Les lignes vers le CHR et le CHC renforcées

Lien permanent

Milieu de semaine dernière, le bourgmestre de Liège se disait furieux contre le TEC car, selon lui, rien n’avait été mis en place pour la Cité ardente, mais aussi à Herstal et Seraing, en matière de renfort de ses lignes dans le cadre de la crise sanitaire.
 
Willy Demeyer pointait notamment du doigt Philippe Henry, ministre wallon de la Mobilité, et en appelait à des décisions fermes en la matière.
 
 
Et son coup de gueule a visiblement été entendu, puisque le ministre Henry a annoncé ce week-end poursuivre le renforcement temporaire de l’offre de transport (budget total maximum de 10 millions d’euros), comme il l’avait dit, en évaluant jour après jour les situations et en adaptant donc les réponses aux besoins observés sur le terrain.
 
« Et le ministre a donc examiné avec le TEC comment soulager au mieux la densité de population dans les bus au centre de la métropole liégeoise », indique son cabinet dans un communiqué.
 
 
Il poursuit donc : « Renforcer l’offre dans l’hypercentre aux heures de pointe comme cela a été évoqué lors du conseil communal n’est hélas pas envisageable. En effet, en heure de pointe, les lignes 4 roulent à une fréquence si soutenue que les bus se suivent déjà de très près.
 
La saturation de ce réseau est connue et est l’une des raisons pour lesquelles le Gouvernement wallon réalise l’ambitieux projet du tram de Liège. Pour rappel, un tiers des usagers TEC de Wallonie se déplacent aujourd’hui sur la seule agglomération liégeoise. »
 
 
Si les lignes 4 ne seront donc pas renforcées selon la raison évoquée ci-dessus, tel ne sera finalement pas le cas pour les lignes 71 et 88.
 
« Parallèlement au besoin d’offrir plus de solutions au centre-ville, la crise sanitaire nécessite également plus d’offre de déplacement vers les hôpitaux.
 
Afin de répondre à l’urgence, le ministre de la Mobilité a donc décidé d’augmenter l’offre pour relier le centre-ville de Liège vers le CHC et la Citadelle aux heures de pointe.
 
Les premiers renforts de bus seront disponibles à partir de ce 1er décembre. »
 
Comme prévu initialement, cette mesure continuera d’être évaluée afin de l’adapter au mieux aux besoins identifiés sur le terrain.
 
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel