Mensualités de remboursement de crédit ! report de trois mois !

Lien permanent

La Chambre a approuvé à l’unanimité, mercredi, une proposition de loi permettant le report des mensualités de remboursement d’un crédit à la consommation pendant la période de la pandémie de Covid-19.

Le prêteur doit, à la demande de l’emprunteur, accorder un report de paiement pour une période maximale de trois mois, renouvelable une fois pour trois mois supplémentaires, soit six mois au total.


Cinq millions de personnes


Mais il y a des conditions.

Ainsi, au moins un des emprunteurs du ménage doit subir une perte de revenu en raison de la crise liée au coronavirus, peu importe l’identité de la personne qui a contracté le crédit.

En outre, l’emprunteur ne doit pas avoir été déclaré en défaut de paiement au 1er avril 2020.

Si, au moment de la demande, l’emprunteur dispose de plus de 25.000 euros d’économies, le prêteur n’est plus obligé d’accorder une prolongation.

Si le demandeur se trouve dans les conditions, le prêteur est dans l’obligation d’octroyer le report du remboursement.


« C’est une victoire dans la lutte contre le surendettement des ménages.

Plus de 5 millions de personnes ont au moins un crédit à la consommation en cours, de nombreux ménages ont vu leurs revenus diminuer suite au chômage temporaire ou à l’interruption totale ou partielle d’une activité indépendante.

À côté de cela, des entreprises de crédit à l’affût ont déjà flairé l’aubaine et proposent des refinancements de crédits à des taux d’usurier », a souligné Christophe Lacroix (PS), auteur de l’une des propositions de loi.

Il regrette cependant qu’un amendement limite le mécanisme à des mensualités d’au moins 50 euros, ce qui « ignore la situation de nombreux ménages à faibles revenus ».

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel