Protection juridique ou garde d’enfant rapportent... fiscalement !!!

Lien permanent

Avec le confinement, davantage de personnes se sont tournées vers la formule électronique. « À la date de ce vendredi, nous avons enregistré 849.339 déclarations déposées par des particuliers et 130.629 par des mandataires.

Ces chiffres étaient respectivement de 828.423 et 109.685 l’année dernière au même moment », compare Florence Angelici, porte-parole SPF Finances.

Si vous êtes en ordre avec votre devoir fiscal, il est peut-être temps de réfléchir à quelques dépenses qui donneront lieu, l’année prochaine, à des réductions d’impôts.

« Grâce à une loi du ministre de la Justice, l’assurance protection juridique est désormais fiscalement déductible pour le consommateur si elle répond à un certain nombre de conditions relatives aux matières couvertes, aux plafonds et aux seuils de couverture », explique Laurence Gijs d’AG Insurance.

Concrètement, la prime d’assurance protection juridique permet une réduction d’impôts jusqu’à 124 €.

Si vous avez fait preuve de générosité pendant la crise sanitaire du Covid-19 en donnant des masques, du matériel ou des ordinateurs par exemple, vous pourrez bénéficier une déduction en 2021. Cette disposition vient d’être publiée au Moniteur belge.

Titres-services : intéressant !

Conservez donc bien toutes les preuves de vos dons.

« Leur traitement fiscal ne sera pas le même selon que vous soyez salarié ou indépendant.

Mais c’est toujours bon à savoir », précise la porte-parole d’AG.

Au-delà de ces deux nouvelles dispositions, des dépenses demeurent intéressantes sur le plan fiscal. Laurence Gijs en a pointé trois, accessibles à tous.

En Wallonie, un titre-service pour une aide-ménagère coûte 9 € dont vous serez remboursés de 0,9 € (pour les 150 premiers titres).

En Région de Bruxelles-Capitale, un titre-service de 9 € revient au final à 7,65 € après réduction d’impôt (pour les 163 premiers titres).

Une réduction très courante et largement sollicitée est l’épargne-pension via une assurance ou un fonds. « L’avantage fiscal est de 30 % sur les versements effectués cette année, pour autant que ces versements ne dépassent pas 990 €.

Si vous versez entre 990 et 1.270 € la réduction d’impôts sera de 25 %. On peut donc économiser jusqu’à 317,5 € », souligne notre interlocutrice.

Troisième dépense : déduire les frais de garde est un vrai jeu d’enfant !

N’oubliez pas de demander l’attestation en fin de stage ou de camp : une partie des frais peut être récupérée via la déclaration fiscale de l’année prochaine.

Vous pouvez déclarer 11,20 € par jour, par enfant (jusqu’à 12 ans), et vous bénéficierez d’une réduction d’impôts de 45 % sur le montant total.

Article et rédaction YANNICK HALLET

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel