- Page 8

  • Entretien de la chaudière ?

    Lien permanent

    tous les un, deux ou trois ans

    L’automne bat son plein, l’hiver approche... votre chauffage va tourner bien davantage. Si ce n’est déjà fait, il est grand temps de prévoir un entretien! Une chaudière bien entretenue sera plus efficace et donc plus économique.

    Pendant les mois chauds, la chaudière peut s’encrasser et risquer des dommages à la remise en route du chauffage. Une chaudière bien entretenue aura moins tendance à tomber en panne. N’attendez pas l’hiver : tous les plombiers sont submergés par des appels d’urgence. Souvent par défaut d’entretien, d’ailleurs. Et surtout, n’attendez pas la panne.

    Dernière bonne raison de faire entretenir votre chaudière : le contrôle de l’installation est une obligation légale et doit être réalisé par des professionnels agréés.
    En Wallonie :  les chaudières à mazout doivent être contrôlées annuellement, de même que celles
    à bois, pellet et charbon. Celles fonctionnant au gaz doivent être contrôlées tous les 3 ans (puissance inférieure à 100kW) ou tous les deux ans (puissance supérieure à 100 kW). 

    Un audit est également obligatoire pour les installations de chauffage supérieure à 20 kW, âgées de 15 ans ou plus, pour tous les types de combustible.
    A Bruxelles, les propriétaires d’une chaudière doivent faire contrôler leur chaudière régulièrement : tous les trois ans (si elle fonctionne au gaz) ou tous les ans (si elle fonctionne au mazout ou un carburant solide). De plus, chaque chaudière âgée de 15 ans doit faire l’objet d’un diagnostic dans l’année qui précède ou qui suit.

     

    Source
     

  • La 16e grande collecte des jouets dans nos recyparcs le samedi 19 octobre 2019

    Lien permanent

    Comme chaque année, Intradel, en collaboration avec les CPAS et les associations locales, organise une grande collecte de jouets en bon état. L'année dernière, grâce à vous, ce sont 11000 jouets qui ont fait le bonheur d’enfants. Cette année encore, nous vous proposons de faire une bonne action, pour l’environnement et pour les enfants dans le besoin, en amenant vos jouets dans l’un des 49 recyparcs. Ce geste citoyen vous permet de donner une 2e vie aux jouets tant appréciés de vos bambins et cela vous permet de réduire votre quantité de déchets.

    Source

  • Les résultats du week-end Templiers Nandrin

    Lien permanent

     

    SERAING ATHLETIQUE - TEMPLIERS NANDRIN 4-14

    Les buts: 5e Dheur (1-0), 10e Lundula (2-0), 40e Bertels (2-1), 83e et 88e Kita (4-1)

    Seraing Athletique: Sahin, Ozverdi, Micha, Marinacci (57e Doudou), Kita, Mathot, Morana (88e Gabiam), Lundula (55e Sefu), Dheur, Mlih, Jansen.

    Templiers Nandrin: Creppe, Bertels (65e Gillard), Di Pasquale, Grégoire, Sougnez, Burton, Bawin (75e Henry), Damsin, Barbay, Morsat (65e Depouhon), Degbomont.

    Cartes jaunes: Burton (7e), Barbay (12e), Jansen (16e), Morana (18e), Sougnez (66e), Bawin (70e)

    Arbitre: M. Konings

    Par Gilles DANDUMONT

    TEMPLIERS NANDRIN B – COUTHUIN 0-2

    Les buts:49e et 88e Verdière (0-2)

    Templiers Nandrin B: Piette, Hossay, Van Laeken, Gaspard (85e Calabon), Luymoeyen, Sauvage J., Gruslet, Renglet, Sauvage A., Castagne (72e T’Jean), Sauvage L. (65e Marchal)

    Couthuin : Matagne, Forêt, Declerc, Colon, La Placa, Garcia Pipa (85e Delannoy), Dezoppy (46e Verdière), Douhard, Fastré, Pilotta (46e Coulée), Godelaine. 2Burdinne: Werner, Petit V., Delhalle A., Thirion, Delhalle T., Zycha (82e Koch), Cornelis, Deltour, Van Reymenant, Petit B., Baillet (89e Wauters).

    Cartes jaunes: Coulée (75e), T’Jean (84e), 2Carte rouge: Declerc (2CJ, 52e et 53e)

    Arbitre: M. Karaba

     

    Source

  • Concert le 19 octobre 2019 collégiale d'Amay dirigé par Christian Philippo de Nandrin

    Lien permanent

    Samedi 19 octobre à 16h et 20h, l’Orchestre de l’Académie, en concert à la Collégiale d’Amay, accueille la chorale « Les Bengalis » de Liège.

    Fort de ses 70 choristes de tous âges et horizons, ce chœur toujours à l’affût de nouvelles expériences fait preuve d’un dynamisme étonnant.

    Entourée de ses musiciens, la Chorale « Les Bengalis » aura le plaisir de vous présenter un répertoire mélangeant variété française et internationale...

    Direction musicale, harmonisations : Vincent Claessens.

    L’Orchestre de l'Académie, dirigé depuis 11 ans par Christian Philippot, est constitué d’une trentaine d’adolescents, quelques adultes issus d’horizons musicaux divers et autres professeurs. Cet ensemble combine, entre concentration et convivialité, les apprentissages d’un répertoire éclectique et varié, la Musique de film y est prépondérante.

    Plus d'infos : contactez l'Académie au 085/31 20 11

  • Liège: les Hoppy Days proposeront 120 bières différentes 18, 19 et 20 octobre 2019

    Lien permanent

    Les Hoppy Days, qui se tiendront au Palais des Congrès de Liège les 17, 18 et 19 octobre prochain, proposeront quelque 120 bières différentes aux 5.500 visiteurs attendus à l’occasion de cette sixième édition, ont annoncé mercredi les organisateurs de l’événement.
    Le plus gros rendez-vous indoor du genre en Wallonie allie qualité des produits proposés et esprit festif en proposant des soirées animées avec au programme, la bande à Lolo (vendredi), la soirée Mega 90 (samedi) et Oli Soquette en mode guinguette, le dimanche après-midi.
    Une vingtaine de brasseries seront présentes à Liège pour proposer leurs différentes productions parmi lesquelles deux brasseries françaises, une néerlandaise et une écossaise. «Si nous nous ouvrons à l’international au niveau des producteurs, nous pouvons aussi compter sur un public étranger», assurent les organisateurs qui accueilleront un contingent d’amateurs de bière venus de Paris et Lyon.
    L’ASBL organisatrice tiendra également un stand où les visiteurs pourront découvrir ou redécouvrir une quarantaine de bières différentes telles qu’une trappiste anglaise, un stout fumé, une bière au pékèt ou au rhum.
    Un «geek corner» sera proposé aux véritables amateurs de houblon. Des bières finlandaises, américaines, écossaises, anglaises mais aussi belges seront proposées en quantité limitée. On retrouvera ainsi des Orval en cave depuis 7 ans, une bière au saké et aux algues, un stout à la téquila ou des produits conservés dans des barriques de Sauternes ou Barolo.
    Différentes animations sont prévues afin d’agrémenter l’événement qui ouvrira ses portes de 14h à 2h le vendredi et même jusqu’à 3h le samedi. L’horaire 12h-22h est fixé pour le dernier jour.
    Le visiteur devra s’acquitter de six euros à l’entrée et de 2 à 4 euros par verre de dégustation.

     

    Source

  • Les petites histoires sur le Blog : Le bénévolat

    Lien permanent

    Le bénévolat,
    c'est l'art de la gratuité du coeur,
    du geste et du temps.

    Le bénévolat
    ne connaît d'autres lois
    que le besoin de l'autre,
    percevoir avec lui et trouver ensemble les solutions nécessaires.

    L'engagement bénévole,
    ne serait-ce pas là une façon d'humaniser
    une société qui s'individualise
    de plus en plus?

    Le bénévolat,
    c'est une fleur que l'on s'offre.

    Le bénévolat,
    c'est un cheminement personnel :
    c'est une fenêtre ouverte sur le monde.

    Le bénévolat
    a tellement de valeur
    qu'il n'a pas de prix.

    (Auteur inconnu)

  • Afin de financer un pré camp de 3 jours en Belgique, les alpines vous proposent de laver votre voiture

    Lien permanent


    Afin de financer un pré camp de 3 jours en Belgique, les alpines vous proposent de laver votre voiture pour un prix de 10 euros sachant qu’elles seront 3 pour la faire briller.

    Cela se déroulera le samedi 19 octobre sur le parking de l’église de Nandrin et se fera par tranche de 20 minutes (nous serons divisés en plusieurs équipes).

    Si cela vous intéresse, veuillez nous contacter :
    Par mail :
    louise.dosimont@gmail.com
    denis.beaumont@protonmail.com
    Par gsm :
    0476/ 252 451
    0493/ 174 492
    Nous comptons sur vous pour nous soutenir dans cette activité innovante !
    Merci d’avance pour votre participation à ce financement 
    Les alpines
    Tranches horaires :
    14h-14h20
    14h20-14h40
    14h40-15h00
    15h00-15h20
    15h20-15h40
    15h40-16h00
    16h00-16h20
    16h20-16h40
    16h40-17h00

    annonce patro de Nandrin.clic ici pdf

  • La grande soirée Cap48, c’est ce soir

    Lien permanent

    Ce dimanche soir aura lieu la grande soirée Cap48.

    Depuis le 4 octobre, vous avez peut-être croisé des bénévoles qui vendaient les désormais traditionnels post-it au profit de l’opération.

    Les bénéfices permettent de financer des projets au profit des personnes handicapées, mais aussi des jeunes en difficulté.

    La campagne se terminera donc ce soir avec un plateau de choix: Yannick Noah, Christophe Maé, Black M, Typh Barrow, mais aussi James Blunt seront présents. La soirée sera ponctuée de rencontres exceptionnelles, de portraits inédits, de témoignages et de reportages qui feront la lumière sur les projets soutenus par Cap48.

    À cette occasion, la ministre wallonne de la Santé et de l’Action sociale, Christie Morreale, pointe les grandes priorités du gouvernement wallon en matière de handicap. La ministre entend notamment soutenir les formules innovantes et alternatives à la prise en charge institutionnelle en visant notamment le maintien à domicile.

    «Il existe en Wallonie environ 8.000 places d’accueil et d’hébergement agréées et subventionnées. L’AVIQ travaille à la finalisation de la mise en œuvre d’une liste unique d’attente d’admission dans les services: soit environ 1.500 personnes inscrites», indique sa porte-parole.

    Même si toutes ces personnes ne sont pas demandeuses d’une admission immédiate, offrir des solutions pour aider les personnes en situation de handicap à rester chez elles permettrait de répondre en partie à la demande.

    Christie Morreale souhaite également renforcer les moyens pour la prise en charge des cas prioritaires.
    «Pour les situations urgentes, l’AVIQ dispose d’une cellule dite des «Cas prioritaires» chargée de gérer toutes ces situations avec les familles.

    Chaque année, un budget est dégagé pour faire face à ces situations.»

    On nous demande de vous informer de l'opération CAP 48 à Nandrin

    Source

  • Le pervers de Facebook Véritable prédateur des réseaux sociaux, il totalise un très grand nombre de victimes.

    Lien permanent
    Une peine de huit ans de prison a été requise, ce mercredi au tribunal correctionnel de Liège, à l’encontre de Sullivan Loneux, un Visétois de 23 ans que l’on surnomme « le pervers de Facebook ». Véritable prédateur des réseaux sociaux, il totalise un très grand nombre de victimes.

    Sullivan Loneux ne sait pas s’arrêter d’adopter un comportement de prédateur sexuel : tel est le constat dressé par la substitut Nathalie Vandeweerd, ce mercredi au tribunal correctionnel.

    À 18 ans déjà, il surfait sur Facebook en se faisant passer pour une agence de mannequins. Cherchant des jeunes filles qui semblaient aimer poser, il leur disait combien elles étaient jolies et leur assurait qu’elles pouvaient avoir une grande carrière dans le mannequinat. Il leur demandait quelques photos, puis une fois ses cibles mises en confiance, il sollicitait des photos dénudées. Si elles en envoyaient, le piège se refermait : exerçant un odieux chantage, il demandait des images toujours plus « hard », sous peine de diffuser ce qu’il avait déjà…
     
     
    Il avait agi ainsi en 2015 et 2016, jusqu’au jour où il avait sollicité d’une des jeunes filles qu’elle entretienne des rapports sexuels avec ce qu’il appelait « un ami à lui », et qui n’était autre que lui-même. Elle avait déposé plainte ; il avait écopé de 15 mois avec sursis en mars 2017.

    Arrêté en février 2018

    Mais en février 2018, il a été arrêté pour avoir de nouveau extorqué argent et/ou images pornographiques auprès de jeunes victimes, parfois de moins de 16 ans. Il aurait réclamé jusqu’à plusieurs centaines d’euros à chacune des filles, pour ne pas leur imposer l’humiliation de la publication de leurs photos dénudées. Il avait été placé en détention sous bracelet durant un mois, puis il avait été libéré en attendant son nouveau procès. Une fois dehors, c’était reparti : il a changé de mode opératoire et s’est inscrit sur un site de rencontres gay en se faisant passer pour une femme cherchant une partenaire. L’une d’entre elles, piégée après avoir envoyé des photos, a finalement été contrainte d’entretenir des rapports sexuels avec lui.

    La substitut a souligné l’absence de prise de conscience, la récidive, la dangerosité de ce jeune prédateur. Il faut, a-t-elle expliqué, protéger la société avec une peine de prison de longue durée. À la défense, Me Molders-Pierre et Me Gorlé ont exposé que leur client, même après une longue peine, sera encore jeune en sortant : pour eux, il faut un sursis probatoire qui permette un suivi très strict, difficile voire impossible en prison. Me Molders-Pierre a ainsi sollicité une peine de cinq ans dont deux avec sursis probatoire. Jugement le 23 octobre
     

    Par LWs

    | FAITS DIVERS
  • Horaire des célébrations de la Toussaint

    Lien permanent

    Toussaint 2019
    Paroisses des communes
    d’Anthisnes, Clavier, Nandrin, Ouffet et Tinlot
    Vendredi 01 novembre
    9h : BORSU : Eucharistie.
    9h : OUFFET (presbytère) : Eucharistie.
    9h : TAVIER : Eucharistie.
    10h30 : ANTHISNES : Eucharistie
    10h30 : OCQUIER : Célébration de la Parole.
    10h30 : NANDRIN : Eucharistie.
    10h30 : TERWAGNE : Eucharistie.
    11h : FRAITURE (clinique) : Célébration de la Parole.
    11h : XHOS : Célébration de la Parole.
    14h : LES AVINS : Eucharistie.
    14h : VILLERS-LE-TEMPLE : Eucharistie.
    14h : WARZEE : Eucharistie.
    15h : FRAITURE : Célébration de la Parole.
    15h HODY : Célébration de la Parole.
    15h : SAINT-SEVERIN : Célébration de la Parole.
    15h30 : CLAVIER-VILLAGE : Eucharistie.
    15h30 : SENY : Eucharistie.
    Samedi 2 novembre
    10h30 : OUFFET : Eucharistie
    10h30 : TINLOT : Eucharistie.
    18h00 : PAIR : Eucharistie
    A l’entrée des églises ou des cimetières,
    des prières et des rameaux de buis bénis
    seront à votre disposition pour vous aider à vivre
    un temps de recueillement près de la tombe de vos défunts.
    Dans certains cimetières, après la célébration prévue à l’église,
    une personne se tiendra à votre disposition
    pour la bénédiction des tombes.

  • Concerts dans nos églises aujourd'hui 13 et 27 octobre 2019

    Lien permanent

    Le dimanche 13 octobre à 16h à la chapelle de Saint-Fontaine : Concert de Quentin Dujardin (guitare) et Didier Laloy (accordéon diatonique).


     Le dimanche 27 octobre à 17h à l’église de Saint-Séverin : L’Europe baroque avec Philippe Pierlot (basse de viole) et Daniel Zapico (Théorbe) organisé par l’ASBL « Saint-Séverin Musique ».

  • Unité pastorale du Condroz – Intentions de messes du 13 octobre 2019

    Lien permanent

    Dimanche 13 octobre


    09h00 Ouffet : Dfts de nos paroisses.


    09h00 Warzée : Abbé Georges HENRARD ; Marie ROUXHET et dfts des fam. JADIN-ROUXHET.


    10h30 Ocquier : Cyrille et Aimée MARLAIR ; Paul DELHEZ ; Fam. HUBIN-NINANE ; Fam. RENARD-LECLERCQ ; soeur JOSEPHA ; Ceux qui souffrent de maladies mentales.


    10h30 Tinlot : Fam. IMPERIALI ; Lucien MODAVE, Yvonne TAVIER ; Dfts MODAVE-TAVIER, Léopold LION, Renée GASPARD et Lily DUPONT.


    11h00 Fraiture (clinique) : Messe.

  • Retrouvée !!!! Merci

    Lien permanent

     
     
    Child Focus Belgique
     
     
    Laura #DELHEZ a été retrouvée saine et sauve.

    Lire la suite

  • Aujour'hui samedi une centaine de lieux seront plongés dans le noir complet pour sensibiliser à la pollution lumineuse

    Lien permanent
    Le samedi 12 octobre 2019, pour la 12ème fois, leurs homologues francophones de Wallonie et de Bruxelles les accompagneront dans cette manifestation afin de sensibiliser le grand public et les responsables politiques du Sud du Pays à cette problématique.
     

     

    http://www.ascen.be/no

    Nuit de l'obscurité le 12 octobre 2019 à Nandrin clic ici

     

    En Belgique, les éclairages artificiels, qu'ils proviennent de l'éclairage public, commercial, industriel ou résidentiel sont chaque année de plus en plus nombreux.
    Non seulement ils ont un coût énergétique mais ils amplifient également de façon dramatique le problème de la pollution lumineuse.
    Cette pollution a évidemment un impact sur la qualité des observations astronomiques : le ciel noir n'existe plus en Belgique depuis longtemps. Où que vous soyez, même au plus profond de l'Ardenne, vous n'échapperez pas à la vision des halos orangers sur l'horizon. En ville, l'Etoile Polaire est quasiment invisible et rares sont les enfants qui peuvent encore dire « je connais la Voie Lactée car je l'ai vue » !
     
     
  • Tracteur en feu aujourd'hui samedi 12 octobre 2019 à Nandrin Yernée, photos et vidéo

    Lien permanent

    Aujourd'hui  samedi 12 octobre 2019 plus ou moins autour de 13h  , un tracteur est en feu dans les champs en bordure de la route de Yernée  sur l entité  de Nandrin .

     

    Pompiers sur place , 

    Incendie terminé 

    20191012_134248.jpg

     

     

    Plus d info dans la journée  

    20191012_133851.jpg

  • Pharmacie de garde ?

    Lien permanent

    Certaines pharmacies peuvent être de garde la nuit (entre 22 heures et 9 heures) sans apparaître dans les résultats de votre recherche.

    Dans certaines zones du pays, il faut appeler un numéro de téléphone (non surtaxé) pour prendre connaissance des pharmacies de garde la nuit.

    https://www.pharmacie.be/

     

    pharma recherche.JPG

  • Au 1er novembre 2019, il sera interdit de vendre des produits de tabac aux jeunes de moins de 18 ans

    Lien permanent

    Vente punie, pas la consommation

    Au 1er novembre 2019, il sera interdit de vendre des produits de tabac aux jeunes de moins de 18 ans. Le vendeur pourra demander au client de prouver son âge. Cette mesure ne concerne actuellement que les moins de 16 ans. La Belgique s’aligne ainsi sur les pays voisins (France, Allemagne, Hollande).

    On interdit donc la vente de tabac aux moins de 18 ans, comme on avait pu déjà le faire pour l’alcool… A-t-il déjà été envisagé de sanctionner les mineurs qui seraient pris en flagrant délit de consommation sur la voie publique ? « On en est à la première étape : on se focalise sur les vendeurs et la vente est interdite », explique le cabinet de la ministre « Mais les contrôleurs du SPF Santé publique peuvent demander la carte d’identité des jeunes qu’ils croiseraient, alors qu’ils seraient en train de consommer. »

    Rayon statistiques, 70 % des 15-24 ans ont bu de l’alcool au cours de l’année écoulée, alors que le tabac compte 11 % d’adeptes quotidiens dans la même tranche d’âge… qui, malheureusement, ne cible pas que les mineurs.

     

    Par Didier Swysen source

  • Pour obtenir une prime afin d’améliorer les performances énergétiques de son logement, mieux vaut s’armer de patience

    Lien permanent

    Des délais d’attente interminables

    Pour obtenir une prime afin d’améliorer les performances énergétiques de son logement, mieux vaut s’armer de patience. Actuellement, l’administration wallonne traite des dossiers qui remontent parfois… au mois de février!

    Récemment, le SPW Énergie a mis en ligne les délais de traitement. Pour l’instant, seules les anciennes primes sont concernées.

    Les nouvelles primes «habitation», entrées en vigueur au mois de juin dernier, s’y retrouveront prochainement. Avec le nouveau système, qui visait une simplification des procédures, une réduction des délais sera-t-elle possible?

    «La volonté, c’est une simplification pour le citoyen», commente le ministre de l’Énergie Philippe Henry. Et d’ajouter: «Ce qui est simple n’est pas forcément plus efficace.

    Il y a des contrôles, le délai de traitement et des afflux de demandes inattendus…» L’augmentation des montants des primes en mars 2018 a effectivement entraîné une hausse des demandes de primes, les avertissements préalables ayant triplé par rapport à l’année d’avant.

     

    Par SA.B

     

    Source

  • Permanences spéciales pour vos demandes d’intentions de messe

    Lien permanent

     

    Les formulaires de demande d’intentions de messe pour 2020 sont disponibles au secrétariat, dans le fond des églises et sur notre site internet. Ces formulaires complétés peuvent être remis au secrétariat ou lors d’une des permanences spéciales ci-dessous :

    - Les mardis 15 et 29 oct.de 9h30 à 12h chez Christiane et Jean-Pierre Prévot, rue de Moulin 15 à Fraiture.

    - Le mardi 22 oct. de 9h30 à 10h à l’église de Tinlot (André Peters).

    - Le jeudi 24 oct. de 9h à 11h30 à l’église d’Anthisnes (local de réunion) (Olga Thewissen).

    - Le jeudi 24 oct. de 9h30 à 11h chez Marie-Paule Dejardin, rue d’Engihoul 1 à Saint-Séverin.

    - Le vendr. 25 oct. de 9h à 12h chez Andrée Macédoine, rue du village 15 à Ramelot.

    - Le sam. 26 oct. de 14h à 16h chez Anne-Marie et Jean-Marie Beaujean, rue des six Bonniers 31 à Villers-le-Temple.

    - Le lundi 28 oct. de 9h à 12h chez Marie-Claire et Patrick Toubeau, rue de la Gendarmerie 32 à Clavier Station.

    - Le lundi 04 nov. de 9h30 à 11h30 chez Madeleine Thyssen, Grand rue 33 à Ocquier (presbytère).

  • Ils lancent un taxi collectif pour les PMR

    Lien permanent

    La semaine dernière, une société de transport, Mobil ô TOP pour les personnes à mobilité réduite a vu le jour à Tihange. Une véritable aventure familiale lancée par Jimmy, Nicolas et Thierry qui ont pour objectif d’aider les personnes âgées dans la ville de Huy mais également en Wallonie.

    Rendez-vous chez le médecin, besoin de faire des courses, envie d’aller au parc ou au marché ? Mobil ô TOP emmène les personnes âgées ou à mobilité réduite en organisant le transport.

    Après plusieurs mois de préparation, Jimmy et Nicolas, deux frères, et Thierry, leur beau-frère proposent désormais leurs services.

    « Nous allons chercher les personnes âgées ou à mobilité réduite dans un endroit pour ensuite les amener à un point b avec une possibilité de les attendre pendant qu’elles font leurs courses ou qu’elles sont à un rendez-vous médical », nous explique Jimmy, l’un des trois fondateurs.

    Si ce n’est pas la première entreprise de ce genre, les trois hommes ont observé une importante demande et un manque de moyen de transport pour les personnes à mobilité réduite ou âgées, souvent isolées dans la région.

    « L’objectif est de rendre les prix accessibles à tout le monde pour que chacun puisse bénéficier des services », poursuit Jimmy, anciennement ouvrier aux Fonderies Fallais.

    « Il s’agit d’un projet commun car nous avons tous travaillé aux Fonderies jusqu’à ce qu’elles ferment.

    Il a donc fallu rebondir et créer un projet commun ».


    «ON PROCÈDE COMME SI C’ÉTAIT NOS PARENTS »

    Après avoir observé comment
    leurs propres parents pouvaient se déplacer, avec parfois des difficultés à trouver une société de taxi adaptée, les trois fondateurs ont réfléchi à une solution. « Notre maman est atteinte de polyarthrite, ce qui fait qu’elle a du mal à se déplacer. Et ce n’était pas toujours évident pour elle de se déplacer ou alors à des prix exorbitants. Il nous est alors venu l’idée de lancer un taxi collectif qui prenait également en charge les personnes à mobilité réduite pour un tarif raisonnable », souligne Jimmy.

    L’équipe a alors acheté deux véhicules permettant d’accueillir des personnes en chaise roulante.

    « Elles ont été réalisées sur mesure. Nous avons la capacité de prendre en voiture avec nous une personne à mobilité réduite. Il y a en plus 4 places assises. Si les personnes à mobilité réduite souhaitent être accompagnées de quelqu’un, nous ne faisons pas payer l’accompagnant.

    Outre les personnes âgées, nous ciblons également tout le monde. Des jeunes qui souhaiteraient se rendre à l’aéroport, il est tout à fait possible de les conduire avec un tarif de groupe ».


    «NOUS VOULONS DES TARIFS RAISONNABLES »

    L’entreprise lancée souhaite avant tout mettre l’accent sur ses tarifs attractifs.

    « Lorsque nous allons chercher quelqu’un par exemple à Liège et que nous démarrons de Huy, nous ne faisons pas payer l’aller.

    C’est seulement facturé à partir du moment où la personne rentre dans la voiture », ajoute Jimmy. Disponible 24 h/ 24 et 7 jours sur 7, MOBIL ô TOP mise sur l’accessibilité.

    « Nous sommes là tous les jours même en urgence », conclut Jimmy, optimiste.

    Par AMÉLIE DUBOIS

     

    Source

  • Modave Bourse aux vêtements automne-hiver aujourd'hui samedi 12 octobre 2019

    Lien permanent

    Le samedi 12 octobre, de 10 à 14h30, dans la salle Bois Rosine, rue Bois Rosine, à Strée, une bourse
    aux vêtements automne-hiver (0- 18 ans) est organisée.
    Le dépôt est prévu la veille, le 11 octobre, de 17 à 21h et la reprise le samedi 12 octobre, de 19 à 20h.
    Il est demandé un maximum de 20 articles par liste. Prix : 0,50 euro/liste déposée.

    Sachez que 20% de la vente seront retenus au profit de l’asbl AEC (Aide aux Enfants Cancéreux).
    Renseignements : F.Goose : 085/51.30.94.

     

  • Beau week-end avec des températures au-delà de 20 degrés

    Lien permanent

    Aujourd'hui Samedi, un courant de sud-ouest très doux caractérisera la journée. Des pluies pourront toujours déborder sur le nord-ouest du pays, tandis que le soleil devrait se montrer plus généreux en allant vers la Gaume. Une petite averse n’est pas exclue en soirée. Les températures atteindront 16 à 20 degrés.

    Dimanche, la zone de pluie qui ondule sur les Iles Britanniques et la Mer du Nord s’avancera lentement sur la Belgique. A l’avant de ce front pluvieux, il fera particulièrement doux avec des maxima de 18 à 23 degrés. Quelques rayons de soleil sont encore attendus mais l’atmosphère deviendra plus instable avec possibilité de quelques averses.

     

    Source

  • Fairebel et Fairtrade s’associent pour produire un lait chocolaté équitable

    Lien permanent

    La marque Fairebel, qui promeut un lait 100 % belge, et le label Fairtrade, qui assure un prix juste aux producteurs de l’hémisphère sud, ont décidé de s’associer pour produire un lait chocolaté à base de cacao certifié équitable. Une association « qui prouve qu’on peut faire du commerce autrement », soulignent les deux partenaires, alors que les secteurs laitiers et du cacao connaissent d’importantes difficultés. Concrètement, Fairebel s’engage à payer plus pour le cacao afin d’assurer le prix minimum garanti aux producteurs du Sud par le label Fairtrade. À partir du mois de novembre, le prix d’achat du lait au goût de chocolat de la marque Fairebel sera augmenté de 2 cents. Pour chaque produit vendu, un cent sera reversé à la prime Fairtrade dont bénéficient les coopératives certifiées équitables, tandis que l’autre servira au financement d’un projet de développement en Côte d’Ivoire.

     

    Source

     

  • Blind Test du Val Pierrys Vien Anthisnes aujourd'hui 12 octobre 2019

    Lien permanent

    Neuvième édition du Blind-Test du Val Pierrys à Vien-Anthisnes le 12 octobre.
    Principe : retrouver titre et/ou interprète d'extraits musicaux (min. 120), des génériques de séries ou de dessins animés, titres de film, etc.
    Tubes de toujours, quelques "crasses" pour les plus forts, des styles variés, des questions annexes (culture générale... ou pas :) ), le tout supporté par un écran géant.
    Côté pratique :
     ouverture des portes : 19h
     début du jeu : 20h (fin estimée aux environs de 00h/00h30)
     équipe de 4 à 6 joueurs, 4€ par joueur
     petite restauration prévue (pâtes)
    Inscription Obligatoire (nom de l'équipe et nombre de joueurs) via
     
     une demande sur la page de l'event Fb : https://www.facebook.com/events/2281181275312432/
     0499/21.34.81
    Vous recevrez Toujours une confirmation (réponse au mail, commentaire Fb, sms si messagerie vocale).
    Si ce n'est pas le cas, insistez ;)
    Où :Salle du Val Pierrys Rue du Val, 8 4160 Anthisnes
    Téléphone :0499/21.34.81 - Réservation obligatoire
    Tarif 4€
     

  • Exposition de peintures contemporaines et d'art Abstrait du 12 octobre au 8 novembre 2019

    Lien permanent

    L'artiste présente des compositions surprenantes et originales. Les matières rencontrent la couleur.
    Des peintures contemporaines insolites, des formes nébuleuses, des personnages énigmatiques qui sont
    à la frontière du réel et qui voyagent dans votre imaginaire.
    Des compositions abstraites uniques prouvent que l'artiste se partage parfaitement entre les deux styles.
    A voir : vernissage libre le 12-10-2019 à partir de 19h30
    Xpo253  Rue Sainte Margueritte 253 4000 Liège
    Téléphone :0496/621.960 - 04/
     
     

  • Un chantier participatif pour construire une yourte dans le Condroz

    Lien permanent

    Un chantier original a débuté mercredi dans un lieu secret.

    Il s’agit d’une yourte en construction… dans le Condroz.

    Mais vous n’aurez pas plus d’explications sur l’endroit où se situe cette yourte!

    C’est un chantier participatif qui a débuté dans le Condroz.

    L’ASBL Devenirs, qui est une structure d’intégration socioprofessionnelle et de développement sociale, accompagné de L’ASBL Le Foyer l’Aubépine et l’AMO Le Cercle, ont lancé un appel aux habitants des communes du Condroz pour terminer la construction d’une yourte.

    L’occasion pour les participants de découvrir la construction éco-responsable avec des matériaux de récupération. Ce sont les habitants d’Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot qui sont visés, «mais on a eu des personnes de Bruxelles aujourd’hui» sourit Dieudonné Lequarré, l’organisateur du chantier.

    UNE IDÉE ORIGINALE

    «L’idée, c’est d’aller plus loin dans l’éco-construction.

    On a déjà repris des bois de scierie, des déchets, et du papier recyclé pour isoler par exemple», explique Dieudonné. Le gros œuvre de la yourte étant terminé, c’est plutôt un travail de finition qui débute. Mais pourquoi ce lieu doit-il rester secret?

    Ce sont les diverses ASBL créatrices du projet qui veulent rester discrètes pour mettre en place un foyer pour des jeunes en difficulté, «un endroit pour sortir du système scolaire, un lieu de méditation et de retraite.

    Les jeunes du Foyer pourront s’y rendre pour se déconnecter».


    C’est un grand espace de 6 mètres de diamètre très contemporain en ossature bois, qui attend encore de la main-d’œuvre!

    ENTRE 3 ET 5 PERSONNES

    Pour l’instant entre 3 et 5 personnes s’y sont rendues, «entre 6 et 8 personnes ce serait bien, le but est aussi d’apprendre et d’échanger avec les participants, de les former aux éco-matériaux et à ce travail qui est très expérimental», ajoute Dieudonné. Le chantier pourrait durer plus longtemps que prévu, en fonction du nombre d’aidants. Pour participer: Dieudonné Lequarré 0484/26.03.03

     

     

    Par AM 

    Source

  • La solidarité existe encore, en voici la preuve !!!

    Lien permanent

    Mardi en fin d’après-midi, Constant était victime d’un vol à proximité de la Collégiale à Huy. Trois femmes lui ont volé 300 euros dans son portefeuille. C’était tout ce qui lui restait jusqu’à la fin du mois.

    Constant était victime d’un vol ce mardi peu après 14 heures. Trois femmes l’ont accosté et lui ont volé 300 euros sans qu’il ne s’en aperçoive. Suite à cela, l’homme âgé de 73 ans nous faisait part de son désespoir. Le Hutois ne pouvait plus manger jusqu’à la fin du mois. Dans la foulée, un appel aux dons a été lancé.

    Et le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’il a porté ses fruits. Ce jeudi, de nombreuses personnes ont manifesté leur soutien et ont apporté des dons alimentaires à Constant, étonné de cet élan de solidarité.

     L’appel à l’aide du septuagénaire hutois a été entendu. Il a reçu de nombreux dons     

    « Un grand merci à tous.  Je ne m’attendais pas à ça », confie-t-il
    Mardi en fin d’aprèsmidi, Constant Pougin était victime d’un vol à proximité de la Collégiale à Huy. Trois femmes lui ont volé 300 euros dans son portefeuille. C’était tout ce qui lui restait jusqu’à la fin du mois. Suite à notre article paru ce jeudi, un très bel élan de solidarité et de réconfort s’est mis en place. Des dizaines de dons ont été apportés à Constant.

    «UN JEUNE HOMME M’A DONNÉ 100 EUROS»

     L’émotion était vive chez le septuagénaire (VIDÉO).

     Constant nous raconte comment il a découvert ces dons.

  • Des dizaines de bus supprimés à Liège: les voyageurs furieux

    Lien permanent

    Plus de 40 bus ont été supprimés sur pas moins de 9 lignes  mercredi à Liège.
    Une situation qui interpelle les voyageurs, furieux, mais aussi certains employés fatigués de travailler dans de telles conditions. Le TEC réagit et s’explique.

    « Nous sommes dans une situation catastrophique ».
    C’est un véritable appel à l’aide qui est lancé par un employé du TEC Liège Verviers ce mercredi matin. Lui, et de nombreux usagers du réseau de transport en commun ont remarqué que la situation était compliquée depuis la rentrée scolaire.

    Bus bondés ou en panne, des voyageurs ignorés par des bus déjà remplis à ras bord, le tout sous un temps maussade et pluvieux.
    Bref, le mécontentement est palpable aux arrêts de bus et sur les réseaux sociaux. Et ce mercredi, rien ne s’est arrangé, bien au contraire.

    Des lignes à forte fréquence

    De nombreux bus ont même été supprimés simultanément sur plusieurs lignes fondamentales du réseau. Des tracés que de nombreux Liégeois empruntent quotidiennement, comme par exemple, la ligne 1 qui relie Coronmeuse aux Guillemins.
     
    Celle-ci s’est vue amputée de 18 voyages ! La ligne 4, la boucle urbaine de la ville, en avait cinq de moins. Même traitement pour la ligne 24 qui relie la place Saint-Lambert à Vottem, qui se voit retirer 13 voyages ! Sans oublier les lignes 12, 16, 138, 58, 7 et 70, elles aussi touchées le même jour.
     
     
    Au total, plus de 40 bus ont été supprimés et 9 lignes ont été impactées. Pour certains employés, la situation est tout simplement devenue inacceptable et n’a que trop duré : « Lorsqu’on aime son métier et qu’on voit ça, c’est très dur. Il faut aussi et surtout se mettre à la place des voyageurs.
     
    Je suis au TEC depuis longtemps et je n’avais jamais vu ça. Quelle tristesse. Pauvres voyageurs », nous explique un employé, effondré.
    Plusieurs explications

    Sur le site du TEC, on explique ces suppressions de bus par des « problèmes de logistique ».
    Mais en y regardant de plus près, l’explication est tout autre : « Il faut avouer que nous rencontrons un problème au niveau du parc de véhicules. Les anciens bus arrivent en fin de vie et sont donc susceptibles de tomber très souvent en panne.
     
    En plus de cela, les nouveaux bus, notamment hybrides, connaissent des problèmes de jeunesse. Et aujourd’hui, lorsqu’un bus tombe en panne nous n’avons plus de bus de réserve pour remplacer ceux à l’arrêt. La situation est compliquée.
    Quand on entend qu’il faut privilégier les transports verts et que derrière on réduit les investissements… Il faut que les politiques revoient clairement leur copie », explique Dona Balbo, secrétaire régionale CGSP au TEC.

    Mais ce n’est pas tout : « Nous faisons face aussi à un manque cruel de personnel. Il manque au moins 20 conducteurs pour pouvoir fonctionner au maximum et sortir tous les bus le matin.
     
    Depuis, nous avons changé l’examen de recrutement que nous avons adapté, en le rendant moins compliqué et davantage centré sur le concret. Mais globalement, c’est un phénomène de société. Le travail de conducteur est difficile. Les horaires sont décalés et on commence très tôt.
     
    Il faut aujourd’hui réinvestir dans les transports.
     
    Et convenablement. Ces dernières années nous avons subi des coupes budgétaires. Il faut que ça change ».
     
    Le TEC: «Nous avons connu plusieurs pannes»


    Contacté par nos soins, le TEC s’explique : « Nous avons effectivement rencontré plusieurs problèmes sur nos lignes depuis la rentrée », commence Carine Zanella, porte-parole du TEC Liège Verviers.

    « Depuis le mois de septembre, nous sommes confrontés à plusieurs pannes de nos nouveaux bus hybrides Solaris. Nous sommes en train de régler le problème. Nous avons appelé des spécialistes de chez Solaris pour réparer les pannes et nous apporter leur expertise ».

    Au sujet des lignes impactées : « Lorsque des pannes arrivent, nous supprimons les bus qui roulent sur des lignes qui ont une fréquence plus élevée. Nous n’allons pas supprimer des bus sur des lignes où les voyages ne se font qu’une fois toutes les heures. De plus, nous avons aussi des problèmes avec nos vieux véhicules.
     
    Mais 70 nouveaux bus articulés hybrides pourraient arriver en 2020 ». Ajouté à cela, le TEC admet manquer de personnel : « Oui, nous manquons de chauffeurs. Nous avons d’ailleurs lancé une grande campagne de recrutement.
     
    Nous aimerions embaucher 50 chauffeurs sur Liège pour pallier au manque ainsi qu’aux différents départs en pension. Aujourd’hui, on peut dire qu’il en manque 20 à Liège pour fonctionner à plein régime. Nous faisons le maximum pour régler la situation ».
     
    Une pétition est lancée et sera envoyée à la Région
     
    Impacté lui aussi par ces pannes, Fabrice Dreze, conseiller communal MR à la Ville de Liège a lancé une pétition ce mercredi : « Ces dernières semaines, en tant qu’usager, j’ai vu des étudiants arriver en retard, des bus remplis et des usagers ignorés sur le côté de la route, faute de bus.
     
    Aujourd’hui, nous voulons trouver des solutions. Il faut faire un audit pour connaître le nombre de bus qui sont encore utilisables et pouvoir s’organiser.
     
    On ne peut plus continuer comme cela. Nous allons d’ailleurs envoyer cette pétition au ministre de la Mobilité de la Région wallonne. Il faut que les choses bougent. Le manque de moyens c’est une chose, mais il faut aussi savoir organiser ses services ».
     
    18

    C’est le nombre de bus qui ont été supprimés ce mercredi sur la ligne 1. Celle-ci est fondamentale car elle relie Coronmeuse aux Guillemins, en passant par la place Saint-Lambert.
     
    Par Stefano Barattini
     
     

  • Offre d'emploi Nandrin

    Lien permanent

     Aides-soignants(es) dans la région de Nandrin. L'offre complète par ici 

     

    Vous réalisez des soins d’hygiène et de confort :
    Aide à l’hygiène, toilette, habillage
    Aide à la mobilité
    Aide à la prise des repas
    Vous êtes attentif(ve) à l’état de santé du patient sur les plans physique, psychique et social
    Vous informez et conseillez le patient et/ou sa famille
    PROFIL REQUIS :
    Vous possédez le Visa aide-soignant(e)
    Vous êtes très motivé(e), respectueux(se), impliqué(e) dans votre travail, organisé(e)
    Vous avez des bonnes capacités de communication et un intérêt pour l’accompagnement de la personne âgée dans sa vie quotidienne
    Vous avez une bonne compréhension de la langue française afin d’écouter les demandes des patient
    Permis B + véhicule fortement souhaités car la zone est mal desservie par les transports en commun
    Une aide à l’emploi est un plus
     
    Vous signez d’abord un CDD de 3 mois, prolongeable, en vue CDI.
    Temps de travail : 21h/semaine
    Horaires variables du lundi au vendredi entre 7h et 22h
    Un weekend sur deux de 7H00 à 13H30 ou 15H00 à 22H00
    EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE :
    Une expérience en tant qu’aide-soignant(e) est un plus
    Stage éventuel en fonction du profil
    LIEU : Nandrin
    SECTEUR D'ACTIVITE : Hospitalier
    TYPE DE CONTRAT : CDD en vue de CDI
    CONTACT : Anaïs Antoine
    RENSEIGNEMENTS : 0491/37.40.26
    CV & LETTRE DE MOTIVATION : anais.antoine@mirhw.be

     

     

    72839154_451086348839936_6221152981706866688_n.jpg