Attention à vos chats et vos animaux !!! Une chenille dangereuse !!!

Lien permanent

Elle a retrouvé son chat complètement abattu et qui bavait énormément.

Il faisait en fait une réaction après avoir joué avec une chenille processionnaire dans le jardin.


Corinne habite à Forchies-la-Marche, du côté de Fontaine l’Évêque, et a bien cru qu’elle allait perdre O’Malley, son chat.


Le 25 mai au soir, elle retrouve O’Malley dans un drôle d’état. « J’ai vu mon chat toute la soirée et il allait très bien. Un peu plus tard, je l’ai vu revenir avec une sale tête à la maison… Il était tout mouillé ! »


Au départ, Corinne pense que son chat est simplement tombé dans leur étang. Mais il n’en était rien.

« O’Malley était en fait enduit de sa propre bave. Et il n’arrêtait d’ailleurs pas de baver, il y en avait partout : sur le divan, les chaises… De plus, il avait l’air vraiment abattu.

Il se cachait là où il pouvait, ce qui n’est pas du tout dans ses habitudes », se souvient la Filamarchoise.

« Mon mari est sorti pour regarder si notre chat n’avait pas mangé quelque chose de mauvais.

Et, sur la pierre du perron de notre maison, il a retrouvé une chenille processionnaire », continue Corinne.


Son chat l’avait en fait recraché après avoir essayé de la manger.

« Il était passé 22h30 et je ne savais pas quoi faire avec O’Malley, son état de santé ne s’améliorait pas.

J’ai donc appelé un vétérinaire qui m’a conseillé de ne surtout pas le faire boire mais plutôt de le laver et le rincer complètement. Je l’ai fait et ai ensuite veillé toute la nuit.

Sa crise est finalement passée vers 5 heures du matin », raconte la propriétaire d’O’Malley, soulagée.

La citoyenne de Forchies est allée voir sa voisine, quelques jours plus tard, qui possède des chats également. « Je voulais savoir si d’autres personnes avaient connu un fait similaire.

Je lui ai donc montré la photo de la chenille et elle m’a affirmé qu’elle en avait également trouvé une chez elle. »


Une toxine dangereuse


Corinne n’a donc pas hésité une seule seconde et a partagé son expérience sur les réseaux sociaux. « Il fallait avertir les habitants de Forchies-la-Marche, car cette chenille est dangereuse pour les animaux, mais également pour les humains ! »


Effectivement, le laboratoire de dermo-cosmétique animale (LDCA) le confirme : « Ces chenilles possèdent des poils urticants qu’elles libèrent quand elles se sentent menacées ou stressées.

Ces poils sont différents des poils visibles car ils sont composés d’un crochet qui, s’il adhère à la peau et/ou à la surface d’autres organes, se brise et délivre une toxine hautement dangereuse.

Ils causent une importante inflammation au niveau de la bouche et du museau de l’animal. Une nécrose peut rapidement apparaître au niveau de la langue.

Ces chenilles provoquent aussi violentes crises d’urticaire et peuvent gravement endommager l’œil. »

Danger aussi pour la santé humaine


La région wallonne informe sur la chenille processionnaire sur son site Internet.

Elle écrit d’ailleurs, à ce propos, que les premiers foyers de ces chenilles ont été observés en 2019 en Wallonie.

Elles se répandent maintenant de manière localisée.
Dans un article, la Wallonie informe également des dangers pour la santé humaine : « Particulièrement urticante, la processionnaire peut être à l’origine de problèmes de santé graves tels que des allergies, des problèmes d’asthmes ou des chocs anaphylactiques.

Il est donc important d’agir afin de limiter autant que possible l’impact et l’expansion de l’insecte. »


Il est d’ailleurs conseillé d’éliminer mécaniquement les nids si vous en découvrez chez vous. Vous pouvez également vous adresser à votre administration communale.

« Si plusieurs actions peuvent être menées pour lutter contre cet insecte, elles doivent être effectuées par des professionnels, compte tenu du danger sanitaire », est-il également noté dans le rapport de la Région wallonne.

Article et rédaction Par An.-C.C.

Source

Les chenilles processionnaires du pin sont très urticantes.Les chenilles processionnaires du pin sont très urticantes. - Belga

Les commentaires sont fermés.