Caroline Cop a proposé à la famille Delforge de s’installer sur le parking de son établissement, quai d’arona nº24.

Lien permanent

Originaire de Sambre-Ville, les établissements Delforge avaient déjà stationné leur camion en bord de Meuse à Huy lorsqu’ils ont appris que la foire était annulée.

Prêts à quitter leur emplacement dépités, les forains ont reçu un soutien inespéré. Afin de marquer la solidarité entre les indépendants, la kinésithérapeute hutoise Caroline Cop a proposé à la famille Delforge de s’installer sur le parking de son établissement, quai d’arona nº24.

 

Grâce à l’accord du bourgmestre de Huy, Christophe Collignon, les forains ont pu s’installer en bord de Meuse le 5 août. « Nous tenons vraiment à remercier les Cop et le bourgmestre. Nous avons eu les larmes aux yeux quand nous avons su que nous étions autorisés à travailler », raconte Julie Delforge. « Nous avions dépensé nos derniers sous pour acheter le sirop de nos lacquemants. Heureusement, tout est bien qui fini bien. »

 

Julie Delforge est particulièrement heureuse de retrouver ses clients et de pouvoir à nouveau travailler. « Bien sûr, il faut faire passer la santé avant tout, mais nous trouvions tellement injuste de ne pas pouvoir ouvrir les foires alors que les parcs d’attractions peuvent fonctionner. Notre vie consiste à voyager, là nous étions à l’arrêt depuis six mois.

Cela ne nous était encore jamais arrivé », révèle la foraine. « Même pendant la guerre mes grands-parents ont pu continuer à travailler ! »

Croustillons, lacquemants, crêpes, gaufres, glaces, milk-shake xxl, granita…

Dès leur ouverture, les Hutois sont venus profiter des spécialités des forains. « Chaque année, nous attendons la foire de Huy avec impatience pour déguster les laquemants de chez Delforge », assure une cliente.

CONSIGNES A RESPECTER

Afin de respecter les mesures de sécurité, un sens avec file d’attente est installé devant l’établissement. Du gel est mis à disposition des clients et le port du masque est obligatoire.

« Nous ne sommes pas habitués à travailler comme ça, c’est du sport de confectionner des croustillons avec un masque par cette chaleur, mais nous respectons bien les mesures sanitaires. Contre le COVID-19, mangez des laquemants ! » sourit Julie Delforge.

Les clients sont priés d’optimiser leur stationnement à leur arrivée pour le gain de place et faciliter l’accès à la clientèle du cabinet de kinésithérapie.

L’établissement est ouvert tous les jours de 15h a 22h. Pour l’instant, la date de fermeture est encore inconnue.

DANS L’INCERTITUDE

Julie Delforge croise les doigts pour que les foires Hasselt, Liège et Mons soient maintenues. « Tout dépendra de l’actualité, ils attendent la dernière minute avant d’arrêter leur décision. Si jamais elles sont annulées, nous devrons aviser. Peut-être reprendrons-nous les livraisons de lacquemants comme pendant le confinement. »

Article et rédaction de FIONA SORCE

 

Source

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel