L’aide au remplissage ? Votre déclaration fiscale ne sera pas reportée !!!

Lien permanent

Plus de 3,9 millions de personnes (55 % des contribuables) recevront une proposition de déclaration simplifiée dans le courant du mois de mai, soit 730.000 de plus qu’en 2019, ont indiqué mardi le SPF Finances et le ministre Alexander De Croo. Malgré la crise du coronavirus, l’administration a fait en sorte de maintenir les délais de rentrée des déclarations afin de garantir le bon déroulement de l’enrôlement de l’impôt.


Le groupe-cible pour la proposition de déclaration simplifiée (PDS) a été élargi et comprend désormais les contribuables avec emprunt hypothécaire ou encore ceux possédant un contrat d’assurance protection juridique. Au moins 1,2 million de ces PDS seront transmises aux contribuables par voie électronique.


L’ensemble des déclarations seront envoyées dans le courant du mois de mai. Sur papier, elles doivent être rentrées au plus tard le 30 juin et par tax-on-web le 16 juillet. Le délai expire le 22 octobre pour les personnes qui passent par un mandataire.

Pour les déclarations simplifiées, les contribuables d’accord avec la proposition ne doivent rien faire mais le SPF Finances les invite néanmoins à vérifier attentivement leurs données.


Cette année, 14 nouveaux codes font par ailleurs leur apparition tandis que 32 sont supprimés.

La déclaration en Wallonie en contient 815, contre 811 en Flandre et 796 en Région bruxelloise. Quelque 80 % des contribuables utilisent cependant moins de 20 codes pour leur déclaration, précise Philippe Jacquij, administrateur général de la Fiscalité.


En raison de la crise du coronavirus, l’aide au remplissage des déclarations se fera uniquement par téléphone. Les contribuables qui ont déjà participé à une séance de remplissage ou qui n’arrivent pas à remplir seuls leur déclaration peuvent appeler le numéro renseigné sur leur enveloppe. Les citoyens aidés l’année dernière sont, eux, directement contactés par les agents du SPF Finances.


Le reste de la population peut appeler le Contact center (02/572.57.57), qui l’aidera oralement à remplir sa déclaration.


Le ministre des Finances a également rappelé que les impôts finançaient les pensions à hauteur de 50,1 milliards d’euros et le système des soins de santé pour près de 35 milliards.

« Si nous avons aujourd’hui des soins de santé de qualité, capables d’affronter des crises comme celle que nous vivons, c’est grâce aux taxes que les Belges payent », a souligné Alexander De Croo.

 

L’année dernière, le nombre de contribuables qui remplissent leur déclaration sur papier a continué à baisser pour atteindre environ 511.000, contre quelque 3,4 millions via tax-on-web.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel