• Vols plus bruyants à Liege Airport ?

    Lien permanent

    Alors que le secteur aérien civil est plombé par la crise, celui du fret aérien se porte par contre très bien. « Il est en augmentation de 8 % à Liège Airport », a d’ailleurs indiqué hier le ministre régional wallon Jean-Luc Crucke.


    Le fait que l’aéroport liégeois ait été choisi par l’Organisation Mondiale de la Santé comme plateforme logistique pour toute l’Europe dans l’acheminement de l’aide médicale y est certainement pour quelque chose.

    Tout comme l’augmentation des achats en ligne durant la crise.


    Mais qui dit plus de vols, dit aussi plus de bruits. Et les riverains de Liege Airport situés au nord de la piste s’en plaignent de plus en plus.


    « Depuis le confinement, les avions ont commencé à voler beaucoup plus bas, avec des trajectoires différentes », explique Michel Mouillard un des responsables du club de tennis Smash 51 à Liers, au nord de la piste.

    « Il y en a par moments un toutes les dix minutes et on doit attendre de parler à son interlocuteur lorsqu’ils passent. »

    À cause du vent


    Renseignements pris auprès de la Sowaer qui gère les aéroports wallons, ce nombre un peu plus élevé d’avions est confirmé, ainsi que l’impression qu’ils volent plus bas, « car ils sont plus gros et donc davantage perceptibles par la vue et le son, indique Bénédicte Grangagnage, la porte-parole.

    Mais ce n’est qu’une impression. »


    Par contre, ce qui donne surtout plus de bruit, « c’est la direction du vent qui a été inhabituelle ces dernières semaines, au vu de la météo particulière que nous avons connue.

    Un avion décollant toujours face au vent pour des raisons de sécurité, les décollages ont dû être effectués plus fréquemment dans le sens inhabituel, à savoir vers le nord pour des vents du secteur NE.

    Et un avion fait plus de bruit en décollant qu’en atterrissant. »

    Article et rédaction Luc Gochel 

    Source

  • C’est une triste nouvelle pour les Hamoiriennes et les Hamoiriens, l’école communale de Hamoir va fermer ses portes

    Lien permanent

    L’école communale de Hamoir ferme ses portes

    C’est une triste nouvelle pour les Hamoiriennes et les Hamoiriens.

    L’école communale de Hamoir va fermer ses portes et n’organisera pas la rentrée de 2020-2021.


    La principale raison de cette fermeture se trouve dans les chiffres de fréquentation de l’établissement.

    Actuellement, l’école compte 25 élèves de primaire et 12 enfants en maternelle. En septembre, il ne devrait rester que 8 enfants en primaire dans l’implantation de Hamoir.

    « Il en faut dix pour fonctionner normalement. Avec huit enfants, on nous impose la fermeture.

    Je trouve ça triste. Mais on conserve tout de même trois écoles communales dans la commune », commente le directeur Livio Baggio.


    Le bourgmestre de Hamoir, Patrick Lecerf, qui « a appris à compter dans cette école », prend cette décision difficile à contrecœur.

    « Jamais personne n’a envie de fermer une école.

    Mais il faut être réaliste.

    On a rencontré les parents individuellement », assure le mayeur libéral.

    Un déclin démographique


    Selon le bourgmestre, la situation démographique de la commune serait un facteur déterminant dans cette fermeture.

    En effet, Hamoir ne compte qu’une trentaine de naissances par an. « De manière générale, il y a un problème qu’on voit arriver depuis plusieurs années.

    Il y a une diminution des naissances, et une augmentation de la moyenne d’âge. On a une population vieillissante ».


    Actuellement, il reste donc quatre écoles dans la commune : trois du réseau communal (à Fairon, à Filot, et à Comblain-la-Tour), et une de l’enseignement libre (école libre Saint-Joseph).

    « Aujourd’hui, on ferme une école, celle qui est en difficulté, en espérant que ça aura un report positif sur d’autres implantations, de façon à garantir un encadrement correct.

    On conserve tout de même quatre écoles dans une commune de 4.000 habitants, avec un choix de deux réseaux, et ce n’est pas rien », assure le bourgmestre.

    À l’heure actuelle, aucune piste n’a encore été évoquée pour le réaménagement du bâtiment de l’école.

    Un article et rédaction de Ro.Ma.

    Source

  • Boucherie Renmans Belgique , bonne nouvelle, à partir de samedi 06 juin 2020

    Lien permanent

    Bonne nouvelle, à partir du 06 juin, nos boucheries seront à nouveau ouvertes le samedi jusque 19h00.

    Consultez les heures d'ouverture de votre boucherie préférée sur https://www.renmans.be/be_fr/boucheries

     

    Boucherie Renmans Belgique - Beenhouwerij Renmans België

  • Réouverture Chez Niglo Burgers à Nandrin dès lundi 8 juin 2020

    Lien permanent

    Réouverture Chez Niglo Burgers à Nandrin dès lundi 8 juin 2020

    Route du Condroz , 11 Nandrin 

    085/315670 

    Tony Noel

  • Fêtes de village et kermesses: rien avant août

    Lien permanent

    Le déconfinement ne se terminera pas avec la phase 3 du 8 juin.

    La Première ministre Sophie Wilmès a bien précisé qu’il y aura encore une phase 4 et une phase 5.


    Certaines activités ne reprendront ni en juin ni en juillet mais seulement en août, et encore, il faudra que les chiffres de l’épidémie restent acceptables. On parle ici des fêtes de villages et des kermesses.


    Pour les clubs de nuit et les discothèques, et pour les gros rassemblements de foule (festival,.), rien ne sera autorisé avant le 31 août.

    Manifestations

    Concernant les foules, Sophie Wilmès a même évoqué, lors de la conférence de presse de ce mercredi, les manifestations qui se déroulent un peu partout dans le monde, après le décès atroce de George Floyd, pour dénoncer le racisme policier aux USA.

    On a en effet vu, en France notamment, des manifestants par centaines, se regrouper en rue et tous ne portaient pas le masque… Comme si tous les bons réflexes avaient été oubliés.


    « Il y a d’autres façons d’exprimer son opinion », a déclaré la Première ministre.

    « Tenez compte de votre santé et des conséquences que de tels rassemblements peuvent avoir sur la propagation de l’épidémie. Pensez-y aussi par respect pour le personnel soignant ».

    Article et rédaction F. DE H.

    Source

  • Attention déménagement du centre de prélèvenement dès demain vendredi 5 juin 2020 du CHR Huy

    Lien permanent

    CHR de Huy

    Rue des Trois-Ponts, 2
    4500 Huy
    085 27 21 11

     

  • Cultes dès le 8 juin: 100 personnes maximum

    Lien permanent

    Les cultes vont pouvoir reprendre leurs activités.

    À partir du 8 juin, les fidèles vont pouvoir se retrouver dans des rassemblements, dans des églises, des synagogues, des mosquées… Mais le nombre de personnes sera limité à 100.


    Puis 200, dès le 1er juillet


    Et ce nombre sera porté à 200 personnes, à partir du 1er juillet (comme pour les représentations culturelles, les salles de cinémas… où le nombre de spectateurs sera limité à 200 personnes).

    Précisons que les participants devront respecter la distance sociale de 1,5 mètre lors des rassemblements. Certains contacts physiques propres à certains rites resteront interdits.


    « Pendant de nombreuses semaines, nous n’avons pas pu célébrer ensemble dans nos églises, mais nos liens profonds ont cherché et trouvé beaucoup d’autres voies », ont réagi les catholiques de Belgique par communiqué.

    Chaque paroisse a reçu le protocole à respecter et chacune décidera de la date exacte de sa reprise d’activités. Il faut laisser le temps aux églises, aux mosquées…, de mettre le protocole en place.


    Article de F. DE H.

    Source

  • THE 1895 WAVE FOR SUPPORT !!! soutenez la Croix-Rouge!

    Lien permanent

    Comme Eden, Roméo ou Roberto, soutenez la Croix-Rouge!

    Début mai, le fanclub 1895, club officiel des supporters des équipes nationales belges de football, a lancé « The 1895 Wave for Support » en collaboration avec l’Union Belge.

    Cette action de solidarité en ligne vise à soutenir financièrement les milliers de bénévoles de la Croix-Rouge.

    « Les dons des Belges représentent une source importante de revenus pour nos 241 entités locales.

    La baisse des fonds dédiés au fonctionnement des entités locales va nous obliger à nous montrer très créatifs pour pouvoir continuer à aider tout le monde au niveau local.

    Les supporters qui pourraient avoir besoin de premiers soins lors de la prochaine saison footballistique sont donc également concernés », explique Nancy Ferroni, porte-parole de la Croix-Rouge.


    Jusqu’au 13 juin


    La nouvelle saison de football démarrera le week-end du 7 août.

    Chaque semaine, les postes de secours de la Croix-Rouge et les volontaires prodiguent les premiers soins aux supporters à raison de 10 à 15 fois par match.

    « Cela va de la simple entorse à la réanimation d’un supporter en arrêt cardiaque.

    Il va de soi que nous devons pouvoir disposer d’un matériel médical en parfait état pour chaque saison de football », précise Nico Van Den Meersch, supporter de foot et président d’une entité locale de la Croix-Rouge.


    Les pansements, compresses, couvertures de survie et produits de désinfection coûtent en moyenne 15 à 20 euros, chaque semaine, à la Croix-Rouge par poste de secours.

    Pour la nouvelle saison de football, les bénévoles auront aussi besoin de masques professionnels, étant donné que le coronavirus n’aura pas encore disparu complètement.

    Les Belges qui souhaitent soutenir le personnel soignant en faisant un don à la Croix-Rouge peuvent encore le faire, jusqu’au 13 juin, sur le site waveforsupport.be.

    Il leur suffit de suivre l’exemple d’Eden Hazard, de l’entraîneur fédéral Roberto Martinez et des chanteurs Gala, Patrick Bruel et Roméo Elvis.

    Il est également possible de soutenir l’action de la Croix-Rouge et de l’Union Belge sans faire d’ola, sur le site internet de la Croix-Rouge. Les dons à partir de 40 euros sont déductibles fiscalement.

    Source

  • Fermeture définitive Le Cap des trois provinces à Ocquier

    Lien permanent

    LE CAP Des Trois Provinces l'annonce sur la page 

     

     

    Amis du Cap, bonjour à tous,
    Cela fait longtemps que vous n’avez plus eu de nos nouvelles….
    En effet, depuis le 13 mars où la situation a été terrible pour nous avec l’annonce de la fermeture de tous les restaurants, nous sommes passés par des moments très difficiles sans rentrée d’argent. Et tout ceci indépendant de notre volonté.
    Suite aux nouvelles mesures et au projet de réouverture après presque 3 mois d’inactivité :
    la réouverture de notre restaurant « Le cap des trois provinces » ne se fera pas, malheureusement pour vous, et malheureusement pour nous à contre cœur…
    Vous ne pouvez pas imaginer à quel point cela est dur et nous attriste, mais travailler sans rentrée avec des factures qui s’accumulent en frais fixes et puis réouvrir avec des restrictions et une capacité limitée, cela ne fera qu’engendrer encore plus de frais sans savoir si les normes seront respectées.
    Ce confinement nous avait donné du temps pour réfléchir sur le futur de notre restaurant et je vous avoue que cela n’est pas facile de prendre cette décision et que c’est murement réfléchi.
    Nous avons calculé toutes les options possibles, pour la sauvegarde de notre activité.
    Mais il faut savoir ouvrir les Yeux, l’HoReCa va mal… cette crise nous a fait mal… et je dois aller de l’avant pour créer une nouvelle aventure et nouveau projet qui pourra m’aider à ne plus avoir de doutes pour des raisons privées, de santé et familiale.
    Beaucoup de nos confrères restaurateurs vont reprendre leurs activités, mais à quel prix, seul l’avenir le dira !

    Donc n’hésitez pas à vous rendre chez eux pour les soutenir, même si certains ont déjà décidé d’arrêter et de ne pas rouvrir leur établissement, je les comprends entièrement.


    En tout cas, je voulais vous dire à tous MERCI de nous avoir suivi, soutenu, aimé depuis toutes ces années après plus de 7ans dans ce petit village charmant, vous m’avez toujours suivi dans mes créations, mes recettes, mes produits, mes aventures… donc celles-ci se terminent… mais une autre se réouvrira peut-être un autre jour dans un autre endroit…


    Prenez soin de vous !


    Gros bisous de loin 


    Thibaut Laffut


    Le Cap des trois provinces

    LE CAP Des Trois Provinces

    Grand'Rue 43 
    4560 Ocquier, Liege, Belgium

    086 34 47 00

     

  • Tarif social et engagement de saisonniers à la Micro-ferme des Fossettes

    Lien permanent

    Micro-ferme des Fossettes  L'annonce sur la page

    TARIF SOCIAL ET ENGAGEMENT DE SAISONNIERS


    En Belgique, 1 personne sur 5 vit sous le seuil de pauvreté. Cela signifie que des individus rencontrent des difficultés pour payer leur logement, leurs factures, leurs soins médicaux… mais surtout, pour se nourrir !


    Les banques alimentaires récoltent des vivres de différentes manières via des entreprises agroalimentaires, des surplus de l’Union européenne, de la grande distribution, des criées et des collectes. Ensuite, elles trient les denrées récoltées et réalisent des colis. Ceux-ci seront distribués par les différentes associations qui se chargeront de les faire parvenir aux personnes qui en ont besoin.


    La Micro-ferme des Fossettes souhaite participer activement à la lutte contre la vulnérabilité et dans ce cadre à décider d'appliquer le tarif social (- 50%) pour les bénéficiaires du RIS ainsi que d'offrir un apprentissage par le travail.


    Nous souhaitons ainsi favoriser la réinsertion sociale des personnes précarisées en leur permettant de bénéficier de légumes sains à un coût réduit et de trouver du contact social.


    Comment bénéficier du tarif social ?


    Lors de votre venue au champ, il suffit de présenter un document attestant que vous êtes bénéficiaire du revenu d'intégration social. Vous pourrez alors acheter nos produits (légumes, oeufs...) à – 50 %
    Dans un proche avenir, nous proposerons également la livraison à domicile aux personnes isolées et fragilisées.


    ENGAGEMENT DE SAISONNIERS


    Au sein de notre exploitation à Fraineux et sous la conduite du responsable des travaux, vous serez appelé à participer au travail quotidien et différents travaux d'aménagement de la micro-ferme, des semis et plantations aux récoltes, en passant par l'entretien des différents espaces. Vous recevrez dans ce cadre un apprentissage afin d'acquérir les connaissances pratiques de l'agriculture naturelle.


    PROFIL 


    Posséder une expérience en tant qu’ouvrier manœuvre dans le domaine des espaces verts est un atout mais pas obligatoire .
    Nous souhaitons avant tout que vous ayez d’excellentes qualités d’écoute, de mémorisation et d’organisation du travail ; un esprit d’équipe, que vous fassiez preuve de polyvalence et de proactivité ; ainsi qu'adhérer aux valeurs et principes de la micro-ferme des fossettes (respect de la nature, entraide) ;


    CONDITIONS ET AVANTAGES


    Horaire variable selon vos disponibilités (de préférence,minimum 2 à 3 jours par semaine de 9h à 18h) ;
    Engagement sous convention de volontariat jusqu'au 30 novembre
    (possibilité de renouvellement chaque saison d'avril à novembre)
    Pour le travail accompli, vous bénéficierez de nos produits gratuitement (légumes, oeufs, aromates....) sous forme de paniers hebdomadaires dont la quantité sera à déterminé selon la composition de votre ménage.


    CONDITIONS D’ADMISSION


     Passer une journée d'essai
    IMPLANTATION : Tige des Fossettes, 4550 Fraineux
    INFOS ET INSCRIPTION par mail à naturabovy@mail.be
    Votre inscription doit impérativement comprendre :  Une lettre de motivation ; vos coordonnées complètes
    Vous serez ensuite invité à une rencontre et une journée d'essai.

     

  • Les années se suivent mais ne se ressemblent pas !!! heureusement , souvenirs de début juin 2018

    Lien permanent

    En 2018 c'était en 2018 cette année 

    Le Centre Régional de Crise de Wallonie invite les communes à sensibiliser la population à la période de sécheresse clic ici

    Sécheresse ? Attention à la sécheresse de la végétation clic ici !!!

    Inondations 1 juin 2018 à Nandrin , Villers le Temple , Saint-Séverin clic ici  en photos et vidéos

    Extrait de 2018 

     L’orage qui frappe la Province de Liège depuis ce matin a particulièrement touchée la commune .  Toutes les photos clic ici 

     

    Flash info 1.jpgInfo BE ALERT

    Intempéries 1 juin 2018 - Concernant l'eau : - Pas de problème de potabilité. - Les consignes : utilisation avec parcimonie et interdiction de nettoyer au Karcher et jets d'eau Le Bourgmestre,Michel Lemmens

    La commune de Nandrin est encore fortement touchée par les pluies abondantes de ce vendredi. Les villages de Saint-Séverin, Villers-le-Temple et le centre de Nandrin sont à nouveau sous eau.

    Plusieurs routes ont été inondées

    Les orages ont durement frappé une nouvelle fois Nandrin , Villers le Temple Saint-Séverin aujourd'hui 1 juin 2018.

     

    Nandrin Suite aux pluies abondantes tombées ce vendredi matin, le captage d'eau de notre intercommunale (IDEN) a été placé en surveillance et arrêté par précaution au captage de Marnave..
    Pour éviter d'éventuels problèmes d'alimentation en soirée, il est demandé aux abonnés de limiter leur consommation d'eau jusqu'à nouvel ordre  http://www.iden-eau.be/ Secrétariat Téléphone +32 (0)4 247 20 24

    Flash info 1.jpgLe nouveau pôle communal 

    34178175_10215590267940034_1290443681660141568_n.jpg

    Le nouveau pôle communal 

     34036965_10215590267980035_1340508156924526592_n.jpg

    Des inondations sur les trois villages , coulées de boues

     

    Les places de Nandrin et de Saint-Séverin sont une fois de plus très inondées.

     Thier du Bac, Pont de Chessaine, place Félix Gonda ,place Ovide Musin ,place Arthur Botty , Rue  Engihoul, route des 4 bras ,

    Article Complet clic ici

     

  • Réouverture du Live & Café le 8 juin 2020 à Nandrin

    Lien permanent

    Live & Café   l' annonce sur la page 

    ENFIN pouvoir vous retrouver dès 8h ce lundi 8 juin
    On vous attend avec impatience.
    Pour nous contacter 0493/992133
    Pat & Sab
    Pour les événements, concert, souper/spectacle, one Man show, garden party, Dj's aux platines,...
    Il faudra encore un peu de patience pour pouvoir écouter, danser, chanter,...
    On vous tient informé.

    Live & Café

    Live & Café

    Le Live & Café est situé à mi-chemin entre Liège et Marche sur la route du Condroz.
    Route du Condroz 147, 4550 Nandrin

    le Live & Café est accessible aux personnes à mobilité réduite !

    https://www.livecafe.be/

  • Avis décès de la région Monsieur Gaston DELCOUR Veuf de Madame Anne CLAES de Strée-lez-Huy

    Lien permanent

    Monsieur

    Gaston DELCOUR

    Veuf de Madame Anne CLAES

    Né à Seraing le 27 mai 1941
    et décédé à Huy le 31 mai 2020.

    Domicilié à Strée-lez-Huy

    Le défunt repose au salon "Vermeer" du Centre Funéraire Dubois & Tanier, rue de Tantonville, 10 à 4557 Tinlot, où les visites sont souhaitées le vendredi 5 juin 2020
    de 15 à 16 heures 30.

    Les funérailles civiles, suivies de la cérémonie d'incinération au crématorium du Coeur de Wallonie à Ciney, auront lieu le lundi 8 juin 2020 à 9 heures 30.

    L'inhumation des cendres est prévue au cimetière de Rausa à 12 heures 45.

    Le jour des funérailles, levée du corps au funérarium
    à 8 heures 30.

    Vos condoléances sur : www.dubois-tanier.net

    Cet avis tient lieu de lettre de faire-part.

    Centre Funéraire Dubois & Tanier

    Source

    En mon nom et au nom de l'équipe du Blog de Nandrin , nous présentons nos plus sincères condoléances à la famille .

  • Intradel a constaté une hausse +32% pour les PMC en province de Liège

    Lien permanent

    +32% pour les PMC en province de Liège

    Nous l’avons dit, il n’y a pas qu’à Neupré qu’Intradel a constaté une hausse de la production de déchets. Toute la province de Liège est concernée.


    La hausse est de 29% pour les organiques, suite à la présence accrue de déchets verts, de 32% pour les PMC, de 20% pour les déchets ménagers résiduels et de 10% pour les verres. Comment expliquer ces données ?


    Début 2019, un nouveau système de collectes de PMC a été mis en place avec pour but d’aller chercher un maximum de matières.

    Vous pouvez désormais ajouter les emballages en plastique rigide dans votre sac bleu ou transparent (selon la commune où vous résidez), à savoir les barquettes, raviers, pots en plastique, pots de fleurs, ainsi que les emballages en plastique souple, à savoir les films, sacs et sachets en plastique.

    Cette nouveauté a donc entraîné une augmentation de la quantité des PMC récoltés.

    Mais Intradel manque toutefois de recul pour le moment pour savoir dans quelle mesure cette augmentation est à impacter au nouveau système ou au confinement.


    Quant aux verres, il a été constaté sur certaines entités, comme Liège, que les bulles à verre avaient un volume identique à celui observé durant les fêtes de fin d’année, sûrement l’effet des apéros de confinement.


    En revanche, moins de papiers et de cartons ont été collectés (-14%), suite probablement à la fermeture des commerces.

     

    Article de L.C.

    Source

  • Réouverture du Restaurant les routiers à Nandrin

    Lien permanent

    Restaurant les routiers l'annonce 

    Avec la distanciation sociale nous allons perdre quelques places assises et nous ne pourrons plus donner vos tables habituelles. C'est pourquoi il est préférable de réserver surtout le week-end.
    En ce qui concerne les horaires, ils restent les mêmes mis à part les vendredis soir, samedis soir et dimanche midi et soir :
    Vendredi soir : 17h30 - 21h00 1er service, 21h15 - 22h00 2ème service.
    Samedi soir : c'est la même chose.
    Dimanche midi : 11h45 - 13h30 1er service, 13h45 - 14h30 2ème service
    Dimanche soir : 17h30 - 21h00 1er service, 21h15 - 22h00 2ème service.
    Je tiens à préciser que ces horaires concerne la cuisine et que les 2ème service peuvent rester jusqu'à 1h00.


    Route du Condroz 312 
    4550 Nandrin

    04 371 33 51

    Restaurant les routiers

  • Réouverture à partir de lundi 8 juin 2020 de la Brasserie le 320 à Nandrin

    Lien permanent

    Brasserie le 320 l'annonce

    Emmy ,Vincent et leur équipe son heureux de vous accueillir pour la Réouverture à partir de ce lundi 08/06 
    Nous avons tout prévu pour vous recevoir en toute sécurité:
    -Gel hydroalcolique
    -Masque
    -Parois de séparation
    -Distance entre les tables de notre terrasse
    Pour toute réservation 0496.21.03.16


    Route du Condroz 
    4550 Nandrin

    04 262 16 99

  • Saturation pour les électros et les déchets spéciaux dans les recyparcs

    Lien permanent

    Infos recyparcs

    - Saturation pour les électros et les déchets spéciaux
    Vous êtes nombreux à venir déposer vos déchets spéciaux (https://bit.ly/2BmgQp5) et vos électros en quantité  effet "retour" du confinement
    Les recyparcs sont à saturation pour ces 2 catégories de déchets et les filières en amont sont saturées également. Le temps d'enlèvement de ces espaces de dépôts est plus important qu'à l'accoutumée.
    Pour éviter une longue attente ou un risque de refus, n'hésitez pas à reporter votre visite.
    Cette situation entraîne des files importantes que nous pourrions éviter en patientant quelques jours.
    Merci pour votre compréhension.

     

    recy juin .jpg

  • Deux fois plus de déchets organiques suite au confinement à Neupré

    Lien permanent

    La production de déchets organiques de la commune a explosé pendant le confinement, passant de 16 à 29 tonnes.

    La tonte des pelouses et les travaux d’entretien des jardins en seraient la principale cause. L’occasion de rappeler l’importance des silos à compostage, utiles pour réduire sa quantité de déchets mais aussi les quelques trucs et astuces qui existent pour réutiliser ses épluchures, afin de moins encombrer le conteneur vert.


    A Neupré, pendant la période de confinement, la production de déchets organiques est passée de 16 à 29 tonnes, en comparaison avec l’année précédente, soit presque le double.

    En province de Liège, Intradel a constaté une augmentation de 29% des organiques sur les 72 communes qu’elle gère entre les semaines 12 et 18 de cette année, en comparaison avec 2019.

    Bien en deçà donc de Neupré.


    Cette explosion de déchets organiques dans cette petite commune rurale peut s’expliquer « Comme les recyparcs ont été fermés, beaucoup de personnes ont utilisé le conteneur vert pour se débarrasser de leurs déchets verts», avance-t-on chez Intradel. Et à l’arrivée, il est impossible de distinguer les déchets verts des autres. Ce phénomène a ainsi été constaté dans les communes plus rurales où des jardins accompagnent bien souvent les habitations. Et où les tontes de pelouse et de haies sont plus fréquents.


    Par ailleurs, comme beaucoup d’entre nous se sont retrouvés en télé-travail ou au chômage, il va de soi que les restes d’alimentation produits dans les entreprises ont fini dans les poubelles des ménages, augmentant ainsi la part des organiques.

    Enfin, il faut ajouter que la commue de Neupré a accepté de se dessaisir de la collecte des déchets ménagers au profit d’Intradel l’année dernière. Cela signifie que les sacs blancs ont disparu pour laisser la place à des containers à puces en janvier dernier. Il est possible que le passage à ce nouveau système ait entraîné aussi un surplus de production, mais il est toutefois trop tôt pour tirer des conclusions à ce niveau après une période aussi courte.
    Nombreux tutos

    Pour l’échevin en charge de l’Environnement, Mathieu Bihet, cette brusque augmentation est aussi l’occasion de rappeller ce qui a été mis en place au niveau communal pour limiter la production des déchets : « On propose, par exemple, des formations compostage », pointe l’échevin MR, « on propose aussi à la vente des fûts à composte qu'on fait payer beaucoup moins cher que le prix d'achat pour encourager à la pratique. » Ces silos sont vendus au prix de 13 euros.


    Composter permet également de diminuer le poids de la poubelle de 50% et donc de réaliser de sérieuses économies. Pour celles et ceux intéressés qui désirent obtenir des conseils, la commune de Neupré organise une permanence mensuelle au cours de laquelle elle fournit divers conseils.


    En parallèle, la commune a mis en place ses « ateliers malins », où l’on donne des trucs et astuces pour diminuer sa production de déchets et être plus respectueux de l’environnement, par exemple en recyclant certains contenants en mangeoire pour oiseaux, en réutilisant les fougères ou orties éventuellement présentes dans votre jardin ou encore en vous apprenant à cuire vos épluchures de pommes de terre à la place de les jeter dans votre conteneur.

    Pendant cette période de confinement, le service environnement de Neupré a continué à alimenter ses pages internet avec ces trucs et astuces afin de sensibiliser la population et l’aider au maximum dans cette politique de réutilisation ou recyclage des déchets.


    Article de L.C.

    Source

     

  • Offre d'emploi

    Lien permanent

    L'Administration communale d'Amay recrute un contremaitre C5

     


    Missions/Objectifs :
    Sous l'autorité de son supérieur hiérarchique, il gère l'organisation quotidienne des équipes. Il rend compte des activités de celles-ci à son supérieur hiérarchique et/ou aux autorités.
    Le contremaître est responsable des équipes d’ouvriers sur le terrain (brigadier chef, brigadier, ouvrier qualifié, manœuvre). A ce titre, il exécute et veille à faire exécuter par les équipes les décisions qui leur sont imposées par l’autorité hiérarchique.
    Tout agent communal est au service de l’Institution. Il doit la représenter dignement dans l’exercice de ses missions et être soucieux de rendre un service public de qualité aux citoyens.
    Activités1 :
    Planifier, organiser, coordonner les activités des équipes
    Répartir les tâches de chacun
    Conseiller et aider les agents dans la réalisation de leurs tâches
    Communiquer aux agents des équipes les directives émanant des autorités et veiller à leur mise en œuvre
    - la gestion journalière du Service ouvriers (en accord avec le supérieur hiérarchique et les brigadiers)
    - l'organisation du planning (en accord avec le supérieur hiérarchique et les brigadiers)
    - la gestion du pointage des agents
    - la tenue d'un carnet de bord
    - la coordination et la distribution de la main d’œuvre vers les différents secteurs (en accord avec les brigadiers)
    - la commande de fournitures et l'établissement de bons de commande (en accord avec le supérieur hiérarchique)
    - la sécurité des travailleurs (en accord avec les brigadiers)
    - l'étude et la manière de réaliser les travaux de la main d'œuvre communale
    - le suivi des demandes des travaux venant du Collège (en accord avec le supérieur hiérarchique)
    - veiller à mettre en ordre les différents rapports d'organismes agréés (électricité, chauffage, plaine de jeux, etc.) en accord avec les brigadiers
    - formuler les demandes de valorisation des heures de prestations (visées par le supérieur hiérarchique)
    - veiller au bon état du matériel (roulant et autres)
    - la gestion du service hivernal (en collaboration avec l’agent technique en chef)
    - la gestion des rappels/interventions en dehors des heures de travail habituelles (en collaboration avec l’agent technique en chef)
    Rédiger ou valider les rapports à destination de son supérieur hiérarchique et/ou des autorités
    Assurer le suivi des procédures et des systèmes de qualité en place
    Communiquer tout problème rencontré au sein des équipes à son supérieur hiérarchique
    Formuler des propositions d'amélioration (fonctionnement interne, service au public,…)
    Compétences requises :
    Connaissances (Savoir) – doit connaître :
    Pour toutes les spécialités de la fonction :
    - L’institution communale ;
    - La langue orale française ;
    - L’organigramme de son service ;
    - Les règles de sécurité applicables dans sa spécialité ;
    - Le métier de base de la spécialité qu’il aura à encadrer ;
    - Les logiciels de base ;
    Aptitudes (Savoir-faire) – être capable de :
    - Apprécier l’urgence de la demande;
    - Organiser le travail de son équipe en fonction des impératifs d’urgence et importance ;
    - Se tenir informé de l’évolution du métier;
    - Diagnostiquer la situation et proposer des solutions;
    - Gérer des stocks ;
    - Encadrer et diriger du personnel ;
    - Capacité à exécuter l’ensemble des tâches dans les délais imposés ;
    - Capacité à agir, dans les limites de ses prérogatives, à l’amélioration de l’accomplissement de sa fonction ;
    - Capacité à faire face à une situation imprévue ;
    - Capacité à collaborer avec ses collègues et de contribuer au maintien d’un environnement agréable ;
    - Accomplit un travail de qualité ;
    - Travaille de manière précise et rigoureuse ;
    - Capacité à traiter les bénéficiaires et les membres de l’administration avec considération et empathie ;
    - Capacité à communiquer avec ses collègues et sa hiérarchie ;
    - Evaluer le fonctionnement et les compétences des agents sous sa responsabilité
    - Être et faire le lien entre son équipe et son supérieur hiérarchique (et vice-versa) ;
    - Planifier son travail ;
    - Participer à la planification, à l’organisation, à l’évaluation et à l’adaptation du travail des agents de son service ;
    Attitudes (Savoir-être) – doit faire preuve de :
    Professionnalisme et exemplarité ;
    Non-discrimination ;
    Organisation, méthode et rigueur ;
    Pro-activité (initiative, dynamisme, curiosité) ;
    Intégrité ;
    Autocritique ;
    Devoir de réserve, discrétion, confidentialité ;
    Sociabilité (écoute, ouverture, disponibilité) et esprit d’équipe ;
    Ponctualité, politesse, respect ;
    Flexibilité, adaptabilité, disponibilité
    Diplôme et expérience requis :
    Disposer du diplôme de l’enseignement secondaire supérieur à orientation technique.
    Expérience de 4 années dans la gestion d’équipe, dans une fonction similaire (chef d’équipe, contremaître…) souhaitée.
    Contraintes du poste :
    Posséder le permis B
    Prestations de garde et le week-end.
    Contrat
    Contrat proposé : contrat d’emploi temps plein (36h/semaine) pour une durée déterminée de 6 mois, éventuellement renouvelable en indéterminée.
    Rémunération : barème C5. De 16.774,96EUR (ancienneté 0) à 24.008,33EUR (ancienneté 25) à l'indice de départ, soit à l'indice 1.7410.
    Les dossiers de candidature comprendront obligatoirement, sous peine de nullité :
    -Une lettre de motivation ;
    - Un curriculum vitae ;
    - La copie du diplôme demandé ;
    - Un certificat de bonne conduite, vie et mœurs de moins de 3 mois.

    Ils sont à transmettre par envoi recommandé pour le 30 juin 2020 au plus tard à l’adresse :
    Administration Communale
    Collège Communal
    76, Chaussée Freddy Terwagne,
    4540 Amay.
    Le Collège se réserve le droit de procéder à une sélection préalable sur base du CV.
    Les dossiers de candidature incomplets et/ou rentrés hors délai seront déclarés irrecevables.
    Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Mme NIESSEN Mélanie, service des Ressources Humaines, via l’adresse grh@amay.be

     

  • Qui enlève les fleurs du cimetière de Saint-Séverin ?

    Lien permanent

    Il semblerait que des fleurs disparaissent du cimetière de Saint-Séverin Nandrin .

    Une famille nous rapporte, fleurir la tombe de son fils , à plusieurs reprise cette tombe est dépouillé le lendemain.

    Une situation constaté depuis le mois de mai 2020 

    Un acte peu scrupuleux !!!

    Soyez vigilants !!!

     

  • Selon MeteoBelgique, juin et juillet seront plus chauds que la normale et beaucoup plus secs

    Lien permanent

    Après des mois d’avril et de mai archi-secs, la tendance se poursuit pour le mois de juin et même de juillet.

    Selon Philippe Mievis qui nous livre ses tendances saisonnières à trois mois, le risque de canicule et de sécheresse prolongée « a augmenté significativement ».


    Dès jeudi, les températures en Belgique vont largement baisser par rapport à ce que nous avons connu ces lundi et mardi. Il devrait y avoir quelques gouttes de pluie, aussi.

    Mais, selon Philippe Mievis de MeteoBelgique, ce sera l’arbre qui cache la forêt.

    « Vous allez voir, les précipitations seront nettement inférieures à ce que les modèles annoncent ».


    Le météorologue regarde sa pelouse. Elle est brune, comme la vôtre, sans doute. En général, c’est à la fin juillet qu’on peut faire ce genre de constatation. Là, on est début juin.

    « Dès la mi-juin, c’est reparti ». Il parle de la sécheresse. Jusqu’à quand ?

    On ne voit pas la fin du tunnel avant le mois d’août, et encore : ce mois est bien loin pour oser avancer des prévisions.

    « On a eu de la chance d’avoir un hiver pluvieux qui a fait un peu remonter le niveau des nappes phréatiques. Mais, là, on sort de deux mois records avec seulement 57 % d’humidité relative de l’air. Oui, la situation devient préoccupante pour nos jardins mais surtout nos agriculteurs ».


    Un printemps sec amène généralement un été sec et chaud, rappelle le météorologue. « Il n’y a eu qu’une exception ces dernières années, c’était en 2011 ».

    Cette fois, on risque bien d’avoir un sixième été consécutif avec au moins une vague de chaleur estivale, prédit-il.


     Juin.

    « À partir du 4, les conditions changeront avec un temps qui deviendra nettement plus frais et légèrement perturbé ». Une tendance qui devrait se poursuivre en seconde décade, avant le retour progressif d’un temps à nouveau ensoleillé et chaud qui se prolongera en dernière décade.

    « Des orages seront possibles mais ils devraient rester limités en nombre. Ils concerneront surtout le sud et l’est de notre pays ».


     Juillet.

    « Allons-nous vers un mois de juillet caniculaire ? », se demande Philippe Mievis avant de répondre : « Les probabilités sont bel et bien d’avoir, cette année, encore une vague de chaleur ».

    Surtout en première partie de mois.

    « Mais ce sera à confirmer lors de notre prochaine analyse ». La fin du mois de juillet pourrait voir l’augmentation de la tendance orageuse, prévient MeteoBelgique.


     Août.

    « À l’heure actuelle, il semble que ce mois se rapprochera plus des normes au niveau des températures, précipitations et ensoleillement.

    Ceci dit, vu l’échéance, cela reste à confirmer lors de nos prochaines analyses mensuelles ».

    La fiabilité pour la prévision de ce mois est en effet qualifiée de « faible » par Philippe Mievis.

     

    Article de Pierre Nizet

    Source

    météo été .jpg