• Nombre de cas Covid-19 Condroz, Nandrin en augmentation, mise à jour aujourd'hui 16 septembre2020!!!

    Lien permanent

    La tendance à la hausse persiste en Belgique, qui compte ce mercredi 94.795 cas de coronavirus: voici le point par commune du Condroz 

    16 carte condroz .jpg

    À noter que le nombre de cas dépistés est inférieur à la réalité du nombre de personnes porteuses du virus en Belgique.

    16 set cov 3 .jpg

    16 cov carte 3 .jpg

    Le nombre moyen de contaminations au coronavirus par jour a atteint 778,9 cas entre le 6 et le 12 septembre en Belgique, soit une hausse de 52 %, ressort-il mercredi de la dernière mise à jour du tableau de bord de l’Institut de santé publique, Sciensano. On fait le point par commune ce mercredi 16 septembre.

    La tendance à la hausse persiste en Belgique. Au total, le nombre de cas recensés en Belgique atteint désormais 94.795 ce mercredi 16 septembre.

    Vous pouvez découvrir, dans la carte et le tableau ci-dessous, le nombre de cas rapportés dans votre commune hier, depuis le 1er septembre (date de la rentrée des classes) et depuis le début de l’épidémie.

    Source Sudinfo 

  • Huy-Waremme n’a pas droit aux mesures de bruit individuelles pour les Nuisances de Bierset

    Lien permanent

    La députée wallonne et bourgmestre d’Ouffet Caroline Cassart (MR) a interpellé ce lundi en commission le ministre des aéroports Jean-Luc Crucke sur les nuisances sonores engendrées par le trafic aérien dans les communes aux alentours de l’aéroport de Bierset.

    La députée constate que les habitants des communes avoisinantes, dont celles de l’arrondissement de Huy-Waremme (qui ne figurent pourtant pas dans le Plan d’Exposition au bruit) se plaignent de nuisances sonores toujours plus importantes, qui auraient notamment augmenté lors du confinement avec l’essor du commerce en ligne.

    Face à ce constat, la députée veut « chiffrer la réalité » et objectiver le ressenti des habitants en mesurant le bruit chez eux à l’aide de sonomètres. Elle a donc demandé au ministre Crucke de proposer spontanément ce service à l’ensemble des communes concernées, notamment de l’arrondissement de Huy-Waremme.

    Mais la société wallonne des aéroports (Sowaer) ne mesure le bruit que chez les habitants des communes situées dans les zones de bruit à proximité directe de l’aéroport. Il faut également être propriétaire de son bien avant juillet 2004, date à laquelle ces zones ont été définies par un arrêté du gouvernement. « Ce cadre est fixe et l’objectif est de le réévaluer, mais ça va prendre du temps », conçède Caroline Cassart.

    Réviser le plan d’exposition au bruit

    Dans sa réponse, le ministre Crucke a reconnu que deux raisons pouvaient expliquer la perception d’une augmentation des nuisances au-delà des zones de bruits. D’abord, une augmentation des gros porteurs (+22%) a été observée ces derniers mois. Or, ces avions prennent de l’altitude plus lentement à cause de leur poids. Ensuite, un changement de direction du vent a entraîné un survol plus conséquent de communes habituellement épargnées par les trajectoires.

    À l’heure actuelle, la demande de mesure sonore individuelle à la SOWAER ne concerne pas les communes de Huy-Waremme. Seule la révision du Plan d’Exposition au bruit (PEB) peut permettre un élargissement des courbes isophoniques. Si celles-ci s’élargissent jusqu’à certaines communes de l’arrondissement Huy-Waremme, elles pourront alors prétendre à des mesures.

    Le PEB est révisé tous les 3 ans depuis 2004 et les résultats de la 5e révision seront bientôt présentés dans une note par le ministre Crucke. « Il va de soi que la révision du PEB actuellement en cours tient compte des perspectives en termes de porteurs et de vols en sens inversés » a-t-il précisé dans sa réponse.

    Plusieurs bourgmestres de Huy-Waremme sont en train de rédiger leurs revendications dans un document qui sera transmis au ministre dans les huit jours à venir. « La réalité de 2004 n’est plus celle d’aujourd’hui.

    Il ne pourra pas passer sous silence ce constat. Il faudra trouver un juste équilibre », conclut Caroline Cassart.

     

    Article et rédaction Pierre TAR 

     

    Source Sudinfo 

  • Des nouvelles bornes de rechargement électrique à Nandrin , Crisnée et Burdinne

    Lien permanent

    Des nouvelles bornes de rechargement électrique  

    La Province va bientôt en installer à Crisnée, Burdinne et Nandrin 

    Depuis 2015, la Province de Liège a installé 23 bornes de rechargement pour voitures électriques, dont 4 dans l’arrondissement de Huy-Waremme. Prochainement, elle va développer son maillage dans plusieurs communes dont Crisnée, Burdinne et Nandrin.
     
    Faimes sera aussi concernée, mais plus tard.  

    Dans le cadre de son Plan Climat, la Province de Liège mène une série d’actions destinées à inciter sa population à se tourner vers une mobilité plus durable. Depuis 2015, elle propose notamment aux collectivités publiques (villes, communes, hôpitaux, CPAS, zones de police…) de faire l’acquisition de bornes de rechargement pour véhicule électrique ou hybride en leur octroyant une aide financière.
     
    Pour certains consommateurs hésitants, l’absence de bornes peut être un frein au passage à l’électrique.
     
    La Province veut répondre à cette problématique en augmentant le nombre de stations de chargement dans l’espace public.
     
    Concrètement, elle propose de faciliter l’acquisition et la gestion de bornes de rechargement par la mise en place d'une centrale d’achats ainsi que par l’octroi d’un subside pour l’acquisition de la première borne.
     
    Elle finance à 75% le coût des travaux et apporte une assistance technique pour la détermination des sites d’implantation. Les bornes sont ensuite gérées grâce à un service de télégestion et de maintenance.
     
    Le maillage de la Province se développe petit à petit, atteignant aujourd’hui les 23 bornes en activité.
     
    Elles se trouvent dans les communes d'Ans, de Baelen, de Blegny, de Grâce-Hollogne, de Juprelle, de Thimister-Clermont, de Verviers et de Visé. Dans l’arrondissement de Huy-Waremme, on en retrouve devant l’administration communale de Wanze et de Ouffet.
     
    D’autres bornes sont installées devant les bureaux des intercommunales CILE, SPI et Intradel, et dans plusieurs sites provinciaux comme le domaine de Wégimont, la régie de la Province de Liège, le Département des Infrastructures et du Développement Durable et la Maison de la Formation de Seraing. À Huy-Waremme, les sites provinciaux équipés sont le Château de Jehay et l’IPES de Hesbaye.
     
     
    Dans un futur proche, les communes d’Aywaille, Flémalle, Herve, Jalhay, Pepinster, Raeren et Waimes seront aussi équipées. À Huy-Waremme, ça sera au tour de Crisnée, Burdinne et Nandrin.
     
    À plus long terme, on devrait également en trouver une à Faimes.
     
    Article de Pierre Tar 
     
     

  • Cours de langues , danse en immersion , Psychomotricité et multisports à Villers le Temple Nandrin

    Lien permanent

    MERCREDI après midi à ST Martin : cours anglais pour les enfants de 5 à 13 ans 

    SAMEDI  psychomotricité et multisport à St Martin : enfants 2,5 ans à 5 ans et 6 à 12 ans

    DIMANCHE matin à Villers le Temple : psychomotricité pour les enfants de 2,5 à 5 ans 

     

    Nous organisons également des stages à la Toussaint. 

     

    Rue J piercio 2 Villers le Temple 

    Rue Rolée 4 Saint-Martin Nandrin 

     

    Jean-François Maréchal - 0472/44.97.54 | Simon Dortu - 0499/13.30.35

     

     

    https://www.facebook.com/Lets-Sport-2020-110916927287535/

     

     

    https://letssport2020.wixsite.com/website

     

    Affiche FB cours hebdomadaires 1.png

    Affiche stage toussaint 2020.png

     

  • Cours du soir en apiculture à Nandrin dès 15 octobre 2020

    Lien permanent

    Cours du soir en apiculture à Nandrin dès 15 octobre 2020

    rucher.jpg

    Pierre Delvaux 0478282843

    Vincent Bareel 0496829208

  • Balade contée à Villers-le-Temple Nandrin le 20 septembre 2020

    Lien permanent

    Balade contée à Villers-le-Temple

    Rue Joseph Pierco, 4550 Nandrin, Belgique
     
    Balade contée
    Dimanche 20 septembre de 13h30 à 17h.
    Départ du Hall omnisports de Villers-le-Temple, rue Joseph Pierco.
    Réservation obligatoire jusqu’au 17/09 au plus tard :
    gaetane.desmidt@nandrin.be 
     

  • La campagne Action Radon se déroule entre les mois d’octobre et fin décembre 2020

    Lien permanent

    BIENVENUE SUR LE SITE DE L'ACTION RADON!

    La campagne Action Radon se déroule entre les mois d’octobre et fin décembre. Si vous commandez un test radon en dehors de cette période, le détecteur vous sera envoyé début octobre de la campagne suivante.

    Pour sensibiliser la population à la problématique du radon, l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN), la Cellule Régionale d'Intervention en Pollution Intérieure de Bruxelles Environnement (CRIPI) et les cinq provinces wallonnes via leurs Services d’Analyse des Milieux Intérieurs (SAMI/LPI) organisent cette ACTION RADON pour le dépistage du radon

    Cette initiative a pour objectif de vous encourager à mesurer le radon dans votre habitation et à entreprendre les éventuelles actions de remédiation.

    La campagne se déroule du 1ier Octobre jusqu’au 31 décembre, ou jusqu’à épuisement du stock.

    Le coût du détecteur est de 15€. 

    En participant à cette action, vous autorisez l’AFCN à utiliser les données et résultats des mesures pour affiner de manière anonyme les statistiques et la cartographie du radon en Belgique.


    ACTION RADON : 
    commander un détecteur pour dépister le radon

    Un test radon est facile à faire ! Faire le test à l’aide d’un détecteur est le seul moyen de savoir si l'on est exposé au radon. Ce détecteur doit être placé dans la pièce la plus fréquentée de la maison (le plus souvent la cuisine ou le salon). La mesure s'effectue pendant trois mois durant la saison de chauffe, au terme desquels le détecteur doit être renvoyé pour analyse. Un feuillet reprenant les instructions précises d'utilisation vous est envoyé avec le détecteur.

     

    https://www.actionradon.be/

    Source Info 

    http://www.provincedeliege.be/

  • Tous les vendredis et samedis de septembre le menu 5 ème péché chez Saveurs & Traditions Nandrin

    Lien permanent

    Tous les vendredis et samedis de septembre nous vous proposons le menu
    5eme péché

    Soufflé de sole et saumon,
    Saint Jacques rôtie
    Sauce vin blanc

    Suprême de pintadeau aux champignons des bois
    Pois gourmand
    Tagliatelles et tomates séchées

    Le pain perdu, pommes caramélisées
    Et son coulis de vanille

    Réservation :085 23 24 64
    Prix : 35 euros / pers emporté
    37 euros / pers sur place

    Route du Condroz 129/2 4550 Nandrin, Belgique

     
    085/23 24 64
     

     

     

     

  • La Journée de l’Artisan le 15 novembre prochain

    Lien permanent

    Découvrir les talents de nos artisans 

    1.611 artisans sont reconnus en Belgique.
    Les inscriptions sont ouvertes.
     
    Le 15 novembre prochain, de nombreux artisans belges ouvriront les portes de leur atelier au public dans le cadre de la 14 e édition de la Journée de l’Artisan et ce, dans le respect des normes sanitaires permettant d’assurer la santé de chacun.
     
    « Nos artisans, comme l’ensemble des indépendants, sont confrontés à une crise d’une violence économique et sociale inouïe. Nous devons continuer à les soutenir », souligne le ministre des Indépendants et des PME, Denis Ducarme.
     
    La Journée de l’Artisan vise à promouvoir leur travail, leur savoir-faire et la qualité de leurs produits. « Ils sont un des moteurs de l’économie belge et contribuent à la création d’emplois.
     
    La Journée de l’Artisan offre à ces professionnels l’occasion de partager leur passion avec le public. Cette Journée permet aussi de leur rappeler qu’ils peuvent voir leur qualité d’artisan reconnue par le SPF Économie.
     
    Cette reconnaissance valorise leur méthode de travail et la qualité de leurs produits tout en leur offrant davantage de visibilité grâce à un label de qualité », détaille Denis Ducarme.
     
    1.611 artisans reconnus
     
    L’année dernière, l’opération qui vise aussi à susciter de nouvelles vocations avait attiré 50.000 visiteurs. Pour cette nouvelle édition, les artisans reconnus peuvent s’inscrire jusqu’au 9 octobre sur le site www.journeedelartisan.be/fr.
     
    Actuellement, 1.611 artisans sont reconnus en Belgique, dont 47 % sont actifs en Wallonie et 6,5 % Région bruxelloise.
     
    Parmi les activités les plus représentées, citons les produits alimentaires (21,49 %), l’ameublement et la décoration intérieure (11,6 %), le bois (10,86 %), le textile, le cuir et la mode (9,8 %) et les produits de luxe : bijouterie, horlogerie et parfum (7,18 %).
     
     
    Pour rappel, un artisan peut obtenir, depuis 2016, une reconnaissance légale de son travail auprès de la Commission Artisans du SPF Économie pour une période de six ans.
     
    Cette reconnaissance consacre le caractère authentique de l’activité, son aspect manuel et son savoir-faire artisanal.
     
    Article par B.J.
     

  • Et si être parent pouvait se vivre autrement ? les dates !!!

    Lien permanent
     
    Nous sommes de retour !! 
    Vous avez envie de passer du temps avec votre enfant ?
    Lui faire un massage ?
     
    L'accompagner dans ses découvertes à la psychomotricité enfant-parent ?
    Jouer à des jeux autour d'un goûter ?
     
    Nous organisons ces ateliers près de chez vous d'ici la fin d'année ; à Anthisnes, Aywaille, Esneux, Ferrières, Ouffet et Sprimont.
     
    Vous retrouverez sur nos affiches (ci-jointes) les informations selon chaque commune. N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez davantage de précisions et/ou pour vous inscrire.  Le nombre de place est limité.
    Au plaisir de vous rencontrer,
     
     
    La Teignouse AMO : 04 369 33 30 ou info@lateignouseamo.be
     
    Planning Familial d'Aywaille : 04 384 66 99
     
     

     

     

    ouffet.jpg

  • La réouverture des piscines de Huy et Wanze !!!

    Lien permanent

    Les nageurs de retour en nombre pour la réouverture des piscines de Huy et Wanze 

    Accessibles depuis ce lundi, les établissements ont adapté les horaires et désinfectent régulièrement 

     
    Les piscines de Huy et de Wanze ont rouvert leurs portes ce lundi... et le public était au rendez-vous. Plus de 120 nageurs étaient présents rien que pour la matinée de ce lundi à Wanze. Le bassin de Huy enregistre aussi des chiffres similiaires.
     
    Les nageurs de la région mosane étaient visiblement impatients de retrouver leurs piscines, après six mois de fermeture liée au coronavirus !
     
    Ce lundi, la piscine de Huy et de Wanze ont en effet rouvert leurs portes, avec un franc succès. Entre 8h et 12h, le bassin de Wanze a accueilli 124 nageurs !
     
     
    « C’est vraiment très bien pour la reprise ! Mais je m’y attendais un peu : on a une clientèle de fidèles et ils avaient très envie de revenir », se réjouit Pierre Dewart, responsable de la piscine wanzoise, qui assure avoir contacté des gestionnaires d’autres piscines déjà ouvertes pour mieux préparer cette rentrée.
     
     
    Selon ce dernier, le dispositif sanitaire mis en place est parfaitement supportable, et ne semble pas décourager les nageurs. « On a mis du gel partout et on a engagé une personne supplémentaire pour l’entretien. Les gens s’habituent vite aux mesures. N’oublions pas que le but est avant tout que les nageurs viennent se détendre ».
     
    Des horaires adaptés
     
    Contrairement à Huy, la commune de Wanze n’a pas mis en place de système de réservation... du moins « pour l’instant ». « On verra bien comment les choses se déroulent. Si c’est gérable sans réservation, on continuera comme cela », explique le responsable.
     
    Cependant, des plages horaires spécifiques ont été définies.
     
    Ainsi ce lundi, le grand public peut venir de 8 à 9h, ensuite place aux écoles jusqu’à midi, et ainsi de suite.
     
     
    Les cours d’aquagym ont déjà repris ce lundi, tout comme les entraînements du club de natation de Wanze.
     
    « Je compte revenir comme avant. Il faudra un peu de temps pour retrouver le rythme d’avant », nous confie une nageuse entre deux longueurs de brasse
     
    Un protocole très strict
     
    La piscine de Huy a également connu une belle affluence pour cette rentrée, avec une vingtaine d’habitués dès 7h30 et plusieurs écoles de la région.
     
    « Il était temps de reprendre », confie la directrice Vivienne Wandji. Comme dans les autres établissements, les mesures d’hygiène ont dû être renforcées.
     
    « On désinfecte tout plusieurs fois par jour, avec du désinfectant et des tuyaux d’arrosage », nous glisse une technicienne de surface occupée à frotter les parois des vestiaires.
     
     
    Benjamin, maître nageur depuis maintenant 14 ans, se réjouit également de retrouver son métier :
    « Six mois, c’est long ! Maintenant, on a limité le bassin à 30 personnes à la fois. Habituellement, on pouvait avoir 250 nageurs en même temps dans les différents bassins.
     
    Au niveau de la surveillance, c’est plus facile, car il y a moins de monde dans la piscine ».
     
     
    Article et rédaction par RO MA 
     

  • Les élèves pourront déménager après les vacances de Noël (au mieux) ou de Carnaval à la nouvelle école communale de Modave

    Lien permanent

    Le chantier de la nouvelle école de Vierset achevé en janvier

    À Modave, le chantier de la nouvelle école communale de Vierset-Barse progresse « lentement mais sûrement », comme le concédait la commune ce dimanche sur les réseaux sociaux. En revanche, cette information s’accompagne d’une mauvaise nouvelle en matière de mobilité. Depuis ce lundi, des travaux ont débuté sur la voirie et le trottoir dans le but de placer un égouttage sur une longueur de 80 mètres. Le chantier nécessite de fermer jusqu’au vendredi 25 septembre le tronçon de la rue Tige de Strée allant de la place Georges Hubin jusqu’au carrefour de la rue Trois Barrières.

    Ce nouveau désagrément n’arrange pas la mobilité dans le village de Vierset, déjà problématique en ce moment à cause de l’augmentation du trafic engendrée par la fermeture de la chaussée des Forges entre Huy et Marchin, qui devrait d’ailleurs se prolonger plusieurs semaines en raison de difficultés géologiques. « La fermeture de la rue de l’école va obliger les automobilistes de transit à passer par des petites rues, mais nous n’avons pas le choix car les travaux de l’école doivent se poursuivre si nous voulons respecter les délais du chantier », explique Bruno Dal Molin, échevin des travaux à Modave. « La communication du SPW a été très mauvaise et nous n’avons pas été consultés. Beaucoup de citoyens se plaignent. On a commencé des aménagements comme des places de parking sur la route afin de refermer la voirie et de ralentir la circulation dans Vierset ».

    Déménagement à Noël ou Carnaval

    Pour rappel, le chantier de la nouvelle école (1,6 millions d’euros) avait été complètement stoppé de septembre à juin 2019 suite à un problème avec un sous-traitant, alors que les travaux étaient supposés reprendre au mois de mars 2019, après les grands froids. En mars 2020, le chantier a de nouveau été ralenti à cause de la crise sanitaire. Initialement prévue pour « Pâques 2020 », la fin des travaux a donc dû être reportée.

     

    « Il reste les aménagements extérieurs comme la rampe d’accès et les cours. On terminera ensuite par le bardage en bois. Le chantier devrait s’achever en janvier et on espère pouvoir déménager pendant les vacances de Noël ou Carnaval, mais ça sera probablement Carnaval », admet l’échevin des travaux.

    Dès que ce chantier s'achèvera, le projet de transformation de l’ancienne école en maison rurale débutera réellement. Une journée porte ouverte aura lieu en octobre dans la nouvelle école.

     

     

    Article et rédaction par Par Pierre.Tar

    Source Sudinfo