C’est envisagé de pouvoir faire ses courses accompagné !!!

Lien permanent

Va-t-on pouvoir refaire ses courses avec son conjoint?

La question est toujours en suspens.

Mais au cabinet de la ministre Nathalie Muylle, on dit que les règles actuellement en vigueur (une seule personne par ménage acceptée pour entrer dans un supermarché) sont en train d’être réévaluées.

Notamment parce qu’il est à présent accepté que l’on côtoie une bulle de 10 personnes.

La logique voudrait donc que l’élargissement soit également possible dans le cadre de ses emplettes.

Un nouveau règlement qui devrait voir le jour assez vite, selon l’attachée de presse de Mme Muylle.


ÇA COINCE CÔTÉ SYNDICAL

Du côté des syndicats, et notamment du côté du Setca, on ne voit pas la chose d’un bon œil cependant.

Selon Myriam Delmée, ce ne sera pas bien accepté par le personnel des supermarchés parce que les mesures de distanciation sont toujours en vigueur et que le virus n’a pas disparu.

Du point de vue économique, «doubler le nombre de personnes ne va pas doubler le chiffre d’affaires», souligne la présidente du Setca.

«On observe déjà un relâchement, avec notamment de moins en moins de personnes qui portent le masque alors que ce dernier est obligatoire pour le personnel.

Autoriser plus de clients ne sera pas bien vécu, d’autant qu’il n’y aaucune concertation.

Il y a encore des employés de supermarchés qui sont infectés aujourd’hui.

C’est le cas notamment dans un Colruyt où une suspicion de Covid-19 a été détectée.

Et dans ce cas, c’est tout le personnel qui doit partir en quarantaine.»

À propos de Colruyt, la direction avait pris les devants ce week-end en envoyant un mail à ses collaborateurs pour annoncer que la règle d’une personne par ménage serait levée.

Ce qui a provoqué une réaction immédiate de la part des syndicats.

La direction a finalement précisé que la règle n’était toujours pas d’application puisque toujours pas décidée.

Article et rédaction M.PAREZ

Source

Commentaires

  • Mon épouse et moi avons 42 ans de mariage. Je suis une personne de 76 ans avec une maladie dite "rare". Je souhaiterais que ma femme puisse m'accompagner dans les grandes surfaces lorsque je vais faire mes courses. La loi dit : une seule personne! Voilà pourquoi ce mois-ci, je suis allé par deux fois faire mes courses en France. Et dommage pour les commerces belges, merci au gouvernement.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel