C’est une triste nouvelle pour les Hamoiriennes et les Hamoiriens, l’école communale de Hamoir va fermer ses portes

Lien permanent

L’école communale de Hamoir ferme ses portes

C’est une triste nouvelle pour les Hamoiriennes et les Hamoiriens.

L’école communale de Hamoir va fermer ses portes et n’organisera pas la rentrée de 2020-2021.


La principale raison de cette fermeture se trouve dans les chiffres de fréquentation de l’établissement.

Actuellement, l’école compte 25 élèves de primaire et 12 enfants en maternelle. En septembre, il ne devrait rester que 8 enfants en primaire dans l’implantation de Hamoir.

« Il en faut dix pour fonctionner normalement. Avec huit enfants, on nous impose la fermeture.

Je trouve ça triste. Mais on conserve tout de même trois écoles communales dans la commune », commente le directeur Livio Baggio.


Le bourgmestre de Hamoir, Patrick Lecerf, qui « a appris à compter dans cette école », prend cette décision difficile à contrecœur.

« Jamais personne n’a envie de fermer une école.

Mais il faut être réaliste.

On a rencontré les parents individuellement », assure le mayeur libéral.

Un déclin démographique


Selon le bourgmestre, la situation démographique de la commune serait un facteur déterminant dans cette fermeture.

En effet, Hamoir ne compte qu’une trentaine de naissances par an. « De manière générale, il y a un problème qu’on voit arriver depuis plusieurs années.

Il y a une diminution des naissances, et une augmentation de la moyenne d’âge. On a une population vieillissante ».


Actuellement, il reste donc quatre écoles dans la commune : trois du réseau communal (à Fairon, à Filot, et à Comblain-la-Tour), et une de l’enseignement libre (école libre Saint-Joseph).

« Aujourd’hui, on ferme une école, celle qui est en difficulté, en espérant que ça aura un report positif sur d’autres implantations, de façon à garantir un encadrement correct.

On conserve tout de même quatre écoles dans une commune de 4.000 habitants, avec un choix de deux réseaux, et ce n’est pas rien », assure le bourgmestre.

À l’heure actuelle, aucune piste n’a encore été évoquée pour le réaménagement du bâtiment de l’école.

Un article et rédaction de Ro.Ma.

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel