Revenu de remplacement pour les indépendants prolongé en mai !!!

Lien permanent

Le droit passerelle prolongé en mai

Le Conseil des ministres a adopté un arrêté royal visant à prolonger le dispositif du revenu de remplacement des indépendants, initialement prévu pour les mois de mars et avril. Ils pourront donc également bénéficier du droit passerelle pour le mois de mai.
« Les mesures indispensables prises par le Conseil national de sécurité pour préserver la santé des Belges ont un impact sur l’activité de nos indépendants et de nos professions libérales. Il était dès lors indispensable de prolonger le droit passerelle », explique le ministre des Indépendants, Denis Ducarme (MR). « J’ai par ailleurs demandé aux caisses d’assurances sociales la plus grande souplesse dans la mise en œuvre de cette mesure. L’octroi sera par exemple automatique pour tous les indépendants qui ont touché un revenu de remplacement en avril et qui n’auront pas indiqué avoir repris leurs activités. »
Au 17 avril, les caisses d’assurances sociales indiquaient avoir reçu pas moins de 343.248 demandes de revenus de remplacement d’indépendants impactés par les conséquences de l’épidémie de coronavirus. Pas moins de 151.702 indépendants ont par ailleurs introduit une demande de report d’un an de leurs cotisations sociales et 10.886 autres ont introduit une demande de dispense.


Le « droit passerelle » permet aux indépendants actifs à titre principal, qui cessent ou interrompent leur activité, de bénéficier d’un revenu de remplacement mensuel de 1.291,69€ (1.614,10 € s’il y a charge de famille).

Rédaction de l'article par  D.SW.

Source

 

Commentaires

  • Monsieur le Ministre,

    moi, je suis non essentielle ( cfr décision fédérale ) depuis le 13 mars dernier.
    Je suis accablée de factures et financièrement, ainsi que moralement, je n'en puis plus.
    Mon activité a débuté en avril 2018. Elle fonctionnait bien et faisait vivre des familles entières.
    Mais retraitée depuis le 1er mars 2020, je n'aurai pas droit au revenu de remplacement dont vous faites état.
    En effet, des 1292,69 €, le groupe S va me retirer le montant de ma retraite, soit € 1035.
    Donc, les entreprises avec une assise financière confortable pourront tenir le coup et bénéficier d'un revenu de remplacement de 1292,69 ou 1614,10 €.
    Moi, je n'ai pas de crédit de caisse : je ne pouvais compter que sur le fruit de mon travail.
    Le groupe S me dit que je n'aurai droit au droit passerelle que DANS DEUX ANS !!!
    Mais je serai morte : soit du Covid, soit parce que je n'ai même plus de quoi acheter les médicaments pour me soigner ( maladie de Crohn ).
    Je laisse ce qui précède à votre sage réflexion.
    Moi, je vais aller manger une tartine à la maquée, s'il m'en reste.

    Mes salutations distinguées.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel