Les aides et mesures mises en place pour soutenir les travailleurs qui sont en chômage durant cette période rapportent parfois gros à ces mêmes travailleurs…

Lien permanent

Des travailleurs mis en chômage pourraient gagner… plus d’argent

Les aides et mesures mises en place pour soutenir les travailleurs qui sont en chômage durant cette période rapportent parfois gros à ces mêmes travailleurs…
Peut-être que, comme des dizaines de milliers d’autres Belges, vous vous retrouvez en situation de chômage temporaire à cause de la crise du coronavirus.
La question que vous vous posez est donc de savoir combien d’argent vous allez perdre concrètement. S’il est difficile de répondre à cette question, tant les cas sont uniques, on apprend grâce au Nieuwsblad que certaines personnes vont… gagner de l’argent.

 

Mais cela concerne essentiellement des travailleurs du nord du pays. En effet, en mars dernier, le gouvernement flamand avait annoncé une série de mesures pour aider les personnes en chômage technique. Parmi celles-ci, une assez surprenant mais qui avait été bien accueillie par les citoyens : pendant un mois, c’est l’ensemble des contribuables flamands qui prendra en charge leurs factures domestique d’eau, de gaz et d’électricité.

Jusqu’à 300 euros par mois


Selon les calculs du Nieuwslad, ce coup de pouce du gouvernement flamand, le chômage que vont toucher les travailleurs concernés et, parfois même une aide mise en place par certaines sociétés, pourraient faire que certains travailleurs se retrouvent avec plus de revenus qu’un mois normal. On parle même d’un bonus de… 300 euros par mois !
Pour le Voka, le patronat flamand, cette situation est inadmissible : « C’est bien que le gouvernement mette en place des mesures socio-économiques pour aider les travailleurs, mais on ne peut jamais arriver à un cas ou les gens gagnent plus en restant à la maison à ne rien faire qu’en allant travailler ».
Temporaire
Pour le professeur d’économie (UGent) Stijn Baert, cette situation s’explique facilement : « Le Fédéral, la Flandre, les différents niveaux de secteurs et les sociétés, personne ne sait réellement ce qui est en train de se passer […] Évidemment que le gouvernement doit intervenir pour que l’économie reste intacte et qu’on puisse en récolter les fruits à long terme. Mais tout cela doit bien sûr être temporaire ».

Source

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel