- Page 4

  • Repas spectacle au profit de l'ASBL Mobilok le 5 octobre 2019

    Lien permanent


    le 5 octobre 2019 dès 18 h
    Réservations avant le 1/10/19
    0497/80.20.26 ou 0493/85.41.83
    Paiement sur le compte Mobilok Events
    BE 59 7320 4792 5226

  • Pour les étudiants, Une application pour apprendre ses leçons en chansons

    Lien permanent

    La rentrée scolaire passée, peut-être que certains pensent déjà aux tests et examens à venir. La start-up Studytracks a lancé, en 2016, une application qui permet de réviser en musique. Le projet vient de lever un million d’euros auprès, notamment, de Leansquare, basé à Liège.

    Se basant sur la méthode d’apprentissage faisant appel aux sciences cognitives, la start-up a lancé une application du même nom destinée aux élèves et étudiants anglophones et francophones. Avec des cours mis en musique par des artistes rap et pop, il serait alors plus facile d’apprendre ses leçons. Studytracks met à disposition des fiches de résumé rédigées par des professeurs puis mises en musique pour une mémorisation facilitée, rapide et sur le long terme. Pour la francophonie, on peut retenir les artistes Soprano et JoeyStarr qui ont prêté leur voix et leur flow à des cours de math et de philosophie.

    « Chaque chanson est créée de manière à maximiser la rétention d’informations. Cette méthode d’apprentissage a fait ses preuves auprès de milliers d’étudiants dans le monde. Les enseignants y voient un moyen de gagner du temps, les élèves d’acquérir les fondamentaux en s’amusant », expliquent les créateurs de l’application.

    Lancée en Angleterre et aux États-Unis en 2016, puis en France en mars 2018, l’application, qui contient 1.500 chansons (dont 500 en français), comptabilise déjà 400.000 téléchargements dans le monde. Disponible sur l’App Store et Google Play, l’application Studytracks est gratuite, mais propose aussi un abonnement premium à 4,99€ par mois.

    Par  S.M.G

     

    Source

  • Attention, si vous êtes en ASBL, il ne vous reste que 7 jours pour enregistrer vos bénéficiaires effectifs dans le registre UBO !

    Lien permanent

    REGISTRE UBO Registre UBO les infos clic ici

    1. Comment encoder des informations dans le Registre UBO ?

    Vous disposez d’un délai étendu au 30 septembre 2019 pour encoder vos bénéficiaires effectifs pour la première fois. Vous pouvez d'ores et déjà enregistrer vos bénéficiaires effectifs en vous connectant à l'application prévue à cet effet(link is external) sur le portail MyMinfin.
     
     
     
     
    1 DEFINITION D’UN BENEFICIAIRE EFFECTIF (UBO)
    Le terme UBO ou bénéficiaire effectif désigne la ou les personnes physiques qui, en dernier ressort, possèdent
    ou contrôlent un Redevable d’information. Différentes catégories de UBO existent en fonction du type de
    contrôle qu’ils possèdent, du rôle de la personne concernée, et du type de Redevable d’information concerné.
    La définition de bénéficiaire effectif est reprise à l’article 4, 27° de la Loi du 18 septembre 2017.

    Échéance : 30 septembre.

    Pour toute question >

    https://aisf.be/registre-ubo/ ou contactez notre conseiller juridique : conseiller@aisf.be

  • On nous demande de vous informer d'un nouveau groupe de Sophrologie Caycédienne qui va bientôt débuter à Scry

    Lien permanent

    Sophrologie Caycédienne 

    ENVIE DE :

    -SERENITE ET BIEN-ÊTRE.

    -GERER VOTRE STRESS.

    -ACQUERIR UNE ATTITUDE POSITIVE FACE AUS ALEAS DE LA VIE.

    -DEVELOPPER UN MIEUX ETRE ET VOTRE CONFIANCE.  

    REJOIGNEZ-NOUS !!!!!!

    UN GROUPE DE SOPHROLOGIE CAYCEDIENNE VA COMMENCER A SCRY FIN DU MOIS DE SEPTEMBRE.

     N’hésitez pas à me contacter :     RAQUET Sylvie       0476/311727

    sylviejacquesraquet@hotmail.com

     

    N’hésitez pas à me contacter :     RAQUET Sylvie       0476/311727 

    Des info sur Tinlot    

  • JobDays@Defence 2019 les 13 et 20 octobre 2019

    Lien permanent

    Un emploi à la Défense représente bien plus qu’exercer en tant que soldat ou matelot.

    Laissez-vous surprendre par nos offres.

    Inscrivez-vous afin de visiter une unité de 10 à 16 heures les 13 et 20 octobre prochains.

    Les nouveaux postes vacants à la Défense sont ouverts !
    Intéressés ? Rendez-vous sur

    https://m.mil.be/fr/jobs-education-mobile

    pour découvrir les possibilités d'emploi et de carrière

    13 OCTOBRE 2019

    Flawinne2 Bataillon Commando1/4 Élément Médical d’Intervention 

    Florennes
    2 Wing Tactique
    80 UAV Squadron
    1/4 Élément Médical d’Intervention

    Amay
    4 Bataillon Génie

    Burcht
    11 Bataillon Génie

    Brasschaat
    Bataillon Artillerie

    Lombardsijde
    Bataillon Artillerie

    Bourg-Léopold
    Brigade Motorisée

    Marche-en-Famenne
    Brigade Motorisée

     

    20 OCTOBRE 2019

    Tielen
    3 Bataillon de Parachutistes

    Coxyde
    Base de Coxyde

    Heverlee
    Bataillon Chasseurs à Cheval (ISTAR)

    Zeebruges
    Base Marine1/4 Elément Médical d'Intervention

    Neder-Over-Heembeek
    Hôpital Militaire Reine Astrid

    Source

     
     
     
     
  • ROYAL CORGI le 25 septembre 2019 Centre Culturel Amay

    Lien permanent
    25 septembre 2019 @ 16:30 – 18:00
    OÙ :Centre Culturel Amay 3 rue Entre deux Tours 4540 Amay
    CONTACT :  085/31 24 46
     

    Réalisation : Ben Stassen, Vincent Kesteloot

    Année : 2019

    Durée : 1h33

    Résumé :

    Les mésaventures de Rex, le chien préféré de la reine d’Angleterre, qui perd son statut de favori et se retrouve perdu dans un chenil au milieu de chiens abandonnés. Sa quête pour retourner à Buckingham et retrouver les faveurs de la Reine l’amènera à affronter de nombreux dangers mais aussi à rencontrer l’amour.

    Cette année, avant chaque projection, nous avons le plaisir de vous faire découvrir un petit bijou de trois minutes : « Semah » de Berna Güzel.

     

    Source

  • Petit déjeuner Santé Clavier Organisé par PCS Condroz 28 septembre 2019

    Lien permanent

    9h : Petit déjeuner (avec des produits locaux) 4 euros.
    10h : Conférence de santé. Le thème pour cette fois : "Les centres de Planning Familial, c'est à tout âge!" par le planning familial Ourthe-Amblève. Gratuit.

    Réservations indispensables avant le 25/09 auprès d'Anabelle Gérard au 0474/77 51 46 (nombre de places limité)
    ATTENTION! Le fait d'indiquer "participe" sur l'évènement facebook ne suffit pas pour être inscrit.

     

    9h : Petit déjeuner (avec des produits locaux) 4 euros.
    10h : Conférence de santé. Le thème pour cette fois : "Les centres de Planning Familial, c'est à tout âge!" par le planning familial Ourthe-Amblève. Gratuit.

    Réservations indispensables avant le 25/09 auprès d'Anabelle Gérard au 0474/77 51 46 (nombre de places limité)
    ATTENTION! Le fait d'indiquer "participe" sur l'évènement facebook ne suffit pas pour être inscrit.

    (Si vous participez au petit déjeuner, vous êtes cordialement invités à rester pour la conférence).

    Une organisation du Plan de Cohésion Sociale du Condroz, avec le soutien de la commune de Clavier et de la Wallonie.

    PCS Condroz

    Petit déjeuner Santé Clavier

    Petit déjeuner Santé Clavier

    Public
     · Organisé par PCS Condroz
  • LA JOURNÉE DÉCOUVERTE ENTREPRISES 2019 EST LANCÉE, RENDEZ-VOUS LE 6 OCTOBRE

    Lien permanent

    150 sociétés wallonnes vous attendent le 6 octobre!

    La Journée Découverte Entreprises est de retour en Wallonie depuis 2018. L’opération existe depuis 1994. Jadis organisé par le groupe Roularta, qui poursuit l’opération en Flandre (Open Bedrijven Dag), l’événement a effectué, l’an dernier, son retour au sud du pays après une année 2017 sans édition. Sudpresse a repris l’organisation pour la Wallonie. Et fort du succès de 2018, votre quotidien remet le couvert cette année. L’événement se déroulera le dimanche 6 octobre. Plus de 150 entreprises participent à l’opération.

    « En tant que premier groupe média francophone, nous devons supporter notre région, la Wallonie », explique Pierre Leerschool, Directeur Général de Sudpresse. « De nombreuses entreprises font la fierté et la puissance de la Wallonie. Avec notre partenaire, l’Union Wallonne des Entreprises, nous devons mettre en avant la créativité, le savoir-faire, la dynamique de ces sociétés auprès des familles. Nous sommes très fiers d’avoir relancé cette initiative qui connaît aussi un vif succès en Flandre. Notez d’ailleurs que l’événement sera une nouvelle fois national. »

    L’édition 2019 de la Journée Découverte Entreprise en Wallonie a été officiellement lancée ce jeudi soir lors de la soirée « Start » chez Rossel Printing Company, l’imprimerie de presse belge du groupe Rossel, à Nivelles, en présence d’une centaine d’invités, essentiellement des dirigeants d’entreprises wallonnes qui participent à l’opération.

    « La Journée Découverte Entreprises montre que le dynamisme wallon est une réalité, nous dit Olivier de Wasseige, administrateur délégué et directeur général de l’Union wallonne des entreprises. C’est important que les citoyens s’en rendent compte. La Wallonie compte 78.000 entreprises, de toutes les tailles, de tous secteurs. On l’ignore parfois, parce que beaucoup sont très discrètes. On parle souvent des mêmes qui sont très visibles. Mais il y a beaucoup d’entreprises, qui sont parfois un peu cachées, mais qui font des choses extraordinaires, qui exportent énormément, qui sont des leaders mondiaux. Le grand public va se rendre compte que notre société wallonne au sens large se développe, grâce à ces 78.000 entreprises qui contribuent énormément à l’emploi. Les entreprises wallonnes représentent environ 700.000 emplois en Wallonie, c’est quand même énorme. Et c’est en croissance chaque année, de 15.000 à 20.000 emplois nets en plus chaque année. »

    Par NICOLAS DEWAELHEYNS

     

    Source

     

  • Ils ont commandé en avril dernier auprès d’Immo châssis LMI Concept de Nandrin, 3.000 € pour des châssis qu’ils n’auront jamais

    Lien permanent

    Les apparences sont souvent trompeuses. Le couple Tintin ne dira sans doute pas le contraire. En avril dernier, ils ont sollicité les services d’un entrepreneur pour compléter la rénovation de leur maison. « Nous sommes en train de rénover une maison à Strée. N ous devions remplacer les châssis et la porte de garage. Étant du coin, nous avons souhaité faire appel à quelqu’un de la région. C’est pourquoi, nous sommes allés chez Immo châssis LMI Concept à Nandrin, pensant que c’était quelqu’un d’honnête », nous explique Manu Tintin.

    En avril dernier, le couple Tintin a passé commande auprès de l’entrepreneur implanté à Nandrin. « Nous avons passé commande pour un montant total de 14.832 euros avec un acompte de 20 %, soit 2955 euros que nous lui avons versés rapidement le 24 avril. Nous devions recevoir nos châssis durant la première semaine du mois de juin », souligne Manu Tintin, visiblement énervée. Mais tout ne s’est pas déroulé comme prévu !

    Au fur et à mesure des mois, le couple ne voyait toujours pas arriver sa commande ! Appels téléphoniques et mails se sont échangés avec l’entrepreneur. « Nous lui demandions où en était notre commande. Il disait que l’usine de fabrication avait beaucoup de travail et donc qu’elle avait du retard. Dans le courant du mois d’août, nous n’avions toujours rien. Nous avons téléphoné à l’usine et on nous a dit que l’entrepreneur n’avait jamais versé l’acompte pour lancer la fabrication des châssis. Nous voulons récupérer notre argent ! Où est-il passé  ? », ajoute Alain Tintin.

    « On ne les récupérera jamais »

    Il y a quelques jours, Manu Tintin a publié un message sur les réseaux sociaux, dans lequel elle témoigne son mécontentement. « Il a proposé que l’on paie le solde restant sur le compte de son soi-disant avocat. Il était hors de question pour nous de payer encore 11.000 euros sur un compte où on ne savait pas où allait notre argent ! Nous avons déjà perdu assez d’argent comme ça. Je ne veux pas qu’il refasse le même coup à quelqu’un d’autre », affirme-t-elle.

    Le couple Tintin qui se souviendra longtemps de cette mésaventure a passé commande dans une autre entreprise. « Nous recevrons finalement nos châssis au mois de novembre via un autre entrepreneur mais en attendant, nous avons perdu 3.000 euros que l’on ne récupérera jamais et des marchandises que l’on aura jamais  », se désole Manu Tintin.

    « J’ai déposé le bilan le 2 septembre »

     

    Contacté par nos soins, le patron d’Immo Châssis, qui a déposé son bilan le 2 septembre dernier, a souhaité s’exprimer face aux accusations à son encontre. Et se défend. « J’ai essayé de trouver une solution avec mes clients, j’ai fait tout ce que j’ai pu pour que la commande se passe le mieux possible. En avril dernier, lorsque le couple Tintin est venu passer commande j’étais en redressement judiciaire mais je faisais tout ce que je pouvais pour faire face à la situation. Ils m’ont versé un acompte de 3.000 euros. Je ne les ai pas versés à l’usine car j’ai eu des frais à ce moment-là. J’ai dû payer des salariés. J’ai proposé à la famille Tintin de payer le solde restant sur le compte de l’avocat mais ils ont refusé mes propositions. Si cela avait été accepté, à l’heure actuelle, ils auraient reçu leurs châssis. Mais ils n’ont rien voulu entendre », nous confie l’entrepreneur.

    PAR AMÉLIE DUBOIS

    Source

  • Résultat du week-end pour BURDINNE – TEMPLIERS NANDRIN

    Lien permanent

    BURDINNE – TEMPLIERS NANDRIN B 3-1

    Les buts: 12e Calabon (0-1), 34e sur pen. Petit V. (1-1), 60e Zycha (2-1), 72e Petit V. (3-1)

    Burdinne: Werner, Koch, Petit V., Delhalle A., Thirion, Delhalle T., Cornelis, Deltour, Van Reymenant, Petit B., Zycha.

    Templiers Nandrin B: Piette, Dessart (66e Renglet), Hossay, T’Jean (66e Gaspard), Calabon, Sauvage J., Gruslet (73e Gelmini), Emonds Alt, Sauvage A., Castagne, Sauvage L.

    Cartes jaunes: Thirion (55e), T’Jean (59e), Emonds Alt et Petit B. (64e)

    Arbitre: M. Henquet

  • Résultat du week-end TEMPLIERS-NANDRIN-XHORIS

    Lien permanent

    TEMPLIERS-NANDRIN........1

    XHORIS.....................3

    Les buts: 7e Djaouaoua (0-1), 22e Burton (1-1), 55e Longnoul(1-2), 82e Barankiewicz sur pen (1-3).

    Templiers-Nandrin: Hanosset, Damsin, Bertels (65e Janin), Barbay, Velter (45e Mare), Sougnez, Burton, De Blaere, Di Pasquale, Bawin (71e Henry), Grégoire.

    Xhoris: Hoferlin, Banneux, Prieto, Clotuche, Bernard, Mack, Sacre, Barankiewicz (90e Ghafghaf), Djaouaoua (60e Mackels), Lawarrée, Lognoul (75e Jacot).

    Cartes jaunes: Sacre (40e), Banneux (55e), Bernard (59e), Lognoul (60e), Burton (64e), Barbay (75e), Henry (80e).

    Cartes rouges: Janin (80e), Velter (90e).

    Arbitre: M. Kizedioko

  • Pèlerinage à Saint-Pompée et fête du cochon le 29 septembre 2019 à Amay

    Lien permanent

    3e édition de LA FETE DU COCHON
    Et reprise du pèlerinage séculaire à Saint-Pompée d’Amay, protecteur des cochons.

     

     

     

     

  • Un avis d’annonce est en cours jusqu’au 2 octobre 2019 sur le projet de gîte est en cours dans le hameau de Lagrange, à Anthisnes

    Lien permanent

    Un avis d’annonce de projet est actuellement en cours au sein de la commune d’Anthisnes. Les Anthisnois qui le souhaitent sont donc invités à s’exprimer sur le dossier. Le projet concerne en réalité la transformation d’une ancienne ferme en habitation et en gîte au cœur du hameau de Lagrange par le couple Marchal-Verjans.

    « Ils souhaitent transformer le bâtiment en deux parties avec leur habitation d’un côté et un gîte pouvant accueillir 2 à 5 personnes », précise Nathalie Seron, échevine en charge de l’Aménagement du territoire. « Ce ne sera donc pas un gros gîte mais une petite infrastructure. Monsieur Marchal est menuisier et c’est lui qui réaliserait les travaux. » Résidant actuellement à Ouffet, le couple se rapprochera ainsi de leur fille dont le cabinet médical est situé juste à côté.

    L’annonce de projet a été publiée « car il y a un recul important du bâtiment par rapport à la limite des voisins et de la voirie. Autrement, le dossier ne comporte rien de spécial. » Les propriétaires devront également prévoir un nombre de places de parking suffisantes pour ne pas encombrer la rue.

    Infos pratiques

    Le dossier peut être consulté au service urbanisme de la commune les lundis, mercredis, jeudis et vendredis de 8h30 à 11h30 et les mardis de 15h à 19h. Les réclamations ou observations écrites sont à envoyer au collège communal pour le 2 octobre au plus tard par courrier ordinaire (cour Omalius 1 à 4560 Anthisnes), par courrier élecj tronique (philippe.gemmel@anthisnes.be ou marie.legast@anthisnes.be) ou remises en main propre.

     

    Par J RE

    Source 

  • Accident:une violente collision frontale ce samedi 21 septembre 2019 route de Yernée N 696

    Lien permanent

    Une violente collision frontale entre deux voitures à Engis: deux blessés graves.

    Un accident impliquant une Suzuki Swift et une Kia Carens s’est déroulé ce samedi soir route de Yernée à Engis. Les occupants de la Suzuki ont été transporté à l’hôpital dans un état grave.

    Un important accident impliquant deux voitures s’est déroulé ce samedi soir aux alentours de 19h40 route de Yernée à Engis, a indiqué la zone de police Meuse-Hesbaye.

    La collision frontale s’est déroulée dans « le tourne à gauche » entre une Suzuki Swift et une Kia Carens. Chaque véhicule avait à son bord deux personnes : une conductrice originaire de Villers-le-Bouillet de 31 ans et un Amaytois de 30 ans pour la Suzuki, Un Amaytois de 53 ans et une enfant de 11 ans dans la Kia.

    Les occupants de la Kia n’étaient que légèrement blessés. L’état des deux trentenaires présents dans la Suzuki était beaucoup plus inquiétant. La dame fut emmenée à la clinique Saint-Joseph de Liège et le passager fut de son côté transporté à la Citadelle.

    Au moment de leur admission, leurs jours étaient considérés en danger. La police Meuse-Hesbaye se veut rassurante ce dimanche midi et a précisé que leur pronostic vital n’était plus engagé.

    Le parquet de Liège a été avisé et un expert s’est rendu sur place pour déterminer les circonstances précises de l’accident.

    Source

  • Attention, Des sangliers énervés à Seraing

    Lien permanent

    Jeudi 19 septembre 2019 au  matin à Seraing, les habitants ont connu un réveil compliqué.

    Aux alentours de 10h30, une dizaine de sangliers a fait irruption dans la rue de la Boverie, sous les yeux ébahis des habitants qui assistent à la scène depuis leur domicile : « J’en ai vu passer deux devant chez moi ! Il y en avait même un qui est allé percuter la porte de mon voisin et puis ils ont couru dans la ruelle qui est juste à côté de chez moi. C’était impressionnant ! », explique une riveraine.

    Lourds de 50 à 80 kilos, ces sangliers provenaient des bois présents sur la commune. Ils s’en seraient échappés pour arriver finalement près de la rue de la Boverie. Très rapidement, les forces de police de la zone de Seraing-Neupré se rendent sur place. Au total, huit agents arrivent sur les lieux de la mêlée et tentent, immédiatement, d’attraper les sangliers en fuite.

    « Arrivé dans mon salon »

    Pris au piège, les sangliers s’énervent et paniquent de plus en plus. Ils chargent même les agents de police qui essayent de maîtriser la situation.

    Certains en profitent pour s’échapper par les jardins et arrivent finalement dans la cour de Benoit : « Ils ont tapé contre les châssis et ensuite contre la vitre. Regardez, elle est totalement brisée ! Et il est même rentré dans le salon ! », constate le Sérésien.

    Malgré un travail acharné, la police de Seraing décide d’appeler des renforts. Ils font alors appel à Patrice Gilsoul, responsable de la destruction de la Ville.

    Très vite, le chasseur va tout faire pour mettre un terme à la situation et abat un sanglier avant que le reste du groupe ne prenne la fuite.

    Par STEFANO BARATTINI

     

    Source 

     

    Plus d'Info ? 

    Blog de Seraing 

  • Aujoud'hui Templiers-Xhoris, le choc du week-end

    Lien permanent

    Ce dimanche, Templiers accueillera Xhoris pour la 6e journée de championnat de P2A. Une rencontre entre deux équipes candidates au tour final. Du côté de Templiers, c’est avec le plein de confiance que les hommes de Fabrice Pieters aborderont ce match. « Bien sûr que nous sommes confiants. Nous jouons à domicile et nous restons sur deux victoires consécutives », déclare l’un des hommes en forme de ce début de saison, Steve Bawin.

    Xhoris, quant à lui, reste sur deux défaites de rang et doit à tout prix relever la tête. « Nous irons à Templiers avec un bon état d’esprit et avec l’envie de jouer notre football. Nous devons effacer les récentes défaites », commente l’ancien fizois, Karim Ghafghaf. Ces défaites, il les explique par un enchaînement de petits détails. « C’est un mélange de pleins de choses. Un peu un manque de concentration par certains moments, un manque de chance, un manque de justesse. Nous allons travailler pour gommer tous ces petits défauts. »

    Pour Templiers, la situation est opposée. Après des résultats un petit peu décevants au début, Fabrice Pieters et ses hommes restent sur deux succès face à Braives et Waremme B. Deux bons résultats qui placent l’équipe sur le podium du classement. Une position au championnat qui n’étonne pas Steve Bawin. « Je m’attendais à cela car, même si l’on vient de P3, presque l’entièreté du noyau a déjà joué au moins en P2. Je savais que le temps d’adaptation dont nous allions avoir besoin serait relativement court. Nous avons perdu face à Flémalle et Verlaine B, deux équipes à notre portée. C’est dommage car nous menions au score les deux fois. Sans cela, nous serions leader du championnat. »

    À l’image de son équipe, le joueur offensif est en grande forme. « J’ai disputé 4 matches sur 5, et j’ai marqué lors de chacun d’entre eux. Je suis satisfait de mon début de saison. J’ai connu quelques blessures l’an passé, j’espère que c’est terminé et que je vais pouvoir vivre une saison pleine. »

    Pour l’expérimenté Karim Ghafghaf, cette saison est peut-être la dernière de sa carrière. « Après la fin de saison passée, je me suis déjà posé la question de savoir s’il fallait encore continuer ou pas. J’avais une belle proposition pour devenir T2 à Durbuy, mais l’offre de Xhoris m’a convaincu et j’ai décidé de continuer à jouer. Je ne vais pas me prononcer trop tôt, mais il est possible que ce soit ma dernière saison en tant que joueur. Je verrai bien en fin d’année comment je me sens », ponctue le joueur de 38 ans.

    Par GUILLAUME TIRION

     

    Source

  • Journée sans voiture ce dimanche

    Lien permanent

    De 9h30 à 19h, les voitures devront rester dans les garages ou les parkings à Bruxelles. L’espace public deviendra la propriété des cyclistes et des piétons. Cette journée s’applique à tout le monde, excepté transports en commun, taxis, autocars, services de secours, personnes handicapées munies de la carte, corps diplomatiques et véhicules d’utilité publique.

    La vitesse maximum est limitée partout à 30 km/h! Les automobilistes qui seraient pris en flagrant délit de circulation sans dérogation risquent une amende, voir la confiscation du véhicule, s’ils refusent d’obtempérer aux injonctions du policier. Pour cette journée, la Stib et De Lijn jouent la carte de la gratuité! L’offre de service sera également revue avec un renfort important pour la plupart des lignes de métro, bus et trams. Vous habitez en périphérie et vous souhaitez vous rendre à Bruxelles ce dimanche?

    Le meilleur moyen est d’utiliser les transports en commun. La SNCB met en place un ticket Mobility au tarif de 6 euros. Pour ceux qui souhaitent venir en voiture, le plus simple est de vous rendre au parking C du Heysel où vous disposerez de 8.000 places (10€ la journée) et d’un accès facile à différentes stations de métro proches. Les autres parkings à disposition (capacité limitée) sont: parking Stalle, parking UCL, parking Westland Shopping Center (5 euros pour la journée), le parking Brico Plan-It et le parking du Ceria. Même lors de la journée sans voiture, le code de la route reste d’application. À vélo, respectez les feux de circulation, les sens de circulation et les priorités.

    Surveillez vos enfants, la place des piétons est sur le trottoir.

    Par .I.A

    Source

  • La sécheresse se poursuit en Belgique

    Lien permanent

    À l’instar de la semaine dernière, notre week-end sera baigné par une température estivale.

    Un conseil : profitez bien de ce dimanche car, dès lundi, les températures vont chuter.

    Et ceux qui attendent la pluie avec impatience vont avoir leur vœu (un peu) exaucé : elle est annoncée et sera le lot quotidien de la semaine prochaine.

    Mais il n’y aura pas de quoi faire disparaître la sécheresse qui est fortement marquée chez nous. On annonce, en tout, l’équivalent d’une vingtaine de millimètres qui tomberont, avec un pic annoncé le jeudi (5 mm).

    Depuis le 1er septembre, il n’a plu à Uccle que 11,9 mm alors que la moyenne, pour un mois de septembre complet, est de près de 69 mm. On devrait atteindre, pour ce mois de septembre, environ 32 mm. Ce qui n’est pas beaucoup.

    Nous avons épluché le site de l’IRM. Sur les trente derniers jours, seulement 17,4 mm de précipitations ont été récoltés. Depuis le début de l’année, on est à 527,8 mm. Entre le 1er janvier et le 30 septembre, la normale est de 620,5 mm. On ne l’atteindra certainement pas. Au niveau du nombre de jours de pluie, on est actuellement à 116 jours. S’il pleut tous les jours entre le dimanche 22 septembre et le lundi 30 septembre, on sera à 125 jours de pluie. Or, la normale à Uccle pour les 9 premiers mois de l’année est de 144 jours. Cela veut dire qu’il nous manquera au moins 19 jours de pluie par rapport à la normale.

    Pas alarmante, mais...

    Jeudi, la cellule « sécheresse » en Wallonie s’est réunie pour faire le point. Elle a déclaré que les trop faibles précipitations de ces quatre dernières semaines entraînent une aggravation de la situation de sécheresse en Wallonie. « Dans les prochains jours, les prévisions prévoient de faibles pluies qui ne devraient pas entraîner une modification notable de la situation ».

    Mais la situation, que ce soit au niveau de la distribution d’eau, des volumes d’eau dans les barrages réservoirs ou des nappes souterraines n’est pas alarmante.

    La cellule constate tout de même que les débits des cours d’eau ont fortement décru et atteignent à présent des valeurs historiquement faibles. « Les pluies attendues dans les prochains jours ne devraient pas inverser durablement la tendance. Il faudra pour cela attendre des pluies automnales abondantes ».

    Retraité depuis le printemps dernier, Paul Dewil reste toujours un expert de la question en Wallonie. « Des cours d’eau comme la Semois, l’Ourthe et l’Amblève sont à des niveaux très bas. Il suffit d’aller voir à la cascade de Coo pour le constater », témoigne-t-il. « Si on a un bon hiver avec une bonne recharge, ça ira mieux mais cela fait deux ans que ce n’est plus le cas ».

    Par PIERRE NIZET

     

    Source

  • Une nouvelle technique d’entraînement Foot a été présentée à Clavier

    Lien permanent

    lundi 16 septembre 2019, une nouvelle technique d’entraînement a été présentée à Clavier.

    L’entrainement a été donné à 5 jeunes joueurs de La Clavinoise âgés entre 6 et 8 ans, sous l’œil attentif de José Huynen, qui commentait l’entraînement en détail aux 26 formateurs présents afin de leur expliquer sa façon de faire. « L’enfant ne joue pas pour apprendre, il apprend en jouant. »

    Telle est la philosophie adoptée par le pédagogue.

    Celle-ci se ressent rapidement dès le début de l’entraînement. En effet, si certains coaches font légèrement courir leurs joueurs ou préparent des exercices techniques et difficiles à comprendre pour l’enfant, ce n’est pas le cas de l’ancien entraîneur. Il entre vite dans le vif du sujet et permet aux enfants de se retrouver en situation de matches et de duels.

    Au cours de cette démonstration, on va y retrouver uniquement des formes d’un contre un, deux contre deux ou trois contre trois avec des contraintes. Soit en jouant avec des ballons de tailles différentes, soit en obligeant l’enfant à faire une passe à son camarade afin de lancer le duel ou encore en les faisant faire un sprint pour aller chercher le ballon et ainsi lancer la phase de match. Pas question de faire des exercices de dribbles, de passes ou de frappes au but. « Cela ne sert à rien. L’enfant va développer lui-même sa psychomotricité en faisant des petits matches. Il va, au fil du temps, apprendre à gérer ses passes, doser ses frappes et ses courses... A cet âge-là, les petits viennent au football pour jouer et faire des matches, rien d’autre. »

    aider les formateurs

    L’ACFF a décidé il y a quatre ans, de supprimer les matches à 5 contre 5 pour les enfants et a opté pour une formule de duels à un contre un, deux contre deux ou trois contre trois. « Cette réforme est excellente selon moi. Je suis là pour tenter d’apporter un complément à cette formule et pour essayer d’aider les formateurs des équipes U6, U7 et U8 qui sont parfois un peu perdus et ne savent pas quoi faire. Les autres pays n’utilisent pas cette formule, il n’y a pas de modèle sur lequel s’inspirer », poursuit-il.

    Cette démonstration fut la première donnée par José Huynen et il n’a pas choisi Clavier par hasard. « J’avais envie de travailler dans un plus petit club qui progresse bien et qui fait du bon boulot. C’était un peu l’occasion de les mettre en lumière. Cette région est un petit peu désertique au niveau des clubs, cela m’a motivé encore plus. »

    Par GUILLAUME TIRION

     

    Source 

  • Tous les films à 5,50€ au Kinepolis

    Lien permanent

    A partir de ce dimanche, et jusqu’à mercredi prochain inclus, le Kinepolis à Rocourt vous propose ses « Film Days ».

    Dimanche et durant quatre jours, tous les films y seront proposés au prix unique de 5,50 euros.

    Infos et tickets sur les sites www.filmdays.be et www.kinepolis.be.

     

    Source

  • Un juriste en droit fiscal au service des clubs sportifs et ASBL

    Lien permanent

    La Maison des Associations s’est installée à Huy, avenue Delchambre, en mars. L’association a récemment inauguré ses nouveaux locaux, partagés avec Meuse Condroz Hesbaye, Alpi et la Conférence des Élus. Cet organe est spécialisé dans le droit des associations, l’avis juridique et la consultance.

    Cette ASBL est portée par l’expertise de Stéphane Coudyzer, un juriste en droit fiscal. « L’ASBL a été fondée en 2006 à Amay à l’initiative de Christophe Collignon (actuel bourgmestre de Huy, NDLR) qui, au départ, a mis sur pied cette structure au service des associations de l’arrondissement. » Une centaine d’associations et clubs sportifs sont membres de cette Maison des Associations. « Il faut faire partie de la MDA pour bénéficier des services », précise d’emblée Stéphane Coudyzer, mais les démarches d’adhésion sont expliquées sur le site internet.

