Ce lundi matin, le «bus» de dépistage, installé en face du CHR de Huy a accueilli les premiers patients suspectés d’être infectés

Lien permanent

Plus de vingt personnes dépistées dans le bus

Les patients recevront leurs résultats via le médecin traitant

Ce lundi matin, le « bus » de dépistage, installé en face du CHR de Huy a accueilli les premiers patients suspectés d’être infectés par le coronavirus. Au total, une petite vingtaine de tests a été réalisée.


Ce lundi, le bus de dépistage installé le long du Hoyoux, en face du CHR de Huy a accueilli les premiers patients suspectés au covid-19. À l’entrée du parking, deux agents de la Ville de Huy, Alexandre et Burim vérifient que les personnes possèdent une attestation de leur médecin traitant.


« Les gens arrivent en voiture ou à pied. On s’assure que les personnes possèdent leur attestation et leur carte d’identité. Pour ce premier jour d’ouverture, j’ai dû refuser quatre personnes, soit sans attestation du médecin ou avec la mauvaise », explique-t-il.


Après avoir présenté les documents nécessaires, le patient, qui présente des symptômes, monte dans ce « car » de dépistage, à condition de porter un masque.

Il est accueilli par une dame à qui il fournit l’attestation et la carte d’identité. C’est ensuite un médecin, en combinaison intégrale, qui effectuera le frottis. « Je prends les paramètres ; la saturation d’oxygène dans le sang et le rythme cardiaque. Si ces paramètres sont bons, je réalise le frottis. Dans le cas où les résultats des paramètres sont inquiétants, j’envoie le patient aux urgences », nous explique le médecin.

Le tracing mis en place


Au total, une petite vingtaine de personnes s’est présentée dans ce bus installé à l’initiative du cercle des médecins généralistes hutois. « En théorie nous n’avons pas de quantité de tests limités. Nous ne trions pas par code postal, nous avons accueilli des citoyens des communes limitrophes », indique le docteur Emonts-Gast, présente sur place.


Le résultat du dépistage est ensuite transmis au médecin traitant. S’il s’avère que la personne est positive au covid-19, le patient est évidemment rappelé. « Le call-center mis en place par l’état fédéral va également appeler la personne positive pour lui demander avec qui elle est entrée en contact les derniers jours. C’est ce qu’on appelle le tracing ».


Informations pratiques : le bus est installé, le long du Hoyoux face à l’école Huy-Sud.

Il est accessible du lundi au samedi de 9h à 11h.

Les personnes sont testées à condition d’avoir une prescription du médecin traitant.


Article et rédaction par Amélie Dubois

Source

 

Les commentaires sont fermés.