Votre carte d’identité pour récupérer votre masque

Lien permanent

Les 18 millions de masques buccaux en tissu commandés par la Défense à la demande du gouvernement fédéral sont tous arrivés en Belgique.

Cinquante véhicules militaires ont quitté ce lundi la caserne de Peutie pour commencer à en répartir 12 millions dans les 4.800 pharmacies du pays.

Les personnes âgées de plus de 75 ans seront les premières servies à partir du 15 juin.

Viendront ensuite les 67 ans et plus à partir du 16 juin, les 60 ans et plus à partir du 17 juin et ainsi de suite jusqu’au 25 juin, date à partir de laquelle les 30 ans et plus pourront se rendre dans les pharmacies.

À partir du 26 juin, il n’y aura plus aucune différence entre les classes d’âge.

Les personnes qui auront raté le jour lié à leur classe d’âge pourront se présenter les jours suivants.


DU RETARD!

Les Belges sont invités à se rendre chez leur pharmacien de référence ou habituel.

Pour plus de facilité, il faudra se munir de sa carte d’identité et, le cas échéant, de celles des membres de sa famille.

Mais les personnes qui passeront par la pharmacie pour un médicament prescrit pourront en ressortir avec un masque. Deux entreprises ont fourni ces masques, principalement Avrox (15 millions de masques).

Comme elle a livré en retard, cette firme devra payer une amende. Avrox y perd 5,5 millions d’euros, et le prix du masque est ainsi tombé de 2,5 euros à 2,13 euros.

Pour Tweed & Cottons qui a pu livrer dans les temps, le prix à l’unité reste de 2,5 euros.

La Défense n’a pas payé d’avance.

«Le fait que les lignes de production opèrent actuellement en flux tendus, que les systèmes de transport soient fortement impactés partout dans le monde et que les mesures gouvernementales prises dans différents pays pour contrer la pandémie modifient les processus habituels, ont mené à ces retards regrettables», a commenté Avrox.

Article et rédaction Y.H.

Source

Les commentaires sont fermés.