    Les services sont pointus et variés : « Le droit des associations a récemment changé par exemple et nous guidons nos membres pour que leurs statuts collent parfaitement à cette réforme. » Stéphane Coudyzer donne des conseils juridiques, répond à des questions fiscales et assure un soutien tant administratif que comptable administratif. La MDA aide aussi à la création de la structure : club sportif, ASBL ou encore ADF. Stéphane Coudyzer est un véritable expert des statuts fiscaux dans le secteur du sport, notamment chez les amateurs et semi-amateurs. Le juriste donne des clés matière de gestion d’une association ou d’un club sportif. La Maison des Associations assure un suivi de l’évolution du droit des associations : « Un arrêté royal simplifie la comptabilité des petites ASBL permettant ainsi une économie de certains frais qui constituent parfois un handicap financier en moins. Dans un autre registre, le droit des volontaires est utile, mais cet élément doit répondre aux statuts. Les statuts demeurent la pierre angulaire d’une association, déterminant son fonctionnement. L’importance de fixer dès le départ le meilleur statut évite des frais de modification pour publication au moniteur en cas de changement. »

    Cet Amaytois maîtrise les derniers détails de la législation, d’autant que la MDA fonctionne depuis treize ans, soit de nombreux cas vécus. « Depuis novembre, les ASBL sont devenues des entreprises comme les autres, avec des conséquences opérationnelles puisque la nouvelle législation a autorisé des opérations commerciales et industrielles, donc la complexité a augmenté. »

    La Maison des Associations va devenir MDA-AJC, pour Avis Juridique et Consultance. Cet acronyme, AJC, c’est le message de Stéphane Coudyzer aux associations confrontées aux difficultés qu’implique la gestion : « agissez ! »

    Par Julien Marique

     

    Source

  • Pour rouler à trottinette en toute sécurité

    Lien permanent

    De plus en plus populaire en Belgique, et notamment dans les grandes villes comme Bruxelles, la trottinette est devenue presque un « must » pour de nombreux travailleurs et pour les adeptes de la mobilité douce. Pourtant, on ignore souvent que les utilisateurs sont également soumis à des règles.

    Sensibiliser aux règles

    Pour mieux encadrer l’utilisation de la trottinette, plusieurs projets sont mis en route. L’un s’appelle « Smart Road Safety » et vise à élaborer une cartographie des zones dangereuses pour les utilisateurs bruxellois. L’autre projet, « First Ride », veut sensibiliser les adeptes de la trottinette aux règles de conduite. En effet, comme nous l’explique Benoît Godart, porte-parole de Vias, parmi les infractions les plus fréquentes se trouvent le non-respect des limites de vitesse, la conduite sous l’influence de l’alcool et la circulation sur les trottoirs. Cette « académie », telle que définie par Vias, a accueilli samedi passé 50 personnes.

    L.R.

     

    Source

  • C'était en 2009 épandage de Lait à Nandrin, reportage photos d'il y a 10 ans

    Lien permanent

    Si la manifestation était symbolique, la mobilisation de tous il y a 10 ans à Nandrin , surtout les jeunes qui ont repris l’exploitation laitière de leurs parents.

    Aujourd’hui 10 plus tard , le prix du lait reste trop bas pour assumer tous les coûts de fonctionnement.

    Un constat qui touche malheureusement toutes les filières agricoles, pas seulement le secteur laitier.

    Des archives toujours bien d'actualités 10 plus tard aujourd'hui 22 septembre 2019 

     

    Album photos clic ici 

    1937261_1210542353954_2991742_n.jpg

    1937261_1210542473957_6682046_n.jpg

    1937261_1210544033996_2081333_n.jpg

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/c-etait-en-2009-epandage-de-lait-a-nandrin/

  • Unité pastorale du Condroz – Intentions de messes aujourd'hui 22 septembre 2019

    Lien permanent

    Dimanche 22 septembre
    09h00 Ouffet : Dfts de nos paroisses.


    09h00 Tavier : Fam. FABRY ; Dfts de la fam.


    DELINCE-JACQMARD ; M. fondée pr plus. dfts ;
    Fernand REGINSTER.


    10h30 Terwagne : Fam. DERIVAUX-DESSART
    et Camille SERVAIS ; Jules GUYOT, Bertha
    ANDRE et Claire-Marie GUYOT ; Roger
    DEVILLERS et fam. DEVILLERS-LECOMTE ; M.
    fondée pr Elisa VINCENT.


    10h30 Ramelot (fête locale) (à la place de
    Villers-le-Temple) : M. fondée pr plus. dfts ;
    Fam. HOSAY-BREDA et parents dfts ; Julien
    LEBOUTTE ; M. le Curé Joseph XHIGNESSE,
    Fam. MACEDOINE, BOVY, DEHEZ, André
    PINEUR, Denise MACEDOINE, Ernest
    MACEDOINE, Gilberte DEVILLE ; Suzanne
    LABERGER ; Lucie PINEUR ; Fam. SIMONETLEBOUTTE ; Jacques et Régis THOMAS et
    nbreux dfts des fam ; Irène MISSOTTEN ; Fam.
    CHARLIER-DEHEID-JORIS ; Irma VANDEPARE,
    Alexis GODEFROID, Fam. DELVAUX.


    11h00 Fraiture (clinique) : ADAP

  • Aujourd'hui 22 septembre 2019 Marche Adeps de l'école communale de Warzée

    Lien permanent

    Marche Adeps Points Verts de l'Ecole Communale de Warzée
    Bar et petite restauration sur place
    5 - 5 PMR - 10 - 20

     

    Ecole communale de Warzée

    Marche Adeps Warzée

  • Accident dans le bois d'Ombret sur la route de Yernée Nandrin N 696 aujourd'hui samedi 21 septembre 2019 en soirée

    Lien permanent

    Il semblerait avoir un grave accident sur la route entre Ombret et le bois Aujourd'hui samedi 21 septembre 2019 en soirée .

    Il semblerait également avoir police, pompiers , ambulance et SMUR  sur place .

    Et il y aurait une info de blessé (e) (s)   !!! 

     

    Plus d'infos dans nos éditions Sudinfo  https://www.lameuse.be/

     

  • Le groupe Terre, fête cette année ses 70 ans

    Lien permanent

    Créée en 1949, cette entreprise n’avait initialement que pour but d’aider les personnes dans le besoin au travers d’une aide ponctuelle. L’économie belge se redressant, les fondateurs ont décidé de venir en aide à des populations d’Afrique du Nord et d’Amérique du Sud, mais aussi d’Asie. Autant de projets qui ont donné un caractère international au groupe qui finançait ses différents programmes grâce à la vente des vieux papiers, vêtements et métaux ramassés une dizaine de fois par an par des centaines de bénévoles.

    Alors que la crise pétrolière de 1973 plongeait l’économie belge dans le doute, Terre ASBL, créée dix ans plus tôt, a recentré son activité sur le recyclage au début des années 80. Aujourd’hui, dix organisations similaires à Terre ASBL ont été créées afin de rendre service à la population et de pérenniser l’emploi.

    Cet objectif sera le grand défi des prochaines années. «Nous devons faire face à la technologie qui ne nous permet pas d’être concurrentielles sur certains marchés car elle remplace le personnel peu qualifié.» Grâce à des formations internes, le Groupe Terre parvient à augmenter le potentiel de son personnel.

    Des groupes de travail, portant sur l’agriculture et le bio en particulier, mais aussi les services ainsi que la transition numérique de la récupération (la vente en ligne) ont été mis en place afin d’anticiper l’avenir de l’entreprise qui fonde son modèle sur la gestion participative en démocratie directe, le pouvoir de décision finale revenant au personnel.

     

     

     

    Visite royale

    Pour rappel, le Roi Philippe s’est rendu, jeudi après-midi, au groupe Terre à l’occasion de l’anniversaire de la société. Il a découvert le parcours des 18.000 tonnes de textile ramassées annuellement dans les 2.500 bulles installées en Wallonie et à Bruxelles.

    Après avoir assisté à une démonstration d’ouverture de bulle, le Roi a parcouru la chaîne de tri et discuté avec différents opérateurs de l’entreprise afin de comprendre les différentes tâches réalisées.

    PAR BELGA

    Source

    Le roi Philippe était en visite chez Terre pour leurs 70 ans

  • Nouvelle naissance à la rédaction de La Meuse Huy-Waremme , Félicitations Laura Marchese, la bienvenue à Alban

    Lien permanent

    Félicitations et la bienvenue à Bébé, vous lisez les articles de Lara Marchese sur le Blog sous la signature LA MA .

    Ce petit poupon qui vient de naître comblera de joie et de bonheur tout son entourage.

    Au nom de l'équipe du Blog Félicitations aux parents 

    Décidément, les naissances se succèdent au sein de notre rédaction. Après Annick Govaers qui a mis au monde la petite Rose le 10 septembre dernier, c’est notre collègue Laura Marchese qui a donné naissance à un petit Alban ce vendredi 20 septembre, 9 h 27. Alban mesure 49 cm pour 3,5kg et se porte à comme un charme. «On a encore du mal à croire que nous avons pu créer cette petite merveille» commentent ses parents, Laura et Julien Winant.

    Nous leur souhaitons tout le bonheur du monde.

    Source

  • Retrouvé merci de vos partages

    Lien permanent

    Chat mâle Européen de 11 ans

    Stérilisé mais non pucé

    A ses habitudes dans le quartier suivant :

     

    Clos al Pwete

    Tige sur le Mont

    Ferme de l’Abbaye

     

    Pourriez-vous vérifier s’il n’est pas enfermé dans un abri, un garage ou autre SVP ?

     

    L’avez-vous aperçu depuis dimanche ?

     

    Merci pour votre aide.

     

     

    18chat.jpg

  • L’engagement des communes wallonnes pour des achats durables & responsables

    Lien permanent

    Engager des demandeurs d’emploi ou des personnes en situation de handicap, limiter le réchauffement climatique, réduire la pollution et les déchets ou encore lutter contre le dumping social, ce sont quelques-uns des
    engagements pris par 58 communes wallonnes qui ont fait le pari d’une politique d’achats responsables sur les plans économique, social, éthique et environnemental. Signataires d’une charte, elles concrétiseront ces objectifs
    à travers un plan d’actions. Infos sur www.walloniedemain.be

    Sur proposition du Gouvernement Wallon, 58 communes ont signé, le16 mai, la charte pour des achats durables te responsables au sein des pouvoirs locaux.

    Plus qu’une simple ratification, il s’agit de rédiger et de mettre en œuvre un plan d’actions.

    Celui-ci sera adapté à chaque commune, aux spécificités de son territoire et aux démarches qu’elle a déjà initiées dans le passé.

    Le Service Public de Wallonie mettra à disposition des communes signataires une série d’outils, des formations aux achats durables et responsables, mais aussi un canevas de plan d’actions. Celui-ci fera, ensuite, l’objet d’une approbation au Conseil Communal, engageant les autorités locales à développer des démarches d’achats plus responsables sur les plans économique, social, éthique et environnemental.

    Votre commune fait-elle partie des signataires ? Découvrez la liste complète ici.

     

    Source info https://www.walloniedemain.be/?s=+ACHATS+DURABLES

    https://www.wallonie.be/fr/vivre-la-wallonie