Classes fermées, professeurs absents… L’organisation Covid met à mal les écoles

Lien permanent

Classes fermées, professeurs absents… L’organisation Covid met à mal les écoles: «On gère la crise avec des informations reçues au compte-gouttes»

Du côté des écoles communales de Charleroi, l’échevine de l’Enseignement Julie Patte indique que « beaucoup d’établissements sont touchés par le Covid-19 » même si certains sont complètement épargnés : « Si on suit la circulaire, dès l’apparition de deux symptômes, l’élève ne doit plus venir à l’école. Parfois, il faut fermer des classes, mais les directions ne font que suivre les règles… »

L’échevine explique également qu’il existe un problème organisationnel, causé par les délais pour obtenir les résultats des tests. « Lorsqu’un professeur est positif, par exemple, les collègues doivent être mis en quarantaine et doivent se faire tester. Or, les résultats arrivent parfois une semaine plus tard. Et la majorité est négative. Ce qui veut dire que des personnes qui ne sont pas malades sont écartées et qu’on doit alors fermer des classes non pas parce qu’il y a un foyer, mais parce qu’il n’y a personne pour enseigner… »

 

 Les élèves et le corps enseignant ne savent plus sur quel pied danser.

 « Tout le monde a le nez dans le guidon », déplore l’échevine de l’Enseignement.

 « Les informations tombent au compte-gouttes et nous devons composer avec ça »

 

 

Source Sudinfo 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel