Le cortège de tracteurs pour soutenir le CHU est interdit

Lien permanent

Manifestation de solidarité annulée pour les agriculteurs de Verviers, Theux et Ourthe-Amblève. Ils voulaient se rendre en colonne de tracteurs au CHU pour soutenir son personnel. Mais la police le leur a interdit…
Chez les agriculteurs aussi, la solidarité coule dans les veines. D’autant que le coronavirus a frappé un éleveur sprimontois, aux soins intensifs depuis trois semaines désormais. Ses confrères de l’AREDB Ourthe – Amblève – Theux – Verviers et du Comice agricole d’Ourthe – Amblève avaient décidé de faire route au volant de leurs gros tracteurs pour aller applaudir devant le CHU de Liège, en signe de soutien au personnel médical et aux patients, ce mercredi soir. Une cinquantaine de fermiers avaient répondu présents et on pouvait s’attendre à voir ce chiffre grimper encore. Mais la police fédérale a jugé utile de mettre le holà.

« Elle nous soutient, mais ne veut pas d’un précédent », explique le président de l’AREDB, Christian Verdin, de Werbomont (Ferrières). Notamment parce qu’après les agriculteurs, on aurait pu avoir les motards, etc. Et puis, même si les fermiers s’annonçaient avec une seule personne à bord de chaque véhicule, on pouvait redouter qu’à un moment donné, la distanciation sociale aurait pu être remise en question. D’où le « niet » de la police, assorti d’une amende administrative pour ceux qui auraient voulu le braver, et la marche arrière des fermiers. Quoi qu’il en soit, on a compris que dans nos campagnes aussi, on était de tout cœur avec le personnel des hôpitaux et ceux qu’il tente de sauver. Et comme on dit, c’est avant tout l’intention qui compte

Rédaction de l'article Par Y.B

 

Source 

 

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel