Dans les idées lecture Elle a écrit l’histoire d’une sorcière globe-trotteuse

Lien permanent

Une Remicourtoise de 21 ans a publié son propre « Harry Potter » 

La Poussetoise Céline Scevenels (21 ans) vient de publier son premier roman fantastique, « Élus ».

Un roman inspiré par l’univers de Harry Potter.

C’est un peu un rêve qui devient réalité pour Céline Scevenels (21 ans). Cette Remicourtoise (Poussetoise pour être exact) vient de publier son premier roman intitulé « Élus », aux éditions Les Editions Jets d'Encre.

Un ouvrage qui devrait plaire aux amoureux de la célébrissime saga Harry Potter, qui constitue une grande source
d’inspiration pour la jeune femme.

« Mon livre « Élus », c’est l’histoire d’une jeune fille, Elisabeth. Le jour de ses 18 ans, on lui apprend qu’elle
doit sauver le monde d’une attaque de démons.

Elle doit alors parcourir le monde : elle va en Australie, en Argentine, en Chine, en Angleterre, au Kenya… pour trouver les personnes qui peuvent l’aider », explique la Remicourtoise.


Son ouvrage mélange plusieurs influences fantastiques.


« C’est l’histoire d’une sorcière.


On est dans le même style que Harry Potter et Percy Jackson. 


Mais je fais aussi un tour des mythologies, et je mélange ainsi les mythes grecs, égyptiens, américains… Et bien
sûr, il y a aussi une histoire d’amour, de la tristesse… ».


UN BESOIN D’ÉCRIRE 
Pour la jeune femme à l’imagination débordante, ce livre est aussi l’histoire de sa vie.

« Je suis fille unique, et j’ai parfois été assez seule.

Je me suis inventé des histoires assez rapidement.

Un jour, mes parents m’ont dit : pourquoi tu n’écris pas tout ça ?

Alors j’ai commencé un livre policier.

Mais je suis aussi fan de Harry Potter, et les choses sont venues naturellement ».


Cette étudiante en droit à l’université de Namur avait commencé l’écriture de son ouvrage lorsqu’elle était étudiante au Collège Saint-Louis de Waremme.

C’est d’ailleurs un de ses anciens professeurs de français qui a corrigé son manuscrit.
« Au début, je me disais que je n’allais pas le publier !

Mais, au final, je l’ai envoyé à des maisons d’édition.

J’ai alors reçu des nouvelles d’une maison d’édition française, et je suis allée à Paris, pour signer le contrat », explique Céline Scevenels.


Le livre est disponible sur internet, et bientôt dans les librairies qui passent commande.

Actuellement, la Remicourtoise a déjà vendu 130 exemplaires.

« Je suis vraiment étonnée. Si ça marche, pourquoi ne pas écrire une suite ? »,se demande la Remicourtoise. -

 

Article et rédaction par RO.MA

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel