Zone 30, blocs et chicanes : Nandrin teste un dispositif pour limiter la vitesse

Lien permanent

La mobilité s’adapte dans plusieurs rues de Nandrin afin de favoriser la place des usagers cyclo-piétons dans l’espace public. Cette semaine, plusieurs aménagements temporaires ont été finalisés dans le village de Fraineux, où les rues du Péry, sur le Bois, des Péréens et Tige des Saules sont devenues une zone 30.

« Cette opération intervient dans le cadre de l’appel à projet Communes pilotes Wallonie Cyclable du cabinet Henry », explique le bourgmestre Michel Lemmens. « Nous avons mis des aménagements temporaires avec des blocs de béton et des marquages. La rue allant vers le terrain de football a été mise en double cul-de-sac ».

En raison de cette transformation de la rue du Péry en impasse, le seul moyen d’accéder aux infrastructures du foot en voiture est désormais de passer par la rue de Dinant.

Un test qui durera au moins 3 mois

« Cela suscite quelques réactions de personnes dérangées de devoir marcher ou contourner l’endroit », regrette le bourgmestre. « Mais c’est une phase de test. L’opération ne sera pas nécessairement pérennisée. On a reçu un subside de 10.000€ et le test durera au moins 3 mois, puis le dispositif sera réévalué ».

Le mayeur l’admet, il n’est lui-même pas très enthousiaste par rapport aux aménagements à Fraineux car les voiries ne lui semblent pas adaptées, trop étroites. « On a mis la barre haute, c’est le principe du projet pilote. On en tirera les conclusions qui s’imposent. Les blocs au sol peuvent être retirés sans problème ».

 

131893619_195715732201807_2044831752247720405_n.jpg


Un dispositif avec des blocs en béton. - JP

 

L’été dernier, des gens du voyage sont venus s’installer avec 17 caravanes sur les terrains du club de foot, après en avoir forcé l’entrée. Ces derniers avaient justement accédé au foot par la rue du Péry. Mais Michel Lemmens l’assure, il n’y a pas de projet caché derrière cette impasse. « C’est totalement hors de propos. Des blocs étaient déjà installés pour les empêcher d’accéder au terrain. Cette opération-ci n’a rien à voir ».

 

131906395_413775119770117_5079152486535332040_n.jpg

Par ailleurs, notons que les éléments modérateurs de vitesse de la rue Quatre Bras, qui monte vers Villers-le-Temple, ont été remis en place. « Le Collège précédent avait installé des gros blocs en plastique rouge et blanc. Les éléments ont été enlevés car des personnes s’amusaient à les percer pour faire sortir l’eau. On a donc racheté une série de blocs en béton et du marquage pour faire en sorte que ces aménagements temporaires deviennent définitifs ».

Par P.Tar.

Article complet Sudinfo Clic ici 

 

Toutes les photos clic ici 

Commentaires

  • Celà faisait 4 ans que tous les habitants demandaient que l'on fasse quelque chose pour diminuer le trafic et la vitesse lors des jours d'entraînements, tournois et matches de foot.
    Chose faite à présent. Notre rue du Péry est devenue un cul-de-sac et nous convient parfaitement ainsi qu'à l'ensemble des habitants des rues du Péry et sur le Bois. Le trafic dans ces deux rues est fortement diminué ainsi que la vitesse et il n'y a plus d'altercations entre piétons et automobilistes. Nous avons retrouvé de la sérénité surtout que de jeunes enfants y jouent et beaucoup de gens s'y promènent.
    Par contre, les blocs de la rue Tige des Saules sont trop éloignés les uns des autres ce qui ne diminue guère la vitesse.
    Merci Mr Lemmens

  • En effet je suis d'accord avec Mr Watelet, les blocs rue Tige des saules sont trop éloignés les uns des autres ce qui ne ralentit pas la vitesse entre les deux ralentisseurs installés et il serait aussi sécurisant de placer un ou deux miroirs a la sortie de la rue des Péréens où on ne voit pas les voitures qui descendent vers la route du condroz.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel