Habitués aux projets dans des pays lointains, les Pios de Huy-Waremme doivent rester ici

Lien permanent

Pour les mouvements de jeunesse de Huy-Waremme, ces derniers mois ont été de véritables montagnes russes émotionnelles.

Dans l’importante communauté scoute de la région, l’annonce de l’autorisation des camps d’été a suscité un grand soulagement.

Ensuite, il a fallu tempérer l’excitation et plancher sur l’adaptation des camps en intégrant les règles de sécurité imposées par la crise sanitaire.

Mais le plus grand changement se trouve du côté des Pionniers, la section qui regroupe les jeunes de 16 à 18 ans vêtus de leur emblématique chemise rouge.

Pendant toute l’année, les animés travaillent avec leurs animateurs pour réaliser un grand projet, souvent à l’étranger, à l’occasion du camp d’été.

Pas de camp en Islande pour les Waremmiens

Quand la crise du Covid-19 a éclaté, les Pios de l’unité scoute de Waremme ont vite compris qu’il faudrait tirer un trait sur l’idée de leur camp itinérant en Islande.

« On se doutait qu’on ne pourrait pas partir si loin, donc on a d’abord imaginé remplacer le voyage par un canoe trip dans les pays scandinaves, » se souvient Quentin Jamoulle, animateur.

« Quand les règles des camps sont tombées, on a bien compris qu’on ne pourrait pas partir à l’étranger, donc on a imaginé faire un tour de Wallonie en dormant dans les camps le soir, mais la Fédération interdit de visiter les autres camps. »

 

Finalement, les animés iront prêter main forte aux animateurs des autres sections, un exercice qui leur permettra de se préparer à leur futur rôle de chef.

 

La joie d’être ensemble prime sur la destination

Du côté de l’unité de Villers-le-Bouillet, les Pionniers ont dû se résoudre à annuler leur voyage en Croatie.

Ils ont trouvé un gîte à Sprimont en dernière minute.

« Au début, c’était une grande déception, mais ils comprennent tout à fait.

Il était impensable de maintenir le camp à l’étranger, » explique Sophie Devillers, animatrice d’unité.

« Le sentiment qui prime est tout de même la joie de pouvoir passer 15 jours ensemble, peu importe la destination. »

Les pionniers de l’unité scoute de Nandrin-Tinlot devaient eux aussi se rendre 2 semaines en Croatie pour un projet humanitaire.

Finalement, leur camp se passera en Belgique, mais ils ont retrouvé un projet social.

« La première semaine, ils iront apporter leur aide dans une ASBL liégeoise en préparant les déjeuners et le tri des vêtements pour les sans-abris, » explique l’animatrice d’unité Valérie Gordenne.

« Ils ont été déçus, d’autant qu’ils avaient bossé pour se payer les billets d’avions.

On cherche une solution juridique car les vols ne sont pas annulés et donc on ne pourra pas être remboursés. »

Dès le 1er juillet, la saison des camps sera officiellement ouverte et il ne faudra donc pas s’étonner de croiser plus de chemises rouges que d’habitude dans notre plat pays.

Wanze s’associe à Verlaine pour pimenter ce camp “à domicile”

Les 21 Pios de l’unité scoute de Wanze devait se rendre une semaine pour placer des panneaux pédagogiques dans une réserve naturelle en Croatie.

Finalement, leur camp se déroulera au bercail, dans un gîte à Jalhay.

Afin de donner une autre dimension au camp, malgré l’absence de dépaysement, les Wanzois ont décidé de se joindre aux 15 Pionniers de l’unité de Verlaine.

« On ne pourra pas voyager, sortir de notre bulle. On avait peur que le camp s'essouffle sur la longueur et que les jeunes tournent en rond, » explique Valentin Bernard, animateur responsable à Wanze.

« En s’associant avec les Pionniers de Verlaine, nous ne dépassons pas la bulle des 50, mais nous serons plus nombreux et ça permettra de se rencontrer. »

Les deux unités accompagneront la commune de Jalhay dans des travaux de foresterie et aideront des fermiers pour divers petits boulots.

« Réunir les 2 unités nous paraissait une bonne idée pour des animations plus adaptées qu’à 15, » souligne Nathalie Gerard-Frippiat, animatrice d’unité à Verlaine.

Article et rédaction Par Pierre Tar Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel