• les restaurants de Huy-Waremme déplorent une ombre au tableau, les annulations sont en hausse.

    Lien permanent

    Les restaurateurs de Huy-Waremme constatent une augmentation des annulations

    Suite au déconfinement et à la réouverture de l’horeca, les restaurants ont perdu entre 25 % à 30 % de leur capacité habituelle.

    Malgré cela, les différents établissements se sont adaptés dans le but de recevoir la clientèle dans les meilleures conditions possibles.

    « Nous faisons de notre mieux pour répondre à la demande de notre clientèle et de les recevoir dans des conditions optimales pour eux comme pour nous », soutient Grégory Baruthio, le gérant du Cadre Culinaire à Huy.

    Un constat partagé

    Toutefois, même si la réouverture se passe relativement bien, les restaurants de la région constatent un fait récurrent très déplaisant : une hausse des annulations à la dernière minute.

    « Samedi sur deux services, on a eu sept couverts perdus, soit parce que les gens ne se présentent pas, soit parce qu’ils annulent à la dernière minute et nous n’avons pas la possibilité de donner la table à quelqu’un d’autre.

    Ce qui est agaçant quand on a près de cent demandes derrière », souligne Florence Noël du Delys à Verlaine.

    Un constat partagé par d’autres confrères.

    Des pertes considérables

    « Depuis notre réouverture il y a trois semaines, on a eu une trentaine d’annulations et on a perdu un peu moins de vingt couverts. Cela n’est pas négligeable dans notre métier », renchérit Grégory Baruthio.

    Le chef étoilé, Philippe Fauchet compte lui aussi une vingtaine de tables perdues depuis sa réouverture, dont une à deux tables par jour.

    « Les gens ne se rendent pas compte des conséquences de leurs actes quand ils ne nous préviennent pas.

    Dans les conditions actuelles, ce sont des pertes considérables en argent, en temps mais aussi en matières premières quand on travaille déjà avec un nombre de couverts restreints ».

    Acompte et liste noire

    La coupe est pleine pour les restaurateurs qui commencent doucement à penser à prendre les mesures nécessaires par la mise en place d’un système d’acompte ou d’empreinte bancaire.

    « On y pense de plus en plus et on se renseigne pour faire une procédure correcte pour notre clientèle. Si on franchit le pas, on espère que nos clients comprendront nos motivations qui sont principalement de sensibiliser afin d’éviter des pertes inutiles », souligne la gérante du Delys.

    Une démarche adoptée par plusieurs établissements, comme L’Air du Temps à Éghezée qui ne comptabilise désormais plus d’annulations.

    Un potentiel acompte

    Le Cadre Culinaire de son côté penche de plus en plus à dresser une liste noire afin d’imposer un potentiel acompte sur les personnes qui annulent régulièrement leur réservation.

    L’acompte est la seule garantie des restaurants

    Gianni Caruso, le gérant du restaurant Lucana à Wanze, n’est pas particulièrement concerné par les annulations à répétition. Toutefois, dans les conditions actuelles, le cuisinier soutient ses confrères. « Avec déjà une clientèle restreinte, devoir subir des annulations est inadmissible. C’est un comportement irrespectueux et même si je ne suis particulièrement partisan, pour moi procéder à un acompte à la réservation ne me choque pas du tout. Cela pourrait nous assurer à tous une perte minime en cas de désistement tardif ».

    Article et rédaction par LA MA La.Ma

    Source 

    Lire la suite

  • Attention !!! Vous rentrez d’une zone rouge ? Quarantaine et dépistage obligatoires. Sinon, amende et prison

    Lien permanent

    Retour de voyages : les sanctions qui font peur

    Le Comité de concertation (État fédéral, Régions et Communautés) passe à la manière forte.

    Afin d’éviter une reprise de l’épidémie avec le retour au pays de touristes belges potentiellement infectés, les autorités serrent la vis. Dans la forme du moins car on est ne sait toujours pas trop comment elles vont mettre leurs mesures en œuvre.

     Obligation.

    Si vous rentrez d’une zone rouge (lire ci-contre), vous avez l’obligation de vous soumettre à un dépistage au Covid-19 et de vous mettre en quarantaine, à votre domicile, pour 14 jours au moins.

    Ce dépistage est gratuit. Si le 1er test est négatif, vous devez passer un 2e test 9 jours plus tard.

     Fortement recommandé.

    Si vous rentrez d’une zone orange, ces mêmes mesures sont « fortement recommandées » et non plus « obligatoires ».

     

     Quelle base légale ?

    De quel droit l’État (les Régions ici en l’occurrence) peut-il restreindre ma liberté de la sorte ?

    Obliger un citoyen à rester chez lui, ce n’est pas rien !

    Le cabinet de la ministre Christie Morreale nous répond qu’il existe déjà un décret (celui du 2 mai 2019, article 47) qui permet déjà de mettre en isolement les personnes atteintes de maladies infectieuses.

    « Ce décret va devoir être adapté car il prévoit une mise en quarantaine dans un hôpital or, dans le cadre de cette crise sanitaire, on prévoit une quarantaine au domicile du patient », précise le cabinet de la ministre wallonne de la Santé.

    « Les juristes travaillent sur le texte, qui sera présenté pour un vote au parlement wallon mercredi prochain ».

    > Quelle sanction ?

    Le décret wallon de 2019, qui va servir de base dans cette crise du coronavirus, prévoit des sanctions allant de 8 à 4.000 € d’amende et/ou de 8 jours à 6 mois de prison.

    Le cabinet Morreale laisse entendre que l’on pourrait revoir le tarif des sanctions, le cabinet de son homologue flamand Wouter Beke dit plutôt que l’on garderait le même tarif.

    Et comme les Régions se sont promises de sanctionner de la même manière de part et d’autre de la frontière linguistique, on verra qui l’emportera…

     Comment contrôler ?

    C’est la question à deux balles. En principe, ce sont les médecins et infirmiers de la cellule de surveillance des maladies infectieuses (Aviq) qui contrôlent le respect du décret.

    Mais vu leur effectif réduit (l’équipe qui comprend une dizaine de personnes est actuellement renforcée de quelques unités, NDLR), la police pourrait prêter main forte. On nous parle de « contrôles aléatoires ».

    Mais tout cela doit encore être mis en place et les modes d’emploi sont toujours en cours de réalisation.

    Un voyageur qui rentre en avion sera plus facile à contrôler qu’un autre qui rentre en voiture.

    Mais de toute manière, en vertu de la liberté de circulation au sein de l’espace Schengen, rien ne vous oblige à dévoiler votre destination de vacances.

     Quid de mon entourage ?

    Si vous rentrez d’une zone rouge, vos proches (qui ne seraient pas partis en vacances avec vous) seront « aspirés » via le contact tracing.

    « Il se pourrait aussi qu’on les OBLIGE à se mettre en quarantaine et à se faire dépister », nous dit le cabinet Morreale.

     Quid de mon salaire ?

    Lors de votre quarantaine obligée, vous pouvez travailler en téléravail si c’est possible.

    Sinon, vous serez mis en chômage temporaire.

    Si vous êtes malade, vous serez sous certificat et serez payé par le patron puis la mutuelle.

    Interdire tout voyage à l’étranger?

    « On n’y est pas encore mais si de trop nombreux foyers infectieux se développent un peu partout en Europe au point que ce nouveau système mis en place ne soit plus gérable, on pourrait décider de fermer nos frontières », nous dit le cabinet de Christie Morreale. « On demanderait aux touristes belges de rentrer d’urgence et puis, on interdirait les voyages ». Les aoûtiens croisent les doigts pour que cela n’arrive pas.

    Article et rédaction  par FRANÇOISE DE HALLEUX

    Source

  • Sciensano précise les mesures de testing pour les enfants de moins de trois ans

    Lien permanent
    Un test pour le coronavirus est recommandé pour un enfant de moins de 3 ans si le jeune patient répond à la définition de cas possible de Covid-19 et présente un état clinique nécessitant une hospitalisation ou si le résultat implique que des mesures doivent être prises pour protéger les contacts étroits.
    C’est le cas lorsqu’il y a un foyer dans une collectivité ou lorsqu’un membre de la famille est à risque de développer une forme sévère de la maladie.

    Si le résultat du test Covid-19 sur le jeune enfant s’avère positif, il doit rester en isolement et ne retourner en milieu d’accueil que « sept jours après l’apparition des symptômes, à condition d’être sans fièvre les trois derniers jours et avec une amélioration considérable des symptômes », souligne Sciensano.

    Les parents du jeune patient sont tenus d’informer ce milieu d’accueil du résultat du test, mais le milieu d’accueil peut rester ouvert. Ni quarantaine ni test ne sont nécessaires pour les autres enfants et le personnel soignant.

    Toutefois, si un autre enfant de la même bulle au sein de l’établissement développe à son tour des symptômes dans les 14 jours après le premier cas confirmé, cet enfant doit aussi être testé.

    Si ce deuxième cas confirmé, Sciensano estime alors qu’il s’agit d’un cluster.

    Dès lors, le groupe concerné au sein du milieu d’accueil est contraint de fermer, une quarantaine est mise en place et le personnel soignant est testé, mais pas les enfants.

    En cas de test négatif, un enfant reste à la maison jusqu’à l’amélioration de son état de santé.

    Source

  • Offre d'emploi

    Lien permanent

    L'ADMINISTRATION COMMUNALE D’AMAY ENGAGE UN(E) LOGOPEDE (H/F) B1 – ECOLE COMMUNALE CONTRAT MI-TEMPS

    Missions :
    Sous l’autorité de sa hiérarchie (direction), l’agent :
    - Est un soutien pour l’enseignant référent dans la gestion des enfants ayant des troubles de l’apprentissage
    - Accompagne les élèves dans leurs apprentissages
    - Construit et met en place des outils qui permettent à l’élève de rétablir des aptitudes à la communication, de faciliter son expression et sa compréhension du langage.
    - Crée des dynamiques entre les différents groupes classe
    - Crée des synergies dans les méthodologies visant les enfants en difficulté afin d’assurer une continuité
    - Sur base d’éléments objectifs (rapport neurologique, logopédique, du CPMS…), établir des pistes d’action aménageables au sein de la classe
    - Différencier le matériel afin d’optimiser l’aide apportée aux enfants
    - Prise en charge de groupes raisonnables d’enfants lors d’ateliers sur le langage, le vocabulaire, les concepts…
    - Participation active aux réunions concernant les élèves en difficulté (intégration, CPMS, organisme spécifique, concertations…)
    - Participation active, sur demande du titulaire, aux réunions de parents
    - Présence active sur les cours de récréation
    - Doit amener l’enfant à devenir un citoyen responsable, et doit promouvoir la confiance de l’enfant via diverses activités
    - Participe activement à la vie de l’école (activités diverses, manifestations extrascolaires…)
    - S’inscrit, par ses actions, dans les objectifs du plan de pilotage
    - Fait preuve d’imagination et d’inventivité afin de capter au mieux l’attention du public cible

    Diplôme requis :

    Disposer du diplôme de l'enseignement supérieur de type court, bachelier en logopédie ;

    Compétences requises :

    Connaissances (Savoir) – doit connaître :

    - L’Institution communale ;
    - Le fonctionnement de son secteur et de son service ;
    - Langue française orale et écrite ;
    - Les procédures spécifiques au poste ;
    - Les règlements en vigueur au sein de l’Institution communale et dans le service.

    Attitudes (Savoir-être) – doit faire preuve de :

    - Professionnalisme et exemplarité ;
    - Organisation et rigueur ;
    - Assertivité ;
    - Proactivité (initiative, dynamisme) ;
    - Intégrité ;
    - Autocritique ;
    - Discrétion, confidentialité (devoir de réserve) ;
    - Sociabilité (écoute, ouverture, aisance relationnelle) et esprit d’équipe ;
    - Ponctualité, disponibilité, politesse, maîtrise de soi ;
    - Polyvalence, adaptabilité.

    Contrat proposé :
    Contrat d’emploi APE mi-temps (18h/semaine) à durée déterminée du 01/09/2020 jusqu’au 30/06/2021.

    Rémunération temps plein : B1 de 18 026.82 € (ancienneté 0) à 25 011.57 € (ancienneté 25) à l’indice de départ, soit à l’indice 1.741

    Les dossiers de candidature comprendront :

    Une lettre de motivation ;
    Un curriculum vitae ;
    La copie du diplôme demandé (bachelier en logopédie) ;
    La copie du passeport APE (à l’engagement) ;
    Un certificat de bonnes conduite, vie et mœurs de moins de 3 mois Modèle 2.

    Ils sont à transmettre, pour le 22 juillet 2020 au plus tard, par recommandé à l’adresse suivante :

    Administration Communale
    Collège Communal
    76, Chaussée Freddy Terwagne
    4540 AMAY

    Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Mme REYSENN Pascale, service enseignement via l’adresse enseignement@amay.be

    Commune d'Amay

  • Neupré double la prime liée à l’audit logement

    Lien permanent

    Aujourd’hui, on entend ces deux mots un peu partout : économies d’énergie.

    En Wallonie, il existe des primes à la rénovation qui permettent de réaliser des travaux afin d’économiser de l’énergie.

    Depuis juin 2019, l’audit logement constitue la première étape obligatoire pour avoir accès à ce type de primes. Sauf que avec un prix moyen de 900€, la démarche peut décourager certains candidats rénovateurs.

    C’est pourquoi la commune de Neupré a mis en place une prime communale visant à diminuer les coûts liés à l’audit.

    Une prime qui varie entre 110€ et 660€ selon les revenus et qui vient en complément de la prime régionale du même montant, « ce qui permet à l’audit de ne pas presque rien coûter, du coup on est clairement incitatif », pointe l’échevin en charge des Finances Charles-André Verschueren.

    « Jusqu’ici, on avait essentiellement une prime qui était basée sur la prime régionale et qui s’apparentait plus à un cadeau à ceux qui ont décidé de faire des travaux d’économiseur d’énergie », continue l’échevin , « il y a très peu d’effet incitatif, c’est un effet d’aubaine, en comparaison avec les investissements consentis».

    L’ancienne prime n’était en fait pas beaucoup utilisée et les budgets de la commune n’étaient pas totalement consommés.

    Du coup, seules quelques personnes, parfois après des investissements importants, allaient chercher ces montants, relativement faibles, alors qu’il y a tout un travail administratif derrière à effectuer.

    Cette prime, par ailleurs, tombait en bout de course, une fois les travaux effectués.

    Inciter les gens

    « On a donc voulu réfléchir, il faut que l’argent que l’on utilise change le choix que font les gens pour les inciter à aller vers des investissements, des travaux en matière d’économiseur d’énergie.

    Et comme l’audit est obligatoire pour obtenir la plupart des primes, on est s’est dit ‘positionnons-nous’ sur l’audit ».

    La démarche est de toute façon importante puisqu’elle permet de se rendre compte comment on peut investir dans son habitation afin de diminuer sa consommation énergétique.

    Cela permettra aussi à la population de la conduire vers des primes pour de futurs travaux ou de l’éveiller sur le fait qu’il y a des travaux, très simples, qui peuvent être faits sans réels investissements et qui permettent de diminuer sa consommation énergétique.

    Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet communal, section prime énergie ou prenez contact avec le service énergie au 04/239.76.71.

    Article et rédaction par L.C.

    Source

  • Appel à tous les donneurs de sang !!!

    Lien permanent

     APPEL À TOUS LES DONNEURS ‼️]
     L'été commence mal pour les réserves de sang : la situation est très critique 
    ‼️ Nous avons besoin de vous de toute urgence : venez donner du sang et parlez-en autour de vous. Ensemble, mobilisons-nous pour sauver des vies 

    Comment faire ?
     Recherchez une collecte sans RDV sur 

    https://www.donneurdesang.be/fr/je-cherche-une-collecte ou prenez RDV en ligne dans un centre fixe https://www.donneurdesang.be/fr/centres


     Venez avec une pièce d'identité avec photo ainsi qu'un masque


     Des questions ? Contactez-nous au 0800 92 245,

    à info@croix-rouge.be ou via Facebook.
     Délais entre les dons

    : https://www.donneurdesang.be/…/qui-pe…/delai-entre-deux-dons

  • Tous à vélo cet été avec les 26 balades points-noeuds en province de Liège

    Lien permanent

    Tous à vélo cet été avec les 26 balades points-noeuds en province de Liège

    Il n'y a pas de doute, 2020 sera l'année du vélo. Liège Europe Métropole vous a préparé 26 balades à vélo sur tout le territoire de la province de Liège. Toutes les balades font partie du réseau points-nœuds, il est donc très facile de s'orienter.

    Pour comprendre le fonctionnement du réseau points-nœuds, cliquez ici

    Certaines balades font partie du projet "Vélo-train-paysage".

    Un concept unique pour découvrir les plus beaux paysages de la province de Liège à vélo et en train.

    Grâce au ticket vélo de la SNCB (obligatoire mais gratuit jusque fin 2020), embarquez avec votre vélo dans le train et parcourez les 5 plus belles randonnées cyclistes de la province.

     

    LA VALLÉE DE L’OURTHE ET LE CONDROZ Etc ..... 

     

    Toutes les infos clic ici 

     

  • La découverte des charmes du Condroz en Vidéo !

    Lien permanent
    Maison du Tourisme Terres-de-Meuse

    Découvrez le résultat de notre collaboration avec 

    Trekking et Voyage • Inspiration rando, voyage & outdoor

     et partez à la découverte des charmes du Condroz !

    À partager sans modération 

    (Un article suivra sur le blog de Trekking et Voyage)

    Maison du Tourisme Terres-de-Meuse
    Quai de Namur, 1 
    4500 Huy
     
    085 21 29 15

    Lire la suite

  • Que faire avec un animal en difficulté?

    Lien permanent

    Que devez-vous faire en cas de découverte d'un animal qui semble en difficulté, un animal blessé ou malade ? Où amener cet animal ?

    Il s'agit d'un jeune qui parait seul, ne vous précipitez pas !

    En effet, certains animaux s'aventurent à l'extérieur de leur nid ou tanière, tout en restant à proximité, les parents continuant à les nourrir. Il est donc préférable d'observer le jeune animal afin de constater l'éventuelle carence de soins parentaux, avant d'intervenir d'une manière ou d'une autre.

     

    L'animal est réellement en difficulté...

    S'il s'agit d'un rapace, méfiez-vous de ses serres , lancez-lui un chiffon auquel il s'accrochera, vous épargnant ainsi d'éventuelles écorchures. Méfiez-vous également des coups de bec qu'un oiseau effrayé pourrait vous donner, il est d'ailleurs judicieux de lui couvrir la tête. Le héron, en particulier !

     

    • Un oiseau que vous tentez de secourir ne sait pas ce que vous lui voulez, dès lors, il essayera de se défendre, il pourrait viser vos yeux. C'est pourquoi il est nécessaire de l'aveugler en lui couvrant la tête d'un linge.

    • Si l'animal découvert souffre de plaies ouvertes, n'utilisez surtout pas de mercurochrome. En règle générale, n'essayez pas de soigner l'animal. Suite à un traitement inapproprié, le mal dont souffre le blessé pourrait être aggravé.

    • Ne lui donnez ni à boire, ni à manger . En effet, un animal capturé est stressé et ne se nourrira pas. Par ailleurs les rapaces ne boivent jamais .

    • Placez l'animal dans une boîte en carton après y avoir fait quelques trous d'aération. Mettez-le dans un endroit calme et frais, et surtout, ne montrez pas votre trouvaille au voisinage, ceci aurait pour conséquence d'augmenter le stress de l'animal.

    • Pour son transport vers un centre CREAVES , pensez à poser dans le fond du récipient où vous poserez l'animal, de la paille ou un drap afin d'éviter que l'animal soit ballotté et pour permettre l'absorption des fientes.

     

    Contactez au plus vite le Centre de Revalidation des Espèces Animales Vivant naturellement à l'Etat sauvage le plus proche afin que l'animal y soit pris en charge dans les plus brefs délais.

    Voici celle liste  Clic ici 

    Source info

    http://biodiversite.wallonie.be/f

  • Cinq concerts cet été dans différents sites patrimoniaux à Huy

    Lien permanent

    Dans le cadre de son plan de relance touristique, la Ville de Huy a souhaité mettre en valeur ses sites patrimoniaux d’une façon originale, en y apportant des rendez-vous musicaux uniques. Pour cela, elle s’est associée à l’Atelier Rock qui, riche d’un large carnet d’adresses et fort d’une grande expérience en matière d’organisation de concerts, s’est chargé de préparer une programmation de 5 dates dans différents monuments emblématiques de la cité mosane.

    « On a lancé un appel dans notre cercle d’amis et on a rapidement trouvé cinq artistes intéressés, » explique Patrice Saint Remy, coordinateur de l’Atelier Rock. « Ils sont super contents de pouvoir rejouer et nous ont remercié chaleureusement. On voulait donner une couleur différente à chaque événement donc il y en aura pour tous les styles musicaux. »

    Cloître, fort et téléphérique

    Le 17 juillet, ce seront les sonorités sud-américaines de Los Cubanistas qui feront vibrer la Place Verte. Le 31 juillet, c’est la pop synthétique type années 80 de Elia Rose qui s’emparera du Cloître des Frères Mineurs (musée communal). Le 7 août, ça sera au tour de la pop contemporaine de résonner sur la Place Verte avec Alex Lucas. En avant dernier, Pierre Lizée proposera son pop rock mélancolique le 28 août au public qui montera dans la cour du fort de Huy pour assister au live. Enfin, c’est Bini qui fermera la programmation le 4 septembre dans la station basse du téléphérique avec sa chanson française.

     

    « On est habitué d’organiser des concerts sur la Place Verte. En revanche, on ne l’a jamais fait dans le fort de Huy ! », détaille Patrice Saint Remy. C’est très compliqué d’y acheminer le matériel, on utilisera peut être un quad. Le Cloître des Frères Mineurs sera une première aussi. Mais, de façon générale, ce seront des prestations sur un mode très léger, guitare-voix ou clavier-voix. »

    Un sens giratoire sera mis sur place lors des événements et le public sera répartis par bulle de contact sur différentes tables. Il n’y aura pas de service au bar, mais bien la possibilité de se faire servir à boire et à manger. Chaque concert s’accompagnera d’un DJ set.

    Les préventes coûtent entre 8 et 11€ et il est obligatoire de réserver à l’avance via le site web www.atelierrock.be.

    Article et rédaction par P.TAR.

    Source

  • Dans l'histoire à Nandrin !!! article archives du Blog !!! c'était en 2011 !!!Mélanie Duchesne étoile montante , jeune Nandrinoise

    Lien permanent

    Mélanie Duchesne étoile montante , jeune Nandrinoise

    mélanie duchesne,nandrinMélanie Duchesne

     

     

    ( Chanteuse / Comédienne )site officiel  www.melanieduchesne.com

     

     

    Pour écouter Mélanie http://melanieduchesne.etoilecasting.com/
    elle sera en concert acoustique ce dimanche 20 mars 2011 à 21h au Senior Duck en Neuvice à Liège

    En concert acoustique le mardi 12 Avril
    Avourie - Anthisnes pour aider Jérémy wuidar , atteind d'une leucémie.

    Et qui sait nous aurons peut-être la joie de la retrouver cette année 2011 sur le territoire Nandrinois !!!

    Tout commence, pourrait-on penser, le jour où Mélanie dit :

    « je veux être chanteuse comme Patricia Kaas ».

    Mais qui sait? Tout a peut-être commencé bien plus tôt...

    En écoutant les mélodies des jolies princesses de Disney... ou lorsqu'elle chantait avec ses barbies... ou en qualité de soliste de la chorale de son école primaire...

    Toujours est-il qu'à 7 ans, Mélanie décide qu'elle sera chanteuse.

    Alors commencent les cours de chant, le solfège et l'apprentissage du piano.

    A 11 ans, Mélanie rencontre Dany Dupont, un professeur de chant qui va lui permettre d'intégrer un cours d'adultes car il comprend très vite qu'elle a du talent mais qu'elle doit travailler la technique. Elle va travailler avec lui pendant 2 ans et va se produire pour la première fois devant un public.

    Durant ces 2 années, vont se succéder les cours de solfège, de piano, de technique de chant, les podiums et les mini-concerts. Elle enregistre 2 CD dont un avec 2 chansons écrites pour elle.

    En 2002, Mélanie fait un pas de géant : elle s'inscrit à l'émission « Pour la gloire », télécrochet très suivi sur la chaîne de télévision publique belge (RTBF).

    Elle remporte la victoire en catégorie 12-16 ans en interprétant la chanson de Ginette Reno « la Deuxième Voix ». Elle vient tout juste d'avoir 13 ans.

     Les journalistes se bousculent pour écrire ses premières impressions; on la sollicite un peu partout en Belgique afin d'entendre sa voix déjà si épanouie.

     

    Un 3e single voit le jour : « Elle parle au ciel ». Cette chanson, écrite et composée par John Smet, un liégeois, touche particulièrement Mélanie.

    « Je chante du texte, pas des paroles débiles! Je veux chanter ce qui me touche, ce qui parle aux gens de la vie » dit-elle à ceux qui lui demandent pourquoi elle a choisi une chanson un peu triste pour une ado. 

    Une radio, ou plutôt un animateur radio, Sam Tabar, adore ce que Mélanie fait et il décide de promotionner son CD. Il l'interviewe et passe sa chanson en rotation sur les ondes de Must fm Luxembourg.Il l'invite également plusieurs fois à se produire sur scène lors de festivités importantes. 

    Mélanie va également se produire les soirs d'été avec un pianiste dans des sites magnifiques de Belgique, en première partie de spectacles gigantesques de sons et lumières.

    2003.

    Un petit théâtre au coeur de Liège accueille depuis très longtemps des artistes de grande renommée. Les connaisseurs viennent y admirer entre autres, les plus belles revues de Belgique, des artistes très connus et d'autres à découvrir... C'est le théâtre du Trocadéro. C'est sur cette scène que Daniel Guichard présente Mélanie à son public qui lui fait une ovation !

    Peu de temps après, c'est au tour de Patrick Juvet de laisser la vedette américaine à Mélanie. 

    2004.Mélanie fait beaucoup parler d'elle...

    Un chanteur liégeois, Philippe Vancles, l'entend chanter. Séduit, il lui propose de faire partie du projet de la tournée belge « l'été de tous les succès » organisé par la Loterie Nationale.

    Mélanie accepte, bien sûr! Et elle tourne chaque week-end pendant tout l'été avec Morgane, Yvan Sevic, Sylvano, Marie-Christine Maillard, Philippe Vanclès, … Des musiciens professionnels les accompagnent et un certain Charly De Pessemier est à la technique. Il est impressionné par la jeune Mélanie...

    Il faut dire que ce cher Charly a sonorisé des gens comme Johnny Hallidays, Patricia Kaas, et j'en passe...

    Il propose donc d'aider Mélanie à monter le spectacle dont elle rêve...

    au théâtre du Trocadéro!

    C'est en avril 2005 que Mélanie va faire son premier concert live. Entourée des musiciens du groupe « one ways », elle propose à son public un répertoire varié avec des compos personnelles et des reprises de Johnny Hallidays, Barbara, Léo Ferré, Patricia Kaas, K's Choice, Krezip, …

    Mélanie a 15 ans.

    Ses études, même si elle n'adore pas ça, s'orientent vers le théâtre. Et les points qu'elle obtient dans ses cours d'option sont excellents!

    2006.

    Mélanie écrit ses textes.

    Le premier qu'elle met en musique avec l'aide d'Alain Bau, compositeur bruxellois, s'intitule « A contre ciel ». Mélanie s'exprime, ça y est! Elle qui jusque là chantait les chansons des autres en y mettant tout son coeur, en ? Où? appliquant la technique au milligramme d'air près, elle chante SES propres paroles, son ressenti, ses émotions. Et là sort une voix mature, consolidée par la conviction de ce qu'elle choisit de dire avec ses propres mots!

    C'est troublant, c'est envoûtant...

    2007.

    La scène du Centre Culturel de Huy (Belgique). Tout y est imprégné des voix d'Axel Red, Marc Lavoine, des chanteurs, musiciens, acteurs de tous les coins du monde...

    Mélanie en est à son second concert live. Et là, elle va nous faire vibrer avec des sonorités plus rock. Elle a fait son choix : ça doit déménager! Et le public la suit!

    2009.

    Une grande dame de la chanson belge permet à Mélanie de chanter sur la scène liégeoise la plus mythique : Annie Cordy est au Forum de Liège.

    Pour Mélanie, c'est presque irréel... C'est sur cette scène qu'elle a découvert pour la première fois son idole, Patricia Kaas! Les plus grands y sont passés depuis des décennies... Et aujourd'hui, c'est elle que la salle comble ovationne!

    Eté 2010.

    Le Tempo festival de Tournai (Belgique) reçoit chaque année de grands artistes. Mélanie a l'honneur d'ouvrir pour Julien Clerc! Le public nombreux est envoûté!

    TV Lux invite Mélanie lors d'une de ses émissions aux côtés de notre humoriste national André Lami.

    Mélanie a 20 ans. Elle aimerait faire des études supérieures... dans quel domaine? Où? La question ne restera pas longtemps sans réponse.

    A la question : qu'est-ce que j'aime? Elle répond simplement : chanter, vivre dans le milieu de la chanson, du spectacle.

    Où ai-je le plus de chance de vivre dans ce milieu ?

    Après avoir cherché différentes pistes, son papa lui propose de financer sa formation musicale à Paris, au Centre de Formation Professionnelle Artistique.

    C'est donc avec quelques économies et surtout l'aide financière et logistique de papa et de maman que Mélanie s'en va s'installer dans un studio à Paris.

    Dans la foulée, elle s'inscrit à un casting pour la comédie musicale « Souviens-toi, Pan » et est sélectionnée!

    Elle sera au théâtre Clavel à Paris du 30 juin au 31 juillet 2011 avec la troupe de « Souviens-toi, Pan ».On se réjouit de la voir à nouveau sur scène!

     Son histoire ne fait que commencer...