Attention à vos animaux !!! Tentative de vol d’un chien en pleine rue !

Lien permanent

Tentative de vol d’un chien en pleine rue près de la Boverie

Les faits se sont déroulés le 10 mai dernier, à 7h30 du matin.

Une Liégeoise promène son chien sur le boulevard Frère-Orban, à Liège.

Un véhicule immatriculé à l’étranger, à bord duquel se trouvent deux individus, s’arrête à sa hauteur. La dame est bousculée et les deux hommes tentent de lui prendre son chien, un petit Jack. Fort heureusement, ils n’y parviendront pas. La propriétaire du chien est légèrement blessée, mais n’est pas en incapacité de travail.

Elle a déposé plainte pour tentative de vol et agression et l’enquête a été confiée à la BJ de Liège. À la Brigade Judiciaire, parce que selon certains internautes, elle ne serait pas la seule.

Mais à partir de là, les faits sont beaucoup moins tangibles…


Une autre agression, présumée celle-là, fait couler beaucoup d’encre.

Elle n’a fait l’objet d’aucune plainte à la police de Liège, comme nous le confirme son porte-parole. Si elle existe, elle se serait donc déroulée dans le parc de la Boverie même, pas très loin du boulevard Frère-Orban donc, et concernerait la propriétaire d’un chihuahua.

Cette dernière aurait également fait face à plusieurs individus, qui lui auraient volé son animal avant de prendre la fuite. Cette histoire fait penser à la première – réelle celle-là – à la différence que le chien aurait, ici, bel et bien disparu.


Sur internet, les mêmes personnes évoquent l’organisation de combats de chiens qui se tiendraient à Herstal. Les petits chiens volés y seraient utilisés comme appâts pour les molosses.

Une hypoythèse qui convainc peu le monde vétérinaire.


En effet, les petits chiens, comme les chihuahuas, sont régulièrement volés pour la reproduction. Le coût d’un chiot de cette race peut dépasser les 1.000 euros sans difficulté.

Aussi, les « donner » comme casse-croûte à des gros chiens dans le but de les exciter avant un combat illégal semble être une théorie peu plausible.


Il n’en reste pas moins que la rumeur s’est amplifiée à une vitesse folle, puisque les quelques publications initiales cumulent plus de 10.000 partages.

Elles sont arrivées jusqu’aux oreilles des autorités.


Du côté de la SRPA de Liège, on confirme : « J’ai encore eu un contact aujourd’hui avec la Brigade Judiciaire de Liège », nous confirme Fabrice Renard.

« Le problème, c’est que les personnes qui nous contactent ne sont pas en mesure de donner plus de précision sur l’existence de ces combats de chiens. Il n’y a donc, pour l’instant, aucune preuve établie. »


Les personnes disposant de réelles informations sont invitées à se faire connaître.


Article et rédaction A.MA

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel