Les grands-parents ne pourront pas garder les enfants

Lien permanent

Dimanche sera la journée des retrouvailles pour de nombreuses familles. De façon limitée, comme l’a rappelé le porte-parole interfédéral Yves Van Laethem.


Yves Van Laethem a insisté sur la façon dont fonctionnent ce qu’il a appelé « les bulles » que forment nos foyers et nos proches.


« Il faut bien comprende le système de bulles que nous allons pouvoir étendre à d’autres personnes. Nous allons contacter seulement 4 autres peronnes. Il faut limiter les contatcts pour limiter le risque de propagation. du virus. Mais vous n’y êtes pas obligés. Si sentez plus à l’aise de ne pas le faire, vous n’êtes pas forcés, a précisé Yves Van Laethem. S’il ne faut pas augmenter les contacts c’est pour ne pas ouvrir une voie royale à la propagation du virus ».
Il a encore insisté sur le « contrat tacite » qui est passé avec la population et le fait qu’il n’y aura pas de contrôle.

Il a aussi rappelé qu’en dehors de ces contactson a toujours droit à faire du sport avec deux personnes. « En dehors de la bulle sociale élargie, il y a la possibilité de voir deux autres personnes ».


« Les personnes âgées sont vulnérables, a encore dit Yves Van Laethem. Ce n’est pas parce que les grands-parents entrent dans votre bulle qu’ils pourront à nouveau à l’avenir garder les enfants. Ils ne vont pas retrouver ce rôle ancien ».
Pour lui, moyennant le respect de ces règles, on pourra contenir la propagation du virus.

Source

 

Les commentaires sont fermés.