- Page 3

  • Un Nandrinois gagne à 71 sur RTL aujourd'hui vendredi 26 juillet 2019

    Lien permanent

    Aujourd'hui vendredi 26 juillet 2019 , un nandrinois ( Philippe ) et deux autres personnes gagnent la cagnotte du 71 sur RTL .

    Émission animée par Jean-Michel Zecca à 18 h 30 jusqu'au journal de RTL TVi de 19 h 

    Pour voir ou revoir l'émission

    https://www.rtlplay.be/septante-et-un-p_8533/emission-du-26-07-c_12442949

    Source 

    Jeu télévisé "71" de RTL-TVI clic ici

    Groupe public

     

    1 phil.jpg

    2 ph.jpg

  • Un joueur du Standard blessé dans l'accident entre sa McLaren et une camionnette sur N 63 à Nandrin

    Lien permanent

    Un accident s’est produit ce vendredi vers 13h sur la Route du Condroz à Nandrin. Il s’agit d’une collision entre une McLaren et une camionnette, collision qui s’est produite juste devant le restaurant « Jacob’s ». À bord du bolide McLaren, le joueur du Standard Luis Cavanda. Il a été emmené à l’hôpital

    Article complet clic ici 

    2jea.JPG

     

     

    Accident route du Condroz Nandrin N 63, reportage photos Loris Demarteau clic ici

     

    Accident N 63 route du Condroz Nandrin clic ici

  • Dans les idées sorties sportives, Rallye Sprint de Marchin

    Lien permanent

    A cette occasion, et sous une météo qui s’annonce un peu plus capricieuse que ce que l’on connait actuellement, environ 110 concurrents sillonneront à trois reprises une spéciale d’une distance de 16km740. Un tracé 100% asphalte différent de l’édition précédente (2017), puisque les organisateurs ont en effet décidé d’abandonner la portion terre. Parmi les 110 bolides inscrits à cette épreuve, il faudra évidemment compter sur Yves Matton, qui sera copiloté pour l’occasion par son fils Clovis. Le dernier vainqueur de l’épreuve tentera à nouveau d’imposer sa Citroën DS3 WRC en terre marchinoise. « Il était important pour moi d’être au départ de cette épreuve dont les organisateurs marchinois ont tout fait pour la réintégrer au calendrier provincial du championnat liégeois. Il est important pour moi de les soutenir dans leurs démarches et c’est surtout une commune avec laquelle j’ai été très attaché par le passé. Ce sera aussi l’occasion de garder un peu le rythme avant le Rallye du Condroz. Au vu du plateau, avec notamment cinq voitures des dernières générations, c’est sans nul doute la preuve que l’épreuve proposée par l’organisation marchinoise séduit. Ce sera d’autant plus intéressant dans la lutte pour la victoire finale.», se réjouit le hutois Yves Matton.

    S’ajouteront à la bagarre, Xavier Bouche (Mitsubishi Evo X), Johan Van Den Dries (Skoda Fabia S2000), Philippe Dewulf (Toyota Corolla WRC), Olivier Cartelle et Etienne Monfort (Skoda Fabia R5), qui auront à cœur de s’illustrer de la meilleure manière dans l’unique but de hisser leur monture sur la plus haute marche du podium. Ce dernier, profitant clairement de ce rendez-vous pour reprendre du rythme en vue de sa participation à l’épreuve mosane début novembre. Il retrouvera pour l’occasion la Skoda Fabia R5 de chez SXM Compétition.

    Rendez–vous dimanche fin de journée pour savoir lequel de ces favoris aura réussi à hisser sa monture sur la plus haute marche du podium final.

    Infos pratiques

    Entrée : elle est entièrement gratuite.

    Centre du rallye: Place de Belle Maison 1 à Marchin

    Parc d’assistance : il se situera à proximité de la Station CADO, chaussée des forges, 127 à Huy

    Départ 1re boucle : 9h

    Départ 2e boucle : 12h30

    Départ 3e boucle : 15h30

    Arrivée de la 1re voiture : elle est prévue vers 16h30.

    Par GILLES DANDUMONT

    Source 

  • Accident route du Condroz Nandrin N 63, reportage photos Loris Demarteau

    Lien permanent

    Le blog vous l’annonçait il y a  une demi heure aujourd'hui vendredi 26 juillet 2019 plus ou moins 13h 15 

    Accident route du Condroz N 63 à Nandrin ,plus ou moins à la hauteur du restaurant  chez Jacob's et la pharmacie Baekens  avant le rond point de Yernée direction Marche !!!! 

    Entre une Ferrari ou  une Mc Laren......  ???? et une camionnette .

    Police et dépanneur du Condroz sur place 

    Attention le passage serai difficile 

    Vendredi 26 juillet 2019 13h 15 

    2.jpg

    4.jpg

    Accident N 63 route du Condroz Nandrin

     

  • Accident N 63 route du Condroz Nandrin

    Lien permanent

    Il semblerait qu'il y aurait un accident sur la N 63 route du Condroz plus ou moins à la hauteur du restaurant  chez Jacob's et la pharmacie Baekens  avant le rond point de Yernée direction Marche !!!! 

    Attention le passage serai difficile 

    Vendredi 26 juillet 2019 13h 15 

     

    source info 

    Police contrôle 4500 Huy & alentours ( Belgium )

    Groupe public
  • Aujourd'hui 26 juillet 2019 épreuve du challenge condrusien traversera les campagnes de Villers-le-Temple, Modave et Strée, les horaires ici

    Lien permanent

    Le 23ème jogging des fermes et châteaux (épreuve du challenge condrusien) traversera les campagnes de Villers-le-Temple, Modave et Strée; et partira à la découverte de lieux champêtres.

    Différents parcours sont proposés pour une soirée sportive conviviale et tout public. Cet événement est éco run, nous utilisons des gobelets en carton sur le parcours.

    Heure: départ course enfants (de moins de 12 ans) à 19h, grande course adultes (11,3 km) à 19h30 et petite course adultes (6km) à 19h45.

    Inscription sur place dans la salle des Templiers.

    Prix: 5€ petite course, 6€ grande course et gratuit pour les enfants.

    Une consigne gratuite est prévue de 18h30 à 21h30, des massages en fin de parcours et des douches.

    Fête foraine, petites restaurations, bar et soirée dansante après la course.

    Tombola gratuite et lot pour les 3 premiers de chaque course. Chaque enfant participant recevra un t-shirt.
     
    Où :Espace Des Templiers Rue Pierco, 4 à  4550 Villers-le-Temple
    Téléphone :0479528919 - Pas de réservation
    Tarif : 5€ petite course - 6€ grande course
    Vendredi: de 18:30 à 21:30

    Source

  • Connais- tu «Victor» ? L’appli du covoiturage basé sur de l’auto-stop

    Lien permanent

    Une nouvelle application de covoiturage verra le jour à Liège dès le mois de septembre. Et son fonctionnement sera quelque peu différent de ce que l’on connaît actuellement : l’application sera basée sur de l’auto-stop digitalisé

    Victor sera peut-être votre nouveau compagnon de voyage lors de vos déplacements. Il s’agit en fait d’une nouvelle application de covoiturage qui se veut être une alternative aux moyens de transports classiques en Cité ardente. Elle est l’invention de deux jeunes Liégeois - de la start-up Connect 2 Move) qui ont souhaité trouver une solution aux problèmes de mobilité à Liège, troisième ville la plus congestionnée du pays. Ils ont également reçu des aides du MIC (Microsoft Innovation Center). « 5% des gens sont seuls dans leur voiture durant leur déplacement, on sait que la voiture ne disparaîtra pas de notre vie, alors la solution est peut-être de remplir les voitures », explique l’un des fondateurs. « Nous proposons donc un moyen de déplacement supplémentaire à la voiture et aux autres moyens de locomotion actuellement utilisés ».

    Aucun rendez-vous

    Mais l’application diffère de celles que l’on connaît déjà: « elle est basée sur de l’auto-stop revue de manière digitale et numérique, il faut donc s’inscrire sur une plate-forme - passagers comme conducteurs - afin de sécuriser le système pour les utilisateurs ». Le système est en réalité très similaire à de l’auto-stop car aucune réservation n’est effectuée, aucun rendez-vous n’est pris avec le conducteur  : le passager va se rendre à un arrêt « Victor » où il va attendre qu’un conducteur « Victor » qui passe par cette route le prenne au passage pour l’amener à bon port, sans faire de détour par rapport à son trajet initial.

    D’abord gratuite

    « Au début, pendant sa phase test, l’application sera gratuite, mais à l’avenir, quand elle aura fait ses preuves, le passager devra payer une petite compensation via un QR Code quand il montera à bord. Le conducteur, lui, sera récompensé par des points à échanger chez des partenaires qui sont susceptibles de l’intéresser », poursuit le Liégeois.

    Actuellement, l’application est testée auprès de potentiels clients. Si elle est concluante, elle devrait être étendue sur toute la ville, voire encore plus loin.

    Le projet ne débutera qu’au mois de septembre et l’application ne sera donc disponible qu’à partir de ce moment-là. Mais si vous souhaitez suivre les informations, vous pouvez suivre la page « Victor Liège » sur Facebook.

    Du centre ville au Sart Tilman

    La première ligne qui sera testée dès septembre sera celle qui relie le centre-ville et le Sart-Tilman, une ligne qui s’adresse donc majoritairement aux étudiants.

    Plusieurs arrêts « Victor » vont être placés tout le long de la route, comme par exemple Route du Condroz, Quai Gloesener, rue d’Ougrée ou encore rue du Sart Tilman, même si des autorisations doivent encore être prises pour déterminer les arrêts en question.

    A long terme, si le concept est apprécié, les fondateurs visent une dizaine de couloirs potentiels à desservir dans la ville de Liège, avant de s’étendre ailleurs, pour diminuer le nombre de voitures sur les routes.

    PAR ESEN KAYNAK

     Source 

  • Sarah Bovy au micro pour Total Racing, Circuit de Spa-Francorchamps en vidéo

    Lien permanent

     

    TOTAL 24H Spa, en vidéo avec Louis et Sarah qui ont hâte de vous emmener à la découverte du circuit national et de sa course préférée ! 

     

    Total Racing,  à Circuit de Spa-Francorchamps.

     

    La  page Facebook de Sarah Sarah Bovy Racing Driver

    Sarah Bovy (Nandrin), pilote automobile

    Sarah Bovy (Nandrin) pilote automobile à la parole aujourd'hui samedi 9 mars à Huy

    Sarah Bovy, jeune femme qui a grandi à Nandrin sera dans la course des 24 h de Spa

     

    Interview de la Nandrinoise Sarah Bovy en vidéo

  • Festival de visites guidées Saint-Séverin dimanche 4 août 2019

    Lien permanent

    SAINT-SÉVERIN (Nandrin)
    Saint-Séverin : son patrimoine, ses légendes et ses mystères
    Dimanche 4 août
    Bonjour, je m’appelle Hilarion.

    Au 12e siècle, Je fus moine au prieuré clunisien de Saint-Séverin ;un véritable havre de paix avec son église, ses étangs, ses bois…
    Mais un jour, une fée m’apparut au-dessus de l’eau et me promit une abondance de carpes délicieuses.
    Erreur funeste, notre communauté ne pût résister à cette belle promesse et bien des malheurs s’abattirent sur nous…

    Maintenant, rassuré, je contemple de là-haut notre magnifique église restaurée dans son bel écrin. Et tout
    serait parfait si une vilaine guide n’avait pas décidé de dévoiler où nous mena notre trop grande crédulité...


    • Dimanche 4 août à 10h et 14h
    • Tarif : 5€ par personne - gratuit pour les enfants
    • Départ : Dans la bonne humeur devant l’église Saints-Pierre-et-Paul, rue de l’Église
    4550 Saint-Séverin (Nandrin)
    • Info : 085 21 29 15 - 085 21 21 71 - info@terres-de-meuse.be
    14 visites guidées de mai à octobre
    Programme complet disponible à la Maison du Tourisme ou sur www.terres-de-meuse.be

  • Vous en rappelez vous ? La série a été tournée dans la région

    Lien permanent

     les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître , un peu d'histoire sur les séries TV de l'époque. 

    La série «Les Galapiats» a été tournée chez nous voici 50 ans

    Les Galapiats, c’est un feuilleton de Pierre Gaspard-Huit qui est devenu culte pour toute une génération en 1969. La série, tournée et diffusée pour la première fois en 1969, a marqué de nombreux adolescents à l’époque.

    En huit épisodes de trente minutes, elle réunissait six adolescents de nationalités et d’origines sociales différentes (France, Belgique, Canada) dans une colonie de vacances située en Ardenne. Tout au long de la série, ils vont vivre des aventures fantastiques et plus rocambolesques les unes que les autres.

    Le feuilleton a connu un grand succès lors de sa première diffusion et un des éléments qui y a contribué est le fait qu’il faisait la part belle aux paysages de l’est du pays, dont le plateau des Hautes Fagnes (Botrange, Ovifat, Mont-Rigi…).

    Grand fan de la série, Pascal Mormal explique que de nombreuses séquences ont été tournées dans notre région.

    « On n’y fait jamais référence dans la série mais on peut rapidement reconnaître des paysages et endroits bien connus dans la région », constate le météorologue de l’IRM. « On découvre ainsi par exemple plusieurs fois les abords de la Baraque Michel où trônait encore à l’époque la tour géodésique aujourd’hui disparue. Elle a été démontée dans les années 70 pour des raisons de sécurité. Ce lieu était l’un des principaux du tournage. De plus, les équipes du film, acteurs compris, se retrouvaient à la Baraque Michel pour manger… Dans plusieurs scènes de poursuite, on voit notamment un des méchants s’enfuir dans la lande fagnarde. On reconnaît aisément la région. »

    Même s’il n’y a eu qu’une seule saison pour « Les Galapiats » et que l’on peut parler d’un one-shot, d’autres beaux endroits de chez nous ont été mis en avant dans la série.

    Stavelot, vallée de la Warche…

    « On peut effectivement très bien reconnaître la ville de Stavelot et sa place principale lors d’un épisode », explique Pascal Mormal. On y découvre aussi d’autres lieux emblématiques de la région. Je pense à la vallée de la Warche, Coo ou encore Remouchamps un peu plus loin. La région fagnarde a vraiment servi de cadre de tournage pour cette série destinée aux enfants et aux ados. Autre élément qui touche notre région : une intervention des Blancs Moussis. Dans ce groupe, fait amusant, on aurait introduit des femmes portant le déguisement traditionnel. Ceci en raison de l’indisponibilité de représentants masculins à l’heure du tournage.

    Si le feuilleton a fait l’objet d’une première édition en dvd en 2003, rapidement épuisée, il est désormais aujourd’hui possible de (re)découvrir la série sur Youtube.

    CHARLES BOURY

    Source 

     

  • Pas de piscine chez toi ? une idée pas loin ?

    Lien permanent

    Une chaleur étouffante, pratiquement irrespirable, s’abat sur les visiteurs du jour ce mercredi dès qu’ils quittent la fraîcheur réconfortante de leur véhicule. Autour de la piscine, des centaines de personnes prennent un bain de soleil. Il faut dire que le bassin est pratiquement saturé, et particulièrement prisé par les plus jeunes. « On vient toute la journée, chaque année. Là, il fait fort chaud donc on boit un maximum », témoignent Sophie de Clavier (17) et Margot de Boncelles (19)

    Les adultes, eux, en bikini et short de bain, dégustent une bière à l’ombre des parasols, ou allongés sur leur serviette de bain. Laura, originaire d’Havelange, fait trempette avec sa fille de 19 mois, Lola, qui ne semble pas incommodée par la chaleur : « Pour le moment, ça va, mais on ne va pas rester longtemps en plein soleil. »

    Ce mercredi, la température frôle les 40 degrés Celsius, mais elle n’a pas empêché 200 personnes de se rendre à la piscine d’Ocquier. D’après Nicolas Fastré, maître-nageur, on pourrait exploser le record de fréquentation cette semaine : « En début d’après-midi, on était déjà à presque 200 entrées. Jeudi, on devrait battre le record. L’année dernière, à la même période, on y était, avec 200 entrées. On va faire encore plus cette année ». Par ailleurs, la piscine sera ouverte plus tard ce jeudi et ce vendredi. « A 19 heures, heure de fermeture, c’est le moment où il commence à faire respirable. On ouvrira donc jusqu’à ce que les gens partent ! »

    Éviter l’hydrocution

    Qui dit canicule, dit mesures de sécurité supplémentaires. Ici, la principale préoccupation du maître-nageur reste l’hydrocution, soit un choc thermique violent pouvant entraîner une syncope, voire la mort par noyade. « Je conseille à tout le monde de prendre une douche avant de pénétrer dans le bassin, ou du moins de se mouiller la nuque régulièrement », explique Nicolas Fastré, occupé à surveiller de jeunes plongeurs aventureux. « Vu le nombre de personnes, j’interdis les plongeons, saltos et autres figures acrobatiques. C’est trop dangereux. »

    Gérée par le comité d’initiative d’Ocquier, la piscine a ouvert le dernier mercredi de juin, une ouverture avancée pour permettre aux visiteurs de profiter des premières grosses chaleurs de cet été. Malgré une baisse des températures la semaine prochaine, la piscine devrait rester ouverte jusqu’au 31 août.

    Petit rappel : l’entrée au grand bassin est fixée à 2,5 euros. Pour la pataugeoire, le petit bassin et les visiteurs, il vous en coûtera 1 euro.

    P.G. ET A.G.

    Source 

  • Ils sont confrontés à des litiges insolites

    Lien permanent

    Mais en quoi consiste le métier de médiateur ? Il peut s’agir d’avocats, de notaires ou de personnes extérieures qui vont guider les différentes parties dans la résolution du conflit. « Je vais sur place avec un autre regard sur les choses. Je cherche à percer l’abcès jusqu’au bout », explique Bernard Castelain, médiateur. Un service qui n’est pas gratuit et qui coûte en moyenne 90 €/h. Un montant à diviser entre les différentes parties.

    Les litiges traités par Bernard Castelain sont nombreux, ils peuvent aller du simple arbre qui gène la vue d’un voisin à des situations plutôt insolites : « J’ai eu affaire à un propriétaire dont l’un des locataires s’était plaint de la servitude de passage de la propriété. Un riverain l’empruntait plusieurs fois par semaine dans le but d’observer la voisine par la fenêtre de la salle de bain », raconte-t-il. Grâce à la médiation mise en place, Bernard a obtenu une limitation de la servitude à seulement plusieurs fois par an.

    Des litiges tout aussi improbables ont été recensés au service de médiation de la Ville de Huy : « Nous avons un dossier concernant un coq qui réveille chaque matin le voisinage ou encore celui d’une personne qui filme le chien de ses voisins dans le but de prouver que celui-ci défèque sur sa propriété », nous explique-t-on.

    Dans tous les cas, les deux parties doivent être volontaires pour faire appel à un médiateur. Depuis la nouvelle loi de juin 2019, les magistrats sont d’ailleurs dans l’obligation de proposer le recours à une médiation aux différentes parties. Si celle-ci est refusée par l’une d’elles, les procédures judiciaires seront à charge de la partie refusant la médiation.

     

    PAULINE GOVAERT

     

    Source 

  • Va t on vivre plus longtemps ? Jusqu'à quel âge ? une idée ?

    Lien permanent

    L’espérance de vie des Belges augmente un peu: elle s’élève à 81,5 ans en moyenne

    Flamands, Wallons et Bruxellois ne peuvent espérer vivre le même nombre d’années, ressort-il également des statistiques belges. Ainsi, l’espérance de vie la plus longue est constatée en Flandre (82,3 ans). Bruxelles suit (81,5 ans) et la Wallonie ferme la marche (79,9 ans).

    Par rapport à 2017, la hausse la plus importante est observée à Bruxelles, avec un gain de 132 jours (+ 0,36 année). La Flandre a gagné 42 jours (+ 0,12 an) et la Wallonie seulement 15 jours (+ 0,04 an).

    Les hommes ont également gagné en espérance de vie (75 jours, + 0,20 an) ainsi que les femmes (13 jours, + 0,04 an). L’écart entre les deux sexes se réduit pour atteindre 4,5 années, contre 6,3 ans en 1998.

    Source 

  • Ils ont pu refuser un héritage… gratuitement.

    Lien permanent

    51.947 Belges ont renoncé à leur héritage

    Et ce depuis 2018. Un chiffre toujours en augmentation

    Ce sont des personnes qui ont pu refuser un héritage… gratuitement.

    En effet, il est possible de renoncer, sans rien payer, à la succession d’un proche s’il laisse principalement des dettes ou que les actifs nets valent moins de 5.000 euros.

    Un décès, c’est douloureux et les démarches administratives qui l’accompagnent sont souvent complexes. À peine remis de la mort d’un proche, vous serez peut-être confronté à sa succession.

    « Personne n’est obligé d’accepter une succession », nous dit-on à la Fédération du Notariat.

    « Plusieurs raisons peuvent expliquer un refus : mauvaise relation avec le défunt ou parce qu’elle contient plus de passifs que d’actifs. Dans ce cas, les juristes parlent d’une « succession déficitaire ».

    Vous n’avez rien à gagner si vous acceptez un tel héritage. Au contraire même,en l’acceptant, vous devrez payer les dettes du défunt », nous dit-on.
    Ce refus gratuit est également possible pour toutes les successions où les actifs nets valent
    moins de 5.000 euros.

    « Renoncer à une succession est très sécurisant si la personne décédée est endettée : vous ne devrez pas payer les dettes. Attention cependant, si on ne doit pas payer les dettes, en contrepartie, on ne reçoit rien même si, plus tard, on découvre que la personne décédée avait gagné au Lotto ! », explique le notaire Sébastien Dupuis.

    ENCORE PLUS EN 2019


    Selon les chiffres de la Fédération du Notariat (Fednot), 51.497 personnes ont refusé gratuitement la succession d’un proche depuis début 2018 : 31.895 en 2018 (les chiffres ont été comptabilisés à partir du 1er mars 2018)
    et 19.602 entre le 1er janvier et le 30 juin 2019. Une tendance à l’augmentation, donc.


    Certes, si l’on peut savoir si le défunt est endetté, on ne sait pas toujours à quelle hauteur les dettes s’élèvent : « Dans ce cas,vous pouvez accepter la succession « sous bénéfice d’inventaire ».

    C’est le choix de la sécurité. « Un notaire réalise alors un inventaire de la succession. Il vous donne une description détaillée de ce que le défunt possédait et devait encore payer comme dettes le jour de son décès », poursuit-on à la fédération.
    « Cette solution permet également de mieux protéger l’héritier en cas de dettes du défunt.

    Il y a une séparation entre votre patrimoine personnel et celui du défunt. Si vous acceptez une telle succession, les dettes du défunt seront donc payées exclusivement avec son patrimoine.

    Au pire, cela sera une opération nulle pour vous ».

    Il y a eu 5.270 successions acceptées sous bénéfice d’inventaire (3.323 en 2018, les chiffres ont été comptabilisés
    à partir du 1er mars 2018 et 1.947 entre le 1er janvier et le 30 juin 2019).
    Tout cela peut aujourd’hui se faire chez un notaire (avant il fallait obligatoirement passer devant le tribunal).

    Ce qui vous assure d’être parfaitement informé de manière neutre et indépendante avant de faire votre
    choix… -
    Par M.SP.

    Source 

     

     

  • C'est la fête à Villers-le-Temple 26, 27, 28 && 29 juillet 2019 !

    Lien permanent

    C’est la Fête à Villers-le-Temple !


    Pour cette nouvelle édition, nous déménageons sur le parking de l’école communale, Rue Joseph Pierco.

    Au programme cette année :

    VENDREDI – JOURNEE JOGGING

    Clôturons juillet au rythme de la corrida des fermes et châteaux de Villers-Le-temple. Un beau parcours entre campagnes et forêts avec quelques "légers" dénivelés 
    Les affiliés de la MC bénéficient d'une remise de 5€ sur leur inscription à l'ensemble des épreuves de notre partenaire sport, le Challenge Condrusien (à préciser lors de l'inscription en ligne).
    Infos : https://www.challengecondrusien.be/la-corrida-max-boissons/

    - Dès 19h00 : 23ème Jogging Max Boissons des Fermes et châteaux. Grande course de 11.3 km, petite course de 6 km et course enfant 1 km. Voir événement spécifique : https://www.facebook.com/events/1324604004370002/
    Renseignements Jean Pierre Nesca (0475/454 192)

    - Soirée en plein air animée par Dj Ludo dès 21h30

    SAMEDI – JOURNEE CONCERTS

     20h00 : Snug Room (cover rock acoustique)
    21h30 : Gustave Brass Band (fanfare festive)
    23h00 : Soirée animée par Dj Dan

    DIMANCHE - JOURNEE DES FAMILLES

     Dès 09h00 : balade motos.

    Renseignements Vincent Pironet (0476/640276)
     Dès 12h00 : Barbecue villageois
    Animation musicale et magicien aux tables
    Apéritif offert au bénévoles et sympathisants de Villers Animations
    Réservation obligatoire avant le 22/07, auprès de Marie Christine Pourbaix (0471/588 107)

    16h00 : André Borbé – Le Grand Possible. Spectacle musical pour enfants. Voir événement spécifique : https://www.facebook.com/events/705325723221191/

    17h00 : La Guinguette à Villers, avec Radio Bistrot
    20h00 : Blind Test plein air, animé par Décibell

    LUNDI – JOURNEE VILLAGEOISE

    - On joue le jambon à la Bizawe !
    - 20h00 : Animation musicale par les Physical Brothers (duo mandoline/harmonica)
    - 21h30 : Bal aux lampions avec The Puzzles (cover rock acoustique)


    Durant tout le week-end : bar, petite restauration, proximité de la fête foraine,…

     

     

    Villers Animations ASBL

    C'est la fête à Villers-le-Temple !

  • Déchets nucléaires : 265 réclamations

    Lien permanent

    265 courriers ont été reçus avec d’importantes disparités entre communes: 117 réclamations et une pétition de 8 personnes à Huy, 80 courriers à Marchin (où une conférence avec un expert avait été donnée), 20 à Amay, 18 à Wanze, une dizaine à Villers-le-Bouillet, 9 à Nandrin, 3 à Modave. À noter qu’à Verlaine et Engis, personne ne s’est manifesté.

    L’enquête publique pour le stockage à sec des déchets nucléaires à Tihange se clôture avec la réception de 265 courriers et le refus des communes d’Amay et de Nandrin, rapporte L’Avenir mardi.

    L’enquête publique concernait neuf communes dans la zone concentrique autour de la centrale nucléaire de Tihange (Huy). Les citoyens étaient appelés à réagir sur la construction d’un hangar pour stocker à sec (et non plus dans les piscines) les déchets nucléaires pour une durée d’au moins 80 ans.

    Non bunkérisé

    Ces citoyens ont notamment pointé la durée d’exploitation anormalement longue, hypothéquant ainsi la réhabilitation du site, un surdimensionnement de l’entrepôt (120 emplacements au lieu des 53 nécessaires), des températures d’assemblages très élevées, des risques minimisés en cas de chute d’avion, le fait que le hangar ne soit pas bunkerisé.

    Les neuf communes devaient également se prononcer, si bien qu’Amay et Nandrin s’opposent au projet, les autres communes sont favorables mais parfois sous conditions, comme à Huy, Wanze et Villers-le-Bouillet.

    Le fonctionnaire-délégué de la Région wallonne devra rendre la décision définitive sur l’urbanisme tandis que l’AFCN (Agence fédérale de contrôle nucléaire) se prononcera sur l’aspect nucléaire.

    BELGA

    Source 

  • Demain vendredi 26 juillet 2019 le 23e Jogging La-corrida Max Boisson

    Lien permanent

    Clôturons juillet au rythme de la corrida des fermes et châteaux de Villers-Le-temple. Un beau parcours entre campagnes et forêts avec quelques "légers" dénivelés 
    Les affiliés de la MC bénéficient d'une remise de 5€ sur leur inscription à l'ensemble des épreuves de notre partenaire sport, le Challenge Condrusien (à préciser lors de l'inscription en ligne).
    Infos : https://www.challengecondrusien.be/la-corrida-max-boissons/

     

    Bougez Mieux, Bougez Plus Liège

    Lire la suite

  • Le Gouverneur de la province de Liège fait un communiqué aux responsables des camps mouvements de jeunesse

    Lien permanent

    Gouverneur de la province de Liège, fait un communiqué sur sa page Facebook 

    Hervé Jamar, Gouverneur de la province de Liège

    le Voici 

    AUX RESPONSABLES DE CAMPS DE MOUVEMENTS DE JEUNESSE
    La vague de chaleur que connait actuellement notre pays se prolongera encore jusqu’à ce vendredi. Je m’adresse à vous dans le but que vous restiez bien attentifs lorsque les campements sont situés à proximité de champs ou lorsque des activités sont organisées en bordure de ceux-ci.

    Départ de feu
    - Il est impératif de signaler immédiatement tout départ de feu aux services de secours ( : 112). 
    - Il y a lieu d’être particulièrement vigilant sur les conséquences potentielles qu’une allumette, une cigarette, des tessons de bouteille, etc. peuvent engendrer en milieu naturel et, actuellement, dans les zones agricoles.

    Autres recommandations à l’égard des jeunes dont vous avez la responsabilité
    - Veillez à leur hydratation régulière, en évitant la consommation de boissons alcoolisées ou fortement sucrées ;
    - Évitez leur exposition en plein soleil aux heures les plus chaudes ;
    - Assurez-vous qu’ils se protègent du soleil en utilisant une protection adéquate et en portant un couvre-chef ;
    - Évitez-leur la pratique d’activités physiques intenses.

    En cas de coup de chaleur ou de fatigue ou de problème respiratoire, contactez un médecin.

    Plus d’informations météorologiques sont disponibles sur le site de l’IRM : www.meteo.be

     

     

  • L’arrondi obligatoire, c’est pour bientôt

    Lien permanent

    Elle prend la forme d’un petit guide détaillé contenant des explications concrètes sur les règles juridiques et leur application en cas d’arrondissement. « Le guide répond également à des questions précises, comme la façon dont les règles devraient être appliquées lorsqu’un client paie une partie du montant en espèces et une autre partie avec une carte de paiement », explique le ministre. « Le guide peut être consulté sur le site web du SPF Économie et est diffusé par le biais de la lettre d’information du SPF et de diverses associations de commerçants. Mais il est également important que les consommateurs soient bien informés. Une campagne d’information des consommateurs sera lancée plus tard cette année. Avec l’arrondissement obligatoire, nous voulons réduire le nombre de pièces de 1 et 2 eurocent en circulation. Ces petites pièces suscitent souvent un embarras pour les commerçants et les consommateurs. Cependant, ces pièces continueront à avoir cours légal. »

    Voici comment arrondir…

    Le montant total à payer sera arrondi comme suit :

    1 et 2 cent seront arrondis à 0 cent ;

    3 et 4 cent seront arrondis à 5 cent ;

    6 et 7 cent seront arrondis à 5 cent ;

    8 et 9 cent seront arrondis à 10 cent.

    Même en cas d’arrondissement, le consommateur pourra donc continuer à utiliser les pièces de 1 ou 2 cent pour ses paiements et le commerçant pourra continuer à les utiliser comme rendu de monnaie. L’arrondissement fera qu’il y aura beaucoup moins de pièces en circulation.

    Pour les paiements électroniques, il n’y a aucun changement : les commerçants ont la possibilité, comme c’est déjà le cas, d’arrondir à 5 cent, mais ils n’y sont pas obligés.

    PAR D.SW

    Source 

  • Vous êtes témoin d’une situation ou d’une activité qui porte atteinte à l’environnement ou à la nature ?

    Lien permanent

    Vous êtes témoin d’une situation ou d’une activité qui porte atteinte à l’environnement ou à la nature en Wallonie ?

    Appelez sans tarder SOS Environnement Nature au 1718.

    https://spw.wallonie.be/le-1718-ne-cherchez-plus

    Le 1718, c'est le numéro à 4 chiffres du call center du Service public de Wallonie. Au bout du fil, des agents ayant une vue généraliste et transversale fournissent des réponses concrètes au citoyen, les aiguillent vers le service adéquat, les aident à compléter un formulaire ou enregistrent les commandes de publications. Alors, ne cherchez plus ! Appelez le 1718 et posez vos questions en matière de logement, d’énergie, de fiscalité wallonne, d’action sociale, d’environnement…

    •  D’avoir un premier contact avec un agent ayant une vue généraliste et transversale,
    •     D’être orienté dans les services de l’administration wallonne,
    •     De fournir au citoyen une réponse personnalisée qui peut, le cas échéant, concerner plusieurs départements ou même différents niveaux de pouvoirs,
    •     D’accompagner l’usager pour entamer ses premières démarches (compléter un formulaire, fournir des explications sur une procédure…),
    •     De fournir des réponses concrètes au citoyen ou les coordonnées du service en mesure de répondre,
    •     D’enregistrer les commandes de brochures et publications.

    Le service remplit également un rôle social. Pour un public parfois démuni, âgé, seul, à mobilité réduite ou peu au fait d’internet, le contact avec l’agent du téléphone vert permet d’obtenir rapidement un interlocuteur informé, pour avoir une explication sur un courrier, une aide pour remplir un formulaire... ou simplement pour identifier le service adéquat et trouver ses coordonnées.

    Ce numéro fonctionne 24h/24 et 7j/7 et est accessible pour tous, que vous soyez un citoyen, un service d’urgence ou une entreprise.

    Lorsqu’un appel est jugé urgent, un agent de garde se déplace immédiatement sur les lieux.
    Les appels non urgents sont traités dans le cadre du fonctionnement normal du service.

    La commune de Modave l'annonce sur sa page Facebook  Commune de Modave

  • Sanctionné pour le manque de «représentativité» élections 2018

    Lien permanent

    Elections 2018: RTL sanctionné pour le manque de «représentativité» des «48h des Bourgmestres»

    Le Collège d’autorisation et de contrôle du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a décidé d’infliger une sanction d’avertissement à RTL Belgium en rapport avec l’opération « Les 48h des Bourgmestres » menée en septembre 2018 par le groupe dans le cadre des élections communales d’octobre. L’instance a par ailleurs jugé établi un grief à l’encontre de la RTBF pour son programme « Moi, Bourgmestre », sans toutefois prononcer de sanction, annonce le CSA dans un communiqué mardi.

    Dans le cas concernant RTL Belgium, la décision intervient à la suite de plusieurs plaintes adressées au CSA. L’opération « Les 48h des Bourgmestres » consistait en la diffusion, entre le 3 et le 20 septembre 2018 (sur RTL Play, RTL Info et sur la page Facebook de RTLInfo), d’interviews des bourgmestres sortant(e)s de toutes les communes de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

    « Les plaignant(e)s regrettaient que cette opération mette uniquement en valeur les bourgmestres dans chaque commune tandis que les autres tendances politiques présentes au niveau local ne bénéficiaient pas de la même médiatisation », explique le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

    Après avoir entendu l’éditeur en audition, le Collège a décidé d’infliger une sanction d’avertissement au groupe « pour non-respect de l’exigence d’équilibre et de représentativité des différentes tendances idéologiques, philosophiques et politiques, (…) et pour ne pas avoir communiqué son dispositif électoral au CSA », peut-on lire dans le communiqué.

    L’organe a par ailleurs considéré établi un grief notifié à la RTBF pour avoir exclu le PTB du débat « Moi, Bourgmestre » organisé pour la commune de Schaerbeek. Il était reproché au service public « d’avoir appliqué des critères de participation non objectifs et non proportionnés au but poursuivi de donner la parole à un maximum de tendances démocratiques », alors que cela ne s’imposait pas pour des raisons pratiques d’organisation.

    Dans sa décision, le Collège a « pris acte de l’esprit d’ouverture de l’éditeur à l’égard des petites listes, du fait qu’il avait reconnu la formulation maladroite de son dispositif électoral, et de son absence d’intention de discrimination. Il a donc décidé de ne pas infliger de sanction à la RTBF ».

    Au total, 69 plaintes ont été reçues par le secrétariat d’instruction du CSA pendant la période électorale courant du 14 juillet au 14 octobre 2018, pour un total de 23 dossiers ouverts.

     

    Source 

  • Prudence il y a danger en cette période

    Lien permanent

    En cette période de canicule , de sécheresse, la situation est dangereuse , un mégot de cigarette , une bouteille qui fait loupe , des incivilités  qui peuvent ruiner une vie , des vies .

    Un incendie s’est déclaré mercredi matin dans un champ à Hermalle-sous-Huy, en province de Liège, a-t-on appris auprès des pompiers de Liège. Un hectare du champ est parti en fumée.

    Les derniers jours ont été chargés pour les pompiers par une multitude d'incendie 

    Attention aux feux de broussailles !!! clic ici

  • La canicule ne va pas durer de fortes pluies, des chutes de grêle et de très fortes bourrasques!

    Lien permanent

    La canicule ne va pas durer, de violents orages arrivent: Luc Trullemans annonce de fortes pluies, des chutes de grêle et de très fortes bourrasques!

    Après deux jours encore torrides, de violents orages vont éclater et seront suivis ce week-end par un très net rafraichissement.

    La semaine prochaine le temps se rétablira quelque peu avec des températures plus raisonnables.

    L’air subtropical le plus chaud arrivera ce jeudi sur nos régions avec des températures voisines de 23º à 1500 mètres d’altitude ce qui permettra des températures maximales entre 33 et 36º sur le relief ardennais et de 36 à 40º dans les autres régions avec encore des possibilités de battre l’un ou l’autre record de température.

    Le ciel sera lumineux avec l’après-midi quelques voiles nuageux à très haute altitude sur l’ouest du pays. La nuit suivante sera calme mais suffocante avec des minima restant également exceptionnellement très élevés !

    C’est ainsi que la température ne devrait pas descendre en-dessous de 24 à 26º à la mer et en plaine, et de 18 à 23º au sud du sillon Sambre et Meuse.

    Vendredi, une dépression orageuse se déplacera vers le nord-est sur la France ce qui favorisera une tendance à l’orage en fin de journée à partir du sud-ouest.

    Avant cela il fera encore torride et de plus en plus lourd avec quelques formations nuageuses et des orages en soirée.

    Les températures seront encore très élevées dans l’intérieur du pays avec des valeurs maximales de 25 à 29º au littoral mais de 29 à 35º sur le centre mais encore 33 à 39º suivant l’altitude sur l’est du pays.

    Les orages qui se déclencheront en soirée et la nuit suivante risquent d’être localement violents avec de fortes pluies, des chutes de grêle et de très fortes bourrasques de vent.

    Samedi, il y aura quelques éclaircies matinales sur l’est de l’Ardenne mais en général le temps sera ou deviendra pluvieux partout avec localement beaucoup de précipitations.

    Il fera lourd et des orages restent possibles. Maxima diurnes autour de 19º à la mer et compris entre 22 et 26º dans l’intérieur du pays.

    Dimanche, une vaste dépression orageuse recouvrira l’Europe centrale et le centre du Bassin méditerranéen. Un air encore plus frais envahira le pays sous un ciel nuageux ou variable et encore quelques pluies ou averses.

    Températures de seulement 13 à 17º en Ardenne et de 18 à 23º dans les autres régions

    Lundi, un petit anticyclone viendra se dissiper sur l’ouest de la France ce qui nous amènera d’avantage d’éclaircies et un temps généralement sec avec cependant encore quelques passages nuageux.

    Minima entre 11 et 16º et maxima entre 20 et 26º.

    Mardi et mercredi, de l’air très doux voire même assez chaud nous arrivera par le sud-ouest, à l’avant d’une dépression océanique qui évoluera sur les îles britanniques.

    Le temps sera agréable avec alternance d’embellies et de passages nuageux mais peu ou pas de pluie. Températures diurnes entre 21 et 27º.

    Evolution pour le jeudi 1er et le vendredi 2 août

    La même dépression restera évoluer sur les îles britanniques mais pourrait diriger un air un peu plus instable sur le pays avec un plus grand risque d’averse.

    Source

  • Attention évitez tout effort physique inhabituel, concentration d' ozone à cause de la vague de chaleur !!!

    Lien permanent

    Évitez tout effort physique inhabituel: la concentration d’ozone dans l’air déjà dépassée en deux endroits à cause de la vague de chaleur

    Le seuil d’information européen de 180 microgrammes par m3 d’air pour la concentration d’ozone a déjà été dépassé à deux endroits mercredi, indique la Cellule interrégionale de l’environnement (Celine).

    À 12h00, ce seuil était franchi à Schoten (197 microgrammes) et à Destelbergen (183 microgrammes).

    La Cellule s’attend à d’autres dépassements dans le courant de la journée. Mardi, le seuil d’information avait été franchi à Bree et Dessel en Campine.

    Si le seuil de 180 microgrammes par m3 est dépassé, les autorités doivent prévenir la population. Le seuil d’alerte est lui établi à 240 microgrammes par m3.

    La Celine met en garde les personnes sensibles à la pollution de l’air et leur conseille d’éviter tout effort physique inhabituel en plein air de 12h00 à 22h00.

    Lorsque le seuil d’alerte est franchi, cette recommandation vaut pour toute la population.

    En 2018, il y a eu dix journées avec au moins un site de mesure belge où le seuil d’information européen de 180 microgrammes par m3 a été franchi.

    Le seuil d’alerte de 240 microgrammes n’a pas été dépassé l’an dernier.

    Source

  • Attention la pratique du kayak interdite sur l’ensemble des cours d’eau non navigables en Wallonie

    Lien permanent

    Depuis hier mercredi matin, la pratique du kayak est interdite sur l’ensemble des cours d’eau non navigables wallons, a indiqué Nicolas Yernaux, porte-parole du Service public de Wallonie (SPW). La situation pourrait toutefois évoluer dans les prochains jours, en fonction des précipitations.

    Jusqu’à mardi, seules La Lesse et l’Amblève étaient encore en partie ouvertes à la circulation, mais les débits sont désormais jugés trop faibles. C’est donc l’ensemble du réseau qui est maintenant fermé.

    « La pluie attendue dans les prochains jours pourrait changer la donne, mais nous ne pouvons pas nous avancer à cette heure », a précisé le responsable communication du SPW.

    Ce dernier rappelle également que le turbinage en vue de produire de l’énergie hydroélectrique est interdit sur tous le cours d’eau non navigables wallons jusqu’à nouvel ordre.

    Source 

  • Attention à la recluse brune, elle aurait pu le tuer !

    Lien permanent

    Il a croisé le chemin d’une recluse brune, une araignée américaine très venimeuse

    Nathan, 13 ans, mordu par une araignée qui aurait pu le tuer !

    Nathan, 13 ans, a frôlé l’amputation voire la mort ! Le jeune garçon, 13 ans a été mordu par une araignée venimeuse, la recluse brune. « Il venait de rentrer à la maison et il était allé jouer sur le terrain à côté de notre rue », explique sa maman, Bénédicte Renard. « Quand il s’est assis sur un pouf dans notre garage, il a ressenti une vive douleur, au haut de la fesse gauche. »

    En voyant le vilain aspect de la lésion, sa maman, a eu le bon réflexe en conduisant sans tarder l’ado aux urgences de l’hôpital Espérance, à Montegnée (Saint-Nicolas). Où les médecins n’avaient jamais été confrontés à un cas pareil. Ils ont fait appel à des spécialistes qui, après prise de sang et frottis, confirmaient la présence d’une toxine dans le sang dû à une morsure d’araignée, la recluse brune.

    La recluse brune (loxosceles reclusa), surnommé araignée violoniste à cause de la marque en forme de violon qu’elle porte sur le dos, est toute petite, entre 1,3 et 1,5 cm, mais venimeuse. À cause d’elle Nathan aura passé une nuit à l’hôpital mais s’en sort bien. « La plaie devrait se soigner en quelques semaines, malgré une apparence noire avec présence de nécrose », poursuit la maman dans un post sur les réseaux sociaux qui a été partagé plus de 1.500 fois.

    « Grosses nécroses »

    Nathan a eu beaucoup de chance dans son malheur comme l’explique Gaëtan Doppagne, référent pour les nouveaux animaux de compagnie (NAC). Il connaît particulièrement bien la recluse brune. « C’est un animal dont le venin est assez toxique, il amène de grosses nécroses. »

    L’expert attire l’attention sur le comportement à adopter en cas de morsure. « Il faut agir rapidement car la morsure peut conduire à l’amputation, voire à la mort. L’idéal est de pouvoir traiter entre 24 et 48 h. Mais le problème, c’est qu’on ne sent pas toujours la morsure. Celle-ci peut s’accompagner de nausées, vomissements et de fièvre. Le premier réflexe à avoir c’est de se rendre aux urgences qui contacteront les experts. Il ne faut surtout pas sucer la plaie ni placer un garrot. Il faut rester calme et faire le moins de mouvements possible. »

    L’expert a traité un cas il y a voici quelques années du côté de Verviers. « C’est étrange que cette recluse soit arrivée jusqu’à Awans. Bien qu’elle soit originaire d’Amérique du Nord, elle est aujourd’hui présente dans d’autres pays, en Europe également. Il se peut qu’elle soit arrivée dans les transports comme cela a déjà été le cas ». Ou il est possible aussi qu’un terrariophile possède ce type d’araignées, dont la détention est pourtant interdite en Belgique, et qu’un spécimen se soit échappé. « Là, ce serait dangereux », conclut le spécialiste.

    Par ESEN KAYNAK

    Source

  • De plus en plus de serpents observés en région liégeoise

    Lien permanent

    Depuis quelques jours, des photos de serpents apparaissent régulièrement sur les réseaux sociaux. Esneux, Aywaille, Hamoir, les observations de ces reptiles, parfois de bonne taille, tendant à se multiplier, particulièrement dans la région liégeoise. Avec, à chaque fois, une question pressante de la part de l’observateur : l’animal est-il dangereux ?

    Philippe Schutters, le vétérinaire chargé de la sécurité civile animalière en province de Liège, se veut rassurant : « Nous sommes effectivement de plus en plus sollicités pour identifier des serpents. Mais dans la majeure partie des cas, il s’agit de couleuvres à collier, qui sont tout à fait inoffensives », explique-t-il. « Elles ont peur de l’homme. Elles peuvent quand même mordre, mais elles ne sont absolument pas venimeuses. »

    À protéger

    Bien que classée espèce menacée en Wallonie, la couleuvre à collier reprendrait-elle du poil de la bête ? M. Schutters se veut prudent : « Si on en voit davantage pour le moment, c’est surtout lié au fait qu’elle est en pleine période de reproduction », avance-t-il. « Elles sortent beaucoup plus, et les promeneurs ont donc beaucoup plus de chances d’en croiser. » Ce qui ne fait pas plaisir à tout le monde, le serpent traînant toujours derrière lui une réputation pour le moins sulfureuse.

    Mais, en ce qui concerne la couleuvre à collier, en tout cas, aucune crainte à avoir. Mieux vaut toutefois la laisser en paix si vous tombez nez à nez avec elle.

    G.W.

    Source 

  • TOTAL 24H OF SPA FRANCORCHAMPS aujourd'hui 25 au 28 juillet 2019

    Lien permanent

    Vivez la plus belle épreuve d’endurance exclusivement réservée aux bolides de la catégorie Grand Tourisme !
    En 2019, la liste d’engagés devrait réunir quelque 80 bolides.

    Les Total 24 Hours of Spa accueillent passionnés,amateurs éclairés et familles. Un rendez-vous sportif… et
    festif incontournable !

    EN PRATIQUE
    Du 25 au 28 juillet 2019
    Circuit de Spa-Francorchamps
    Infos : 02 287 09 55

  • Les disputes entre voisins sont en hausse cet été

    Lien permanent

    Mais que faire si vous êtes confronté à ce type de conflit ? Il est possible de régler le litige de plusieurs manières : en passant, soit par la Justice de Paix, soit par un médiateur agréé par la Commission fédérale de médiation.

    Dans le premier cas, deux choix s’offrent à vous. En effet, il est possible de choisir le recours à un huissier de justice (une procédure judiciaire longue qui vous coûtera environ 300 euros), ou la conciliation, une procédure totalement gratuite qui vous permettra peut-être de trouver un compromis avec votre voisin. Si vous faites le choix de vous diriger vers un médiateur agréé, celui-ci tentera d’apaiser les relations avec votre voisin dans le but d’aboutir à un accord entre les deux parties qui pourra, par la suite, être homologué par le Tribunal de première instance.

    L’agent de quartier

    Mais dans toutes les circonstances, le premier médiateur reste l’agent de quartier. En effet, les personnes concernées par un conflit de voisinage font généralement d’abord appel à la police avant de se lancer dans une médiation ou quelconque procédure judiciaire. « Nous recevons plusieurs appels par jour à ce sujet », confirme la zone de police de Meuse-Hesbaye.

    « Des problèmes à cause de nos chiens »

    Nadine, d’Amay, est concernée par cette problématique. Elle se dit ennuyée par les reproches incessants de son voisin. Elle va faire appel à son agent de quartier pour tenter de trouver une solution : « Notre voisin nous fait des problèmes à cause de nos chiens », raconte-t-elle. Selon l’Amaytoise et contrairement à l’avis de son voisin, les aboiements sont occasionnels : « Ils aboient uniquement quand ils jouent ou quand il y a un intrus devant chez nous ». Actuellement, Nadine a mis en place un brise-vue afin de limiter les nuisances sonores mais a aussi écrit une lettre qu’elle a fait signer par son voisinage dans le but de la remettre à son agent de quartier. Si les Justices de paix de Huy 1 et de Huy 2, reprenant 140 000 habitants de l’arrondissement de Huy-Waremme, ne font état que de seulement 10 demandes de contentieux et de 23 demandes de conciliation pour l’année 2018, les médiateurs peuvent traiter jusqu’à 400 conflits par an, chacun !

    PAULINE GOVAERT

    Source 

     

  • La Foire de Libramont se tiendra du 26 au 31 juillet 2019

    Lien permanent

    85ÈME FOIRE DE LIBRAMONT DE 9H À 18H30

    https://www.foiredelibramont.com/

    Agriculture, forêt et environnement du 26 au 29 juillet 2019 ! Suivie de Demo Forest les 30 et 31 juillet 2019.

    TICKETS D’ENTRÉEBILLETTERIE EN LIGNE ...

    Tickets: Visiteurs

    Tickets: Soirée de gala

    La Foire de Libramont se tiendra du 26 au 31 juillet. Année impaire oblige, l’événement s’offrira un détour de deux jours en forêt de Bertrix pour Demo Forest. L’occasion de s’interroger sur le rôle de la filière bois dans l’avenir de la construction, avec une question : « Qui construira les villes demain ? »

    Voilà plus de 30 ans que la Foire de Libramont articule sa programmation autour d’un thème bien spécifique. Cette année, la grand-messe du monde agricole et forestier s’interrogera sur la place de la filière bois dans les mutations urbaines qui transforment nos paysages et nos modes de vie, avec une question : « Qui construira nos villes de demain ? »

    Source