Dès ce lundi, test PCR gratuit à l’aéroport de Bruxelles

Lien permanent

Pour faciliter la vie de ses passagers de retour d’une zone rouge, l’aéroport de Bruxelles ouvre ce lundi dès 6 heures du matin, un centre de testing PCR, destiné à détecter les personnes contaminées par le coronavirus.
 
Pour s’y faire tester, il faut obligatoirement avoir rempli le formulaire du SPF Affaires étrangères (le fameux document de traçabilité), qui vous donnera par SMS un code à 16 signes.
 
C’est ce code qui vous permettra de vous présenter au centre.
 
Il est aussi conseillé de réserver, pour connaître son heure de passage, mais ce n’est pas obligatoire.
 
Attention ! Ce centre de test sera situé, non au niveau des arrivées (ce qui aurait été plus logique…) mais au niveau des départs (au + 3). « Le chemin pour s’y rendre sera bien fléché », rassure Nathalie Pierard, porte-parole de l’aéroport. « Il s’appelle le Covid-19 Test Center ».
 
Dix cabines
 
Dans le préfabriqué, vous serez accueilli puis orienté dans l’une des dix cabines où une infirmière réalisera le test PCR, à l’aide d’un écouvillon dans le nez. Les échantillons seront ensuite envoyés à l’un des laboratoires Van Poucke (groupe Eurofin), à Bruges ou Courtrai.
 
Les résultats seront envoyés par courriel au voyageur en moins de 24 heures. Ce test, non obligatoire (vous pouvez aller dans un hôpital ou chez votre médecin si vous préférez), sera totalement gratuit, l’Inami prend tout en charge. Il est conseillé dès l’âge de 6 ans.
 
200 tests par heure
 
« Le dispositif, ouvert de 3 h 30 à minuit, permettra de tester 200 personnes par heure mais on pourra augmenter le rythme si nécessaire ».
 
Dans une 2 e phase (fin septembre), un centre de dépistage, avec laboratoire attenant, ouvrira pour les départs. Ce test ne sera pas gratuit ! Il coûtera 135 € pour un résultat en 3 heures et 67€ pour un résultat en 9 heures.
 
Et l’Inami ne remboursera rien. Il vise les voyageurs qui se rendent dans un pays qui exige une attestation pour pénétrer sur leur territoire. Les tests peuvent être effectués dès l’âge de 2 ans.
 
Article par  F. DE H.
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel