Gagner la guerre ne dépend que de nous !!! de Didier Swysen éditorialiste !!!

Lien permanent

Dans cette crise sanitaire, on peut reprocher bien des choses à nos dirigeants : une certaine incapacité à l’anticipation, cette irritante impression d’avoir toujours un temps de retard sur le virus, une politique de testing et de tracing loin d’être aussi efficace qu’annoncée, une cacophonie dans les décisions même si ça résulte aussi de notre architecture politique, etc.
 
Ce n’est toutefois pas le débat qui doit nous occuper cette semaine ou la suivante, ni ces querelles fatigantes aux relents de complotisme.
 
 
En fait, notre salut ne surgira pas d’une décision magique de nos gouvernants. Gagner cette guerre contre le virus dépend de nous, de personne d’autre, de ces armes que nous donne notre bon sens.
 
C’est aussi simple que cela.
 
Si nous voulons éviter des drames dans nos hôpitaux, donc aussi dans nos familles ou celles de nos amis, c’est maintenant qu’il faut agir. Beaucoup le font déjà, mais cela ne suffit pas : nous devons tous nous y mettre.
 
En finir avec cette nonchalance, cette insouciance, cette paresse parfois.
 
Limiter ses contacts, respecter les gestes barrières, reporter à plus tard une fête, embrasser virtuellement un proche.
 
Renoncer aux faux prétextes qui nous donnent une prétendue bonne conscience, le traditionnel « une petite entorse aux règles ne va rien changer ».
 
Cette période est difficile pour tout le monde.
 
Cette guerre contre le virus nous oblige, à certains moments, à « faire le gros dos ». Au plus nous respecterons les règles, au moins cette période sera longue.
 
Que chacun le fasse pour ceux qu’il aime et pour le personnel soignant.
 
 
Il prend soin de nous, épargnez et respectez-le.
 
Il y va de notre intérêt à tous.
 
 
de Didier Swysen éditorialiste
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel