- Page 2

  • Une piste cyclable sur la route du Condroz N 63 à Nandrin ?

    Lien permanent

    « Neupré a des tronçons à 90, 120 et 70 km/h, a rappelé le bourgmestre. Il est prévu de passer à 70 km/h entre les deux ronds-points et entre le petit rond-point de Fraineux et les 4 bras avec des bandes de desserte vers les commerces à 50 km/h. Il sera également impossible de tourner à gauche en quittant les magasins, il faudra aller jusqu’au giratoire. »

    « Par contre, a poursuivit le bourgmestre de Nandrin, nous avons appris qu’il ne sera pas possible d’avoir un éclairage central comme nous l’espérions, la réglementation ayant changé. Le budget débloqué par la Région (2,4 millions d’€) concerne le tronçon Neupré-Nandrin, ce qui exclut la création d’un rond-point à l’ALDI (à ¾ sur Tinlot). La rue de Dinant (création de trottoirs, piste cyclable, zones de parking) peut par contre faire partie de ce budget », a-t-il détaillé.

    Le mayeur a également annoncé que la route du Condroz était reprise comme « élément cycliste structurant». « Cela signifie qu’il pourrait y avoir une piste cyclable ou un système de protection entre les 4 Bras et Neupré. On devrait alors modifier notre Plan de mobilité car on prévoyait une remontée cycliste par la rue de la GendarmerieOn est d’accord sur le principe mais rien n’est encore officiellement décidé.»

     

    Article PAR A.G.
    Photo JP 
    Source 

    Lire aussi Seraing/Neupré: trop d’accidents route du Condroz, ça va flasher

     

    Lire aussi Neupré: reprise du chantier du giratoire au carrefour des 7 Fawes

  • Nandrin, délégation au Collège communal en matière d’engagement et de licenciement du personnel contractuel

    Lien permanent

    Délégation. Un autre point concernait la délégation au Collège communal en matière d’engagement et de licenciement du personnel contractuel. De la sorte, le Conseil remet son « pouvoir » au Collège, ce qui n’a pas été du goût de l’opposition PNc et VN.

    «L’engagement d’accord, mais pour le licenciement, ça devrait passer au conseil communal.

    On n’est pas à quatre ou cinq semaines près », a commenté Marc Evrard.

    « Si, justement. C’est pour le bon déroulement de la procédure dans des délais cohérents », ont répondu Michel Lemmens et le directeur général.

    Pour Christophe Ovidio (VN), donner plus de pouvoir au Collège va à l’encontre de la demande des citoyens pour une plus grande transparence.

    Le point a récolté 9 voix pour, 7 abstentions et 1 non.

    Article de AG 

    Source 

  • Les terrains synthétiques seront analysés

    Lien permanent

    Terrains synthétiques. Le bourgmestre a lu un courrier reçu de la ministre De Bue concernant les terrains synthétiques. « Le protocole d’analyse complet ayant été transmis à tous les laboratoires, nous allons enfin pouvoir faire réaliser des analyses », a-t-il annoncé.

    Article par A.G.

    Source 

  • 4L Trophy : contretemps pour un des équipages

    Lien permanent

    Ce mardi dans nos pages, nous vous faisions part du départ des 6 Condruziens : Axelle Godelet (20), Charles Godelet (22), Élise Deraux (23), Océane Hardenne (23), Loïc Dethier (21) et Gautier Maillen (25), pour Bruxelles afin de rejoindre les équipages belges au Cinquantenaire avant de prendre la route de Biarritz pour le départ ce 21 février de la 22e édition du rallye-raid automobile humanitaire, 4L Trophy, à bord de 3 Renault 4L.

    Dans la nuit de lundi à mardi, la Renault 4L verte de Loïc et Gautier avait déjà causé quelques problèmes dus à joint de culasse qui malheureusement n’avait pu être changé avant le départ, faute de livraison. Ce mardi, alors qu’ils devaient passer le check-up à Bruxelles, avant de prendre la route pour Biarritz, l’équipage a dû faire une halte à Wavre, à la Clinique de l’automobile. « On est opérationnels mais très fatigués. Nous sommes sortis de la Clinique à 3h du matin. On accumule deux nuits blanches d’affilée mais on a un nouveau joint de culasse, un nouveau radiateur et on a fait quelques réglages, c’est ce qui compte », nous explique Gautier. « On préfère rencontrer des difficultés maintenant qu’en plein milieu du désert. Ici, nous devrions rejoindre les autres ce mercredi vers 20h et reprendre la route ensemble jeudi », rassure le Condruzien.

    Les deux autres équipages, Élise, Océane, Axelle et Charles n’ont quant à eux rencontré aucun problème et ont pris un peu d’avance. Ils ont rejoint le check-up de Biarritz mercredi après-midi. Ce jeudi, ils prennent la route d’Algésiras (Espagne) afin d’embarquer sur le bateau qui les amènera au Maroc.

    Article de LA.MA

    Source  

    4x4L du Condroz

    photos Facebook

  • Découvrir le Parvis Thunus à Saint-Séverin Nandrin, Cimetière, église en photos

    Lien permanent

    Sur le parvis juste à coté de la petite église romane .

    Une des quelques anciennes églises de style roman du 12ème siècle qui vaut absolument le détour est à Saint-Séverin en Condroz .

    Saint-Séverin-en-Condroz, Rue de l'Eglise - Nandrin, Liège, Belgique Église Saints-Pierre-et-Paul
    Coordonnées GPS : 50.5298 5.4124

    Une des pierres, sur le mur au fond est à la mémoire de vicaire de St Séverin en Condroz ,décédé le 16 mars 1701 voir Photo dans l'Album

    L'église de St Séverin dégage une ambiance de recueillement.

    Les peintures sont bien conservées et la ferme, à coté de l'église forme un site  remarquable.

    Le Condroz regorge de ces monuments historiques éparpillés sur 4 provinces de Belgique.

    Malheureusement, de tel trésors sont souvent peu connus , mal renseigné ou sous-estimés par le touriste.

    Article et reportage photos de Jeannick P

    Album photos clic ici

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/le-parvis-thunus-a-saint-severin-nandrin/

    98965887547.jpg

     

     

     

  • Nos jeunes Condrusiens en route pour le «4L Trophy»

    Lien permanent

    Après plus de six mois de travail acharné, les six jeunes Condruziens, âgés de 20 à 25 ans, ont quitté ce mardi matin l’Athénée d’Ouffet pour relever le défi de participer à la 22e édition du rallye-raid automobile humanitaire, 4L Trophy.

     

    Axelle Godelet (20), Charles Godelet (22), Élise Deraux (23), Océane Hardenne (23), Loïc Dethier (21) et Gautier Maillen (25) sont en ce moment en route vers Bruxelles pour rejoindre les équipages belges au Cinquantenaire avant de prendre la route de Biarritz à bord de 3 Renault 4L entièrement rénovées par leurs soins pour le grand départ du 4L Trophy, le jeudi 21 février.

    À l’aube ce mardi, les six aventuriers étaient au pied d’œuvre pour terminer les derniers préparatifs et remplir les 3 Renault 4L de l’équipement nécessaire au voyage humanitaire et les fournitures scolaires destinées à l’association « Enfants du désert ».

     

    « Lundi soir , on a eu quelques pannes de dernière minute mais ça y est on est prêts. On a la boule au ventre mais l’impatience est encore plus forte », nous confiait Élise Deraux au moment du départ en compagnie de leurs familles. « C’est une aventure incroyable qui les attend et qui va leur permettre de gagner non seulement en maturité mais aussi d’aider leur prochain. C’est rare à notre époque que des jeunes se dévouent encore autant pour une si belle cause », insistait Claudine, la grand-mère de Loïc.

    À Bruxelles, les 3 voitures seront contrôlées une dernière fois avant de rejoindre les 1.300 autres équipages au départ à Biarritz. Pendant 10 jours, les six Condruziens parcourront près de 10.000 km en Renault 4L jusqu’au coeur du Maroc.

    4x4L du Condroz 

     

    Article  PAR LA.MA
     
    Photos source Facebook 
     
  • Stage Accent Foot Templiers-Nandrin Pâques 2019

    Lien permanent

     

    Attention,plus qu'un mois et demi.
    Les places commencent à diminuer!!!
    Ne trainez pas !!!

    Stage Accent Foot Templiers-Nandrin

  • Formation gratuite de tressage en saule - haies et corbeilles 10 mars 2019

    Lien permanent

     

    Ce 10/03 prochain, le tressage en saule n'aura plus de secret pour vous!

    Réalisons ensemble une haie à croisillons et une corbeille en saule vivant. Notre spécialiste, Pierre-Yves Lenoir de Willow Land Art - Le saule paysager vous expliquera tout, en théorie et en pratique, sur ce concept!

    La haie en croisillons permettra de séparer la zone de compostage du Jardin Ressources et ses bacs de culture potagère. Cette haie sera entrecoupée par une arche poétique, torsadée en osier vivant qui servira d’entrée (et qui fera rêver aussi un peu...)
    Nous réaliserons également une corbeille en saule vivant. Cet élément de décoration naturel pour les jardins peut prendre plusieurs formes. On vous dira tout et vous pourrez le reproduire à la maison!

    Pour les deux structures vivantes, nous utiliserons du saule à trois étamines (Salix triandra ’Noir de Villaines’).

    En résumé :

    Quoi? chantier participatif sur la réalisation de haies et corbeilles en saule vivant

    Quand? Rendez-vous fixé 9h30, fin du chantier à 12h30

    Comment? Gratuit et sur inscription obligatoire via le formulaire disponible sur www.intradel.be ou par téléphone au 04 240 74 74

    Ou? Au Jardin Ressources - Chaussée Verte 25/3, 4460 Grâce-Hollogne!

    Avec quel spécialiste? Avec Pierre-Yves Lenoir de Willow Landart

    Besoin de? Munissez-vous de gants de travail et habillez-vous chaudement.

    Infos complémentaires? jardinressources@intradel.be ou 04 240 74 74

    Formation gratuite de tressage en saule - haies et corbeilles

     

    Jardin Ressources

    Formation gratuite de tressage en saule - haies et corbeilles

  • Rassemblement pour le climat avec les élèves le jeudi 28 février 2019 à Nandrin !!!

    Lien permanent

     

    Comme vous l’avez appris par les médias, de nombreux étudiants et citoyens de notre pays se mobilisent chaque semaine pour le climat, conscients de la nécessité de sauver notre planète.

    À Saint-Martin, à l’initiative de quelques enseignants convaincus, nous organiserons un rassemblement pour le climat avec nos élèves le jeudi 28 février.

    Tous les élèves des classes maternelles et primaires participeront, accompagnés de leurs enseignants. Les élèves de l’école communale sont invités à se joindre à nous.

    Les parents et sympathisants de l’école sont également les bienvenus à cette marche.

    Le départ de celle-ci est prévu à 11h sur la place de Nandrin.

    Cet événement se déroulera dans le centre du village.

    Nous nous réunirons ensuite devant le bâtiment de l’administration communale.

    Textes, poésies, chants sont prévus ainsi que la remise d’une charte au bourgmestre de notre commune, Michel Lemmens.

    En espérant que vous soutiendrez cette action, nous nous réjouissons de vous compter parmi nous ce jour-là.

    L’équipe enseignante 

    JP

  • Plan Climat de la Province de Liège,les candidatures sont ouvertes jusqu'au 25 mars 2019

    Lien permanent

     Plan Climat de la Province de Liège 

    Une idée originale, une initiative, protégeant l’environnement ? 
    C'est peut-être vous le vainqueur ? 

    La Province de Liège organise son 4ème concours « Prix de l’Environnement ».

     Objectifs: sensibiliser l’ensemble des acteurs de notre société quant à leur impact sur le climat.

    Les projets/initiatives portent sur les catégories suivantes : 

     Etudiant/établissement scolaire, 
    Citoyen, 
     Association, 
     Entreprise et commune. 

    Le projet le plus prometteur, dans chaque catégorie, se verra récompenser par un montant de 1.500 € . 

     Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 25 mars 2019 au plus tard. On n’attend plus que vous ! 

     Plus d'infos : 
    https://www.facebook.com/events/291278431558258/

     

    Source 

    Province de Liège

  • Les cigognes sont déjà de retour !

    Lien permanent

    Les premières cigognes sont de retour à Planckendael, à Malines, après avoir passé l’hiver sous des cieux plus ensoleillés. Une vingtaine d’individus ont retrouvé leur nid. Environ 110 sont encore en route vers le plat pays. Les dernières cigognes attendues sont celles qui se sont envolées vers l’Afrique, elles ne reviendront pas avant avril.

    Planckendael compte 67 nids dans lesquels environ 130 cigognes peuvent se reproduire. Ces oiseaux attachent beaucoup d’importance à leur nid et retournent ainsi d’abord à celui-ci, avant de chercher un éventuel partenaire.

     

    Source 

  • Haies et bandes boisées rasées

    Lien permanent

    Mi-décembre, des centaines de mètres de haies d’une vaste zone de culture ont été rasées dans le hameau d’Outrelouxhe. Vu l’ampleur des interventions, plusieurs riverains ont interpellé le Département de la Nature et des Forêts, qui a fait arrêter les travaux. La commune de Modave a porté plainte.

    Plus de 1500 mètres de haies ont été effacés du paysage en quelques jours au sein d’une zone agricole à Outrelouxhe. « Un comportement anachronique à l’heure de l’effondrement de la biodiversité » dénonce Natagora dans un communiqué de presse publié ce lundi 18 février.

    Alerté par des riverains, le Département de la Nature et des Forêts (DNF) a fait cesser les travaux de l‘exploitant agricole et dressé procès-verbal. « Mais trop tard pour empêcher plus de 1500 mètres de haies et bandes boisées d’être rasées, et emportées pour la production de plaquettes de chauffage », déplore Natagora.

    La Commune de Modave a porté plainte. Pour Natagora, « les faits doivent à présent être punis et réparés ! »

     Les riverains sont choqués. En particulier Frédéric Van Vlodorp, un des responsables du comité de village d’Outrelouxhe. « À l’heure où les jeunes descendent dans la rue pour le climat, on ne peut que s’étonner que certains exploitants agricoles agissent encore de cette manière. »

    L’alternance de haies, de prairies, de cultures et de zones humides confère au Condroz un caractère bocager préservé fort utile à la biodiversité, rappelle Natagora. « À Modave, l’enjeu est particulièrement important : des chauves-souris désormais rarissimes (petits rhinolophes) sont présentes et nécessitent la présence d’éléments bocagers (haies, vergers, bosquets, arbres isolés). »

    Le comité de village d’Outrelouxhe se dit d’ailleurs prêt à organiser pour les écoles des visites de haies afin de démontrer toute leur importance en terme de biodiversité.

     

    Source 

  • Une taxe sur les citernes ?

    Lien permanent

    Parmi les autres demandes du secteur, il y a celle de soumettre « tous les usages de l’eau au coût vérité à l’assainissement » : « Le coût à l’assainissement n’est perçu que sur les volumes d’eau consommés en provenance des réseaux de distribution. Pas sur ceux produits directement au moyen de ressources alternatives comme les puits privés ou les citernes d’eau de pluie », explique Cédric Prevedello d’Aquawal. « Or, l’utilisation de ces eaux puis leur assainissement occasionne des coûts qui ne peuvent pas être directement récupérés et qui sont répercutés sur le prix de l’eau vendue. Pour ce faire, il y aurait plusieurs possibilités, dont appliquer un forfait aux personnes qui rejettent de l’eau provenant d’une citerne ou d’un puits. »

    Article complet de - GUILLAUME BARKHUYSEN clic ici 

    Source 

  • "Concert des Ensembles" le 23 février 2019 du Conservatoire de Huy

    Lien permanent

    Nous avons le plaisir de vous annoncer notre "Concert des Ensembles".

    Réservations possibles .
    Adultes 8€. -18/+65 5€

    Conservatoire de Huy

  • Saint-Séverin et son jumelage avec … Saint-Séverin en Charente !

    Lien permanent

    Envie juste de reprendre un de mes textes paru dans le journal Communal CARREFOUR de 1998 (été) au retour de mon premier séjour chez nos cousins Charentais.

    C’était lors du 25ème anniversaire du jumelage.

    Je laisse aux matheux le plaisir de faire le calcul du nombre d’années qui nous unissent aujourd’hui !

    Voici :

    « Comme chaque 2 ans, souvent au mois de mai, les habitants (enfin certains avides de contacts humains) de Saint-Séverin en Condroz (donc de chez nous) « descendent » en Charente pour rendre visite à nos amis jumeaux français. Cette année 1998 après beaucoup d’insistance de nos amis français et surtout d’Hubert BALTHAZAR, président du comité de Jumelage, encouragé par la famille LONGATO j’ai accepté l’invitation et … la suite vaut la peine d’être lue !

    C’est donc avec curiosité, beaucoup d’émotion et un peu de crainte que je prends le car vers 22h pour un voyage de près de 10h vers le sud de la France.

    À peine les portes du car fermées, les discussions avaient déjà l’accent de la Charente et la bière, le goût du pineau.

    Pour notre arrivée en terre Charentaise, les comitards belges du jumelage, avaient préparé un superbe panier garni de produits locaux (donc de chez nous) à remettre à nos amis et un splendide tee-shirt à porter fièrement pour la descente du car, les yeux encore plein de manque de sommeil !

    Et puis, en un tour de main, le groupe d’amis retrouvé après une petit (grand) déjeuner copieusement préparé s’est éparpiller aux quatre coins de ce beau village de Saint-Séverin en Charente. Pour ma part je rejoins le hameau ou plutôt « La Barde », accueilli par la famille OSSARD, Georges et Jeannette aujourd’hui dans le temple des bienheureux regrettés.

    C’est ici que commence véritablement mon premier jumelage Franco-Belge et… de ces trois jours vécus ensemble, je pourrais relater au travers ces quelques lignes, qui pourraient être quelques pages, la chaleur de l’accueil, la sympathie, l’amabilité et les nombreux signes d’amitié à mon égard de la part de nos familles françaises.

    Je ne pourrais sans des larmes, vous évoquer les superbes moments de fortes émotions (arrivée, remise des cadeaux, hommage des drapeaux, signatures du livre d’Or ou autres repas collectifs, …) c’est pourquoi, j’ai choisi de-vous conter brièvement, un instant de plaisir de rire que je ne suis pas prêt d’oublier de sitôt.

    Bon j’en arrive enfin à vous raconter ma première chasse au « Dahu » !

    Avant toute chose et pour faciliter la compréhension des non-initiés, je vous donne une description précise de l’animal en question :

    Le « Dahu » est un animal nocturne, vivant principalement dans le sud de la Charente. Sa morphologie et sa taille ressemble très fort à celle d’un gros lapin avec des cornes, son pelage est luisant, aux reflets d’un beau verre de Cognac, il a l’œil qui pétille, comme nous en fin de soirée !

    Toutefois sa particularité est d’avoir les pattes gauches plus courtes que les droites pour tourner et faciliter sa rapide progression sur les flancs de coteaux.

    Personnellement, je pense que c’est pour justifier pourquoi il ne marche pas droit !!!!

    Le « Dahu » vit généralement en groupe et se déplace peu, seulement la nuit de retrouvailles et se reproduit assez difficilement. Ils apprécient les cultures de maïs pour y vivre paisiblement cachés.

    Pour la table, il est très souvent accompagné de savoureuses prunes vertes, longuement préparées et pour être complet, marinée ou imbibée durant tout l’hiver !

    Cette description ainsi faite, chacun peut deviner de quoi je parle !  Surtout que chacun autour de la table y ajoute une part de description, au fur et à mesure que le barbecue chauffe et que les verres de pineau se remplissent sous un ciel encore rouge abondement étoilé.

    Un temps parfait pour chasser le « Dahu », je croyais !

    C’est donc après un dernier repas de mon séjour copieusement arrosé, non pas par la pluie, que nous devons ou plutôt devions partir chasser ce fameux « Dahu ». Nous préparons le fameux matériel pour l’attraper vivant et tous les rôles étaient connus de tous.

    Autour de la table, un sourire se cache, je ne le devine pas, mais l’enjeu était tellement intéressant que je change de chaussures et qu’avec mon filet je suis prêt ! Toi tu fais ceci et moi je serai là !

    Malheureusement, tout ce temps de préparation, d’explications et de répartition des rôles, le soleil pointe dèjà ses premiers rayons au-dessus de la butte et comme le « Dahu » est un animal nocturne, la chasse n’était plus possible.

    Faute de chasse au « Dahu » dans les champs de maïs nous avons trouvé « Morphée » et à 2 nous nous sommes endormis pour une courte nuit

    Après de trop courtes heures d’un sommeil rêveur, nous avons repris le car pour rentrer en Belgique et c’est seulement à cet instant que j’ai pris conscience du privilège que nos amis m’avaient offert en me faisant participer à la préparation à une chasse au « Dahu », chasse uniquement réservée aux personnes estimées (Parait-il dans le coin).

    Comme vous l’aurez bien compris, la chasse et le « Dahu » sont de pures inventions qui lient une amitié et celle-là n’était pas du toc (comme on dit chez nous).

    Certains étaient partis pour trouver du bon vin, moi pour vivre un contact humain et moi je suis certain de l’avoir trouvé…

    (Texte un peu revisité, écrit dans le car après un superbe séjour.
    Merci nos cousins, vous savez recevoir et partager votre savoir vivre ! )

    Article de GyM

    Je suis certain que vous avez des photos de l’époque, n’hésitez pas à les joindre en commentaire pour donner de la couleur à cet article des 25 ans de notre jumelage.

    Merci d’avance !

  • Bourse 16 mars 2019 école Saint Martin Nandrin les inscriptions

    Lien permanent

    Les inscriptions pour notre bourse (école Saint Martin Nandrin) commenceront à partir du 20 février 2019 par téléphone 0474 019 700  ou par mail de suite comité.saintmartin@gmail.com

     

    Attention emplacement avec table de   220 cm .

     

    Prix 9 euros.

     

    Arrivée exposant à partir de 7h45 .

     

    Exposition de 9h00 à 14h00.

     

    Petite restauration prévue.

     

    Compte bancaire BE04 7326 1608 3831

  • Jogging St -Martin Nandrin le 23 mars 2019

    Lien permanent

    51936800_2181104695474851_6158815465595469824_n.jpg

    Jogging St -Martin Nandrin le 23 mars 2019 

  • Petit retour dans le temps à Nandrin , aujourd’hui l’année 1995 !

    Lien permanent

    Désolé pour la longueur du texte, mais faites-moi plaisir de le lire dans son entièreté, merci d’avance.

    Non pas pour meubler le BLOG Villageois , Blog de Nandrin Sudinfo  , mais pour relater un peu d’histoire de notre commune, je reprendrai régulièrement des articles du journal CARREFOUR issu de l’idée des nouveaux élus de l’époque

     

    Vous y reconnaîtrez le nouveau conseil communal, issu des élections d’octobre 1994.

    img023 (2) (00000002).jpg

    Debout ; André LECLERE, Alain BUKENS (Secrétaire communal), Julien THURION (ÿ), Lionel GIOT,
    Léon LALLEMAND (
    ÿ), André COLLIN (Président du CPAS), François POLET (ÿ - Past Bourgmestre), Claude DIZIER, Robert MARCHAND (ÿ), Marie-Paule DEJARDIN-LAMBERT, Mickaël MéLON et
    Marcel FRèRE (
    ÿ).

    Assis ; le collège Guy MOTTET (3ème échevin – moi-même), Michel LEMMENS, (2ème échevin), Joseph NANDRIN (Bourgmestre) et Louis DELRée (1er échevin).

    Je me permets, un court instant, de reprendre une phrase écrite par Muriel SPARMONT (dans le journal La Meuse du 4 janvier 1995) relatant les paroles du nouveau Bourgmestre, Joseph NANDRIN à l’attention de ses nouveaux échevins :

    « Agis envers les hommes comme tu voudrais que les hommes agissent envers toi ! »

    C’est avec un immense plaisir que pour les nouveaux habitants de Nandrin, qui à l’époque étaient invités à une présentation de la commune, de ses services et d’une balade en car au travers l’entièreté de la commune de Nandrin avec un commentaire agrémenté d’informations géographiques, historiques et de nombreuses anecdotes locales.

    Oui et je me répète, c’est un immense plaisir pour moi de reprendre mon premier texte du premier N° de CARREFOUR.

    Durant dix ans ou au travers de plus de 40 numéros (aujourd’hui repris par d’autres) et quelques éditions spéciales, avec mes complices de l’époque, Joseph NANDRIN et sa superbe collection de photos de cartes postales anciennes, Alain BUKENS (Secrétaire communale) et ses comptes rendus des conseils communaux et surtout les regrettés José GIOT (ÿ) et ses recherches historiques, Gilbert HEUSDAIN (ÿ) et ses anecdotes ainsi que ses délicieuses recettes, André HARZIMONT (ÿ) et la qualité de jolis poèmes, Jean-Claude DUMOULIN (ÿ) et sa rubrique « ça s’est passé près de chez vous » … et puis toutes les autres personnes que j’oublie (désolé pour elles) pour leurs apports ponctuels ou encore les commerçants locaux, qui par leurs annonces publicitaires, finançaient (en partie) la production de ce nouveau-né, nous avons informé, en toute objectivité, les Nandrinois…

    Aujourd’hui, avec la vitesse de l’information (ou de la rumeur - lol !) et l’importance du numérique, le Blog Villageois et Citoyen a pris le dessus pour vous informer plusieurs fois par jour, alors qu’à l’époque, les nandrinois attendaient le bulletin communal à chaque changement de saison.

    Voici, avec de tous petits moyens pour l’impression, la présentation du premier bulletin communal CARREFOUR (en 1995) dans son éditorial.

    « Nous avons le plaisir de vous présenter le nouveau-né nandrinois : CARREFOUR.

    (J’ajoute aujourd’hui, pour votre bonne compréhension que le logo reprenait le carrefour - pas encore le rondpoint- des 4 Bras en indiquant la direction des anciens villages qui composent la commune de Nandrin).

    CARREFOUR s’adresse à toutes les familles de Nandrin, Quatre-Bras, Saint-Séverin, Villers-le-Temple et Yernée-Fraineux.

    CARREFOUR, il se nomme et se veut le lieu de rencontre de la vie familiale, socio culturelle, économique, associative et sportive de notre entité.

    CARREFOUR entend procurer à tous les citoyens des informations objectives dans le plus de domaine possible de la vie de notre commune Rurale.

    CARREFOUR assurera la promotion de nos commerçants et entrepreneurs ainsi que de tous les groupements locaux et associations locales qui le désirent.

    CARREFOUR relatera les faits significatifs vécus dans chacun de nos villages.

    Chacun pourra s’exprimer dans CARREFOUR au travers de rubriques spécialement prévues en respectant les règles les plus élémentaires du savoir vivre.

    Carrefour publiera toutes les informations émanent de l’administration communales : état civil rapports de conseils communaux, détails de la gestion communale par notre Bourgmestre (Joseph NANDRIN) et nos échevins, avis et recommandations à la population, conseils de notre police, communiqués du CPAS, de l’ALEm (Agence Locale pour l’Emploi), etc...

    CARREFOUR se veut informatif, culturel et récréatif. Il entend respecter les opinions politiques et philosophiques du lecteur C’est pourquoi, il acceptera de publier des activités des groupements politiques démocratiques locaux reconnus, à condition qu’elles ne contiennent aucune propagande et aucune attaque contre les opinions adverses.

    Les géniteurs de CARREFOUR espèrent ainsi, répondre aux aspirations de chacun. Ils sont ouverts à toute suggestion et ne manqueront pas de s’intéresser aux nombreuses propositions qui leur seraient faites par écrit.

    Bonne lecture à tous. »

    Avec mon intégration dans le BLOG Villageois , Blog de Nandrin Sudinfo , j’ai l’impression de rajeunir de 25 ans pour y faire la même chose !

    Je vous laisse toute la liberté de faire la comparaison entre le trimestriel de 40 pages à l’époque à aujourd’hui de 28 pages.

    Moi, personnellement, je suis content de m’investir bénévolement à nouveau dans l’esprit de l’époque, d’informer les nandrinois et partager l’héritage historique des anciens.

    « Les gens changent, mais les besoins restent identiques…
    SAVOIR à qui servent les taxes communales et surtout  ÊTRE INFORMéS ».

    Article de GyM

    PS : Si ce genre d’article vous intéresse, faites-le moi savoir, par un message ou u commentaire, je vous en proposerai d’autres.

  • Les photos de l'exposition d'Art au Village Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    Bien mieux qu'un long discours, l'album photos des œuvres de l'Expo Art au Village 2019 de Saint-Séverin Nandrin .

    Article de JP 

    L Album photos clic ici 

     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/les-photos-de-l-exposition-d-art-au-village/

    Les Exposants 2019 

    art au v.JPG

  • Le centre culturel vendredi 22 février 2019 Jean-Luc Piraux Faut y aller !!!

    Lien permanent

    Jean-Luc Piraux n’est pas un comédien comme les autres.

    Derrière ses airs de timide se cache un clown au grand cœur. Il y a du Bourvil là-dessous, du Pierre Richard, du Charlie Chaplin.

    Ce comédien de haut vol sait tout jouer et s’est illustré dans des registres très différents, de la comédie à la tragédie, en passant par son domaine de prédilection, la tragi-comédie.

    Il nous emmène du côté des sentiments ou des sensations qui donnent ce relief particulier à la fragilité humaine avec cette magnifique trilogie

    à (re)voir séparément ou pour les plus gourmets, en ‘gueuleton trois services’ : Faut y aller, En toute inquiétude, Six pieds sur terre.

    Centre Culturel d'Amay 

  • L’analyse salivaire contre la drogue débarque le 1er avril

    Lien permanent

    Sur proposition du ministre de la Justice Koen Geens, le Conseil des ministres a approuvé, ce vendredi, un dernier arrêté royal permettant d’avoir recours aux collecteurs de salives. L’usage de ce dispositif doit être complètement contraignant sur le plan juridique pour pouvoir être considérés comme une preuve matérielle lors d’une procédure. Seuls les laboratoires agréés pourront procéder à l’analyse des collecteurs de salive. Les agents recevront une formation à l’utilisation de cet appareil.

    Plus rapides

    « Nous l’attendions depuis très longtemps. À partir du mois d’avril, nous devrions pouvoir lancer l’usage des collecteurs de salive sur le terrain afin d’effectuer les tests encore plus rapidement qu’aujourd’hui », a indiqué le ministre Koen Geens. Les tests actuellement utilisés détectent la présence de stupéfiants, mais ne peuvent pas quantifier les substances prises. Un médecin doit se rendre sur place ou le contrevenant doit être conduit à l’hôpital pour effectuer un prélèvement sanguin complémentaire.

    « En matière de drogue, les amendes sont plus sévères que pour l’alcool, entre 1.600 et 16.000 euros. C’est d’office le passage devant le tribunal de police. La déchéance du permis est prononcée pour une durée déterminée au procès », indique Benoît Godart de l’Institut Vias. En cas de récidive dans les trois ans, le contrevenant s’expose à un emprisonnement d’un mois à deux ans de prison, et/ou une amende de minium 3.200 euros et une déchéance du droit de conduire de 3 mois à 5 ans.

    « Les sanctions sont plus lourdes car les effets de certaines drogues sont totalement incompatibles avec la conduite », explique Benoît Godart. À cause du cannabis, la coordination des mouvements est réduite et la mémoire affectée. Le risque d’accident mortel est doublé. Les drogues stimulantes telles que les amphétamines, l’ecstasy et la cocaïne peuvent pousser le conducteur à adopter une conduite plus téméraire, plus rapide et plus agressive, avec une prise de risques accrue alors qu’il a moins le contrôle sur son véhicule.

    « C’est surtout la combinaison de drogues entre elles ou avec de l’alcool qui altèrent le plus les capacités. Il arrive que des personnes soient positives aux six drogues détectées par l’actuel test », conclut le porte-parole de Vias.

    Article par PAR YANNICK HALLET

    Source 

  • Aujourd'hui dimanche 17 février 2019 Boucles Clavieroises

    Lien permanent

    Source 

    Administration Communale de Clavier

     

     

  • Le grand feu de Nandrin les 8 et 9 mars 2019

    Lien permanent

    Le grand feu de Nandrin les 8 et 9 mars 2019 à Fraineux Nandrin au Pery .

    52384519_2219528108104184_230466901426307072_n.jpg

  • Une Buvette de Athénée Ouffet Rs Clavier aujourd'hui 17 février 2019

    Lien permanent

    Les élèves de l'Athénée royal d'Ouffet, section Mécanique automobile: vous accueilleront à leur bar et leur barbecue de 8h à 18h.
    Cela se passe au bout de la Rue de Temme, Ouffet 4590 à l’épingle de la carrière.

    Buvette Athénée Ouffet Rs Clavier

    Public
     · Organisé par Section mécanique ARO
  • Une grosse promo Payot chez Institut Côté Chic de Nandrin

    Lien permanent

    Une grosse promo Payot jusqu’à -30%

    3 place Arthur Botty 
    4550 Nandrin
     
    0496 87 16 31

    Institut Côté Chic

  • Vernissage en photos du week-end Art au Village à Saint-Séverin Nandrin

    Lien permanent

    Coup d'envoi du week-end d'Art au Village à Saint-Séverin .

    À l'heure du virtuel ,du WiFi , des smartphones , l'art et la culture restent une bulle d'oxygène pour les amoureux de jolies réalisations.
    Peintures ,photographie et bien d'autres façons de s'exprimer et de faire passer des émotions .

    52407179_353776462141827_8745687977511878656_n.jpgEn la présence d'un public impatient de découvrir le cru 2019, la présidente accompagnée du Bourgmestre entamait l'ouverture officielle par les discours .

    La présidente Yvette Gresse n'oublie jamais de mettre à l'honneur les artistes, ainsi que les personnes qui ont contribué à cette superbe organisation pour clôture son discours par des paroles remplie d'émotion.


    52090421_376296493169097_2367767456845398016_n.jpgÉmotion communicative, également  dans le discours du bourgmestre Michel Lemmens, qui  de son coté a mis l'accent sur les nombreuses années de l'exposition Art au Village à Saint-Séverin Nandrin .
    Il a annoncé que la première échevine Béatrice Zucca  présente et lui même, allait choisir une réalisation au nom de la Commune de Nandrin .
    Il vous reste aujourd'hui samedi et demain dimanche afin d'émerveillé vos yeux, mais également votre coeur de si belles œuvres

    Article de Jeannick P

     

    Les photos clic ici 

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/vernissage-en-photos-du-week-end-art-au-village/

    50655435_10216908765618877_2302852565219409920_n.jpg

  • Profitez de la nouvelle formule au centre Ressource&Vous à Nandrin

    Lien permanent

    Nouveau ! Profitez de la nouvelle formule découverte: essayer en 1 seule séance de 50 minutes les 3 massages pieds, mains et crâne pour découvrir les bienfaits de chacun! .

    Réserver une séance au 0494/08.69.85, infos et tarifs sur www.ressourceetvous.be

     

    Rue de la Gendarmerie 72 
    4550 Nandrin
     
     
    0494 08 69 85


    Plus d'infos sur 
    www.ressourceetvous.be  

    www.ressourceetvous.be
    facebook.com/ressourceetvousbe

  • Juste un petit rappel pour le dîner du jumelage avec nos amis Charentais ce dimanche 24 février à partir de 12heures !

    Lien permanent

    Au-delà de la tartiflette proposée avec son apéritif et son dessert, le comité du Jumelage vous propose de vous retrouver pour échanger des souvenir depuis l’origine de notre amitié toujours controversée.

    Il est encore temps de réserver jusqu’au 18 février auprès de Jeanine BALTAHZAR au 04/371.41.91 ou après de Hervé SEGHERS au 04/371.26.78 ou encore auprès de Marie-Jeanne DAUBANTON au 04/371.56.47 (Je respecte l’ordre de l’invitation désolé Madame DAUBANTON).

    Ce repas festif, convivial et empli de souvenirs vous est proposé au prix de 16€ pour les adultes et de 8€ pour les enfants.

    Dans mes cartons, dans mes archives, j’ai retrouvé des photos souvenirs (certaines un peu tristes) qui prouvent que le jumelage avec nos amis Charentais date de longtemps… Si vous pouvez me dater les photos, cela m’aiderait pour mes classements.

    Aussi si quelqu’un pouvait me faire des photos et me donner quelques mots sur le repas, je me ferai un réel plaisir de relater cette activité à laquelle je ne peux participer étant déjà engagé ailleurs !

    Bon appétit à tous et profitez bien de ce repas d’hiver, délicieux et surtout … calorique !

    Vive nos amis de Charente et que notre jumelage dure le plus longtemps possible !

    Bravo aux courageux qui vont s’activer pour en faire une réussite !

    Article de GyM

    1.jpg

    2.jpg

    4.jpg

    1882062531.2.PNG

    t.png