À partir du 4 septembre à 16h00, toute l’Espagne sera en zone rouge, à l’exception de Ténérife.

Lien permanent

Toute l’Espagne, à l’exception de Tenerife, en zone rouge 

 
Le Service public fédéral Affaires étrangères a mis à jour ce mercredi soir sa liste des codes couleurs par pays. Et une grosse décision a été prise pour la péninsule ibérique.
 
À partir du 4 septembre à 16h00, toute l’Espagne sera en zone rouge, à l’exception de Ténérife.
 
Mais les provinces espagnoles ne sont pas les seules régions en zone rouge, où tout voyage non-essentiel est interdit.
 
Les Belges ne peuvent pas non plus se rendre à Andorre, dans les provinces croates de Split-Dalmatie, de Brod-Posavina (à partir du 04 septembre), de Zadar (à partir du 04/09 à 16h00) et de Šibenik-Knin, au Danemark.
 
 
Les voyages ne sont pas non plus autorisés en Finlande, en Hongrie, en Roumanie, à Aberdeen (GB), à Paris ainsi que dans plusieurs départements français.
 
 
Les périples sont également possibles dans d’autres pays, mais sous conditions, telles que la mise sous quarantaine ou le test obligatoire : Allemagne, Chypre, Estonie, Grèce, Irlande, Islande, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie et Suisse.
 
 
Il n’est désormais plus possible de voyager que dans six pays sans conditions.
 
L’Autriche, la Bulgarie, la France (partiellement), l’Italie, la Pologne et le Portugal sont désormais les seuls pays figurant sur la liste verte du service public fédéral mise à jour mercredi sur son site.
 
 
Notons que l’amélioration des chiffres du coronavirus en Belgique permet de repasser à l’orange clair sur la carte européenne de la situation du coronavirus du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). En revanche, Bruxelles reste toujours un point plus sombre.
 
 
Article par  G.BARK.
 
 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel