La fabrique d’église reste propriétaire pour cinquante ans à Anthisnes

Lien permanent

Toujours propriétaire de la place Legros, la fabrique d’église d’Anthisnes fera payer un loyer annuel de 1340€ à la commune pendant 50 ans.


Le port du masque était obligatoire ce mardi soir pour les mandataires et pour le public du conseil communal d’Anthisnes, qui se tenait exceptionnellement dans la salle communale, rue du Centre.

C’est une des rares communes qui a choisi de rendre le masque obligatoire, en plus d’imposer la distanciation. « On pouvait le retirer lorsqu’on parlait, ce qui est compréhensible, » rassure le bourgmestre Marc Tarabella.


Parmi les dossiers abordés mardi, il en est un que les « anciens » de la commune connaissent depuis longtemps. Les élus ont dû approuver le renouvellement du bail emphytéotique de la place communale Joseph Legros, arrivé à échéance, pour une durée de 50 ans.

Fait rare, cette place est propriété de la fabrique d’église d’Anthisnes, à laquelle la commune paie un loyer annuel de 1340€.

Signé en 1982 par la commune, le dernier bail serait arrivé à échéance en 2015, mais le bourgmestre a un doute.

« J’étais déjà jeune conseiller en 1990 et je me souviens avoir approuvé un nouveau bail de 27 ans cette année-là, suite à la réfection totale de la place. Si ma mémoire est bonne, ça veut dire que l’échéance était en 2017 et non 2015. Je vais vérifier les archives. Je préfère devoir payer 3 ans de retard que 5. »


Allégement fiscal Covid-19


La commune a choisi de faire un geste fiscal auprès des entreprises situées sur le territoire communal qui, pour certaines, souffrent de la crise sanitaire. Elles ne devront pas payer la taxe sur la force motrice cette année. « Ça représente un total de 20.000€ pour la commune.

On ne savait pas faire d’autres cadeaux car la fiscalité est quasiment inexistante à Anthisnes en dehors de l’IPP et du précompte immobilier, » explique le mayeur. La taxe concerne 8 entreprises comme les matériaux Saint-Gobain et les carrières.

Réfection de 3 voiries


La commune va allouer un budget de 191.000€ sur fonds propre pour différents travaux de voirie. Une partie de la rue de la Bruyère, non-asphaltée, sera désormais asphaltée. Les rues des Carrières et de la Libération subiront une réfection complète. « Ce sont des rues avec beaucoup de trafic qui font la jonction entre Anthisnes et Vien. On espère attribuer le marché avant l’hiver. Les travaux devraient durer 50 jours ouvrables. Une déviation sera prévue par le village de Hody. »
Enfin, dans le cadre du Plan d’Investissement Communal 2019-2021, la toiture et l’isolation de l’Espace du Vieux Château (ancienne maison Lejeune) seront refaites pour en améliorer l’efficience énergétique. L’espace accueille aujourd’hui les titres-services et sert de lieu de réunion pour les associations.


Article et rédaction de P.Tar.

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel