Les échos du conseil communal de Clavier

Lien permanent

La poste de Clavier-Station a été rachetée par la commune

Dans un souci de maintien des distances lié à la crise sanitaire, la séance du conseil communal de Clavier s’est exceptionnellement déroulée à Les Avins, dans la salle « La Grange ».


Autre changement, Jérémy Winand a été engagé jusqu’au 31 décembre par la commune afin d’assurer le rôle de directeur général faisant fonction en l’absence de Laurent Clément, en congé de maladie.

Avant les débats, les élus ont pris le temps d’applaudir les citoyens et le personnel communal, sur invitation du bourgmestre Philippe Dubois, pour les remercier de leur adaptabilité face à la crise.


« Un budget surévalué »


Cette ferveur unanime a vite cédé la place à la division au moment de voter le compte communal 2019.

Le compte se clôture à l’ordinaire par un boni de 1.122.976 €, identique à celui de 2018.

On constate un résultat positif de 300.000 € à l’exercice propre, soit une diminution de 250.000€ par rapport à 2018, principalement liée à la variation des recettes de la vente de bois (234.000€ en 2018 contre 25.000€ en 2019).

Annie Luymoeyen a pris la parole au nom des élus Ensemble pour annoncer qu’ils ne voteraient pas le compte.

« Nous constatons que le budget proposé en décembre 2018 était surévalué et qu’en fin d’année 2019, nombre de projets ne sont pas réalisés.

Comme chaque année, nous signalons que nous n’avons pas la même vision de la gestion des dossiers et de l’utilisation des finances. »


Le collège communal a dû prendre une série de décisions en pouvoirs spéciaux pour réagir dans l’urgence pendant le confinement.

Elles ont dû être ratifiées par le conseil ce mardi, à l’instar de l’acquisition du bâtiment de Bpost à Clavier-Station. « La poste a annoncé sur son site la vente du bâtiment, » explique le bourgmestre.

« Le guichet sera maintenu.

En revanche, l’activité de tri qui a lieu à l’arrière du bâtiment va être déplacée à Tinlot et ils se séparent également de l’appartement à l’étage.

Le collège a remis une enveloppe de 300.000€. »

La commune ne sait pas encore ce qu’il adviendra du bâtiment, mis à part que l’appartement sera mis en location.


L’opposition s’est montrée d’accord sur le fond, mais pas sur la forme.

« On savait déjà en décembre que la commune était intéressée.

L’accord de principe aurait pu être voté au conseil communal en février.

Ce n’était pas une décision à prendre en droits spéciaux, le collège outrepasse ses droits !, » affirme Annie Luymoeyen.

Pour le bourgmestre, cette décision relevait d’une stratégie commerciale visant à éviter qu’une meilleure offre que celle de la commune ne soit proposée à Bpost.


L’opposition a également fait connaître son désaccord concernant la libération de subsides à l’ASBL TSA (Tennis Sports Activités d’éveil), dont les finances ne seraient pas assez « claires et saines ».

 

 

L’opposition a dit « non » au compte 2019. 

 Un marché de travaux de 18.000€ été conclu avec la société Lambert pour effectuer le marquage routier de la commune pendant 3 ans.

 Un marché de 55.000€ s’étalant sur 5 ans a été ratifié pour louer un nouveau serveur informatique à l’administration.

 Il y a un an que la commune a acheté les gobelets en plastique réutilisables avec le logo Clavier. Le marché pour le lavage des gobelets est relancé pour 3 ans.

 La rue d’Atrin sera interdite aux véhicules dont la masse en charge dépasse 10 tonnes (sauf desserte locale), afin d’éviter que les poids lourds qui se rendent à l’unité de biométhanisation d’Ochain ne passent par là.

 Un passage pour piéton sera placé rue de la Gendarmerie à Clavier-Station, entre la place et la rue commerçante, à hauteur du Spar.

La rue du Thier à Pailhe est désormais interdite aux véhicules de plus de 10m de long. Un camion s’y est engouffré l’année passée, endommageant des pelouses et des murs au moment de faire demi-tour.

 

Article et rédaction par P.Tar.

Source

Les commentaires sont fermés.