5 hectares d’épicéas, sans que l’obtention d’un permis soit nécessaire, à condition de replanter d’autres arbres.
    Pour fabriquer des meubles
    L’agent du DNF nous précise que couper des arbres en forêt, même s’il s’agit de chênes centenaires, est une opération normale, voire « banale », même s’il comprend que la disparition de chênes centenaires puisse émouvoir certains citoyens. « Pour fabriquer des meubles, il faut des arbres sains et droits. Et pour disposer de ce matériau, il faut pouvoir les abattre quand ils sont à pleine maturité » précise encore Hervé Pierret, du DNF.
    Un argument qui ne convainc pas Luc Hupkens : « Les acquéreurs risquent fort d’être des Chinois, car ils sont en train de racheter tout le bois wallon. Ces arbres ne profiteront pas aux artisans locaux et tous les promeneurs qui passent par ce sentier ne pourront plus bénéficier de la vue majestueuse de ces chênes. Il va falloir attendre 200 ans avant qu’un tel paysage soit à nouveau visible. Pour moi, c’est du gâchis ! »
    Un permis pour les particuliers
    Si le déboisement est possible sans permis en zone forestière, attention, ce n’est pas forcément le cas pour les particuliers. Si vous possédez un arbre dans votre jardin, dont la circonférence du tronc est supérieure à 150 cm à 1,5 mètre du sol et que celui-ci est visible depuis l’espace public (à savoir depuis une rue, un parc, un bâtiment public…), il vous faudra obtenir un permis auprès du service urbanisme pour procéder à son abattage. La règle est identique pour les arbres qui se situent sur l’espace public. Un bourgmestre peut toutefois prendre une ordonnance afin de faire abattre un arbre en urgence et sans permis si la sécurité est menacée.

    Par Aurélie Bouchat

     

    Source 

     

  • Le collectif Kéfaré (composé du Centre Culturel de Marchin, de la commune de Modave et de la Maison des Jeunes Le Goéland) rénove une vieille caravane

    Lien permanent

    Des jeunes rénovent une caravane à Modave
    Depuis un peu plus de deux ans, le collectif Kéfaré rénove une vieille caravane.

    Cet été, des jeunes pourront partir en camp avec leur Kréativan.
    Il y a un peu plus de deux ans, le collectif Kéfaré (composé du Centre Culturel de Marchin, de la commune de Modave et de la Maison des Jeunes « Le Goéland ») a acquis une vieille caravane. Son objectif : rénover la caravane pour ensuite l’utiliser dans des projets divers tels que la distribution de crêpes, photomaton, studio d’enregistrement, salle de lecture, mini-salle de projection…
    «Nous arrivons au bout de la rénovation de la caravane», annonce fièrement François Perniaux, animateur socio-culturel à Modave.
    Une dizaine de jeunes ont eu la possibilité d’avancer sur la rénovation de la Kréativan au cours de stages organisés par le collectif. «Ils ont commencé par réparer l’intérieur de la caravane. Ils l’ont d’abord vidée et démontée. Ils ont ensuite été amenés à bricoler et découvrir la menuiserie en isolant la caravane, réparant les fenêtres, tapissant les murs...», se rappelle l’animateur.


    Quelques travaux doivent encore être réalisés pour achever la rénovation de la caravane. Les jeunes s’occuperont ensuite d’aménager l’intérieur en fonction des projets qui lui seront dédiés.«L’intérieur sera modulable. Nous prévoirons un petit espace cocooning avec des coussins pour raconter des histoires aux plus jeunes ou organiser une mini-salle de projection, occulterons les fenêtres, ajouterons une lumière tamisée.... Pour une activité crêpes, nous installerons un réchaud. Nous fixerons aussi une bande de tableau noir à l’extérieur de la Kréativan, sur laquelle il sera possible d’écrire à la craie », détaille François Perniaux.


    EN CAMP CET ÉTÉ


    L’objectif du collectif est de terminer la rénovation de la Krétivan d’ici mai, afin de pouvoir partir en camp avec elle cet été.


    «Les enfants dormiront sous tente, mais nous organiserons des activités dans et autour de la caravane. Nous nous déplacerons tous ensemble dans les communes de Marchin, Modave et Clavier. Ce sera un vrai projet itinérant», révèle l’animateur.


    Avant le camp, de nouveaux stages se dérouleront au complexe sportif de Vierset (Tige de Hestreux) pendant les vacances de Pâques et au centre culturel de Marchin au printemps. En plus de terminer de rénover la caravane, les jeunes pourront découvrir des techniques pour créer des capsules vidéo (tournage, montage, son) et perfectionner leur pratique de la trottinette, du skate board ou du waveboard. À la fin des stages, le collectif organisera des activités au sein de la caravane afin que les jeunes puissent se représenter les activités qui y seront organisées.
    Des ateliers ouverts dès 10 ans se déroulent également tous les mercredis de 14h à 16h (hors congés scolaires) au complexe sportif de Vierset. N’hésitez pas à rejoindre François Perniaux pour l’aider à terminer les travaux de la caravane pour cet été.


    Par FIONA SORCE

    Source

    Inscription : 0478981493 (François Perniaux) ou jeunesse@modave.be

     

    Une dizaine de jeunes ont rénové la Kréativan.Une dizaine de jeunes ont rénové la Kréativan. - D.R.

  • Comme lors des éditions précédentes des Anthinoises, le Royal Sporting Club Anthisnes, organisera un camping

    Lien permanent

     

    Comme lors des éditions précédentes des Anthinoises, le Royal Sporting Club Anthisnes, organisera un camping sur ses terrains à 200 mètres du site du festival avec sanitaires et possibilités de douches et de petit-déjeuner dans les installations sportives. Vous trouverez le formulaire de réservation ainsi que les informations utiles à cette adresse https://www.anthinoises.com/camping.html
    Réservations indispensables - nombre d'emplacements limité

     

     

     

  • le Trail De L’ourthe le 7 mars 2020

    Lien permanent

     

    Le 7 mars prochain, essaye/perfectionne/entrainer au Trail avec le Trail De L’ourthe

     

     

     

    7 trail .jpg

  • Carnaval samedi 22 février 2020 Comité des fêtes de Vierset Modave

    Lien permanent

     

    Entrée gratuite
    Dès 14h samedi 22 février
    Jeux, mini disco, cotillons, Goûter offert, ....
    Concours du meilleur déguisement
    Bar et hamburgers
    renseignement 0472194229

     

    Concours de déguisements 

    samedi de 14:00 à 21:00

    salle les échos du Hoyoux Modave

    Comité des fêtes de Vierset

    Carnaval pour enfant

  • ‎21eme Edition de la Route du Vin d'Ocquier 6,7et 8 mars 2020

    Lien permanent

    Pour sa 21ème édition, l’école Saint-Remacle vous invite à la Route du vin son week-end de dégustation, les 6 , 7 et 8 mars 2020 en la salle Loisirs et Culture de Ocquier.
    Les viticulteurs en personne vous feront déguster leurs produits, issus des plus fins et prestigieux terroirs français, italiens, espagnols, grecs et belges.
    Une petite restauration sera à votre disposition durant tout le week-end, ainsi qu’une garderie.
    Vendredi de 18h à 22h - Samedi de 14 à 22h - Dimanche de 11 à 19h.

     

     

    Route du Vin d'Ocquier

    ‎21eme Edition de la Route du Vin