Rentrée scolaire en code rouge: voici tout ce qui change!

Lien permanent

Outre le port du masque obligatoire pour le personnel et les enfants de plus de 12 ans, on y insiste notamment sur l’aération des locaux et l’importance de favoriser le sport en plein air (pour le maternel et le primaire) pour limiter les risques.

En maternel et en primaire. En maternel, les cantines peuvent fonctionner. En primaire, les élèves doivent apporter leur repas. Ils doivent manger avec leur groupe-classe et si les repas sont pris dans le réfectoire commun, les groupes-classes doivent être maintenus avec une distance suffisante.

Toutes les activités extra-muros (excursions d’une journée, excursions de plusieurs jours, etc.) sont suspendues.

 
 

Si les enfants utilisent des jeux d’extérieur, pendant les récrés par exemple, ils doivent se laver les mains avant et après avoir joué. Ils peuvent avoir cours de sport, de préférence en extérieur.

Les internats peuvent poursuivre leur activité, et, c’est important, en cas de fermeture d’une classe ou d’une école en raison d’un nombre de membres du personnel sous certificat médical ou de quarantaine rendant impossible la poursuite des activités pédagogiques, une solution de garde doit être fournie au moins pour les élèves « dont les parents travaillent dans un secteur dont l’activité se poursuit en présentiel et n’ont d’autres solutions de garde ».

En secondaire, la présence des élèves de 3e, 4e, 5e et des rhétos se fera donc à hauteur de 50 %, et de 100 % pour les élèves de 1re et de 2e secondaire. L’école peut choisir sa formule : présence une semaine sur deux ou 2 à 3 jours par semaine pour les mi-temps.

Pour eux, les repas sont pris avec les membres du groupe classe, et dans la classe. Autre changement : ce sont les profs qui changent de classe pour dispenser les cours, tandis que les élèves ont autant que possible cours dans un local de classe fixe et à une place fixe au sein de celle-ci. Et ce, afin de limiter les déplacements et les flux de personnes.

Les cours de sport sont quant à eux suspendus et « peuvent être remplacés par des activités éducatives en classe avec l’enseignant d’éducation physique ».

 

 

Article de LAURENCE PIRET

 

Article complet Source Sudinfo clic ici 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel