De nombreux coups de fils à la police, Depuis que des groupes de gens du voyage se sont installés dans les communes de Tihange , Wanze et Amay

Lien permanent

Depuis que des groupes de gens du voyage se sont installés dans les communes de Wanze et Amay la semaine dernière, la zone de police Meuse-Hesbaye reçoit une quantité importante de coups de fil de citoyens dénonçant des agissements suspects.

Dans la plupart des cas, ces personnes établissent un lien - sans fondement - avec la présence des gens du voyage.

Rien que dans la nuit de lundi à mardi, 5 appels de ce type ont été reçus par les policiers.

Selon le commissaire Longrée, ce phénomène reflète un sentiment subjectif d’insécurité plutôt qu’une réelle menace.

« Les personnes qui nous appellent n’ont aucune informations pratiques et il nous est impossible d’établir une liaison entre les faits décrits et les gens du voyage. »

Bien souvent, les appels concernent le passage de véhicules immatriculés en France, la présence de personnes suspectes ou des tentatives de vol.

« S’il y a réellement des agissements suspects, il nous faut au moins un numéro de plaque.

C’est extrêmement compliqué pour nous d’aller faire des remarques aux gens du voyage sans avoir un numéro de plaque. On tient note de l’appel, mais il n’y a rien de concret derrière.

C’est presque de la paranoïa. »

Amay : Le food truck du concierge du stade de la Gravière dégradé

Article complet  avec photos de Pierre Tar  Clic ici 

Pour empêcher la venue des gens du voyage à Nandrin une tranchée au terrain de foot de Templiers Nandrin

Gens du voyage à Amay: d’autres terrains proposés aux footeux pour éviter La Gravière

Une trentaine de caravanes escortée sur le parking du foot de la Gravière à Amay

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel