Le Patro de Tavier va construire son nouveau « local »

Lien permanent

En temps normal, chaque samedi après-midi, une centaine d’enfants se retrouvent à l’occasion des réunions du Patro de Tavier.
 
 
Le « repaire » de ce mouvement de jeunesse est un peu particulier, puisqu’il s’agit des sous-sols de l’église d’Anthisnes, un lieu sombre et humide, de moins en moins adapté au nombre grandissant d’enfants qui adhèrent à l’organisation.
 
 
Une ASBL s’est créée en 2017 avec pour mission principale de fournir des locaux adaptés aux enfants et à leurs animateurs.
 
Composée d’anciens, de parents et d’amis du Patro, elle est sur le point de concrétiser son objectif.
 
Gaël Brennenraedts, président de l’ASBL, nous explique le cheminement de ce projet.
 
 
À côté du terrain de foot de Villers-aux-Tours
 
 
« Quand j’ai arrêté l’animation en 2015, on avait déjà l’envie d’un local plus adapté.
 
On s’est lancé à la recherche d’un nouvel endroit.
 
Vu qu’on ne trouvait pas chaussure à notre pied, on s’est dit : pourquoi ne pas construire nous même ? », se remémore l’ancien patronné.
 
 
Cette idée s’est transformée en projet suite à l’inauguration de la dalle sportive à côté du terrain de foot de Villers-aux-Tours. Le Patro, convié pour l’occasion, réalise que l’endroit a un beau potentiel.
 
« Le lieu est enclavé entre les champs et les bâtiments, loin de la route.
 
C’est l’endroit idéal pour construire un local », explique Gaël Brennenraedts.
 
 
Un projet à 300.000€
 
 
Après une discussion avec les autorités locales, ils tombent sur un accord.
 
Ce lundi, la convention liant l’ASBL et la commune a d’ailleurs été votée par les élus.
 
« Au départ, il n’était pas prévu que la commune nous soutienne financièrement.
 
Mais, plus on en parlait, plus notre projet a tenu à coeur de certains membres du collège communal ».
Le coût est estimé à 300.000€, et la commune devrait intervenir en deux phases de 50.000€ chacune.
 
Le local sera construit sur 2 étages.
 
Au rez-de-chaussée, on trouvera une grande salle avec une cuisine et des WC.
 
À l’arrière, une pièce servira de réserve, notamment pour les tentes des camps. À l’étage, chaque section aura son propre local.
 
« On voulait que le projet soit collaboratif. On a trouvé une technique spéciale, qui permettra à tout un chacun de contribuer à la construction.
 
L’ossature est en bois et l’isolation se fera avec des ballots de pailles ».
 
 
Le Patro espère débuter les travaux au printemps 2021.
 
Un petit coup de pouce financier ne serait pas de refus pour les aider à porter ce projet.
 
Pour faire un don :
 
 
www.amis.patro-tavier.be ou 0474 78 71 13.
 
 
Article de Pierre Tar 
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel