- Page 4

  • Igor de Camargo à la fancy-fair de Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent

    Igor de Camargo.JPGLe Standardman, désormais nandrinois, est passé à la fancy-fair de l’école communale de Nandrin (implantation de Villers-le-Temple), ce samedi.
    Le joueur belgo-brésilien était présent dans un cadre privé mais a signé avec plaisir les autographes sollicités par les enfants massés autour de lui.
     
    La fancy-fair de l’école a rencontré un beau succès, comme chaque année.
     
    Quelque 300 soupers ont été servis.
    Article de Annick Govaert pour le journal La Meuse H-W du 5 mai 2014 

  • Décollage de montgolfière sur le terrain de foot Templier Nandrin dimanche 4 mai 2014

    Lien permanent

    6.jpg

    Dimanche 4 mai 2014 19 h une sorte de ballon pas habituelle sur le Terrain de foot rue du Pery Nandrin RESTN

    La montgolfière est un aérostat dont la sustentation est assurée par de l'air chauffé contenu par une enveloppe.

    La différence de masse volumique avec l'air environnant, plus froid, crée une poussée assurant la sustentation (poussée d'Archimède). Le maintien en température de l'air de l'enveloppe nécessite l'emport d'un carburant et d'un brûleur.

     

    Photos par sympathie du Dépannage du Condroz 

     

    5.jpg

     

    4.jpg

  • Jean-Michel Comminette numéro 1 en Élite à Ensival championnat provincial pour les Liégeois

    Lien permanent

    7.jpgÉlite : 1. Jean-Michel Comminette,
    Ce dimanche se tenait à Ensival la 1e manche du championnat FCWB qui faisait également office de championnat provincial pour les Liégeois.
     
    CHAMPIONS PROVINCIAUX
    Équipes Continentales : 1. Robin Bleus, 2.
    Thomas Wertz , 3. Gaëtan Pons
    Élites : 1. Jean-Michel Comminette, 2.
    Laurent Donnay, 3. Dimitri Fauville
    Espoirs : 1. Thibaut Parmentier
    Amateurs : 1. Simon Collard, 2. Quentin
    Melon, 3. Maxime Becq
    Masters A : 1. Michaël Blanchy, 2. Jonathan
    Henrion, 3. Steve Decloux

  • Grosse collision à Nandrin route de Dinant : cinq blessés, dont un petit enfant de deux ans

    Lien permanent

     

    1.jpg

    Un grave accident impliquant deux voitures est survenu, dimanche en début d’après-midi, sur la route de Dinant, à Nandrin (province de Liège), a-t-on appris auprès des pompiers de Huy. Cinq personnes ont été blessées, dont au moins une grièvement. L’intervention de l’hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne a été requise.

     

    Voir article sur le sujet clic ici 

     

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

     

     

     

     

     

     

     Vidéo


    Accident 4 mai 2014 route de Dinant Nandrin par BlogNandrin 

  • Bourse aux vêtements et jouets Saint-Martin Nandrin en photos

    Lien permanent

    5.jpg

    Superbe organisation la brocante de Saint-Martin Nandrin les deux salles remplies, la cour de récréation également, ainsi que le terrain de foot et de sport de l'école !!!!
     
    un vrai succès et le soleil en prime !!!
     
     
     
     

     https://nandrin.blogs.sudinfo.be/album/bourse-aux-vetements-et-jouets-saint-martin-nandrin-en-photo/

     
     
  • Une candidate sur les listes de l'Europe incognito à la brocante de Saint-Martin Nandrin

    Lien permanent

    1.jpg

    La candidate à l'Europe pour les élections du 25 mai 2014 Françoise Parent est venue incognito sur la brocante de l'école Saint-Martin Nandrin . 

    Bien que là en toute discrétion,elle a accepté d'être prise en photo pour le blog de Nandrin 

    3.jpg

  • Nandrin Les riverains en ont marre des nuisances

    Lien permanent

    collectif cravn.JPG

    Insécurité, tapage nocturne et nuisances sonores : les habitants du Péry se mobilisent pour leur qualité de vie.
     Après avoir lancé une pétition (qui a récolté une cinquantaine de signatures) et créé un site internet, le collectif de riverains a rendu un rapport aux autorités et espère faire réduire le nombre d’événements prévus sur le terrain communal des Templiers.
     
     

    Un collectif créé pour lutter contre les soirées 

    Insécurité, tapage nocturne et nuisances sonores : les habitants du Péry se mobilisent pour leur qualité de vie. 
     
    Après avoir lancé une pétition (qui a récolté une cinquantaine de signatures) et créé un site internet, le collectif de riverains a rendu un rapport aux autorités et espère faire réduire le nombre d’événements prévus sur le terrain communal des Templiers.
     
     
    Les riverains du quartier du Péry prennent les choses en main. 
    Ils se plaignent des trop nombreuses activités organisées sur ce site de la commune de Nandrin. 
    Pour se faire entendre des autorités, un Collectif pour la Ruralité et l’Art de Vivre à Nandrin (CRAVN) s’est constitué «suite à la cinquantaine de lettres de protestations adressées aux autorités locales, et restées sans effet lors des soirées des 14 et 15
    mars 2014, un groupe a été mis en place par les habitants du quartier.
    Le CRAVN a rédigé un rapport de quarante pages destiné à objectiver les nuisances subies par les riverains et l’a transmis à tous les membres du Conseil communal », expliquent Michel Pirotte et Daniel Giltay, respectivement président et secrétaire
    du collectif nandrinois.
     
    C’est le Grand Feu qui a mis le feu aux poudres à Yernée-Fraineux.
    Les riverains reprochent aux organisateurs d’avoir orienté leurs diffuseurs musicaux vers les habitations.
     
    La mobilisation a augmenté en raison de l’utilisation qui est faite de ce terrain communal : «La fréquence des festivités diffusant de la musique amplifiée électroniquement sur le site des Templiers est en constante augmentation.
    Il en va de même des puissances sonores émises à de telles occasions. 
     
    Le site est en passe de se transformer en gigantesque boîte de nuit à ciel ouvert lors des mois d’été,et nous apprenons que le carnet de réservation apparaît déjà bien rempli », précisent les deux représentants du CRAVN.
     
     Ils listent notamment les manifestations futures que sont le Festimix, les Estivales, le Nandrin Alive Festival, le All Style Mix, le week-end du football et le concert des Gauff’. 
    «Ces événements auront lieu tous les weekends estivaux.
     Or 75 décibels à l’intérieur d’une maison, c’est insupportable.
    Et réduire les nuisances sonores représente un minimum de respect des organisateurs à l’égard du voisinage et du quartier qui les accueille », ajoutent le président et le secrétaire qui évoquent ensuite des actions judiciaires pour empêcher les nuisances si
    des garanties ne leur étaient pas apportées.
     
    Les riverains, qui se basent sur des déclarations publiques du bourgmestre Michel Lemmens, craignent que des conventions lient la commune à des organisateurs et que les lieux soient mis à disposition pour des événements récurrents dans les années à venir.
     
    Dans son rapport, le CRAVN évoque plusieurs normes légales non-respectées, ainsi que des articles du code de la démocratie locale qui menaceraient l’organisation des événements futurs. 
     
    Article de JULIEN MARIQUE pour le journal La Meuse H-W du 3 mai 2014 
     
     
    ML.JPGLA RÉACTION DU BOURGMESTRE
     
     
    « Une rencontre est prévue ce mercredi »
     
    Le CRAVN a déposé son rapport au conseil communal, mardi soir, sans esclandre. 
    Dans quelques jours, le Collectif discutera avec le mayeur Michel Lemmens : «Une rencontre est programmée le mercredi 7 mai »,
    annonce-t-il avant de revenir sur la problématique : «Une levée de boucliers a eu lieu en mars dernier, lors des festivités du Péry, mais je n’en ai été informé que la veille du Grand Feu. 
    Mon rôle est de faire en sorte que tout se déroule au mieux pour tout le monde. 
    Seuls trois événements sont prévus et ils finissent à des heures raisonnables. 
    Je regrette surtout qu’avant d’entamer toute discussion, les riverains m’aient directement menacé d’attaques en justice. 
    Je suis à l’écoute de leurs inquiétudes concernant le développement du quartier, mais il faut au moins discuter avant de lancer des pétitions. » 
    Article de J.M. dans le journal La Meuse H-W du 3 mai 2014 
     
     
     
     
  • Une soirée au Monastère de Nandrin pour Raphaël

    Lien permanent

    raphael.JPG

    Sensibiliser aux dangers de l’alcool au volant

     

    Les funérailles de Raphaël Tomballe, tué dimanche à Nandrin, se sont déroulées avec beaucoup d’émotion ce vendredi, à Jemeppe. 

     

    Ses proches ne veulent pas que ce drame tombe dans l’oubli. 

     

    Afin de conscientiser les jeunes aux dangers de l’alcool au volant, ils ont décidé d’organiser une soirée en son nom, au Monastère. 

     

    En outre, la boîte de nuit a accepté d’avancer de l’argent pour payer les obsèques de cette victime de la route.

     

    Les funérailles de Raphaël Tomballe, tué dimanche à Nandrin, se sont déroulées avec beaucoup d’émotion ce vendredi,à Jemeppe. 
    Ses proches ne veulent pas que ce drame tombe dans l’oubli. 
    Afin de conscientiser les jeunes aux dangers de l’alcool au volant, ils ont décidé d’organiser une soirée en son nom, au Monastère.
     En outre, la boîte de nuit a accepté d’avancer de l’argent pour payer les obsèques de cette victime de la route.
     
    On a accepté d’avancer environ 600 euros à la famille de Raphaël, qui n’avait pas les moyens de payer les obsèques. 
    On avait d’abord peur qu’on associe ce geste à la reconnaissance de notre responsabilité dans l’accident.
    Ce qui est faux. 
    On s’est juste mis à la place de ses proches qui, je pense, ont compris que ce drame n’était pas de notre faute », nous explique Luc Hoven, patron de la boîte de nuit le Monastère, à Nandrin.
    C’est dans cette discothèque que le Jemeppois Raphaël Tomballe s’était rendu, dans la nuit de samedi à dimanche. 
    En voulant changer une roue, route du Condroz, aux alentours de 7 heures du matin, il s’était fait mortellement percuter par la voiture de Jean-Claude Nanni, également présent au Monastère, ce soir-là. 
    Le Herstalien avait apparemment passé une soirée arrosée.
    Pour soutenir la famille de la victime, l’associé de Luc Hoven s’est rendu aux funérailles du jeune homme de 27 ans.
     Un moment très émouvant.
     «Il y avait environ 200 personnes Tout s’est déroulé dans le calme. 
    On avait peur qu’il y ait des débordements, suite à certains messages qui ont été postés sur Facebook. 
    Mais heureusement,cela n’a pas été le cas.
    Il a été inhumé au cimetière du Housseux à Jemeppe », raconte David, un ami de la victime.
    Lui et les autres proches de Raphaël ont également décidé d’organiser ce soir, à 19h, une soirée au café Le Bienvenu (rue de Rotheux) à Seraing. 
    Cet événement permettra de se recueillir mais également de collecter des fonds. 
    «Un enterrement de base coûte 3.500 euros, ce qui est beaucoup à débourser pour la famille », poursuit-il.
    David est bien décidé à faire bouger les choses.
     Raphaël serait une des nombreuses victimes de l’alcool au volant. 
    Et il compte sensibiliser les conducteurs aux dangers de la boisson. 
    «On aimerait fonder une association qui porterait le nom de Raphaël.
     Nous irons voir les jeunes dans les quartiers, les écoles pour leur parler de cette problématique ».
    Ses amis collaboreront également avec le Monastère pour toucher encore plus de monde.
    «C’est à l’étape de projet.
    Faire une soirée au nom d’une personne décédée, c’est assez délicat.
    Il faut qu’il y ait une bonne formule.
    Ce sera sur le thème de la sécurité routière. 
    Il faut que ce soit festif mais aussi didactique.
    Nous pourrions nous associer à d’autres organismes comme les Responsible Young Drivers ou l’IBSR », indique le patron de la boîte de nuit nandrinoise.
    Actuellement, aucune date n’a été fixée. 
    Mais rappelons que le Monastère répond déjà au label Festifuté. 
    Le week-end passé, les fêtards qui souhaitaient être Bob ont ainsi reçu un bracelet et ont pu boire des boissons non-alcoolisées.
    Au terme de leur soirée, ces Bob ont dû souffler dans un alcooltest.
     Si ce dernier était négatif, leur entrée en boîte de nuit était remboursée. 
     
     
    Article de DÉBORAH TOUSSAINT dans le journal La Meuse H-W du 3 mai 2014  
     
    « Son bracelet, c’est ses barreaux »
     
    Jean-Claude Nanni, Herstalien de 21 ans, est passé devant la chambre du Conseil de Huy, ce vendredi. 
    Sa détention préventive a été confirmée.
     Il repassera en chambre du Conseil dans un mois. 
    En attendant, il peut regagner son domicile, puisque les conditions restent les mêmes. 
    Il n’est pas mis en prison mais porte un bracelet électronique.
    « Ce qui ne va pas, c’est qu’il est chez lui, peut voir ses proches, alors que notre ami est sous terre et ne voit plus personne. 
    Nous, ce qu’on veut, c’est qu’il prenne la peine maximale. 
    Qu’il serve d’exemple par rapport aux dangers de l’alcool », s’indigne David, l’ami de Raphaël Tomballe.
    La substitut Sabine Cabay indique cependant qu’il a le statut de détenu et le chef d’inculpation émis à son encontre est homicide involontaire avec délit de fuite.
    Pour rappel, Jean-Claude Nanni,qui conduisait sous licence, ne s’était pas arrêté après avoir mortellement percuté Raphaël Tomballe. 
    Juste après le drame,il avait causé un second accident mais, cette fois, il avait laissé ses coordonnées à la conductrice du véhicule. 
    Les Dépanneurs du Condroz, qui sont intervenus sur les deux faits,avaient rapidement fait le lien entre les accidents. 
    Jean-Claude Nanni avait été interpellé le lendemain.
    La mesure prise par la chambre du Conseil à ce moment, et qui a été confirmée hier, était le port du bracelet électronique.
    «C’est comme s’il était détenu. 
    Il y a des mesures strictes. 
    Ce n’est pas comme s’il pouvait aller faire ses courses ou organiser un repas de famille. 
    La prison, c’est chez lui. 
    Et son bracelet, c’est comme si c’était des barreaux. 
    Il est chez lui et ne peut pas bouger. 
    C’est une détention préventive mais avec d’autres modalités que lorsqu’on va en prison.
     Le lieu est différent », conclut la substitut du Parquet de Huy. 
     
     
     
    Article de DÉBORAH TOUSSAINT dans le journal La Meuse H-W du 3 mai 2014  
     
     
     
  • Avis de décès de Madame Arlette KOËNER

    Lien permanent

    7x0rg8ta.2.gifMadame Arlette KOËNER (75 ans) de Nandrin, décédée le 02/05/2014. 
    Pompes Funèbres Tanier - 085 21 18 64
     
    En mon nom et au nom du Blog Nandrin Sudinfo, je présente nos sincères condoléances à la famille
     
     

  • La Philippe Gilbert passe à Nandrin dimanche 4 mai 2014

    Lien permanent

    philippe Gilbert.JPG

    Comme l'an dernier, La Philippe Gilbert a une nouvelle fois réuni de nombreux amateurs de cyclisme à Aywaille.

    Testez-vous sur les juges de paix de la Flèche Wallonne ainsi que de Liège-Bastogne-Liège, deux classiques sur lesquelles Philippe sera au départ .
    Un parcours légendaire empruntant de redoutables obstacles tels que la Côte de la Roche aux Faucons, le Thier Riga, le Mur de Huy et la Redoute sera au menu.
    Vous pouvez choisir entre trois distances: 86 km, 117 km et 150 km.
    Cette dernière vous emmènera jusqu'à Huy !

    course 4 mai.JPG

    Si vous voulez combiner les côtes mythiques des ces deux classiques ardennaises en une seule randonnée cyclotouriste, il ne vous reste plus qu'à vous rendre à Aywaille le dimanche 4 mai! 

    Qui plus est, Philippe Gilbert en personne participera à sa propre randonnée.
    Il sera au départ à 8h30 précises sur le parcours 150 km qu'il effectuera à une moyenne de 30 km/h. 
     
    Pour  la bonne cause Tendons la main aux jeunes diabétiques

    DEPART 

    Centre sportif d'Aywaille, rue de la Heid 36, à 4920 Aywaille. 

    Accès et parkings : cliquez ICI pour télécharger le plan.

    • 150 km: entre 7h00 – 10h00  
    • 117 km: entre 7h00 – 11h00 
    •  86 km: entre 7h00 – 11h00

    Ravitaillements

    • 150 km: 3 Ravitaillements
    • 117 km: 2 Ravitaillements
    • 86 km: 1 Ravitaillement

    ARRIVEE

    • Centre sportif d'Aywaille, rue de la Heid 36 in 4920 Aywaille.

    Clôture officielle de l’arrivée à 18:00 h.

    Source info clic ici 

  • Bourse aux vêtements et jouets samedi 3 mai 2014 Saint-Martin Nandrin

    Lien permanent

    10259336_10202457260925929_2060452516065785705_n.jpg

    Bourse aux vêtements et jouets samedi 3 mai 2014 Saint-Martin Nandrin 

    de 10h à 17 h 

    Emplacement 6 € /3m (intérieur)

    8€/4m (Extérieur )

    Resevation 0495/247309

  • Victoire 4-1 pour le Standard face à Zulte-Waregem,Igor De Camargo de Villers le Temple (Nandrin ) avait ouvert le score à la 10e minute et à la 19e minute

    Lien permanent

    P1020350.jpgLes Rouches menaient 2-0 après 20 minutes.

    Igor De Camargo avait ouvert le score à la 10e minute et à la 19e minute, l’arbitre sifflait penalty pour une faute de Steve Colpaert sur Mehdi Carcela dans le rectangle. Geoffrey Mujangi Bia se présentait aux onze mètres et doublait la mise.

    Les troupes de Guy Luzon obtenaient un nouveau penalty à la 50e minute.

    Sammy Bossut accrochait Igor De Camargo qui filait seul vers le but flandrien. Le gardien du Essevee recevait une carte rouge et Sébastien Bruzzese le remplaçait dans les buts. Michy Batshuayi transformait le coup de réparation: 3-0 à la 54e.

    Nouveau penalty à la 67e, mais de l’autre côté du terrain cette fois, suite à une faute de Kanu sur Naessens dans le rectange liégeois. Thorgan Hazard bottait le penalty et réduisait le score à 3-1.

    Quelques minutes plus tard, le Soulier d’Or recevait une carte jaune pour un tacle sur Van Damme. S’ensuivit une échauffourée au cours de laquelle Sylla et Van Damme écopaient d’un bristol rouge. Franky Dury, l’entraîneur de Zulte Waregem, était lui exclu de la zone neutre.

    Monté a jeu dix minutes plus tard, Imoh Ezekiel fixait le score final à 4-1 à la 80e minute d’un match que Zulte Waregem terminait à 8, Sven Kums étant à son tour exclu à la 85e pour une semelle sur Vainqueur.

    Le Standard reprend, avec 43 points, la 1e place des play-offs 1, qu’il gardera au moins jusque dimanche et le «topper» FC Bruges - Anderlecht. Bruges est 2e avec 42 unités, devant Anderlecht (39) et Zulte Waregem (38).

    Source info La Meuse 

    asm_gifs_pwoutrspdeub103.27.gif

  • 733 signatures pour la fermeture de Tihange 2

    Lien permanent

    Actu des co733 signatures pour la fermeture de Tihange 2mmunes voisines

    L’Amaytois Alain Vincent veut mobiliser

    Alain Vincent, membre de la locale Ecolo d’Amay, a lancé sa pétition il y a une dizaine de jours.
     Il réclame l’arrêt définitif et d’urgence des réacteurs de Tihange 2 et Doel 3.
     Il est inquiet par les nouveaux problèmes de micro-fissures décelés dans la cuve de Tihange 2 : « Les autorités belges n’ont pas respecté le principe de précaution et ont préféré défendre les intérêts financiers d’Electrabel plutôt que de garantir notre sécurité ».
     Ce jeudi, 733 personnes avaient signé la pétition en ligne.
     
    Le nucléaire, Alain Vincent a toujours été contre, il ne s’en cache pas. 
    C’est pourtant la première fois qu’il décide de mener une action pour tenter de sensibiliser la population.
    « Je pense que c’était le bon moment,affirme l’Amaytois.
     Il y a eu les anniversaires des terribles accidents de Tchernobyl et Fukushima et puis ce problème de microfissures qui a ramené les centrales de Tihange 2 et Doel 3 audevant de l’actualité.
    À la veille des élections, je me suis dit que c’était le bon moment pour agir, même si je reste réaliste et que je n’attends pas monts et merveilles de cette pétition ».
    Ce jeudi, 733 personnes l’avaient signée. 
    « Ce n’est pas un raz-de-marée, mais c’est tout de même un bon score » affirme l’Ecolo.
     La plupart des signataires sont Belges et originaires de la région hutoise, on compte cependant aussi de nombreux Français et même certains signataires de Polynésie française : « C’est vrai que le nucléaire n’inquiète pas forcément plus à Tihange
    ou à Ampsin qu’ailleurs. 
    À force de côtoyer les centrales, on s’y est habitué, un peu comme on s’habitue au danger. Pourtant, les avoir construites comme vouloir les prolonger est une erreur. 
    La preuve encore avec ce problème de micro-fissures. 
    Les experts ne semblent pas vraiment savoir quel est le problème. Le saura-ton un jour d’ailleurs ? J’espère que ce n’est pas une catastrophe qui nous le révélera ».
    Le fait que la centrale de Tihange soit un gros pourvoyeur d’emplois dans la région explique aussi peut-être le relatif désintérêt des « voisins » des tours tihangeoises pour la pétition de l’Amaytois. « C’est vrai que cette donnée peut jouer, admet Alain Vincent, mais les centrales ne vont pas fermer du jour au lendemain.
     Il faudra de la main-d’oeuvre pour les démanteler et pour assainir le site.
    D’autre part, les autres filières énergétiques sont aussi génératrices d’emplois, ce n’est pas négligeable ».
    Alain Vincent compte envoyer sa pétition à la ministre de l’intérieur Joëlle Milquet juste avant les élections du 25 mai. « Il faut que le Gouvernement manifeste clairement sa volonté d’arrêter les centrales nucléaires, affirme Alain Vincent.
    Si ce signal est lancé, les investisseurs oseront se tourner vers d’autres énergies alternatives, comme l’éolien ou le solaire, mais aussi la géothermie ». 
     
    Article de AURÉLIE BOUCHA dans le journal La Meuse H-W du 2 mai 2014 
     
    Le couvercle de la cuve de Tihange 3 remplacé
     
    Le réacteur de l’unité de Tihange 3 sera mis à l’arrêt durant quelques mois l’année prochaine.
     Une révision décennale est prévue.
     Electrabel profitera également de cet arrêt pour remplacer le couvercle de la cuve du réacteur de Tihange 3. Il s’agit du premier changement de ce type à la centrale nucléaire de Tihange. 
    « C’est la première fois que le couvercle sera remplacé », commente Serge Dauby, le porte-parole d’Electrabel pour la centrale nucléaire de Tihange. 
    «Nous profitons pour cela de la révision décennale qui nécessite de toute façon un arrêt plus long du réacteur. 
    L’entretien est, en effet, plus poussé tous les dix et nous y remplaçons également plus de pièces que lors des révisions normales ».
    Le but de ce remplacement de couvercle est bien entendu d’améliorer la sécurité du site. 
    «Les technologies ont évolué et nous allons profiter de techniques qui n’existaient pas il y a 10-20 ou 30 ans. 
    Nous allons donc accroître la sûreté et la protection de Tihange 3 en changeant le couvercle qui vient refermer la cuve du réacteur. 
    La sécurité est notre priorité numéro un », explique Serge Dauby.
    Étant donné la modification des installations, l’information aux citoyens est nécessaire. 
    Une enquête publique vient donc de débuter à l’administration communale de Marchin et devrait bientôt s’ouvrir dans d’autres communes.
     À Marchin, le dossier est consultable jusqu’au 3 juin au service environnement de l’administration communale. 
    Article C.W. pour le la Meuse H-w du 2 mai 2014 
  • Le soutien à Nanni crée la polémique,la famille de Raphaël Tomballe, qu'il a fauché à Nandrin, veut sa fermeture

    Lien permanent
    page facebool nanni.JPGUne page Facebook créée pour soutenir Jean-Claude Nanni, le Herstalien qui a tué Raphaël Tomballe dimanche à Nandrin avant de s’enfuir, crée la polémique. 
    Les proches de la victime réclament la fermeture de ce groupe, qu’ils jugent indécent, mais appellent également au calme.
     

    Mardi, Facebook a vu naître la page « Soutient a jean Claude Nanni » (texto), du nom de ce jeune Herstalien soupçonné d’avoir renversé Raphaël Tomballe dans la nuit de samedi à dimanche à Nandrin, à une encablure du Monastère. Raphaël Tomballe, un Jemeppien de 27 ans, est mort sur le coup. Le chauffard avait quant à lui pris la fuite sans demander son reste. Il a toutefois été interpellé le lendemain.

    Quelques instants après les faits, il avait en effet été à l’origine d’un second accident. Et il avait cette fois laissé ses coordonnées à la conductrice du véhicule, avant de repartir.

    Les Dépanneurs du Condroz, qui sont intervenus sur les deux accidents, ont rapidement fait le lien entre les deux liens. Et les policiers ont fait le reste, grâce aux coordonnées laissées par Jean-Claude Nanni lors du second accrochage. Ce Herstalien de 21 ans, qui roulait sous licence, a été placé sous mandat d’arrêt mais a pu rentrer chez lui, muni d’un bracelet électronique. Mesure sur laquelle se penchera ce matin la chambre du conseil de Huy, devant laquelle il doit comparaître.

    Est-ce en vue de cette échéance que ses amis ont créé cette page Facebook, appelant à soutenir «  cet homme ayant un grand coeur, toujours là pour aider les autres  », une page créée «  pour soutenir la personne, pas ses actes, (…) car prendre la vie de quelqu’un, c’est quelque chose qu’on garde à vie sur la conscience »  ? Seule certitude, cette initiative passe très mal auprès des proches de Raphaël Tomballe, dont les funérailles se dérouleront au même moment. Et ce même malgré un renvoi vers le groupe Facebook créé en hommage à Raphaël Tomballe sur la page de soutien à Jean-Claude Nanni.

    «  La famille était déjà très mal en apprenant qu’il était chez lui avec un bracelet électronique,soulignent David Dartevelle et David Goffart, deux amis de Raphaël Tomballe. Personne ne trouve ça normal. Et puis il y a cette page Facebook. Maintenant, la famille est vraiment en colère. Pour eux, ce soutien à Jean-Claude Nanni est déplacé et provocateur.  »

     

    Ils ont d’ailleurs contacté Facebook par mail pour demander la suppression de cette page, mais leur démarche n’avait, en tout cas, pas abouti hier en fin de journée.
     Au grand dam de certaines connaissances de Raphaël Tomballe qui semblent mêmes prêtes à en découdre physiquement avec ceux qui apportent leur soutien à celui qui a causé la mort de leur ami.
     Ce que ne cautionnent ni la famille ni les amis proches du Jemeppien.
    «Les menaces, on n’est pas du tout pour, confirme David Dartevelle.
    On ne veut pas que la situation dégénère, on ne veut pas de représailles ou de problèmes entre les deux familles. 
    Ce qu’on souhaite, c’est la paix pour notre ami, et une justice correcte, qui applique vraiment les lois, pour Jean-Claude Nanni. » 
     
    Article de GEOFFREY WOLFF dans le journal du 2 mai La Meuse H-W 
     

    Accident Nandrin Jean Claude 29 avril 2014.JPG

  • Contre-la-montre Comminette de Nandrin 4e

    Lien permanent

    comminette 4.JPG

    Jean-Michel Comminette a échoué de peu au pied du podium ce jeudi lors du championnat de Belgique du contre-lamontre.
    Il a manqué une petite seconde au Nandrinois pour terminer dans les trois premiers. 
    Une petite déception pour le coureur du Team Ottignies-Perwez.
    «Je visais la victoire. Mais j’ai fait mon possible et tout s’est bien passé. 
    Je n’ai rien à regretter, il y avait plus fort que moi. Et être sur le podium n’aurait rien changé pour moi, même si cela aurait été bien pour l’équipe. 
    C’est une page qui se tourne pour moi. 
    Je vais mettre le chrono de côté. Mais c’est difficile de lâcher le maillot. 
    Il me faudra certainement quelques jours pour digérer », commente Jean-Michel Comminette.
    Le Nandrinois termine finalement à 23 secondes de Benjamin Verraes. 
    Article de CÉDRIC WILLEMS dans le journal La Meuse de Huy -Waremme du 2 mai 2014
  • Nandrin:Sa victime reste handicapée

    Lien permanent

    fd.gifUne vie peut parfois basculer pour une stupide bagarre lors d’une soirée trop arrosée.
    C’est ce qui s’est passé pour Nicolas.
    Il était sorti le 13 octobre 2012, au Monastère à Nandrin avec des amis.
    Dans la bande se trouvait Stéphane,un Claviérois âgé de 29 ans.
    Les deux hommes semblaient bien s’entendre au début de la soirée.
    Mais, alcool aidant, ils ont fini par se battre pour une raison inconnue.
    Le résultat a été gravissime.
    Nicolas s’est retrouvé à l’hôpital pendant plusieurs mois, il est passé par la rééducation et aujourd’hui il garde des séquelles.
     
     Il doit maintenant être traité contre l’épilepsie.
    Stéphane, de son côté, a été condamné à 18 mois de prison ferme mercredi, avec un ordre d’arrestation immédiate par le tribunal correctionnel de Huy. 
    Article de N.B. pour le journal La Meuse H-W du 2 mai 2014

  • Bourse aux vêtements et jouets samedi 3 mai 2014 Saint-Martin Nandrin

    Lien permanent

    10259336_10202457260925929_2060452516065785705_n.jpg

    Bourse aux vêtements et jouets samedi 3 mai 2014 Saint-Martin Nandrin 

    de 10h à 17 h 

    Emplacement 6 € /3m (intérieur)

    8€/4m (Extérieur )

    Resevation 0495/247309

  • Manifestation patriotique du 4 mai 2014 à Nandrin dès 09h00 à Villers Le Temple

    Lien permanent

    Manifestation patriotique clic ici.jpg

    Manifestation patriotique clic ici.jpg

     

    Manifestation patriotique du 4 mai 2014 à Nandrin

    dès 09h00  Monument de Villers Le Temple

    09h15  Monument de Yernée -Fraineux 

    09h30 Monument Saint-Séverin

    09h 45  Monument de la Falie Nandrin 

    10 h 00 Parvis de l'église de Nandrin 

  • Bon 1er Mai à vous toutes et tous à Nandrin et dans le monde !!!!!!

    Lien permanent


    69f1yfbv.jpg

    Soyons reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur, elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries. 


    Marcel Proust


    Bon 1er Mai à vous toutes et tous !!!!!!

     

    Jeannick Piron pour le Blog Sudinfo Nandrin 

  • Journée mondiale du travail le 1 mai et à Nandrin aussi le Muguet Porte-Bonheur

    Lien permanent

    arton54.jpg

    L'histoire du 1° mai

     

    Parmi ceux qui défilent le 1er mai, combien savent qu’ils commémorent la grève sanglante du 3 mai 1886 aux usines McCormick de Chicago (USA), pour l’instauration de la journée de huit heures, et le meeting de protestation qui s’ensuivit le lendemain à Haymarket au cours duquel une bombe tua huit policiers.
     
    Huit anarchistes furent arrêtés, quatre furent pendus,le 11 novembre 1887, avant d’être innocentés puis réhabilités publiquement en 1893.
     
    Les martyrs de Chicago vont faire du 1er Mai un symbole de la lutte des classes et de l’identité du monde ouvrier à partir du congrès socialiste international de Paris de 1889 : il s’agissait de fonder en actes le projet d’une société émancipée, libérée du travail contraint. Alternant les hauts et les bas au fil des années, ce symbole sera tout de même à l’origine des lois sur le repos hebdomadaire en 1906 et des huit heures en 1919, avant de se banaliser après être devenu en 1947 un jour chômé et rémunéré. 
    De nombreux ouvrages parlent de l'histoire du premier mai et nous citerons parmi eux l'excellente "Histoire du Premier mai" de Maurice Dommanget.
     

    mugget-laptop-flowers-muguet-green-white-620622.jpg

    Et oui nous ne pourrions pas oublier le 1 mai déjà tout un symbole la fête du travail mais plus que tout le Muguet Porte-Bonheur  .

    Depuis 24 h le paysage Nandrinois se remplit de vendeurs sauvages ,comme on dit des vendeurs d'un jour .

    Il y a  aussi  la fleuriste du village et  son équipe dynamique et souriante  du  LI P’TIT BUSQUET 

    journée mondiale du travail le 1 mai et à nandrin aussi le mugue