Indépendants : quelles aides et où les obtenir ?

Lien permanent

Pour tenter de sortir ou même de maintenir la tête de l’eau, les indépendants peuvent bénéficier d’une série d’aides mises en place par les gouvernements.
 
Pour les connaître, l’interlocuteur privilégié de chaque indépendant est sa caisse d’assurances sociales qui en fonction de chaque situation précise peut indiquer quelles sont les aides auxquelles vous avez droit et quelles démarches sont à effectuer pour en bénéficier.
 
En détail
 
Parmi ces « coups de pouce », il y a le report des cotisations sociales d’un an (demande écrite à sa caisse d’assurances sociales et conseils auprès de l’Inasti).
 
Il y a aussi le droit passerelle de crise qui a été doublé.
 
Ce droit passerelle concerne donc les secteurs qui ont été contraints de fermer ou qui dépendent d’un secteur ou d’une entreprise contraints de fermer. Il a été prolongé jusqu’au 31 décembre de cette année.
 
Il y a le droit passerelle de soutien à la reprise pour les indépendants qui ont dû fermer totalement ou partiellement jusqu’au 3 mai et qui ont ensuite redémarré leur business avec cependant une perte du chiffre d’affaires ou de leurs commandes d’au moins 10 % au 2 e trimestre 2020.
 
Les indépendants peuvent aussi faire valoir le droit passerelle de quarantaine et de garde d’enfants.
 
Enfin, les établissements Horeca et les commerces de détail ambulants sont exemptés en 2020 de cotisations à l’Afsca.
 
Si vous êtes indépendant, pour vous y retrouver dans tous ces méandres administratifs, on vous invite à consulter le site de l’UCM qui détaille les différentes aides et qui vous indique où trouver les formulaires en ligne.
 

Commentaires

  • Et que fait la commune pour les indépendants ? Zéro ! Rien du tout! Nul de nul! Alors que nous payons les additionnels communaux les plus élevés qu’il existe!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel