La Brasserie Hutoise reprise Antonio Matassa actif dans l’organisation d’événements musicaux dont le festival de Nandrin

Lien permanent

La Brasserie Hutoise rouvre le 7 août avec une salle de spectacle !

Nouveau départ pour le zoning commercial de Tihange, situé le long de la RN90, juste en face de la centrale nucléaire.

Après la fermeture du magasin de déco «Ruban Jaune» il y a trois ans et la faillite de la Brasserie Hutoise en avril 2019, le petit zoning de la rue Arbre Sainte-Barbe est presque devenu un village fantôme.

Seul le magasin «Bio, dis-moi», installé au milieu des deux cellules commerciales vides, est resté en activité.

En quête d’un nouveau souffle depuis ce début d’année, le zoning a eu du mal à trouver des repreneurs pour ses cellules commerciales.

Après une série de propositions qui n’ont pas abouties, l’ancienne Brasserie Hutoise et l’ex-magasin de décoration ont finalement trouvé de nouveaux occupants.

Bistronomie et arts de la scène

Ouverte en 2001 par Grégory Leboc, la Brasserie Hutoise a connu ses heures de gloire dans les années qui ont suivies, notamment grâce à l’organisation de thés dansants qui rassemblaient jusqu’à 500 personnes.

Après une faillite déclarée le 8 avril dernier, impliquant le licenciement de 14 employés, ce vaste établissement pouvant accueillir plus de 200 couverts a eu du mal à trouver un nouveau locataire.

Aujourd’hui, c’est chose faite grâce à l’entrepreneur modavien Antonio Matassa.

Actif dans la vente de matériel automobile et dans l’organisation d’événements musicaux - dont le festival de Nandrin -, il a repris la brasserie en février pour y développer un nouveau concept mêlant bistronomie et arts de la scène.

« Ça restera une brasserie, mais plutôt axée bistronomie avec des plats classiques revisités, » explique le nouveau gérant. « On gardera le même nom.

Le plus, c’est qu’on a aménagé une salle de spectacle coupée de la partie restaurant.

On y jouera des concerts, des one man show ou du théâtre. »

Une salle d’une capacité de 120 personnes

Cela faisait longtemps que Antonio Matassa voulait développer ce projet.

C’est le volume des lieux et la situation géographique stratégique qui l’ont poussé à s’installer là-bas.

« La salle de spectacle pourra accueillir entre 120 et 150 personnes debout et maximum 60 à 80 personnes assises. L’espace m’intéressait car on pourra proposer aux gens de manger dans la partie restaurant avant les spectacles, ou même des soupers-spectacles où les gens mangeront devant la représentation. »

Même si la Brasserie Hutoise 2.0 disposera de 160 couverts, elle n’ouvrira dans un premier temps que pour 60 couverts en raison de la crise sanitaire.

La salle de spectacle sera limitée à 40 personnes et les premières représentations devraient avoir lieu en septembre.

L’équipe sera composée de 5 employées en plus d’Antonio et sa femme.

Mais il envisage déjà d’engager 2 personnes en plus une fois que les mesures sanitaires s'assoupliront.

La commune a donné son accord ce mardi et l’établissement (ré)ouvrira ses portes le vendredi 7 août.

L’ancien Ruban Jaune devient Plaisirs-Meubles

À la droite du magasin d’alimentation bio, la surface commerciale de l’ancien magasin de déco «Ruban Jaune» avait tout d’un cas désespéré.

Après plus de 3 ans de fermeture, aucune négociation n’avait aboutie.

C’était sans compter sur l’arrivée de Marc Thomas et de sa femme, Aurora Fania, heureux propriétaires du magasin Plaisirs-Meubles à Seraing, Place du Pairay.

« Notre premier magasin fonctionne très bien, avec 17 employés, » explique Marc Thomas.

« Il est devenu trop petit par rapport au nombre de clients.

On veut montrer plus de choix.

On a choisi cet endroit car on est Hutois et tout le monde nous connaît dans le coin.

J’avais déjà hésité à acheter l’ancien Ruban Jaune à l’époque où je lançais mon commerce, mais le salaire était trop élevé. Il a baissé depuis. »

Dans un premier temps, la surface d’exposition de presque 1000 m² sera encadrée par 2 vendeurs.

Le couple hutois espère pouvoir ouvrir ce nouvel établissement le 2 septembre.

 

Article et rédaction par Pierre Tar 

 

Source

Commentaires

  • merci de m'informer du planning de vos évènements

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel