Attention dès le 6 juillet et dans toute la Belgique !!!

Lien permanent

Interdit de fumer en auto avec des mineurs

Fini d’écraser sa cigarette et de la rallumer selon que l’on roule en Flandre, en Wallonie ou à Bruxelles, et que l’on transporte dans sa voiture des adolescents de 16 et 17 ans !

À partir du 6 juillet prochain, il sera désormais interdit de fumer dans une voiture en présence de mineurs d’âge, quel que soit leur âge et quel que soit l’endroit où vous vous trouvez en Belgique !

Incohérences

La nouvelle loi fédérale, parue au Moniteur belge ce vendredi, jette automatiquement à la poubelle les décrets régionaux qui avaient déjà été votés.

Une très bonne nouvelle puisque ces décrets ne disaient pas la même chose.

Bruxelles et la Flandre interdisaient de fumer en présence de mineurs âgés de moins de 16 ans ; la Wallonie l’interdisait avec des mineurs de moins de 18 ans.

Aujourd’hui, on passe tous au régime « 18 ans ».

« J’avais poussé à cette proposition car certaines régions avaient devancé le Fédéral mais avec des âges différents », rappelle la députée Catherine Fonck (cdH).

« Il y a un réel enjeu de santé publique derrière tout cela. La toxicité, pour un jeune, est très importante en raison d’une sensibilité pulmonaire accrue.

En plus du danger de la nicotine, il y a un risque accru de dépendance pour le jeune non fumeur.

Je rappelle que le tabagisme passif tue chaque année en Belgique quelque 2.000 personnes ».

Fumer en présence d’un moins de 18 ans en voiture peut entraîner une amende allant de 208 à 8.000 euros !

Autre changement par rapport au tabac : la fin totale de toute publicité pour le tabac, en janvier 2021.

Fonck : « Un comble ! »

On parle ici de la fin des enseignes publicitaires sur les devantures de magasins vendant du tabac ou des présentoirs et affiches en magasins.

Ces supports avaient échappé à l’interdiction de la publicité pour le tabac.

Ils vivent donc leurs dernières heures.

« La date du 1er janvier 2021 n’a pas été choisie au hasard », poursuit Mme Fonck.

« C’est également jusqu’à cette date que les commerçants peuvent épuiser leurs stocks de paquets de cigarettes classiques, alors que le paquet neutre est déjà en vigueur.

Aujourd’hui, c’est le comble du comble : on vend des paquets neutres dans des présentoirs publicitaires ! »

Article et rédaction par F. DE H.

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel