Contrôle technique, attention les délais s’allongent !!! soyez prévoyants

Lien permanent

Selon un état des lieux réalisés dans le courant de la semaine, il était encore possible de présenter sa voiture au contrôle technique au centre AIBV avant la fin juin.

Par contre, il fallait attendre jusqu’au 8 juillet à Montignies-sur-Sambre, au 9 juillet à Fleurus et au 14 juillet à Braine-le-Comte et Mariembourg.

La Louvière clôturait la marche avec le 15 juillet.

Chez Auto-Sécurité, la première station à avoir encore quelques places libres était celle de Mont-St-Guibert, le 1er juillet.

Pour plusieurs centres, les premiers rendez-vous étaient aux alentours du 7 juillet.

« Dans nos stations les plus chargées, comme Liège ou Namur, le temps d’attente est de quatre semaines », indique Vincent Klingeleers, responsable du contrôle technique chez Auto-Sécurité.

« Les délais sont en train de s’allonger », reconnaît notre interlocuteur, tout en précisant que, depuis la réouverture des centres, 350.000 rendez-vous ont pu être assurés, tous les types de contrôles techniques confondus.

Call-centers renforcés

« Notre call-center est très chargé, malgré le fait que nous soyons passés de 14 à 24 personnes pour répondre aux appels, permis de conduire compris.

Par moment, on ne peut pas nous joindre alors que 90 lignes sont ouvertes au lieu de 60 habituellement » détaille Vincent Klingeleers.

AIBV a également étoffé son équipe du call-center, tandis que le nombre d’heures prestées par le personnel était augmenté selon le même principe que les examinateurs du permis.

« Pour servir le plus grand nombre, nous sommes passés à quatre soirées.

Nos centres sont ouverts jusqu’à 19 heures, au lieu de 17 heures », explique le responsable d’Auto-Sécurité.

AIBV a également élargi ses capacités : elles sont de 125 % par rapport à 2019.

À cause des fermetures prolongées, la durée des certificats de validité a été prolongée de six mois pour les véhicules concernés.

Les personnes qui se rendent à l’étranger peuvent toujours demander un certificat réadapté (payant) si elles redoutent des ennuis avec la police locale en cas de contrôle.

Rappelons toutefois que ce type de prolongations est en vigueur dans toute l’Europe.

Les forces de l’ordre sont donc au courant.

Article et rédaction Y.H.

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel