Gommette verte pour les maïeurs, rouge pour l’État !!! La saga des masques n’est pas encore derrière nous

Lien permanent

La saga des masques n’est pas encore derrière nous.

Pour Yves Van Laethem, la population et les bourgmestres ont bien fait les choses, au contraire de l’État.

« Les communes se sont occupées des masques et c’est grâce à ça que les citoyens ont pu en obtenir, pas grâce à l’État », souligne-t-il.

« Maintenant, il faut reconnaître que très peu d’États dans le monde avaient prévu de donner un masque à la population.

Pour y avoir pensé, je vais donner une fleur à l’État mais je vais couper la fleur sur la manière dont cela a été géré. »

Sur la question de l’utilité du masque, il estime qu’on ne peut pas reprocher aux autorités de ne pas l’avoir conseillé dès le début puisque l’OMS disait que ce n’était pas utile.

« Le confinement a suffi.

Mais aujourd’hui par contre, ça vaut la peine de dire aux gens de le porter.

La question est de savoir s’il faut leur dire de le porter plus. »

Source

Les commentaires sont fermés.