- Page 5

  • Combien coûte une intervention médical héliporté ? il y a une solution !!!

    Lien permanent

    Une intervention de hélicoptère coûte au patient entre 1300 et 1700€ , ce après intervention de la mutuelle.


    Pour éviter ces frais, le CMH offre la gratuité de l'intervention pour les détenteurs d'une carte de soutien (soutien qui est en plus nécessaire pour la survie du service).
    Le prix de la carte, par an, est de 30€ pour une personne et de 47€ pour une famille cohabitant officiellement sous le même toit.

    La carte de sauvetage clic ici

     ASBL Centre Médical Héliporté 

    La carte dʼaffiliation répond aussi à une démarche de citoyenneté et de solidarité

  • Attention La fête de Villers le Temple déménage à l’école

    Lien permanent

    Pour la 29ème année consécutive, la fête du village à Villers le Temple revient durant quatre jours. Des festivités qui auront lieu le 26, 27, 28, 29 juillet sur le parking de l’école communale. Un endroit inhabituel pour la kermesse historique. « Il y a des travaux en cours sur la place près de l’église. Le bâtiment communal est en train d’être rénové. Il n’y a plus assez de place pour installer le bar et la scène. Les forains seront toujours autour de l’église », lance Vincent Pironet, président de Villers animation.

    Organisée en collaboration avec l’administration communale de Nandrin, la kermesse s’ouvrira le vendredi 26 juillet par le traditionnel jogging. « Les inscriptions se font le jour même pour le challenge condruzien. Trois parcours sont prévus : 1 kilomètre pour les enfants, 6 kilomètres et enfin 11,3 kilomètres », poursuit Vincent Pironet. La fête pourra compter sur de nombreux musiciens pour animer le week-end. « Le vendredi, la soirée sera animée par Dj Ludo. Quant à la soirée du samedi, elle sera animée par Snug Room, Gustave Brass Band et Dj Dan », affirme Vincent Pironet.

    Un chanteur pour enfants

    Le dimanche, la programmation est composée de 2 activités : l’habituelle balade moto et un moment de convivialité entre villageois avec l’apéro et le barbecue. Ensuite, c’est André Borbé, le chanteur pour enfants qui viendra animer l’après-midi. « Comme chaque année, les concerts sont gratuits », souligne le président. Le Blind test viendra clôturer la soirée du dimanche.

    Et comme la tradition le veut pour le dernier jour, « on joue le jambon à la Bizawe et on danse au bal des lampions », conclut Vincent Pironet. La buvette et une petite restauration seront accessibles tout le week-end sur le parking de l’école.

    Par AMÉLIE DUBOIS

    Source 

  • Emma et Raphaël sont vos deux prénoms favoris à Nandrin

    Lien permanent

    Stabel vient de publier de nouvelles statistiques concernant les prénoms. À l’échelle du pays, Arthur est le prénom qui a été le plus choisi en 2018 pour les garçons et Emma pour les filles (notre édition de jeudi).

    Mais Statbel détaille aussi le hit-parade des prénoms les plus donnés, commune par commune, pour la période allant de 2009 à 2018. L’occasion de se pencher sur les prénoms favoris de Huy-Waremme. Attention, ne sont repris dans ce classement que les prénoms donnés à au moins cinq reprises. Les communes qui n’atteignent pas ce quota, que ce soit chez les filles ou chez les garçons, n’apparaissent donc pas sur les listes.

    Là où les chiffres étaient disponibles, c’est-à-dire dans 25 communes, nous avons établi le top 3 des prénoms les plus donnés. En additionnant ces occurrences pour les différentes communes de la région, Hugo se classe en tête côté garçon, suivi par Louis et Tom. Notons que les Louis sont particulièrement populaires en Hesbaye.

    Côté filles, Léa et Camille sont sur les deux premières marches du podium. Chloé complète le trio.

    Si plusieurs prénoms sont repris dans le trio de tête des différentes communes, l’ordre varie quelque peu et le classement comporte quelques surprises.

    Ainsi, Huy est la seule commune à afficher dans son trio de tête le prénom Ethan (21), devant Théo (19) et Tom (19).

    Nandrin se démarque aussi avec Raphaël (6) en tête devant Tom et Jules. Côté filles, ce sont Emma (6), Juliette (6) et Charlotte qui sont sur le podium.

    À Wanze, Arthur arrive en tête (16) devant Hugo (14) et Nathan. Un outsider qui devrait encore grimper dans le hit-parade au cours des prochaines années.

    Par A.BT

    Source 

  • La vague de chaleur que nous attendons cette semaine du 22 juillet au 28 juillet 2019

    Lien permanent

    La canicule pourrait battre un record absolu en Belgique: jusqu’à 38 degrés, annonce Luc Trullemans!

    La vague de chaleur sera provoquée par un courant tropical provenant en ligne droite du midi de la France où les températures avoisineront les 40º en début de semaine.

    C’est ainsi à partir aujourd'hui lundi l’anomalie thermique va augmenter en Belgique et sur le nord de la France vers des valeurs exceptionnellement élevées qui devraient aller se situer mercredi et jeudi autour de +12º ce qui équivaut à des températures minimales de 21 à 23º (!) et des maximales entre 36 et 38º (!) sur le centre du pays.

    Ces températures caniculaires devraient faiblir, dès vendredi prochain, pour revenir au cours du week-end prochain entre 22 et 27º mais avec des orages.

    A titre d’info, le record absolu des maxima à la station de l’IRM à Uccle est actuellement établi à 36º6 datant du 27 juin 1947 et celui du minimum le plus élevé est de 22º8 relevé le 2 juillet 1923.

    Le maximum le plus élevé relevé à Uccle au mois de juillet date du 19 juillet 2006 avec 36.º2

    Ces records devraient donc être approchés ou battus la semaine prochaine !

    Source 

     

  • Tu prévois un voyage en train ? attention un préavis de grève pour le 27 juillet

    Lien permanent

    Les accompagnateurs de train veulent faire grève afin de protester contre la pénurie persistante de personnel. Et ils veulent le faire le samedi 27 juillet.

    Le syndicat indépendant des chemins de fer SIC a lancé un préavis de grève pour ce jour-là, le samedi 27 juillet, jour où des trains supplémentaires arriveraient pour le festival Tomorrowland à Boom.

    Et en raison du beau temps, on peut imaginer qu’il y aura également du monde pour se rendre à la côte belge. « Mais nous, nous ne pouvons pas partir en vacances avec nos enfants cet été », déclarent les surveillants des trains.

    Le préavis de grève fait suite à des consultations intensives entre la direction et les syndicats, où la pénurie de personnel est sur la table depuis longtemps.

    Source

  • Atelier cuisine Organisé par La Fine Bouffe Aujourd'hui 22 juillet 2019

    Lien permanent
    Nous cuisinerons de bons petits plats ensemble pour ensuite les déguster.
    Les produits de saison et un max bio seront au rdv.
    Nous nous arrêterons aussi sur les sensations de notre corps et nous apprendrons à manger lentement.
    Vive les 5 sens, l'énergie et la santé !
     

    Lundi 22 juillet 2019 de 18:00 à 21:00


    Rue Tige de Strée, 4577 Modave, Belgique

     
     
     

     

     

     

  • Vivre une "journée pour Dieu" du 24 au 25 juillet 2019 programme et infos

    Lien permanent

    "journée pour Dieu" au foyer de charité de Spa-Nivezé avec le Père Jean-Marc de Terwangne. Venez vivre avec nous une journée de récollection, un temps fort de ressourcement et de prière, une halte pour le cœur et l’esprit du mercredi 24 juillet à 18h au jeudi 25 juillet à 15h30. Possibilité de vivre uniquement la journée du jeudi de 8h45 à 15h30. Thème de la journée : « Appelés à se dépasser ».

    Journée pour Dieu 2019.pdf

     

    Au programme

     

    Le mercredi 24 juillet

    18h00 : arrivée et installation

    19h00 : repas du soir

    20h15 : présentation de la journée du lendemain

    20h45 : soirée libre.

     

    Le jeudi 25 juillet

    07h30 : prière des laudes avec la communauté

    08h00 : déjeuner et préparation du pique-nique

    08h45 : arrivée et accueil de l’ensemble des participants

    09h00 : répétition de chants

    09h15 : premier enseignement suivi d’un temps d’Adoration et la possibilité de recevoir le sacrement du pardon.

    11h30 : eucharistie

    12h00 : pique-nique

    13h30 : deuxième enseignement suivi d’un temps d’Adoration et la possibilité de recevoir le sacrement du pardon.

    15h00 : prière finale et goûter.

     

    Inscriptions avant le 14 juillet grâce au talon d’inscription en pièce jointe. Le paiement confirme l’inscription.  Covoiturage possible.

     

    Participation aux frais pour les 24 heures : 35€.

    Participation aux frais pour la journée du jeudi : 8€ (+ apporter son pique-nique).

    Le prix ne doit pas être un obstacle. Un arrangement en toute discrétion est toujours possible.

     

    Adresse du jour: Avenue Peltzer de Clermont 7 à 4900 SPA.

    Journée pour Dieu 2019.pdf

  • C'était il y a 25 ans le premier Nandrin Festival

    Lien permanent

    3 jours de musique et d’événements du vendredi 16 au dimanche 18 août 2019

    Début 2018, nous annoncions que l’ambition pour les années à venir était de refaire du Nandrin Festival un grand évènement musical régional incontournable et se démarquant des tendances musicales
    actuelles des autres festivals.
    Pari gagné puisque l’édition 2018 fut une grande réussite au niveau affluence (près de 7.000 personnes
    en 3 jours) et en concerts de grande qualité avec des incontournables de la scène pop-rock belge (Front
    242, Allez Allez, Arno T’jens Matie, Piano Club, Les Gauff’s, Delta, Noa Moon, Bacon Caravan Creek, ...
    ), des internationaux (BirdPen - UK, EMJI - FR, We Are Waves - IT, ... ) et des groupes belges en devenir
    (King Chi Id, Elvis Black Star, Bunny Black Bones, ... ).
    En 2019, le Nandrin Festival fête ses 25 ans d’existence avec une affiche -hétéroclite*- exceptionnelle!
    Un esprit sain :
    C’est donc l’ancienne équipe qui a pris le soin de concocter une programmation musicale qui tienne
    la route pour développer un Festival ne faisant aucun compromis sur la qualité des artistes proposés,
    sur la qualité de l’accueil des festivaliers et des artistes en y ajoutant touche conviviale qui caractérisait
    le Festival de Nandrin.
    Un espace bucolique :
    Le Nandrin Festival est désormais implanté en plein coeur du Condroz, au centre du village de Nandrin,
    Place Musin.
    Des concerts sont aussi organisés par la même équipe au« Live & Café» de Nandrin, club d’une capacité de 120 places.
    Le cadre est bucolique : 2 scènes sont installées sur et autour de la Place Musin au coeur de Nandrin
    Il règne une ambiance familiale, avec des animations pour enfants, en plein centre du site sécurisé.
    Des Food trucks de qualité sont présents pour déguster des mets du monde, et la gratuité de l’eau plate
    a été le petit« plus » qui a séduit tout le monde.
    (*)Une affi che volontairement hétéroclite :
    Des artistes des 4 coins de la Belgique et des artistes étrangers, répartis sur 2 scènes.
    VENDREDI 16/08/2019 : Jean-Baptiste Guégan en tête d’affiche
    SAMEDI 17/08/2019 : Sttellla + EIFFEL en tête d’affiche
    DIMANCHE 18/08/2019 : Triggerfinger en tête d’affiche
    Un prix démocratique :
    Prix des places par jour: 30 €
    Pass 3 jours: 60 €
    Enfants - de 14 ans : gratuit !
    Informations et réservations: http://www.nandrinfestival.be
    Infos, contact presse et accréditations:
    Muriel Lombaerts (ComVous) info.comvous@gmail.com +32 487 92 96 76
    2019 NANDRIN

    Source 

  • Une capsule vidéo tourné par Le GAL Pays des Condruses trajet Marche-Liège aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du car Well

    Lien permanent

    Le GAL Pays des Condruses a tourné une capsule vidéo

    On s’en souvient, la liaison rapide entre Marche et Liège était réclamée depuis plus de dix ans par plusieurs communes du Condroz mais aussi par le GAL Pays des Condruses, un des maillons à l’initiative de la mise en place de ces cars dénommés « WEL ».

    S’il est heureux de la création de cette ligne, ce dernier reste néanmoins sur sa faim concernant la mise en œuvre du projet, notamment à Nandrin et Tinlot, malgré les réunions de concertation menées avec les TEC. « Tinlot constitue réellement un noeud multimodal du Condroz. Sans arrêt à Tinlot, le car WEL perd tout un potentiel d’utilisateurs provenant de Hamoir, Ouffet, Anthisnes, Modave et Tinlot », relève Jean-Benoît Graas, chargé de mission mobilité au sein du GAL et conseiller en mobilité.

    Inquiet lui aussi du faible succès actuel du WEL Marche-Liège (ce qui pourrait signifier sa suppression à terme si la situation ne s’améliore pas), le GAL va mener, en août, une enquête de satisfaction en parallèle de celle des TEC. N’est-ce pas faire double emploi? « Non car l’enquête des TEC concerne les 6 lignes du WEL, c’est plus généraliste. Nous, nous voulons axer sur les communes condruziennes couvertes par le GAL car les réalités territoriales sont fort différentes. Cela se fait en concertation avec les TEC, et nous souhaitons qu’ils utilisent nos résultats pour apporter des modifications à la ligne », explique-t-il. Une capsule vidéo a même été tournée. « Nous avons filmé, à la mi-juillet, un trajet Marche-Liège aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du car, avec l’accord des TEC. Nous avons interviewé les utilisateurs. Cette vidéo sera mise en ligne en août ou en septembre, en même temps que l’enquête de satisfaction que nous sommes en train de concevoir. Elle prendra la forme d’un questionnaire en ligne à destination des passagers actuels, des voyageurs potentiels et des communes du Condroz. »

    PAR ANNICK GOVAERS

     

    Source 

     

  • Passionné par la peinture, Marc Evrard possède plus de 220 peintures rares

    Lien permanent

    Un Nandrinois possède plus de 220 peintures rares

    Pris d’amour pour le courant artistique pictural, Marc Evrard collectionne des centaines de peintures chez lui. Accrochées dans toutes les pièces de la demeure, Marc Evrard est un amoureux des collections de l’école liégeoise du paysage. « Je conserve des peintures réalisées par des artistes liégeois. Ce sont essentiellement les paysages de la région liégeoise qui m’attirent le plus », souligne Marc Evrard. Le Nandrinois possède plus de 220 œuvres avec une centaine de peintres différents. « 120 œuvres sont exposées actuellement dans la maison. Des toilettes à la cuisine, je les contemple tous les jours », poursuit Marc Evrard.

    Un peu d’histoire

    Véritable amateur d’art, Marc Evrard connait l’histoire de la peinture sur le bout des doigts. Une connaissance qu’il a souhaité nous transmettre. « Les peintres liégeois ont produit entre 500 et 5000 œuvres chacun. Aujourd’hui, malheureusement il n’y a plus qu’une vingtaine de peintres encore vivants », raconte Marc Evrard. Grand fan d’Albert Raty, un peintre ardennais né en 1889, Marc Evrard déniche les œuvres du peintre décédé depuis 1970. Sa dernière acquisition est un vrai trésor. « J’ai acheté les esquisses de dessins de Raty lorsqu’il était en formation à Bruxelles et à Paris. Les 116 dessins datent des années 1912 à 1918 », s’émerveille Marc Evrard. Des esquisses de dessins qui coûteraient entre 10 000 et 12 000 euros. « Il s’agit d’une valeur muséale, ce n’est pas évident de l’estimer », poursuit Marc Evrard.

    Marc Evrard présente ses trouvailles lors d’expositions. « Je mets en vente certaines de mes œuvres, 80-90, cela dépend un peu. Mais celles qui me sont les plus chères, je les garde. Exposer, cela permet de redonner une côte aux peintures sur le marché », conclut-il.

    PAR AMÉLIE DUBOIS

     Source 

  • Attention Soyez prévoyant(e)s Vélos à Saint-Séverin aujourd'hui 21 juillet 2019 ! toutes les infos sur le circuit ici !!!

    Lien permanent

    ü Après plusieurs années d’absence à Saint-Séverin, Le Royal Sporting Club Cycliste Nandrinois revient le 21 juillet avec le Championnat de Wallonie pour Aspirants et Minimes.

    La raison principale de cette absence était et est toujours l’impossibilité de faire circuler un peloton, sans risque, sur la rue Saint-Donat (vu son impraticabilité entre Yernée et le cimetière de Saint-Séverin). Ce qui fait que le magnifique circuit apprécié des coureurs, reliant Sain-Séverin, Fraineux, Yernée et retour à Saint-Séverin est abandonné pour encore quelques années.

    ü Infos pratiques

    Vous trouverez ci-dessous toutes les informations utiles et pratiques, soit pour aller encourager les vedettes du cyclisme de demain ou pour prendre vos dispositions afin de ne pas être incommodé par cette activité de dimanche prochain, 21 juillet 2019.

     

     

    Circuit.jpg

    ü ATENTION – ATTENTION ! Soyez prévoyant(e)s …

    Monsieur André RINGLET insiste sur les mesures de circulation édictées par l’arrêté communal qui interdit toute circulation durant les épreuves, c’est-à-dire entre 9h30’ et 18h00.

    Toutefois, il se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions au : 0486/979 983.

    Heures et Circulation.jpg

  • Aujourd'hui 21 juillet, grand bal populaire pour fêter la Belgique

    Lien permanent

    Ce 21 juillet,  grand bal populaire pour fêter la Belgique et passer un bon moment entre amis ou en famille au Parc des Récollets 

    Un  l’événement avec l’objectif que chacun puisse en profiter, même sans dépenser 1€ 

    Gratuité des animations (à l’exception du kicker géant)
     Gratuité des concerts (dont les covers de Muse et Jean-Jacques Goldman)
     Un water truck fournissant de l’eau gratuite durant toute la journée 

    En bonus cette année, un tournoi de kicker géant sera organisé dans le parc  5 à 8 joueurs par équipe, 15€ par équipe, début à 14h, infos et inscriptions via info@media-services.be 

    Concours en cours sur la page Huy Événements pour remporter 5 * 10€ de tickets boissons 

    21 juil.jpg

  • C'est la fête à Villers-le-Temple ! toutes les infos 26, 27, 28 & 29 juillet 2019

    Lien permanent

    Villers Animations ASBL

    C'est la fête à Villers-le-Temple !

    26.png

    27.png

    28.png

    28b.png

    29.png

  • Aujourd'hui 21 juillet 2019 la Fête Nationale, discours du roi Philippe de Belgique

    Lien permanent

    21jui.gif

    La Fête nationale belge (Belgische nationale feestdag, en néerlandais, Belgischer Nationalfeiertag, en allemand), est célébrée le 21 juillet, depuis une loi du 27 mai 1890.

    Cette journée commémore le serment prêté, le 21 juillet 1831 par Léopold de Saxe-Cobourg, premier roi des Belges, de rester fidèle à la Constitution.

    Le serment du roi marquait le début d'une Belgique indépendante, sous le régime d'une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

    source info clic ici 

     

    Mesdames et Messieurs,

    Il y a deux mois, vous avez accordé votre confiance à des hommes et des femmes dont vous attendez qu’ils apportent des réponses à vos préoccupations. Votre voix s’est exprimée de façon diverse, mais elle demande une attention particulière pour les mêmes sujets : l’emploi, le climat, la précarité, la migration. Ces inquiétudes nous les partageons d’ailleurs avec de nombreux pays de par le monde.

    Il s’agit maintenant de faire la synthèse et de s’accorder sur des solutions. Je me rends compte des contraintes dans lesquelles nos dirigeants politiques doivent travailler. Mais les défis sont tels qu’il faut les relever sans tarder, avec courage et détermination. Et ils sont à ce point liés entre eux qu’ils nécessitent une intense coopération à tous les niveaux.

    Notre pays regorge de talents et d’énergie. Les bonnes volontés et les idées ne manquent pas, au contraire. Vous êtes nombreux à vous engager avec conviction dans votre environnement immédiat. A vous impliquer dans votre communauté ou lors de grandes actions de solidarité. A aspirer à des projets porteurs et ambitieux. Il importe de mobiliser toutes ces volontés.

    Les grands projets mobilisateurs naissent dans le dialogue et se réalisent dans la coopération.

    Utilisons l’immense potentiel du dialogue ouvert et vrai. Dialoguer dans l’ouverture, c’est vouloir comprendre l’autre dans ses convictions et ses choix, même si on ne les partage pas. C’est faire sentir à l’autre qu’il est indispensable à la recherche de solutions, sans exclusive. C’est éviter le mensonge et le mot qui blesse.

    Dialoguer dans la vérité, c’est faire face à la complexité en cultivant la nuance et en recherchant la complémentarité. Dans des domaines comme le climat et l’emploi, mais aussi la mobilité, l’énergie, l’enseignement et la formation, seule une action coordonnée dans un dialogue ouvert et vrai peut rendre l’action plus efficace.

    Rassembler nos forces pour atteindre un objectif commun, nous le pratiquons déjà dans beaucoup de domaines. Voyez les nouvelles cultures de coopération au sein de nos entreprises. Voyez nos scientifiques qui interagissent dans des domaines de pointe, nos metteurs en scène et nos artistes qui expriment l’âme de notre pays. A Hollywood comme au pavillon belge, primé récemment à la Biennale de Venise et qui est le fruit d’une belle coopération entre les différentes communautés du pays.

    C’est aussi cette capacité à favoriser le dialogue et à rassembler que nous mettons avec succès au service du projet européen.

    Notre diversité et notre complémentarité sont notre force. C’est comme cela que le monde nous connaît et c’est là qu’on nous attend. Peut-être que nous n’en avons pas suffisamment conscience. C’est pourtant notre nature profonde. Cela doit être notre fierté.

    De tout ceci peut naître une ambition nouvelle pour notre pays. Elle est aussi le meilleur remède contre la peur, le sentiment d’impuissance et la résignation. Notre démocratie ne pourra qu’en bénéficier.

     

    Voilà le vœu que je forme aujourd’hui : que nous encouragions le dialogue responsable, que nous développions davantage notre esprit de collaboration et que nous soyons fiers de ce qui rend notre pays si unique.

     

    La Reine et moi vous souhaitons une belle Fête Nationale.

     

    Vive la Belgique.

    Source 

     

    Roi.jpg

     

  • Quand peut-on parler de vague de chaleur ?

    Lien permanent

    Officiellement, une vague de chaleur est décrétée lorsque les températures dépassent les 25 degrés pendant cinq jours d’affilée, avec trois jours au-delà des 30 degrés.

    Quand cette deuxième vague de chaleur arrivera en Belgique ?

    Pour rappel, notre pays avait été touché par une première vague de chaleur qui s’était étendue du 23 au 30 juin. Si l’on en croit les dernières prévisions de l’IRM, la prochaine devrait arriver à partir de mercredi prochain.

    Les températures devraient augmenter petit à petit pour atteindre les 35 degrés mercredi, jeudi et vendredi. Nous passerons donc la fin de semaine prochaine sous un soleil de plomb mais attention tout de même puisque des précipitations et des orages ne sont pas exclus.

    L’été va revenir en force: 35 degrés, soleil de plomb, canicule

    Tous les météorologues s’accordent pour le dire : après une mi-juillet moins chaude, une deuxième vague de chaleur nous attend pour la fin du mois.

     

    David Dehenauw de l’IRM le confirme: une deuxième canicule la semaine prochaine, avec des températures au-delà des 30 degrés!

    «Le retour de la canicule»: l’été revient enfin, voici les prévisions météo de Luc Trullemans!

    Ressortez les barbecues, les transats et la crème solaire. Après quelques jours plus doux (des températures ne dépassant pas les 25 degrés), la chaleur devrait revenir en force dans notre pays. C’est en tout cas ce que l’Institut royal de météorologie et plusieurs météorologues s’accordent à dire puisqu’ils prévoient même une nouvelle vague de chaleur.

    «   À partir de lundi, des températures de 30 degrés »

    Cette deuxième vague de chaleur est également relayée par David Dehenauw, météorologue de l’IRM, qui donne plus de précisions. « L’arrivée d’une deuxième vague de chaleur est possible. À partir de lundi, des températures de 30 degrés seront possibles et même davantage dans les jours suivants ».

     

    Canicule

    Pour Luc Trullemans, le mercure grimpera également en début de semaine prochaine pour atteindre les 33 degrés. Ensuite, à partir de mercredi, il y aura une persistance de la canicule avec beaucoup de soleil mais également un risque de développement très local d’orages de chaleur en fin de journée.

    Source

     

  • La Foire de Libramont se tiendra du 26 au 31 juillet 2019

    Lien permanent

    85ÈME FOIRE DE LIBRAMONT DE 9H À 18H30

    https://www.foiredelibramont.com/

    Agriculture, forêt et environnement du 26 au 29 juillet 2019 ! Suivie de Demo Forest les 30 et 31 juillet 2019.

    TICKETS D’ENTRÉEBILLETTERIE EN LIGNE ...

    Tickets: Visiteurs

    Tickets: Soirée de gala

    La Foire de Libramont se tiendra du 26 au 31 juillet. Année impaire oblige, l’événement s’offrira un détour de deux jours en forêt de Bertrix pour Demo Forest. L’occasion de s’interroger sur le rôle de la filière bois dans l’avenir de la construction, avec une question : « Qui construira les villes demain ? »

    Voilà plus de 30 ans que la Foire de Libramont articule sa programmation autour d’un thème bien spécifique. Cette année, la grand-messe du monde agricole et forestier s’interrogera sur la place de la filière bois dans les mutations urbaines qui transforment nos paysages et nos modes de vie, avec une question : « Qui construira nos villes de demain ? »

    Source

     

  • Bientôt L'arrêt au nouveau parking multimodal sur la route du Condroz N 63 Nandrin, l’autocar «WEL» circulera plus souvent

    Lien permanent

    Tout d’abord, le ministre wallon de la mobilité et du transport confirme qu’une enquête de satisfaction sera menée à l’automne, comme évoqué précédemment dans nos colonnes. Cette étude sera effectuée non seulement à bord des véhicules afin de sonder les clients et noter les améliorations qu’ils suggèrent, mais également auprès des non-clients qui n’utilisent pas les lignes WEL alors qu’ils pourraient potentiellement le faire. « La première partie de l’enquête se fera en face à face via un questionnaire que l’enquêteur administrera durant le trajet du client. La deuxième partie se fera via deux focus groupes couvrant le territoire wallon », précise Carlo Di Antonio. Vu que cette étude concerne l’ensemble des 6 lignes WEL, le GAL Pays des Condruses va mener sa propre enquête sur les communes condruziennes traversées.

    Les tarifs ne changent pas

    Rodrigue Demeuse avait également interpellé le ministre au sujet du prix (5 euros par trajet, donc 10 euros aller-retour, ou un abonnement de 70 euros/mois ou 580 euros/an), qui peut être dissuasif pour certaines personnes. A ce sujet, le ministre répond que le tarif correspond au prix actuel des titres Horizon+, titres du réseau express de l’Opérateur de transport de Wallonie dont l’offre convergera, à terme, vers l’offre WEL. Pas de changement tarifaire en vue, donc.

    Par contre, il reconnaît que le système de réservation préalable obligatoire via une application peut constituer un frein. « La possibilité d’emprunter le bus sans réservation préalable est actuellement à l’étude », annonce-t-il.

    Pour attirer davantage de clients, la fréquence de passages des cars va par ailleurs être revue à la hausse. Actuellement, elle est limitée au matin et au début de soirée. « La Région a pour ambition d’augmenter le niveau de service de la ligne Liège-Marche dès le mois de septembre. »

    L’arrêt de Nandrin aux Quatre-Bras, tant décrié par le bourgmestre local, sera bien déplacé « rapidement » au nouveau parking multimodal sur la route du Condroz, confirme Carlo Di Antonio. Tinlot n’est pas en reste puisqu’il affirme « qu’un arrêt est prévu à Tinlot et sera effectif dès que les travaux d’aménagement de voirie permettront un cheminement global sécurisant. Le délai de mise en place pourra être raccourci en fonction de l’itinéraire de déviation prévu durant les travaux. » « Il ouvre ainsi la porte à la création d’un arrêt à Tinlot, sans attendre la réalisation des travaux du futur rond-point, en fonction de l’itinéraire de déviation qui sera prévu », se réjouit Rodrigue Demeuse. A l’origine, il fallait attendre la fin du chantier en 2021 pour y voir créé un arrêt WEL.

    210 voyageurs/semaine

    Pour rappel, les premières statistiques des TEC pour la ligne Marche-en-Famenne-Liège révélaient un total de 1.893 voyageurs en deux mois, soit une moyenne de 210 voyageurs par semaine. C’est mieux que les autres lignes WEL mais trois fois plus de passagers sont nécessaires pour atteindre les objectifs des TEC.

    PAR ANNICK GOVAERS

     Source 

  • Trop de déchets verts au bord des ruisseaux nandrinois

    Lien permanent

    Les programmes d’actions, posés sur base d’un inventaire des ruisseaux réalisé l’an dernier, ont été présentés pour chaque zone, en sachant que Meuse Aval correspond à la partie gauche de la route du Condroz (Villers-le-Temple, Saint-Séverin) et Ourthe à la partie droite de la nationale (Nandrin). Le premier comprend 8 ruisseaux sur 29 km, tandis que le deuxième en compte 5 sur 22,7 km.

    197 points noirs

    Pour Meuse Aval, 173 points noirs ont été répertoriés dont 49 sont prioritaires. Pour Ourthe, 24 points noirs ont été déterminés, dont 14 sont prioritaires. « Cet écart ne signifie pas qu’une partie de Nandrin est moins bien entretenue, c’est juste une différence de méthodologie entre les personnes qui ont réalisé l’inventaire de part et d’autre », souligne Sébastien Herbiet, échevin de l’environnement et des eaux (Ecolo).

     

     

    Pour lui, les constats sont en outre similaires d’un côté comme de l’autre de la route du Condroz. Ainsi, les statistiques révèlent que le problème le plus fréquent des cours d’eau nandrinois reste le dépôt de déchets, le plus souvent verts, au bord des ruisseaux. « Les gens pensent que puisque ce sont des tontes de pelouse, du broyage de haies, des feuilles, ce n’est pas grave. Or, cela peut avoir un impact. Déjà, on ne sait pas ce que les gens ont chez eux : y a-t-il des pesticides, de l’engrais, des graines de plantes invasives dans ces tas ? Par ailleurs, déposés sur la berge, ces déchets peuvent à la longue tomber dans le ruisseau et participer à remplir le fond du cours d’eau de végétation », explique-t-il. Pour sensibiliser les habitants qui n’ont pas encore adopté les bonnes pratiques, quatre pancartes ont été placées aux endroits problématiques du territoire local « et d’autres seront placées en fonction des signalements ».

    L’érosion des berges constitue un autre souci. « Il n’y a plus de bêtes qui pâturent le long des ruisseaux, il faut continuer à clôturer les berges, tout comme restaurer les ouvrages d’art comme les petits ponts. »

    Lutter contre les plantes invasives

    Les plantes invasives posent problème aussi. « La berce du Caucase, il faut en arracher les racines à la bêche et la brûler sur place en prenant toutes les précautions car elle est photosensible. Pour la Renouée du Japon, sur certaines petites populations, il est préférable de ne pas agir pour ne pas la disperser. Pour savoir quoi faire, on se base sur un logigramme décisionnel », informe-t-il.

    Et puis, il y a les diverses entraves (un arbre couché dans l’eau par exemple) qu’il convient de retirer, ainsi que des rejets douteux d’eaux usées. Il s’agit dans ce cas soit d’imposer une station d’épuration individuelle aux propriétaires responsables ou encourager au placement d’une telle installation.

    Une sensibilisation nécessaire

    Le changement passe par la sensibilisation de la population : « Les dépôts organiques, le grand nettoyage de printemps Be-Wapp, un barrage anti-OFNI (les objets flottants non identifiés)... », cite-t-il.

    Sans oublier les zones d’immersion temporaire pour lutter contre les inondations et la mise en places des PARIS, une gestion intégrée et sectorisée des cours d'eau. 

    Le futur écoconseiller de la commune de Nandrin devra veiller au quotidien à la concrétisation des multiples fiches projets des Contrats de rivière.

    Les points ont été votés à l’unanimité.

     

    PAR ANNICK GOVAERS

     |

    Source 

     
     
     
  • Nandrin : Le taureau Usinger a été primé

    Lien permanent

    Le taureau Usinger a été primé à Clavier

    Le fermier nandrinois, Vincent Fisenne est heureux. Son taureau est premier sur le podium au concours Blanc Bleu Belge du concours régional à Clavier. La bête de 804 kg et grande d’un mètre 32 a répondu aux critères des juges, désignés quelques semaines auparavant. Plusieurs facteurs ont été pris en compte durant l’épreuve. « Le taureau doit avoir de bons aplombs, un beau rebondi de fesse, un large bassin, une belle épaule avec de la viande, une côte bien ronde et un large garrot. La bête qui rassemble au mieux ces critères remporte le prix », nous explique Vincent Fisenne, éleveur de Blanc Bleu Belge.

    Pour ce passionné d’agriculture, gagner un prix est toujours une consécration. « Quand on est agriculteur et que l’on finit sur le podium avec son animal, c’est une fierté », lance le fermier. Plusieurs semaines avant le concours régional Blanc Bleu Belge qui rassemble les éleveurs condruziens, Vincent Fisenne a choisi « ses plus belles bêtes » et les a ensuite mises en quarantaine. « Lorsque j’ai trouvé celles qui pourraient potentiellement gagner, je les ai chouchouté. Je leur ai donné des aliments adéquats. Ce sont des rois ou reines durant deux mois », poursuit Vincent Fisenne qui a repris la ferme familiale en 2008. Un travail de longue haleine est souvent réaliser en amont des concours. « Il s’agit d’un travail génétique et de sélection pour avoir une bête qui participe aux compétitions. Il ne s’agit pas de faire des artifices comme certains le croient. Il faut trouver une vache et un taureau qui pourrait avoir ensemble un veau ou une génisse prometteurs », souligne le fermier.

    Usinger est prêt pour la foire de Libramont !

    Du 26 au 29 juillet prochain, le taureau Usinger ira à Libramont avec son maître, Vincent. L’objectif ? Remporter un deuxième prix au concours prestigieux des agriculteurs. « Le jury de Libramont passe dans les fermes deux mois avant la foire et présélectionne les bêtes qui participeront. Il se trouve qu’Usinger avait déjà été sélectionné bien avant de remporter le prix au concours de Clavier. Il a du potentiel », se réjouit Vincent Fisenne. Participer à cette plus grande foire agricole en plein air d’Europe, qui accueille chaque année 220 000 visiteurs est une fierté pour l’agriculteur. « Pendant quatre jours, c’est une bouffée d’air pour moi. J’y vais avec le taureau mais aussi avec Davina de la Gotte, une vache de 768 kg. Cet évènement est une réelle satisfaction pour un fermier. On compare nos bêtes aux meilleurs sujets de la race et les taureaux pourraient être repérés par les centres d’insémination », affirme Vincent Fisenne.

    « Vivre de notre travail ? Non. »

    Spécialisé dans les viandes Blanc Bleu Belge depuis quatre générations, Vincent Fisenne se dit révolté par le Mercosur, le Marché commun du Sud. « Si l’on continue à importer des viandes qui viennent d’ailleurs, comment voulez-vous que ce soit encore rentable pour les agriculteurs ? », s’irrite Vincent. Contrôlé plusieurs fois par an, le fermier s’indigne également du manque de contrôle sur les viandes étrangères. « Je produis du lait et tous les trois jours, je suis contrôlé. Il y a des produits qui ne le sont pas du tout. Une fois par an, j’ai un audit de la ferme et l’AFSCA qui vient régulièrement ». Suite à l’annonce d’un accord libre-échange entre l’UE et le Mercosur, Vincent se tracasse. « J’espère que l’on a encore une place dans une commune rurale ».

    PAR AMÉLIE DUBOIS

     

    Source 

  • Le Beau Vélo de RAVeL Aujourd'hui 20 juillet 2019 concerts gratuits FM Air et Axelle Red

    Lien permanent

    Le Beau Vélo de RAVeL à Amay Organisé par Commune d'Amay

    Le Beau Vélo de Ravel est de retour à Amay cet été. Une occasion de (re)découvrir notre belle commune à vélo, en compagnie d’Adrien Joveneau et de sa dream team ! Vous ne ferez pas que pédaler : des activités familiales sont organisées toute la journée et des concerts …. Paysages, groupement folklorique, découverte de lieux touristiques, spécialités gastronomiques, groupes musicaux, Amay sera au centre de l’aventure tout au long de la journée.

    Où ? Départ, arrivée et animations proposées dans le cadre du Beau Vélo de Ravel 2019 au camp Adjudant Brasseur. Une halte ravitaillement est prévue à l’Abbaye de la Paix-Dieu.

    Programme de la journée
    Dès 9h30 : inscriptions
    Les 1.300 premiers inscrits - T’shirt gratuit
    Les 2.000 premiers inscrits – Brunch gratuit
    Dès 10h : début des animations – Kids village et village des saveurs avec l’Apaqw.
    A 13h : départ avec Adrien Joveneau en compagnie de Philippe Lambillon, le bourlingueur. Boucle de 31,5km – difficulté 3,5/5.
    14h15-14h45 : halte ravitaillement à la Paix-Dieu. Animation musicale assurée par « LEONARD & ACADAM », groupe de jazz issu de l’Académie d’Amay.
    Des chefs étoiles sont présents sur les 11 étapes pour faire déguster leur savoir-faire lors de la halte ravitaillement. A Amay, c’est le chef « Christophe Pauly » du restaurant « le Coq aux Champs ».
    Dès 16h : retour et concerts gratuits – FM Air et Axelle Red

    Parcours du Beau Vélo
    Outre l’ascension jusqu’à la halte bien méritée à l’Abbaye de la Paix-Dieu, le parcours de l’étape long de 31km500 est adapté aux familles et à tout type de vélo.

    L’itinéraire fait la part belle à la vallée de la Meuse et au versant hesbignon d’Amay cette année.

    Il vous permettra de voyager au cœur d’Amay et en dévoilera ses beautés naturelles (réserve naturelle, bois, terres agricoles, sentiers, chemins, quais,…) mais aussi son riche patrimoine architectural, religieux et historique. Le parcours passe le long de plusieurs sites touristiques d’exception tels que l’Abbaye de Flône, la Collégiale Sainte-Ode et Saint-Georges, les Maîtres du feu, l’Abbaye de la Paix-Dieu, le château de Jehay,…

    A ne pas manquer aussi...

    1) La boucle ADEPS
    Pour les enfants, les familles et les personnes à mobilité réduite, VivaCité et l’Adeps proposent une balade à vélo de 11 kilomètres. Le départ se fait au même moment que la balade principale mais l’itinéraire est plus court. Le peloton est pris en charge par des moniteurs de l’Adeps dans chaque commune durant la balade (infos au stand de l’Adeps).
    Parking : suivre le fléchage RAVeL (panneaux orange et blanc) rue Entre Deux Saisons
    Possibilité de réserver à l’avance (au plus tard la veille de l’étape) un vélo tout chemin (VTC) ou un vélo électrique (au choix) par GSM : 0479/12 33 58
    Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site www.rtbf.be/lebeauvelo, sur la page Facebook Beau Vélo de RAVeL, sur l’Instagram de VivaCité et sur tous les réseaux via #beauveloRTBF.

    2) La Nuit du Ravel
    La 3ème nuit du RAVeL, l’évènement estival & nocturne dans le cadre de la « Wallonie Terre d’eau » se déroulera la nuit du 20 au 21 juillet au départ du village du Beau Vélo de RAVel à Amay.
    Il s’agit d’un évènement à vélo qui propose une boucle au départ d’Amay avec des étapes dans différentes attractions touristiques.
    Le circuit de 116 km nécessite un minimum de condition physique et ne sera autorisé qu’à partir de 16 ans. Il y aura différentes étapes « gourmandes » au Château de Moha, au Centre culturel d’Eghezée (avec un concert de nuit de Canal Do – groupe a capela), au cœur de Namur, au barrage de Seilles à Andenne pour finir par le petit déjeuner avec les Maîtres Boulangers à Amay. Ceux qui le souhaitent pourront rallier Amay depuis Andenne avec le bateau Val Mosan !
    Le point d’orgue de ce parcours sera sur la Grand Place de Hannut pour la plus grande halte de la soirée avec un repas sur place mais aussi un concert gratuit, ouvert à tous, de Suarez.
    Départ à 19h d’Amay - 20h château de Moha - 21h30 – Hannut – barbecue – concert Suarez - 2h centre culturel d’Eghezee – Namur - Halte ravitaillement Andenne - Arrivée à Amay 8h30
    Inscription payante dès la mi-juin : 45 euros/pers. (ou 55 euros/pers. avec le retour en bateau).
    Infos & réservation sur www.nuitduravel.be

    Source 

  • Attention Pénurie de Clamoxyl

    Lien permanent

    Pénurie de Clamoxyl : De Block a conclu des accords

    Le PTB y a entendu l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (Afmps) sur le sujet. Il en ressort que la pénurie est due à deux facteurs. D’abord, à un changement au sein de GSK, qui a modifié sa chaîne de production. Ensuite, au fait qu’un médicament équivalent existant sur le marché a disparu en 2017, ce qui a fait augmenter la demande pour le Clamoxyl.

    Un traitement pour tous

    Dans la foulée de la Commission, le ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) s’est entretenue avec ses administrations et le producteur GSK. « La disponibilité limitée du Clamoxyl I.V.-I.M. est très ennuyeuse, d’abord et avant tout pour les patients mais aussi pour les prestataires de soins. Mais inutile de paniquer. Nous avons conclu des accords clairs et si tout le monde s’y tient, tous les patients ayant besoin d’un traitement avec cet antibiotique spécifique l’obtiendront », a-t-elle voulu rassurer.

    Son cabinet précise qu’il est essentiel de réserver ce médicament aux patients pour lesquels aucun traitement alternatif n’est disponible et, en cas de nécessité et d’urgence, que les prestataires hospitaliers peuvent prendre directement contact avec la firme GSK pour obtenir une livraison. En dernier recours, le médicament pourra être importé d’un autre pays européen.

    La ministre De Block demande aussi de dresser la liste des hôpitaux qui ont demandé aux patients payer leur traitement (normalement remboursé) parce qu’ils avaient fait importer le médicament de l’étranger. Sur base de cette analyse, elle promet de rechercher une solution avec ses administrations et GSK pour les patients concernés.

    Une nouvelle dont Sophie Merckx, la députée PTB à l’origine de l’audition, se réjouit, mais avec prudence : « Il faut voir si, finalement ce sera à charge du patient ou de GSK, mais c’est déjà une avancée ». La députée souhaite toutefois réentendre la ministre de la Santé Maggie De Block sur la question, dès que cette dernière sera revenue de vacances.

    PAR ALISON VERLAET ET LAVINIA ROTILI

     |Source 

     

  • ‎C'est la fête à Villers-le-Temple ! le 29 juillet 2019

    Lien permanent

    Villers Animations ASBL

    C'est la fête à Villers-le-Temple !

  • Un programme de fauchage tardif des bords de route et le zéro-phyto

    Lien permanent

    C'était au programme Stratégique Transversal 2013 - 2018  à Nandrin en page 14 

    Mettre en place un programme de fauchage tardif des bords de route, de gestion différenciée
    des espaces verts et de lutte contre les espèces invasives
    Deux objectifs principaux à ces actions: favoriser la biodiversité, en déclin inquiétant, et s’engager progressivement
    mais résolument vers le zéro-phyto (2019). Nos bords de route représentent de véritables couloirs écologiques,
    pouvant accueillir la vie de nombreuses espèces sauvages (flore et faune). Leur superficie est bien plus importante
    que celle des réserves naturelles. Un fauchage tardif (après le 1 septembre) sera pratiqué sur nos bords de route
    présentant un intérêt biologique, un espace suffisant mais sans mettre en péril la sécurité. La gestion différenciée
    des espaces verts consiste à appliquer à chaque espace le mode de gestion le plus approprié à sa situation, à son
    utilisation. Cette approche raisonnée doit permettre de limiter les contraintes et charges de travail (gain de temps)
    auxquelles sont confrontés nos services communaux et de limiter les risques de pollution et d’atteintes à notre santé par la réduction des produits phytosanitaires (herbicides, pesticides, …) Quant aux plantes invasives, elles se développent au détriment des espèces indigènes et il convient de lutter efficacement contre leur multiplication.
    Échéance : 01/01/2018
    Avancement : en cours

    Source 

  • Gon et Miranda Ummels en concert le vendredi 26 juillet 2019 au café des Sports à Villers le Temple

    Lien permanent

    Gon et Miranda Ummels en concert le vendredi 26 JUILLET  à 20 h au café des Sports à Villers le Temple 

     

    Miranda et Gon en concert

    Public
     · Organisé par Sandrine Markadieu

  • Avis de disparition !!! Partager SVP Merci !!!

    Lien permanent

    Nous avons perdu notre chat Coca. Tigre mâle de 1 an et demi.

    Pucé et castré : 0493/960384

  • Rififi politique autour de la centrale nucléaire à Nandrin

    Lien permanent

    « Cette convention, depuis 1996, rétribue les communes concernées en fonction d’une série de critères et cet argent doit être justifié par des dépenses dans la culture et le sport », introduit Michel Lemmens.

    La nouvelle convention, valable pour trois ans, a été négociée entre la direction d’Electrabel et quatre bourgmestres mandatés (Javaux, Jonet, Dejon et Lacroix).

    Pour la commune de Nandrin, cela représente 32.284 euros à multiplier par trois années, soit un peu plus qu’avant (31.800 euros).

    « Un problème éthique »

    Pour le groupe d’opposition Vivre Nandrin, les termes utilisés dans la convention (« maintenir et pérenniser l’exploitation sur le site de Tihange ») posent problème.

    Les membres VN s’opposent fermement au « bunker » d’entreposage des combustibles proposé par Electrabel et voient une incompatibilité éthique entre accepter l’argent et s’opposer à ce projet.

    Le bourgmestre a rétorqué que les 96.000 euros étaient nécessaires au budget de Nandrin, les supprimer signifierait couper dans certains investissements.

    Pour Michel Lemmens, ces propos sont populistes.

    « Christophe Collignon et Jean-Michel Javaux n’ont pas le même discours que vous... Pactiser avec le Diable a un prix. »

     

    PAR A.G

    Source 

    Construction d’un ensemble de 3 bâtiments sur le site de la Centrale nucléaire de Tihange , AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE du 12/06/2019 au 12/07/2019 clic ici  :

  • Accès gratuit au panorama à 360° de la région liégeoise depuis la tour du Mémorial Interallié de Cointe ce dimanche 21 juillet 2019

    Lien permanent

    La tour sera accessible gratuitement au public, de 14 à 18 heures.

     L’entrée est gratuite.

    Des ascenseurs permettent d’accéder à son sommet, qui vous offre un magnifique panorama de la ville de Liège 

     

     

     

     

  • Un feu d’artifice pour le 21 juillet, la kermesse ce week-end, du vendredi 19 au dimanche 21 juillet,

    Lien permanent

    Le comité des fêtes de Hermalle-sous-Huy organise sa traditionnelle kermesse ce week-end, du vendredi 19 au dimanche 21 juillet, sur la place de l’Église.
    Cette année, 10 groupes musicaux de la région ont été conviés pour endiabler les festivités.


    Les activités débuteront vendredi avec la célèbre corrida.

    À 19h, les « petits » seront invités à participer à une course à pied de 1,5km. Pour les adultes, des épreuves « Challenge condruzien » de 5km et 10,6 km sont prévues pour 19h30.

    La remise des prix aura lieu à 21h et le groupe After Night clôturera la soirée. Samedi, la journée s’annonce conviviale avec une après-midi des familles où des jeux pour les enfants et les plus grands seront organisés par les scouts.

    « Nous offrirons des bons pour la fête foraine à tous les enfants », annonce le comité des fêtes. La soirée sera animée par Brother2Borther, Seven’s Brass, Les Marteaux, Dalton Brass, et Dj
    Toum.
    Le dimanche 21 juillet sera le point d’orgue de la kermesse avec un apéro offert par le comité des fêtes suivi d’un repas concocté par le traiteur Carmello. La guinguette de Tawfik avec LEMD, Mister mayd, et le traditionnel feu d’artifice mettront un terme aux festivités.


    L’entrée est, comme depuis les trois dernières années, payante (1 €).

    En effet, des services de sécurité supplémentaires ont été mis en place suite à un changement des exigences de la police en la matière. Mais attention, certaines activités, comme l’après-midi des familles, restent gratuites. -
    Par P.G.

    Source