Approuvé ce jeudi par le gouvernement wallon, le Plan Infrastructures 2020-2026 Ok pour Nandrin Villers-Le -Temple etc .....

Lien permanent

Plan Infrastructures 2020-2026 : 24 projets de Huy-Waremme financés par la Wallonie

Le Plan Infrastructures 2020-2026 de la Région Wallonne a été présenté ce jeudi par le ministre de la mobilité Philippe Henry, avant d’être approuvé par le Gouvernement wallon. Rien qu’à l’échelle de l’arrondissement de Huy-Waremme, 24 projets vont bénéficier d’un financement allant de quelques centaines de milliers à plusieurs millions d’euros. Le plan concerne à la fois le réseau structurant, les voiries secondaires, les voies hydrauliques ou encore les RAVeL.

Orienté en faveur de la mobilité douce et des transports en communs, ce plan ravit notamment le conseiller Ecolo hutois et député régional Rodrigue Demeuse.

« Ce plan constitue une avancée importante en faveur d’une mobilité plus respectueuse de tous les usagers, des riverains mais aussi du climat. Le gouvernement a décidé de mettre l’accent sur l’entretien et l’amélioration du réseau existant plutôt que de multiplier les nouvelles routes.

Il était temps. ».

À Huy-Waremme, une série de projets vont ainsi être lancés aux quatre coins de l’arrondissement, de la création de pistes cyclables et aménagements cyclo-piétons (Crisnée, Saint-Georges-sur-Meuse, Huy, Nandrin, Geer, Wanze, Moha, Hamoir) à la sécurisation de différents accès, dont la N90 à Huy, en passant par l'aménagement de rond-points à Waremme.

Un dossier important est également confirmé avec la création d’un rond-point à Tinlot dans le cadre de la liaison Tihange-Tinlot, pour un montant de 6 millions d’euros.

 
 

Les projets à Huy-Waremme et leur financement

1. Aménagements pour les cyclistes et les piétons

La grande majorité des projets retenus dans l’arrondissement concerne la réhabilitation de différentes voiries avec des aménagements cyclo-piétons.

Crisnée, en collaboration avec Awans, bénéficiera de 3.200.000€ pour revoir ses voiries.

Saint-Georges va réhabiliter la N614 (2.000.000€) et un by-pass sera installé au rond-point nord de la sortie n°5 de la E42 (500.000€), lui aussi incluant les cyclo-piétons.

À Geer, 400.000€ seront consacrés à la liaison cyclo-piétonne Waremme-Hannut sur l’itinéraire régional W2 sur la N637.

À Nandrin, 1.500.000€ sera dédié à réhabiliter la N63 Nandrin-Tinlot et 750.000€ seront utilisés pour sécuriser la N63 entre St-Séverin et Petit Fraineux.

Toujours sur la N63, la liaison entre Yernée et 4 Bras sera aménagée pour 750.000€ et un aménagement pour les modes doux sera installé sur la liaison Villers-le-Temple à l’aide de 165.000€.

Wanze pourra aménager le long de la N634 A pour les cyclo-piétons avec 450.000€, tandis que les aménagements sur la N652 à Moha bénéficieront de 90.000€. Non loin de là, la Traversée de Villers-le-Bouillet sur la N65 bénéficiera de 1.300.000€ pour s’adapter.

À Engis, un gros budget de 2.900.000€ permettra de de revoir la voirie à Hermalle-sous-Huy en y incluant cyclistes et piétons.

Du côté de Hamoir, c’est la N66 reliant Filot qui sera réhabilitée et sécurisée pour les cyclo-piétons, un investissement de 1.500.000€.

Enfin, des pistes cyclables seront créées sur le pont de l’Europe à Huy pour 180.000€.

2. Réfection de divers revêtements

1.600.000€ seront injectés dans la réhabilitation du revêtement de la N63 à Nandrin, entre le rond-point Famioul et le rond-point Yernée.

À Huy, le Quai d’Autrebande sera réfectionné pour un montant de 241.000€ (début des travaux le 1er septembre 2020).

À Amay, c’est le revêtement du pont d’Ampsin qui sera refait pour un peu plus de 190.000€ (aussi prévu pour septembre).

3. Création de rond-points

Six millions d’euros seront consacrés au réaménagement de l’échangeur de Tinlot (suppression du pont et création de ronds-points) dans le cadre de la liaison Tihange-Strée-Tinlot.

Un rond-point sera également aménagé au carrefour N615/N637 à Geer pour 570.037€.

Deux rond-points verront le jour à Waremme sur la N69 (marché conjoint avec la SPI) avec une part régionale de 350.000€.

À Huy, un giratoire sera créé Charte des Libertés (pont Baudouin) et quai de Namur pour 765.000€.

4. Autre

C’est le projet qui représente l’investissement le plus élevé : 114.200.000€ seront injecté dans le chantier du site éclusier d’Ampsin-Neuville.

À Huy, l’accès à la N90 sera sécurisé avec 90.000€.

Enfin, à Clavier, des murets en béton seront placé sur la N63 pour 150.000€.

 

Article et rédaction par Pierre Tar 

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel