Disneyland ouvre juste deux semaines… pour Noël !!!

Lien permanent

La magie de Disney opérera à nouveau le 19 décembre… sauf décision contraire bien évidemment.
 
Voilà la bonne nouvelle annoncée ce week-end par le parc à thème parisien.
 
Mais si Mickey et ses amis recevront leurs convives dans une ambiance de Noël très prisée par les visiteurs, ils refermeront les portes de leur monde magique deux semaines plus tard, soit le 3 janvier.
 
Voilà qui a interpellé certaines internautes, car le site officiel du parc prévient : il sera « fermé du 4 janvier au 12 février inclus ». Mickey serait-il magicien au point de prévoir le début d’un nouveau confinement ?
 
Il n’en a en tout cas pas fallu moins pour que la Toile s’enflamme et voit en ce 4 janvier la date de début d’un 3 e lockdown.
 
 
Il n’en est pourtant rien.
 
Après vérification, cette période d’ouverture correspond simplement à la période de congés de Noël en France et à une saison très importante pour le parc qui met le paquet pour faire rêver, à coups de jeux de lumière et de fausse neige, ses visiteurs.
 
C’est d’ailleurs probablement la période la plus féerique à Disneyland Paris. Jusqu’à nouvel ordre et dans l’attente d’une réévaluation de la situation sanitaire en France, le parc ouvrira donc à cette occasion dès le 19 décembre. Logique.
 
période calme
 
Cependant, jamais Mickey et ses amis n’ont fermé leurs portes après cette période de vacances, au contraire des autres parcs à thèmes.
 
Oui mais voilà, le contexte actuel est unique.
 
Et à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, apprend-on. Pour la première fois de son histoire, Disneyland Paris a donc pris la décision d’elle aussi fermer ses portes durant cette saison plus creuse, entre les vacances de Noël et de Carnaval.
 
 
Du 4 janvier au 12 février, les personnages de Disney hiberneront, en quelque sorte.
 
Parce qu’il y a habituellement moins de monde dans le parc entre ces dates et que la crise n’arrangera certainement rien début 2021.
 
Disneyland Paris prend donc les devants et se cale sur le fonctionnement des parcs concurrents, la période étant généralement creuse pour le secteur touristique.
 
 
Chez Mickey on joue la carte de la prudence, en espérant minimiser les pertes. Et en comptant sur une petite réouverture à Noël qui reste, encore, conditionnée à l’amélioration de la situation sanitaire dans les prochaines semaines.
 
 
Article de  CH.V.
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel